?

De ceci... de cela...

Sous cette rubrique vous trouverez des mots, des idées, des propos, des pensées

se voulant une avenue pour aider à réfléchir, à découvrir, à franchir - peut-être -

une nouvelle étape vers... ce que vous désirez, espérez, anticipez!

Journée Mondiale des Zones Humides – 2 février 2023

Chaque année le 2 février, nous célébrons la Journée mondiale des zones humides pour commémorer la signature de la Convention sur les zones humides, le 2 février 1971, dans la ville iranienne de Ramsar, au bord de la mer Caspienne.
Chaque année depuis 1997, des organismes gouvernementaux, des organisations non gouvernementales et des groupes de citoyens à tous les niveaux de la société profitent de l’occasion pour lancer des actions de sensibilisation du public aux valeurs et aux avantages des zones humides en général, et de la Convention de Ramsar en particulier. Ce traité intergouvernemental sert de cadre à l’action nationale et à la coopération internationale pour la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources.

Disparition de 50% des zones humides en 50 ans

Définies comme des étendues de marais, de fagnes, de tourbières ou d’eaux naturelles ou artificielles, permanentes ou temporaires […], les zones humides couvrent dans le monde entre 748 et 778 millions d’hectares. Au cours des cinquante dernières années, le drainage, la pollution, l’irrigation, les guerres et le changement climatique ont entraîné la disparition de 50% de ces zones humides.

Il est urgent de restaurer les zones humides !

Chaque année, le secrétariat de la convention de Ramsar, propose un thème fédérateur en lien avec l’actualité internationale. En 2023 le thème retenu insiste sur l’urgence à restaurer les zones humides : l’heure n’est plus seulement à la prévention et à la sensibilisation, mais bien à la réparation. N’attendons pas qu’il soit trop tard !

La diversité culturelle et biologique des zones humides constitue une richesse naturelle dont dépend notre bien-être physique et psychologique. Le patrimoine culturel de nos zones humides est le résultat d’une symbiose qui remonte à la nuit des temps entre les populations et les zones humides, une association qui a enrichi les générations passées et qui, avec votre aide, en fera autant pour les générations futures. Cette association s’est développée en raison de l’utilité des zones humides – en bref, la diversité de la vie végétale et animale des zones humides a assuré la subsistance des populations et leur a procuré de nombreux autres avantages.

Un site à visiter : www.mediaterre.org     Source: Texte: Journée mondiale      Image: Unsplash

Journée mondiale des lépreux – 27-28-29 janvier 2023

Journée Mondiale des lépreux

L’origine de la lèpre se perd dans la nuit des temps. Elle apparaît en Europe dès les premiers siècles de l’ère chrétienne. Tout le bassin méditerranéen est contaminé. Elle disparaît progressivement de France et d’Europe, au cours du XVIIIe siècle. Quelques foyers persistent en Europe et en Amérique du Nord (Louisiane).

Un fléau d’hier… et d’aujourd’hui

Mais en Amérique du Sud, en Afrique, en Asie, ses victimes se comptent encore par centaines de milliers : une quinzaine de pays comptent encore plus d’un malade de la lèpre pour dix mille habitants, au premier rang desquels, l’Inde, le Brésil, Madagascar, le Myanmar, le Nigéria…

Selon les données récentes de l’Organisation Mondiale de la Santé, il y avait toujours – en 2015 – 175 000 malades enregistrés dans le monde… mais plus de 200 000 nouveaux cas dépistés chaque année, soit un toutes les 5 minutes…

Arrêter la lutte contre la lèpre aujourd’hui sous prétexte des succès remportés aurait tout naturellement comme conséquence le retour progressif à la situation que Raoul Follereau dénonçait encore en 1961 :  » Cela va-t-il durer ? Laisserons-nous mourir, pourrir, quinze millions d’êtres humains, alors que nous savons maintenant qu’on peut les soigner, les sauver, les guérir ? « 

Tout au long du dernier week-end de janvier

La journée mondiale des lépreux est traditionnellement organisée le dernier week-end de janvier, soit pour 2023 les 27, 28 et 29 janvier. Il s’agira de la 70ème édition.

Les sites à visiter : deux associations oeuvrent conjointement pour assurer l’organisation matérielle de la journée mondiale des lépreux, l’association Raoul Follereau et l’Ordre de Malte.

 

Source: Texte & Image: Journée mondiale

Martin Luther King Day – 16 janvier 2023

Martin Luther King Day

Le Martin Luther King Day (ou journée de Martin Luther King) est un jour férié aux États-Unis, et nous avons gardé à dessein le nom anglais de la journée. La date retenue est celle de l’anniversaire de la naissance du pasteur et prix Nobel de la paix Martin Luther King.Il est fêté chaque année le troisième lundi du mois de janvier (le plus proche du 15 janvier, date de l’anniversaire du pasteur). Pour 2023, la date retenue est donc le lundi 16 janvier.

Une naissance difficile

L’idée de cette célébration voit le jour immédiatement après l’assassinat de Martin Luther King, mais il faudra attendre 1986 pour qu’elle soit célébrée officiellement pour la première fois. Nous nous souviendrons des différents soutiens politiques (Jimmy Carter, président des Etats-Unis) ou personnalités du monde artistique (Steevie Wonder) qui ont oeuvré pour la création de cette journée. Nous passerons rapidement sur les opposants (Ronald Reagan, autre président des Etats-Unis).

Plus récemment, en 2010, le président Barack Obama marquera la journée en prononçant un discours aux Américains la veille du Martin Luther King Day…

I have a dream…

« Je rêve qu’un jour sur les collines rousses de Georgie les fils d’anciens esclaves et ceux d’anciens propriétaires d’esclaves pourront s’asseoir ensemble à la table de la fraternité.

Je rêve qu’un jour, même l’Etat du Mississippi, un Etat où brûlent les feux de l’injustice et de l’oppression, sera transformé en un oasis de liberté et de justice.

Je rêve que mes quatre petits-enfants vivront un jour dans une nation où ils ne seront pas jugés sur la couleur de leur peau, mais sur la valeur de leur caractère. Je fais aujourd’hui un rêve !

Je rêve qu’un jour, même en Alabama, avec ses abominables racistes, avec son gouverneur à la bouche pleine des mots “ opposition ” et “ annulation ” des lois fédérales, que là même en Alabama, un jour les petits garçons noirs et les petites filles blanches pourront se donner la main, comme frères et sœurs. Je fais aujourd’hui un rêve !

Je rêve qu’un jour toute la vallée sera relevée, toute colline et toute montagne seront rabaissées, les endroits escarpés seront aplanis et les chemins tortueux redressés, la gloire du Seigneur sera révélée à tout être fait de chair.

Telle est notre espérance. C’est la foi avec laquelle je retourne dans le Sud. »

Vous pouvez découvrir le texte intégral en Français en suivant le lien ci-dessous :

Un site à visiter : ml.usembassy.gov        Source: Texte & Image: Journée mondiale

Journée mondiale ‘Merci’ – 11 janvier

L’ONU n’en parle pas, ni l’OMS, ni aucune ONG, aucune église, aucun groupement… on en trouve quelques traces éparses en effecutant une recherche sur son moteur de recherche favori.
De quoi s’agit-il ?
Simplement de la journée du Merci. Selon certaines sources (non identifiées), la Journée mondiale du «merci» aurait été inventée par des employés zélés, pour augmenter les ventes de leur enseigne de cartes postales. Il nous sera difficile de tirer le vrai du faux mais en tous cas,  quelle bonne idée !

Dire merci, pour soi, pour les autres, pour le plaisir

La tradition de dire des mots de remerciement est apparue il y a longtemps dans le langage et cette marque de gratitude a permis de marquer toute l’attention qui nous est accordée et que nous accordons aux autres.

Les mots magiques

Les psychologues croient que les mots de gratitude mettent les gens en harmonie et favorisent les relations positives. En exprimant sa gratitude envers les gens, on améliore sa santé physique et on crée un état émotionnel positif qui aide à faire face au stress.

 

Un site à visiter : www.ukrinform.fr    Source: Texte (abrégé) & Image: Journée mondiale

Journée mondiale de la Science-fiction – 2 janvier 2023

Journée mondiale de la Science-fiction

Véritable journée ou pure invention ? Difficile à se faire une idée précise tant la matière est difficile à cerner. De nombreux sites en parlent mais sans mentionner l’origine de la journée. On trouve même, dans le forum phpBB, un internaute affirmant que l’idée de la journée lui est venue en consultant www.journee-mondiale.com et en repérant une date libre !

Plus d’un siècle de SF nous contemple

La science-fiction est un genre né au début du XXème siècle, à partir d’une poignée d’œuvres fondatrices signées notamment par Edgar Allan Poe, Arthur Conan Doyle, ou encore Kurd Lasswitz. Rien de bien nouveau donc, même si le genre s’est largement diversifié au fil du temps.

Dans le meilleur des mondes ?

Profitons de ce début d’année pour souhaiter à tous les amateurs de Science-Fiction, quel que soit son genre, une excellente année 2023 dans le monde bien réel des vivants.

 

Un site à visiter : fr.wikipedia.org     Source: Texte & Image: Journée mondiale

Journée Mondiale de la Paix – 1er janvier 2023

Journée Mondiale de la Paix

L’église catholique propose au monde entier de célèbrer la Journée Mondiale de la Paix le 1er janvier depuis 1968, à l’instigation du Pape de l’époque, Paul VI. Ses successeurs ont poursuivi cette célébration et, aussi bien Jean-Paul II que Benoît XVI, ont tenu à marquer d’une manière solenelle l’entrée dans la nouvelle année. Le Pape François a, avec son style propre, repris le flambeau.

La paix, un chemin d’espérance : dialogue, réconciliation et conversion

Chaque année un thème différent est proposé et, pour 2023, le pape François invite à méditer sur « Personne ne peut se sauver tout seul », thème précisé ensuite par « Repartir après la Covid-19 pour tracer ensemble des sentiers de paix »… Vaste programme me direz-vous… le texte du Pape (voir lien en bas de page) est riche et dense, nous le reproduirons pas in extenso dans le site, libre à vous d’aller y jeter un oeil.

Bonne année 2023, sur le chemin de la paix… 

Un site à visiter : www.vatican.va    Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée mondiale des enfants partis trop tôt – 11 décembre 2022

En 2004, le sénat des Etats-Unis d’Amérique a unanimement voté la résolution 436, qui prévoit que le 2éme dimanche du mois de décembre devient officiellement une journée mondiale commémorative des enfants décédés. Outre atlantique, leur action est connue sous le vocable « The Compassionate Friends« .

Lors de la première édition, c’est à dire le 12 décembre 2004 à 19 heures précises, les communautés à travers le monde se sont associées aux « Amis Compatissants » en allumant une bougie pendant une heure.

Une bougie pendant une heure

Dés le début, plusieurs pays se sont joints à l’initiative et on retrouve notamment parmi eux le Canada, l’Allemagne, le Porto-Rico, la Thailande, le Royaume-Uni. La France a rejoint le mouvement un peu plus tard et, depuis lors, cette date est régulièrement célébrée dans de très nombreux pays.

En 2022, cette journée se déroule le dimanche 11 décembre.

Un site à visiter : www.familles-deuil-enfant.fr           Source: Texte & Image: Journée mondiale

Journée internationale pour les droits des animaux – 10 décembre

Journée internationale pour les droits des animaux

La journée internationale des droits des animaux est célébrée le 10 décembre de chaque année.Elle consiste à manifester en silence sur des lieux où des animaux ont été maltraités, torturés, tués, comme par exemple dans certains laboratoires de recherche.

Une date intentionnelle…

Le 10 décembre est également la date de célébration des Droits de l’Homme. Elle n’a bien entendu pas été choisie au hasard. Elle entend dénoncer « l’hypocrisie » qui consiste à ne pas reconnaître les droits fondamentaux des animaux : droit à la vie, à la liberté et à l’épanouissement naturel.

Cette journée vise également à instaurer un débat public à propos de la manière dont les animaux sont traités, et parvenir à une reconnaissance internationale de leurs droits fondamentaux à ne pas être exploités.

Et si l’animal pouvait sauver des vies humaines ?

Il serait trop simple de n’exposer que le point de vue d’une seule partie. Lorsque l’animal de laboratoire permet par exemple de tester l’efficacité d’un médicament, faut-il toujours se scandaliser ? La recherche médicale utilise, certes, des animaux dans ses laboratoires mais ses expériences sur des animaux vivants permettent de sauver de nombreuses vies humaines. Il y a au minimum une réflexion à mener !

Le débat reste ouvert…

Un site à visiter : www.international-campaigns.org    Source: Texte & Image:  Journée mondiale

Journée Internationale de l’aviation civile – 7 décembre 2022

Le 6 décembre 1996, l’Assemblée générale de l’ONU a proclamé le 7 décembre Journée de l’aviation civile internationale et a prié instamment les gouvernements ainsi que les organisations intergouvernementales, internationales, régionales et nationales concernées de prendre les mesures voulues pour observer cette journée (résolution 51/33).Cette journée a été proclamée en 1994 par l’Assemblée de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), institution spécialisée des Nations Unies, pour mettre en évidence l’importance de l’aviation civile internationale et contribuer à sa promotion.La célébration de cette journée a été observée pour la première fois le 7 décembre 1994, date du cinquantième anniversaire de la signature de la Convention sur l’aviation civile internationale portant création de l’OACI.

Une journée à contre courant ?

A l’heure où il est de bon temps de faire son « bilan carbone » avant tout déplacement, il est intéressant de noter que cette journée veut nous fait réflechir aux progrés apportés à la communauté internationale par les déplacements aériens.

Le monde de l’aviation n’est pas non plus insensible à ces problématiques et les avions les plus récents (par exemple l’Airbus A320 NEO, photo ci-contre) ont, en utilisant de plus en plus de matériaux composites, considérablement réduit leurs consommations au passager transporté !

« Le thème retenu pour la période d’ici à 2023 est le suivant:
« L’innovation au service du développement de l’aviation dans le monde ».  (ICAO)

 

Un site à visiter : www.icao.int            Source: Texte: Journée mondiale   Image: Freepik

Journée Mondiale de la lutte contre le SIDA – 1 décembre 2022

« Notre stratégie pour l’avenir doit être de donner aux femmes les moyens d’agir dans ce combat. Les véritables héros de cette guerre, c’est parmi elles qu’il faut les chercher, et il nous appartient de leur fournir l’arme de l’espoir. » Extrait du message de M. Kofi Annan, Secrétaire général de l’ONUEn 1988, l’Assemblée générale avait exprimé sa vive préoccupation devant la pandémie de sida. Notant que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait choisi la date du 1er décembre 1988 comme Journée mondiale du sida, l’Assemblée a souligné l’importance de cette manifestation (résolution 43/15). Aujourd’hui, plus de 36 millions de personnes sont séropositives et sidéennes. La journée mondiale de lutte contre le SIDA n’est pas la seule occasion de revenir sur ce dossier brûlant, mais en insistant sur le fait que nous devons être tous ensemble contre le SIDA, elle a toute sa place dans le calendrier des journées internationales.

La mobilisation doit rester entière

En 2022, la journée a pour thème « Poussons pour l’égalité ». Cette année, lors de la Journée mondiale de lutte contre le sida, l’ONUSIDA nous enjoint à agir. Il nous incite toutes et tous à œuvrer en faveur des actions concrètes qui ont fait leurs preuves et qui sont nécessaires pour lutter contre les inégalités et aider à mettre fin au sida.

La menace du sida plane toujours sur l’humanité 40 ans après le signalement des premiers cas de sida. Aujourd’hui, l’engagement de mettre fin au sida à l’horizon 2030 a pris du retard, retard essntiellement lié à des inégalités structurelles qui entravent les solutions efficaces de prévention et de traitement du VIH.

De son coté, l’église catholique s’investit depuis de nombreuses années auprès des personnes atteintes par cette maladie.
« J’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais malade, et vous m’avez visité ». En cette journée mondiale de lutte contre le sida, l’évangile selon saint Matthieu prend une résonance toute particulière. Mais de quelle réalité parle-t-on ? Près de trois séropositifs sur cinq dans le monde (21,7 millions sur 36,9 millions au total) prennent désormais des traitements antirétroviraux, soit la plus haute proportion jamais atteinte, d’après le dernier rapport de de l’Onusida.

Combler l’écart

En 2017, 940.000 personnes dans le monde sont mortes de maladies liées au sida. À titre de comparaison, au pic de l’épidémie en 2005, 1,9 million de décès dans le monde étaient liés au sida. Continuons la lutte.

Un site à visiter : www.unaids.org    Source: Texte: Journée mondiale   Image: Réseau In-Terre-Actif