?

De ceci... de cela...

Sous cette rubrique vous trouverez des mots, des idées, des propos, des pensées

se voulant une avenue pour aider à réfléchir, à découvrir, à franchir - peut-être -

une nouvelle étape vers... ce que vous désirez, espérez, anticipez!

Journée Mondiale de l’habitat – 3 octobre

Journée Mondiale de l'habitat

Sur la recommandation de la Commission des établissement humains, l’Assemblée générale a décidé, en 1985, que le premier lundi d’octobre de chaque année serait la « Journée mondiale de l’Habitat » (résolution 40/202 A). La journée a été célébrée pour la première fois en 1986 pour marquer le dixième anniversaire de la première conférence internationale sur le sujet.“Nous vivons une ère d’urbanisation rapide où près de la moitié de la population des pays en développement et les trois quarts de la population des pays développés vivent et travaillent dans les villes”, a rappelé Mme Tibaijuka à Nairobi, il y a 15 ans, lors de la célébration de la Journée mondiale de l’habitat 2004.

UN-Habitat, a élaboré un plan modèle visant à combiner des politiques d’urbanisation judicieuses à des initiatives rurales axées sur le développement en vue d’aider à modifier le flux de demandeurs d’emplois vers les centres urbains.

Zéro Expulsion

Depuis 2005, en prolongement de la journée mondiale de l’habitat, l’Alliance Internationale des Habitants a lancé la campagne expulsion zéro ainsi que la journée mondiale expulsion zéro.
Afin de réagir à l’augmentation des expulsions à travers le monde (15% de la population mondiale est menacée) pour les raisons suivantes:

  • investissements étrangers dans les pays endettés.
  • les privatisations du secteur et la libéralisation du marché immobilier.
  • les nettoyages ethniques.
  • les occupations et les guerres
  • les spéculations humaines sur les désastres naturels.

L’idée est de faire réagir l’ONU qui vise l’amélioration des conditions d’habitations de 100 millions de personnes, tandis que le risque de mal logés devrait augmenter lui aussi.

L’Alliance Internationale des Habitants se base sur le droit de vivre en paix, en sécurité, avec dignité et pour un coût supportable.

 

Un site à visiter : unhabitat.org    Source: Texte & Image: Journée mondiale

Journée mondiale de la traduction – 30 septembre

Journée mondiale de la traduction

Aujourd’hui, c’est la journée mondiale de la traduction. Elle est fétée comme chaque année le jour de la Saint Jérôme, patron des traducteurs et traductrices.Pour la petite histoire, Saint Jérôme a été le traducteur « officiel » de la bible en langue latine, au 3ème siècle de notre ère. Sa bible est encore connue aujourd’hui sous le nom de Vulgate.

Dans toutes les langues ?

Nous proposons ci-dessous des traductions dans de nombreuses langues du texte d’introduction que vous venez de lire… si votre langue est absente et si vous souhaitez participer bénévolement à l’enrichissement du site des Journées Mondiales, voici une occasion en or. Merci d’avance !

N.B. Les traductions ci-dessous sont classées par ordre alphabétique.

Afrikaans

Vandag is Wêreld Vertaaldag. Dié geleentheid word elke jaar gevier op die dag van Sint Jeronimus, beskermheilige van vertalers. Jerinomus was die “amptelike” vertaler van die Bybel in Latyn in die 3de eeu na Christus. Sy Bybelvertaling staan vandag nog bekend as die Vulgaat.

Albanais

Sot, është dita botërore e perkthimit. Ajo festohet si çdo vit, në ditën e Shën Zherom, babai i përkthyesve dhe i përkthyeseve.
Sipas historisë, Shën Zherom ka qënë përkthyesi “zyrtar” i biblës ne gjuhën latine, në shekullin e 3-të para erës sonë.
Bibla e tij njihet ende sot me emrin “de Valgate”.

Allemand

Heute ist der internationale Tag der Übersetzung. Er wird, wie jedes Jahr, am Tag des Heiligen Hieronymus, des Schutzherrn der Übersetzer und Übersetzerinnen, gefeiert. Hieronymus gilt als der « offizielle » Übersetzer der Bibel ins Lateinische, die er im 3. Jhdt. n.Chr. angefertigt hat und die noch heute unter dem Namen Vulgata bekannt ist.

Anglais

On this date we celebrate International Translation Day. It takes place every year on the day of Saint Jerome, the patron saint of translators. In the third century, Saint Jerome translated the Bible into the official Latin version. Today, his work is still known as the “Vulgate”.

Arabe

نحتفل اليوم باليوم العالمي للترجمة ويتوافق هذا اليوم كل عام مع يوم القديس جيروم، معلم المترجمين والمترجمات

Catalan

Avui és el dia mundial de la traducció, que se celebra, com cada any, el dia de sant Jeroni, patró dels traductors. Sant Jeroni va ser el primer a traduir la Bíblia al llatí, al segle III dC. La seva versió de la Bíblia es coneix encara avui amb el nom de Vulgata.

Créole (Ile de la Réunion)

Zordi, la zourné mondyal la tradiksyon. I fèt ali lo zour la fèt Zérom, sinpatron bann tradiktèr tradiktèz. Parlfèt, dann 3yèm syèk, Sin Zérom la traduir la bib an latin. I kri vèrsyon-la, « the Vulgate”.

Espagnol

Hoy se celebra el día mundial de la traducción. Con ocasión del día de San Jerónimo, cada año se celebra el día mundial de la traducción. Agreguemos que en el siglo III, San Jerónimo tradujo la Biblia al latín. La Vulgata, como se conoce su versión, es la traducción oficial en esa lengua.

Esperanto

Hodiaŭ estas la Tutmonda Tago de Traduko. Oni celebras ĝin ĉiun jaron la 30-an de septembro, Tago de Sankta Hieronimo, patrono de tradukistoj. Efektive, en la 3-a jarcento de nia erao, Sankta Hieronimo estis la « oficiala » tradukisto de la Biblio al la latina lingvo. Lia biblio ankoraŭ estas konata hodiaŭ kiel « la Vulgato”.

Finnois

Tänään on kansainvälinen kääntäjien päivä. Vietämme sitä vuosittain kääntäjien suojelupyhimyksen, Pyhän Hieronymuksen, päivänä. Jos joku ei sattuisi tietämään, Hieronymus käänsi raamatun latinankielelle vuoden 400 paikkeilla. Hänen « virallinen » käännöksensä tunnetaan vielä nykyäänkin nimellä Vulgata.

Gallois (Pays de Galles)

Heddiw yw Diwrnod Rhyngwladol Cyfieithu. Mae’n cael ei ddathlu bob blwyddyn ar ddiwrnod Sant Jerôm, nawddsant cyfieithwyr. Er gwybodaeth, Sant Jerôm gyfieithodd y Beibl i’r Lladin yn y drydedd ganrif. Defnyddir yr enw Fwlgat hyd heddiw i gyfeirio at y fersiwn hon o’r Beibl.

Grec

Σήμερα 30 Σεπτεμβρίου είναι η παγκόσμια ημέρα της μετάφρασης. Γιορτάζεται όπως κάθε χρόνο την ημέρα της γιορτής του Αγίου Ιερώνυμου, προστάτη των μεταφραστών και μεταφραστριών. Για την ιστορία, ο Άγιος Ιερώνυμος υπήρξε ο «επίσημος» μεταφραστής της Βίβλου στα Λατινικά, τον 3ο αιώνα μ.Χ.Η Βίβλος αυτή είναι γνωστή μέχρι σήμερα με το όνομα Βουλγάτα ή Βουλγκάτα (vg).

Hébreux

היום הוא יום התרגום העולמי, הנערך מדי שנה ביום המוקדש להירונימוס הקדוש, פטרון המתרגמים והמתרגמות. כאנקדוטה נציין שהוא היה המתרגם ה »רשמי » של התנ »ך ושל הברית החדשה ללטינית במאה השלישית. תרגומו עדיין ידוע כיום בשם וולגטה.

Hongrois

Ma van a fordítás világnapja. Idén is, mint minden évben a fordítók védőszentjének, Szent Jeromosnak a napján ünnepelünk. Egy kis történelmi visszapillantás : Szent Jeromos, a Biblia « hivatalos » fordítója ültette át a Szentírást latin nyelvre a Kr.u. III. században. Jeromos Bibliáját még ma is Vulgáta néven ismerjük.

Italien

Oggi 30 settembre è la giornata mondiale della traduzione. Viene festeggiata come ogni anno nel giorno di San Gerolamo, patrono dei traduttori e delle traduttrici. Per la cronaca, San Gerolamo fu il traduttore ‘ufficiale’ della bibbia in lingua latina, nel 3° secolo dopo Cristo. La sua Bibbia è conosciuta ancora oggi con il nome di Vulgate.

Kirundi (langue bantoue parlée au Burundi)

Uno musi ni umusi mpuzamakungu wahariwe guhindura indimi mu zindi. uhimbazwa ku mwaka ku mwaka ku musi wahariwe Yoronimu mweranda, umukuru w’abahinduzi b’indimi mu zindi. Agakuru gatoyi, Yoronimu mutagatifu niwe muhinduzi yemewe yahinduye Bibiliya akayishira mu rurimi rw’ikiratini, mu kinjana ca gatatu inyuma ya Yesu Kristo. Bibiriya yiwe n’ubu irazwi kw’izina Fuligate.

Malgache

Andro eran-tany ho an’ny dikateny androany. Ankalazaina isan-taona amin’ny fetin’I Masindahy Zerôma, mpiaro ny mpandika teny io andro io. Ara-tantara, i Masindahy Zerôma, no mpandika teny “ofisialy” nanao ny baiboly amin’ny teny latinina, tamin’ny taonjato faha3. Mbola fantatra mandraka ankehitriny amin’ny anarana hoe Vulgate io baiboly io.

Néerlandais

Vandaag is wereldvertaaldag. Deze dag wordt zoals elk jaar gevierd op de feestdag van Sint Hieronymus, patroonheilige van vertalers en vertaalsters. De geschiedenis wil dat Sint Hieronymus in de 3de eeuw van onze tijdrekenig de « officiële » vertaler was van de Bijbel in het Latijn. Zijn bijbel staat vandaag nog steeds gekend onder de naam ‘vulgate’.

Occitan

D’uèi tenem la jornada mondiala de la traduccion. Coma cada an se festeja per la Sant Jeròni qu’es lo patron de las traductritz e dels traductors. Es de rebrembar que Sant Jeròni foguèt, al sègle tresen, lo traductor « oficial » de la Bíblia en latin. Aquesta traduccion de la Bíblia es coneguda, encara d’uèi, jol nom Vulgata.

Polonais

W dniu dzisiejszym ?wi?tujemy Mi?dzynarodowy Dzie? T?umacza. ?wi?to to obchodzone jest co roku, 30-go wrze?nia, w dniu ?wietego Hieronima, patrona t?umaczy i t?umaczek. Przypomnijmy przy tej okazji, i? ?wi?ty Hieronim by? oficjalnym t?umaczem Biblii na ?acin?, w trzecim wieku naszej ery. Biblia ?wietego Hieronima znana jest po dzie? dzisi?jszy pod nazw? Wulgaty.

ndlr: correction des caractères en cours…

Portugais

Hoje é o dia mundial da tradução. Como todos os anos, festeja-se no dia de São Jerónimo, o santo padroeiro dos tradutores e das tradutoras. Para a pequena história, o São Jerónimo foi o tradutor oficial da bíblia em latim, no terceiro século da nossa era. Hoje em dia, a sua bíblia ainda é chamada de Vulgata.

Roumain

Astazi este ziua mondiala a traducerii, care, ca in fiecare an,este sarbatorita de ziua sfantului Ieronim, protectorul traducatorilor.
Acesta a fost primul traducator « oficial » al Bibliei in latina, in secolulal III-lea d. HR. Biblia sa este si astazi cunoscuta sub numele de « Vulgata ».

Suédois

I dag är det den internationella översättardagen som infaller varje år på S:t Hieronymus dag, uppkallad efter översättarnas skyddshelgon. Som många redan vet var Hieronymus den « officielle » översättaren av Bibeln till latin omkring år 400 e. Kr. Hans bibel kallas än i våra dagar för « Vulgata ».

Tagalog (filipino)

Ngayon ay ang International Translation Day. Ito ay bantog bawat taon bilang araw ng Saint Jerome, patron santo ng mga tagapagsalin. Para sa rekord, Jerome ay ang « opisyal na » translator ng Bibliya sa Latin, ika-3 siglo AD. Kanyang bible ay pa rin na kilala ngayon bilang ang Vulgate.

Turc

Bugün, dünya çeviri günü. Bugün her yil oldugu gibi, tüm tercümanlarin hocasi kabul edilen Aziz Jerom Günü olarak da kutlanir. Küçük bir tarihi bilgi vermek gerekirse, Aziz Jerom MS III. yy’da Incilin Latince diline çevirisini yapan ilk ‘resmi’ çevirmendir. Onun Incili günümüzde hala Vulgata adiyla bilinir.

Un site à visiter : fr.wikipedia.org    Source: Texte & Image: Journée mondiale

Journée Internationale du droit d’accès à l’information – 28 septembre 2022

Journée Internationale du droit d'accès à l'information

La communauté internationale, au travers d’institutions telles que l’Unesco ou l’Union Euroepéenne reconnaît le droit d’accès à l’information publique comme étant « un droit humain nécessaire pour la protection et la jouissance des autres droits, y compris le droit à la liberté d’expression« .Bref, on ne plaisante pas avec l’accès à l’information…

Lutter contre la corruption

Permettre au citoyen lambda d’accéder à l’information participe activement à la lutte contre la corruption dans la vie publique; il est aussi une condition indispensable à la promotion de la culture pour tous les citoyens.

S’informer pour participer

Encourager la participation des citoyens à la vie publique et leur permettre de jouir de leurs droits civils et politiques passe, normalement, par la fourniture d’une information sincère et complète à tout un chacun…

Cette journée internationale en est, en 2022, à sa 17ème édition.

 

Un site à visiter : www.un.org    Source: Texte & Image: Journée mondiale

Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires – 26 septembre

L’avénement d’un monde débarrassé des armes nucléaires est un des objectifs les plus anciens de l’Organisation des Nations Unies. Cette volonté était d’ailleurs déjà présente dans la première résolution de l’Assemblée générale en 1946.C’est en 2013 que l’assemblée générale de l’ONU a proclamé le 26 septembre Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires. Cette décision a été prise suite de sa réunion sur le désarmement nucléaire qui s’était tenue à l’époque à New York.

Message du secrétaire général Antonio Guterres

« Notre grande famille mondiale ne peut plus laisser le spectre du conflit nucléaire planer sur notre action visant à promouvoir le développement, à atteindre les objectifs de développement durable et à mettre fin à la pandémie de COVID-19. Il est grand temps de chasser ce spectre pour de bon, de débarrasser le monde des armes nucléaires et d’entrer dans une nouvelle ère de dialogue, de confiance et de paix pour toutes et tous. »

Antonio Guterres est secrétaire général des Nations unies depuis le 1ᵉʳ janvier 2017

La force du symbole

L’illustration de cet article montre la sculpture « Le Bien défait le Mal », qui se trouve près du Siège de l’ONU à New York. Elle représente Saint George terrassant le dragon. Ce qui ne soit voit pas, c’est que le dragon a été créé à partir de fragments de missiles nucléaires soviétiques SS-20 et américains Pershing.

 

Un site à visiter : www.un.org    Source: Texte: Journée Mondiale    Image: lapresse.ca

Journée Mondiale du migrant et du réfugié – 2022

Après le mois de décembre (Journée internationale des migrants) et le mois de juin (Journée Mondiale des réfugiés), c’est la troisième journée consacrée à la douloureuse question des migrants.Au delà de ce téléscopage de dates, la Journée Mondiale du migrant et du réfugié a été célébrée chaque 2ème dimanche après le 6 janvier, à l’initiative de l’église catholique. A partir de 2019, la date retenue varie, et est en principe fixée au dernier dimanche de septembre. Sauf exception. En 2022, la date retenue est le dimanche 25 septembre.
L’engagement de l’Eglise n’est pas nouveau et de nombreux prêtres et évèques prennent position dans le débat, au nom des droits de l’homme et du respect de la dignité humaine.

Les droits élémentaires de la personne humaine

« le fait d’être en situation irrégulière ne fait pas perdre ses droits élémentaires à quelque personne que ce soit. (…) Nous voulons dire notre admiration et notre soutien aux chrétiens qui se mettent au service de leurs frères déplacés, avec un grand désintéressement personnel et associatif… »
Mgr Vingt-Trois, ancien archevèque de Paris.

2022, la 108 ème édition

Chaque année, la journée est placée sous un thème proposé par le Conseil Pontifical pour la Pastorale des Migrants et des Personnes en Déplacement.

Construire l’avenir avec les migrants et les réfugiés

C’est le thème retenu pour l’édition 2022 et vous pouvez découvrir le texte intégral du message envoyé par le pape François à cette occasion.

 

Un site à visiter : migrants-refugees.va     Source: Texte: Journée mondiale   Image: Service national Missions et Migrations – église catholique

Journée mondiale du rêve – 25 septembre

Journée mondiale du rêve

Dans chaque rêve se trouve l’espoir de l’avenir,
dans chaque rêve se trouve la promesse du possible,
la Journée mondiale du rêve nous invite à libérer notre potentiel humain et à transformer le monde.

Transformer le monde par les rêves…

Depuis sa création en 2012 par Ozioma Egwuonwu, la Journée mondiale du rêve s’est peu à peu installée dans le paysage et mobiliserait plus de 70 millions de personnes actuellement (chiffres 2020 fournis par les organisateurs français).

Rêvons un peu

La Journée mondiale du rêve, portée en France par un collectif de personnalités et d’entreprises, est associée au Projet World Dream Day d’Ozioma (lien ci-dessous). Elle a pour objectif de porter la dimension inspirante et porteuse d’espoir de l’expression et de la réalisation des rêves de chaque individu et de chaque communauté quels qu’ils soient.

 

Un site à visiter : www.worlddreamday.org   Source: Texte & Image: Journée mondiale

Journée Mondiale contre les brevets logiciels – 24 septembre

Le 24 septembre 2008, une coalition de plus de 80 sociétés du secteur de l’informatique, des associations ou même des développeurs indépendants, menée par la la FFII (Fondation pour une infrastructure informationnelle libre), a déclaré le 24 septembre comme étant la Journée Mondiale contre les brevets logiciels.

Protéger les petites entreprises

Cette initiative fait suite à une action initiée par le parlement européen le 24 septembre 2003, en adoptant une série d’amendements destinés à limiter la portée du droit des brevets et ainsi protéger les petites et moyennes entreprises contre les effets dévastateurs de brevets logiciels multiples et triviaux.

Une pétition mondiale demandant de stopper tous les brevets logiciels à travers le monde a été lancée lors de la première édition de la Journée Mondiale, assortie de demandes spécifiques supplémentaires pour certaines régions telles que l’Europe, les Etats-Unis ou l’Inde.

Un site à visiter : www.ffii.fr    Source: Texte & Image: Journée mondiale

Journée Mondiale des sourds – 24 septembre 2022

Journée Mondiale des sourds

La Fédération Mondiale des Sourds recommande à toutes les associations nationales membres (123 pays) d’organiser la journée mondiale des sourds et de la surdité dans la dernière semaine ou le dernier samedi du mois de septembre. La Journée Mondiale des Sourds est donc célébrée le samedi de la semaine internationale des sourds dans de nombreux pays du monde, soit le samedi 24 septembre en 2022. Le but est de sensibiliser la population à la reconnaissance de la culture sourde et la langue des signes.

Un peu d’histoire

L’Institution Nationale de Jeunes Sourds de Paris est un lieu riche d’histoire. A l’origine, l’Institution des Sourds de naissance fut créée sous la Constituante, par la loi du 21 et 29 juillet 1791. Elle avait pour finalité la poursuite de l’œuvre philanthropique de l’abbé Charles-Michel de l’Epée (1712-1789). Cette loi honorait ce bienfaiteur en portant son nom au rang des citoyens ayant mérité de la Patrie.

L’abbé de l’Épée qui était avocat au Parlement de Paris, s’était dévoué pour les pauvres et les indigents. Il dispensait à l’occasion des enseignements à des étudiants entendants. Il advint qu’une rencontre fortuite changea le cours de sa destinée, lorsqu’en 1760 il fut mis en présence de sœurs jumelles sourdes et muettes. Leur précepteur, le Père Vanin venait de décéder fin 1759. Jacob Rodrigues Péreire, précepteur oraliste d’enfants sourds, ayant acquis une notoriété à la cour du roi, n’enseignait alors qu’à quelques sourds et sourdes privilégiés par leur rang social. L’abbé de l’Epée venait de découvrir deux nouvelles élèves, pour lesquelles les voies traditionnelles de l’enseignement restaient lettre morte.

Sa philosophie augustinienne l’autorisait à voir dans les gestes de ses deux protégées des signes représentant directement les idées. Il imagina donc une langue de signes gestuels naturels, ordonnés selon la syntaxe française, cette syntaxe étant aperçue comme la représentation de la logique universelle humaine.

Connaissez-vous la langue des sourds ?

L’abbé de l’Epée comprit les enjeux de la langue gestuelle. Il ignorait la langue des signes que pratiquait la communauté des sourds parisiens. Cette langue existait bien, ainsi qu’en témoigne un « devenu sourd », Pierre Desloges, dans le livre qu’il fit éditer en 1779. Le projet de l’abbé de l’Epée portait bien au-delà de la classe qu’il ouvrit au 14 rue des Moulins à Paris. Ayant réuni les enfants sourds de plusieurs pensions de son quartier il conçut de développer une langue gestuelle universelle que les entendants de toutes les nations pourraient apprendre dans des collèges.

Par l’instruction dispensée, l’abbé de l’Epée rendait ses élèves sourds de tout âge non seulement à la citoyenneté, mais les intégrait aussi à un projet de paix, les gestes avaient la faculté de traverser des frontières que les langues orales franchissent difficilement. À son décès, l’abbé de l’Epée instruisait près d’une centaine d’élèves.

Citoyens à part entière

Controverses et disputes furent pour l’abbé de l’Epée des sujets de réflexion : devait-on préférer la dactylologie, l’alphabet manuel espagnol, aux signes gestuels, pour permettre une meilleure appropriation de la langue française ? Péreire était un dactylologiste avisé ; il avait conçu un alphabet phonétique plus expéditif que l’alphabet manuel figurant les lettres traditionnelles : deux représentations visuelles de la langue française s’affrontaient donc en France, à la fin du 18 ème siècle ; l’une représentait les idées par des signes, et l’autre ne figurait manuellement que la forme des mots par l’épellation alphabétique. Ainsi commençait la querelle des dactylologistes : l’abbé de l’Epée leur opposait une représentation des entités spirituelles, préférable à la simple restitution d’une enveloppe vide de sens.

Ailleurs, en Prusse, Samuel Heinicke fut le promoteur d’une méthode fondée sur l’enseignement de la parole aux muets. Heinicke reprenant la tradition de la méthode orale pure, développée en Hollande en 1700 par jean Conrad Amman. Heinicke soutînt contre l’abbé de l’Epée, que les signes gestuels ne pouvaient se graver dans la mémoire. L’écriture elle-même ne pouvait s’acquérir sans un apprentissage préalable de la parole ou de l’articulation. Ceci reposait une question fondamentale de puis l’antiquité : l’homme privé de parole possédait-il une raison ? Les sourds sans l’écriture possédaient-ils seulement une mémoire visuelle ? Les signes suffisaient-ils à vaincre les obstacles du silence ?

L’abbé de l’Epée soutenait l’importance des gestes pour l’essor de l’intelligence et l’existence d’une mémoire visuelle suppléant la mémoire auditive. Son action prouva l’éducabilité des sourds dans différents domaines, car ses traités pédagogiques, publiés anonymement en 1776 et 17843, abordaient déjà la lecture sur les lèvres et l’apprentissage de l’articulation chez le petit enfant sourd.

L’abbé de l’Epée proposait une méthode ouverte, dans la mesure où il sut tenir compte des critiques de ses concurrents. il invitait d’ailleurs tout instituteur à perfectionner la voie qu’il ouvrit. Il forma de nombreux maîtres qui portèrent sa méthode en Espagne, en Autriche, en Italie, en Hollande… Sa langue universelle se constituait de signes naturels assujettis à des signes de son invention, à savoir, les signes méthodiques traduisant les désinences et les flexions verbales, les catégories du discours, les conjonctions… Elle fut pratiquée dans de nombreux pays jusqu’en 1830. Mais n’oublions pas que cette technique de visualisation gestuelle des langues orales connaît périodiquement de nouvelles versions, avec des anglais signés divers et de nouvelles versions du français signé.

Vers la même époque, la langue des signes, celle des sourds, langue à part entière, avec une syntaxe et une grammaire indépendantes des langues orales, s’était considérablement perfectionnée sous l’action conjuguée d’un pédagogue entendant, Augustin Bébian (1789-1839), et des premiers enseignants sourds. Bébian avait appris le langage naturel des Sourds-et-Muets dans son enfance : c’était le filleul de l’abbé Sicard, qui succédera à l’abbé de l’Épée. Bébian fut l’auteur d’ouvrages remarquables sur la gestualité. Il publia en 1824 une Mimographie, essai d’écriture des signes naturels.

Un site à visiter : www.sourds.net    Source: Texte(abrégé) & Image: Journée mondiale

Journée Mondiale sans voiture – 22 septembre

Journée Mondiale sans voiture

Pourquoi une journée « En ville, sans ma voiture !« ? Une telle entreprise est née d’un constat : les Européens sont fortement préoccupés par la pollution et la mobilité urbaine. En ville, beaucoup se plaignent d’une mauvaise qualité de l’air, de nuisances sonores, d’encombrements, etc… Malgré cela, le parc automobile et la circulation croissent.La journée « En ville, sans ma voiture ! » a pour objectif de favoriser la prise de conscience collective de la nécessité d’agir contre les nuisances générées par la croissance du trafic motorisé en milieu urbain. Il ne s’agit pas seulement de lutter contre la pollution atmosphérique ou contre le bruit mais aussi d’améliorer la qualité de vie en ville. La journée sans voitures existe depuis 1998 et les bilans des dernières années montrent une certaine désaffection et un réel désengagement des grandes communautés urbaines. Depuis 2007, cette journée mondiale tend à être remplacée par une semaine de la mobilité qui vise à promouvoir l’usage des transports en communs…La date de cette journée mondiale est généralement fixée au 22 septembre chaque année, mais il peut y avoir des exceptions. Ainsi, à Paris, c’est le 18 septembre 2022 qui a été retenu, probablement parce que c’est plus facile un dimanche !

Zéro émission ?

La mobilité électrique peine à se faire une vraie place dans nos villes. Les freins, essentiellement économiques, pèsent encore lourd. La mobilité électrique, comment ça marche ? Quel est le coût d’un véhicule électrique ? Quelles sont les aides possibles ? Toutes les réponses à ces questions sont abordées à l’occasion de la journée de la mobilité électrique, organisée dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité.

Un site à visiter : www.notre-planete.info   Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée Internationale de la paix – 21 septembre 2022

Journée Internationale de la paixL’Assemblée générale des Nations Unies, dans sa résolution 55/282 , en date du 7 septembre 2001, a décidé que la Journée internationale de la paix serait observée chaque année le 21 septembre.
L’Assemblée générale a déclaré que la Journée internationale de la paix serait une journée mondiale de cessez-le-feu et de non-violence, pendant la durée de laquelle toutes les nations et tous les peuples seraient invités à cesser les hostilités. Elle a engagé les États Membres, les organismes des Nations Unies, les organisations régionales et non gouvernementales et les particuliers à célébrer comme il convient la Journée internationale de la paix, y compris au moyen d’activités d’éducation et de sensibilisation, et à oeuvrer, de concert avec l’Organisation des Nations Unies, à l’établissement d’un cessez-le-feu mondial.Chaque année, l’ONU propose un thème et pour 2022, l’instance mondiale nous invite à réfléchir sur le racisme encore trop souvent fauteur de guerres…

Mettre fin au racisme. Bâtir la paix

[…] Pour parvenir à une paix véritable, il faut bien plus que déposer les armes. Il faut construire des sociétés où tous les membres ont le sentiment de pouvoir s’épanouir. Il s’agit de créer un monde dans lequel les gens sont traités de manière égale, quelle que soit leur race. 

Comme l’a déclaré le Secrétaire général António Guterres, « Aujourd’hui encore, le racisme continue de gangréner les institutions, les structures sociales et le quotidien de toutes les sociétés. Il reste un facteur d’inégalité persistant et continue de priver des personnes de leurs droits humains fondamentaux. Il déstabilise les sociétés, sape les démocraties, porte atteinte à la légitimité de l’État et […] les liens entre racisme et inégalité de genre sont indéniables.».

Un site à visiter : www.un.org    Source: Texte & Image: Journée mondiale