image-i-nations trésor

Journée des Nations Unies -24 octobre

Journée des Nations UniesUne journée mondiale consacrée à l’organisme qui est à l’origine d’un grand nombre de journées mondiales… il fallait y penser.

Le 24 octobre 1945…

« La Journée des Nations Unies nous offre l’occasion de réaffirmer les idéaux énoncés dans la Charte des Nations Unies, qui jour pour jour est entrée en vigueur il y a de cela 74 ans. En cette époque de tumulte généralisé, la Charte reste notre point de repère. » — António Guterres, Secrétaire général de l’ONU

Le choix de cette date a été arrêté pour marquer l’anniversaire de la création de cette organisation mondiale, en 1945.

Pour la petite histoire, notons que la Journée des Nations Unies a été proclamée en 1947, ce qui en fait une des plus anciennes recensées dans ce site !

ONU75 : Façonnons notre avenir ensemble

À l’occasion de la Journée des Nations Unies, le Secrétaire général, António Guterres, a annoncé que le 75e anniversaire de l’Organisation des Nations Unies, en 2020, serait célébré par un vaste débat inclusif à l’échelle planétaire sur le rôle de la coopération mondiale dans la construction de l’avenir que nous souhaitons.

Un site à visiter : www.un.org   Source: texte & Image: Journée Mondiale

Journée Internationale des Nations-Unies pour la coopération Sud-Sud – 12 septembre

Journée Internationale des Nations-Unies pour la coopération Sud-Sud

Par la résolution du 23 décembre 2003, l’assemblée générale des Nations Unies avait décidé de proclamer le 19 décembre Journée pour la coopération Sud-Sud.

Le plan d’action de Buenos Aires

Le choix de la date du 19 décembre pour commémorer cette journée revêtait une signification toute particulière, car elle venait en complément au « Plan d’action de Buenos Aires » adopté le 19 décembre 1978 pour promouvoir la coopération technique entre les pays en voie de développement. Cette date du 19 décembre, consacrée à la coopération Sud-Sud, devait donc s’inscrire en dur dans les annales de notre institution internationale.

L’assemblée générale a demandé à tous les organismes compétents des Nations Unies et aux institutions multilatérales de redoubler d’efforts en vue d’intégrer effectivement la coopération Sud-Sud dans la conception, l’élaboration et l’exécution de leurs programmes ordinaires et d’envisager d’accroître les ressources humaines, techniques et financières allouées aux initiatives relatives à la coopération Sud-Sud.

Depuis 2012, une nouvelle date

Selon la décision 66/550 de l’ONU, la date de cette Journée des Nations Unies a été modifiée et est célébrée non plus le 19 décembre mais le 12 septembre de chaque année à compter de 2012. Vous suivez ?

Un site à visiter : www.un.org   Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée mondiale contre le travail des enfants – 2021

COVID-19 : Protégeons les enfants contre le travail des enfants, maintenant plus que jamais !
En 2020, la Journée mondiale contre le travail des enfants se concentrera sur les conséquences de la crise actuelle sur le travail des enfants. La pandémie de COVID-19 et ses chocs socio-économiques ont des conséquences énormes sur la vie et les moyens de subsistance des populations. Malheureusement, les enfants sont souvent les premiers à en souffrir.

La crise peut pousser des millions d’enfants vulnérables au travail des enfants. On estime déjà à 152 millions le nombre d’enfants astreints au travail des enfants, dont 72 millions effectuent des travaux dangereux. Ces enfants courent désormais un risque encore plus grand de faire face à des circonstances encore plus difficiles et à avoir des journées de travail encore plus longues.

Cette année, la Journée mondiale se déroulera comme une campagne virtuelle et est organisée conjointement avec la Marche mondiale contre le travail des enfants et le Partenariat international pour la coopération sur le travail des enfants dans l’agriculture (IPCCLA).

Éradiquer le travail des enfants d’ici à 2025
152 millions d’enfants (64 millions de filles et 88 millions de garçons) sont astreints au travail des enfants dans le monde, ce qui représente presque un enfant sur dix à l’échelle mondiale. Il faut redoubler d’efforts pour atteindre la cible 8.7 des objectifs de développement durable (ODD), qui appelle à l’interdiction et à l’élimination immédiates des pires formes de travail des enfants.

Note de l’éditrice: L’an dernier, alors que le Coronavirus faisait rage depuis déjà trois mois chez nous, ce message nous parvenait. Il demeure tout autant d’actualité alors que la Covid commence à lâcher prise…

Source: Texte & Images: OIT (Organisation Internationale du Travail)

 

Journée Internationale des musées – 18 mai 2021

Journée Internationale des musées
Chaque année depuis 1977 se célèbre une journée internationale des musées, avec un thème particulier chaque année.Cette journée est l’occasion pour les professionnels des musées d’aller à la rencontre du grand public et de le sensibiliser aux défis auxquels les musées doivent faire face pour être des institutions au service de la société et de son développement.Cette journée internationale se déroule tous les ans le 18 mai et porte haut sa devise : « Les musées, moyen important d’échanges culturels, d’enrichissement des cultures, du développement de la compréhension mutuelle, de la coopération et de la paix entre les peuples ».

Nuit européenne des musées

Dans l’esprit du grand public, la nuit des musées a largement détrôné la journée des musées. Rançon du film éponyme ? On ne le sait…

Quoiqu’il en soit, en 2021 on célèbre la 17ème édition de la Nuit des musées. Le principe est simple, le musée que vous fréquentez assidument en journée le reste de l’année se trouve ouvert toute la nuit, pour découvrir les oeuvres mais également pour voir des animations, des concerts, et toutes sortes d’autres événements…

Date retenue, le flou artistique

En 2020, année exceptionnelle, la journée avait décalée au 14 novembre. En 2021, la date annoncée varie suivant les sources. L’ICOM (conseil international des musées) confirme toujours la date du 18 mai alors que plusieurs autres sources indiquent le 16 mai pour la journée et la nuit du 15 au 16 pour la nuit des musées. Profitez-en pour y aller, ce sera l’occasion de célébrer leur réouverture !

Un site à visiter : icom.museum    Source: Texte & Image: Journée Mondiale

 

Journée mondiale de l’énergie – 22 octobre

Journée mondiale de l'énergie

Le 22 octobre a été désignée « Journée mondiale de l’énergie » lors de l’ouverture du Forum mondial de l’énergie en 2012.Cette date était alors symbolique car c’était alors la première fois que le forum se tenait en dehors du siège de l’ONU, les 25 pays présents se réunissant en effet à Dubaï.

Energie pour tous

Aujourd’hui on compte encore 1,5 milliard d’habitants de la planète sur les 7 milliards qui la peuplent, qui sont privés d’électricité. Ces chiffres posent un défi à relever par la coopération internationale et la coordination entre pays avancés et pays en voie de développement.

Cette journée rappelle un des enjeux majeur de demain qui est de pouvoir offrir l’énergie au plus grand nombre d’habitants du globe.

Développement durable

Il est difficile de parler d’énergie sans aborder la question cruciale de l’écologie et du développement durable. Produire de l’énergie oui, mais dans quelles conditions ?

Le débat entre l’utilisation des énergies fossiles souvent polluantes et les énergies renouvelables fournies par la nature prend un sens nouveau quand on songe que ce sont les pays en voie de développement qui sont souvent contraints d’utiliser les sources d’énergies les plus polluantes (charbon par exemple) pour arriver à une certaine indépendance…

Là encore, sans coopération internationale, ill sera difficile d’avancer rapidement dans le bon sens. Et pourtant, il y a bel et bien urgence !

Un site à visiter : www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr    Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée mondiale contre le travail des enfants – 12 juin 2020

COVID-19 : Protégeons les enfants contre le travail des enfants, maintenant plus que jamais !
En 2020, la Journée mondiale contre le travail des enfants se concentrera sur les conséquences de la crise actuelle sur le travail des enfants. La pandémie de COVID-19 et ses chocs socio-économiques ont des conséquences énormes sur la vie et les moyens de subsistance des populations. Malheureusement, les enfants sont souvent les premiers à en souffrir.

La crise peut pousser des millions d’enfants vulnérables au travail des enfants. On estime déjà à 152 millions le nombre d’enfants astreints au travail des enfants, dont 72 millions effectuent des travaux dangereux. Ces enfants courent désormais un risque encore plus grand de faire face à des circonstances encore plus difficiles et à avoir des journées de travail encore plus longues.

Cette année, la Journée mondiale se déroulera comme une campagne virtuelle et est organisée conjointement avec la Marche mondiale contre le travail des enfants et le Partenariat international pour la coopération sur le travail des enfants dans l’agriculture (IPCCLA).

Éradiquer le travail des enfants d’ici à 2025
152 millions d’enfants (64 millions de filles et 88 millions de garçons) sont astreints au travail des enfants dans le monde, ce qui représente presque un enfant sur dix à l’échelle mondiale. Il faut redoubler d’efforts pour atteindre la cible 8.7 des objectifs de développement durable (ODD), qui appelle à l’interdiction et à l’élimination immédiates des pires formes de travail des enfants.

 

Source: Texte & Images: OIT (Organisation Internationale du Travail)

 

3rd Easter Sunday, Year C – 2019

Last Sunday’s reflection brought us to realize that God – our God – is a surprising God.
He does things, and relates to people, often in a manner that is not what we would expect from him.
He shows this constantly in our own lives, if we only take time to notice it!

In today’s gospel text (Jn.21:1-19), there is an interesting detail that illustrates this.
When the apostles return from the lake with an amazing catch of fish, totally unexpected,
they see on the shore Jesus near a charcoal fire with fish on it and bread.
Breakfast has been prepared and is ready for them!

But then, Jesus tells them:
“Bring some of the fish you have just caught.” (v.10)
 
This is, shall I say, typical of God!
While some of us are not keen on… collaboration, God is.
This seems to be his preferred mode of action: interaction!
He does not want only to do things for us but he wants our cooperation.
He wants our contribution to the great things he is ready to work in our lives and in our world.

It is not often the idea we have of Someone with almighty power as we believe God to be!
But then, our God is not just ‘a’ god, he is the God of Jesus.
He who has become one of us to live with us as one of us.

Something we have never finished learning and reminding ourselves of!

Note: Another reflection is available on a different theme in English at: https://image-i-nations.com/3e-dimanche-de-paques-annee-c-2019/

 

Source: Image: Free Bible Images

International Day for Tolerance – 16 November

The United Nations’ (UN) International Day for Tolerance is annually observed on November 16 to educate people about the need for tolerance in society and to help them understand the negative effects of intolerance.

Background
In 1996 the UN General Assembly invited member states to observe the International Day for Tolerance on November 16, with activities directed towards both educational establishments and the wider public (resolution 51/95 of 12 December). This action came in the wake of the United Nations Year for Tolerance, 1995, proclaimed by the assembly in 1993 (resolution 48/126). The year was declared on the General Conference of UNESCO’s initiative. On November 16, 1995, the UNESCO member states adopted the Declaration of Principles on Tolerance and Follow-up Plan of Action for the year.

The 2005 World Summit Outcome document outlines the commitment of Heads of State and Government to advance human welfare, freedom and progress everywhere, as well as to encourage tolerance, respect, dialogue and cooperation among different cultures, civilizations and peoples.

Source: Text: timeanddate.com Image: catholicworkreport.com

International Day for Tolerance – 16 November

Background
In 1996 the UN General Assembly invited member states to observe the International Day for Tolerance on November 16, with activities directed towards both educational establishments and the wider public (resolution 51/95 of 12 December). This action came in the wake of the United Nations Year for Tolerance, 1995, proclaimed by the assembly in 1993 (resolution 48/126). The year was declared on the General Conference of UNESCO’s initiative. On November 16, 1995, the UNESCO member states adopted the Declaration of Principles on Tolerance and Follow-up Plan of Action for the year.

The 2005 World Summit Outcome document outlines the commitment of Heads of State and Government to advance human welfare, freedom and progress everywhere, as well as to encourage tolerance, respect, dialogue and cooperation among different cultures, civilizations and peoples.

Symbols
UNESCO’s logo, which features a temple including the UNESCO acronym (for United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization) within itself and the words “United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization” underneath the temple, is used for online or print promotional material associated with the International Day for Tolerance. The use of the complete name in English, in association with one or several other languages provides an explanation of the acronym of the organization. The six official languages of UNESCO are Arabic, Chinese, English, French, Russian and Spanish.

Images of people of all backgrounds, cultures and ages, which are assembled into a collage, are also used for the International Day for Tolerance to get the message across to people about understanding tolerance regardless of differences.

Source: Text and Image: timeanddate.com

 

Journée mondiale du diabète – 14 novembre

La Journée Mondiale du Diabète, organisée par la Fédération Internationale du Diabète (FID) et soutenue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), est la plus importante campagne mondiale de sensibilisation au diabète. Elle a été lancée en 1991 comme réponse à l’escalade de l’incidence du diabète dans le monde. Depuis, elle a gagné en popularité et rassemble désormais des millions de personnes dans le monde entier, dont les leaders d’opinion, les professionnels et prestataires de soins de santé, les médias, les personnes atteintes de diabète, et le grand public.

Le choix de la date…
La Journée Mondiale du Diabète est célébrée chaque année le 14 Novembre. Cette date a été choisie car c’est l’anniversaire de Frederick Banting qui, avec Charles Best, a pour premier développé la théorie à l’origine de la découverte de l’insuline en 1922.

Où est elle célébrée ?
La Journée Mondiale du Diabète est célébrée dans le monde entier par les 190 associations membres de la Fédération Internationale du Diabète (FID) dans 150 pays, ainsi que par d’autres associations, des prestataires de soins de santé, et des personnes avec un intérêt pour le diabète. Les associations membres de la FID organisent un grand nombre d’activités qui sont ciblées vers une variété de groupes, telles que : Emissions de radio et de télévision, Manifestations sportives, Tests de dépistage gratuits, Réunions d’information du public, Campagnes d’affichage (posters et dépliants), Ateliers et expositions sur le diabète, etc…

Le logo de la Journée Mondiale du Diabète
En 1996, un logo permanent a été dessiné pour créer une identité globale et puissante pour la Journée Mondiale du Diabète. Le logo combine l’équilibre et le travail d’équipe et est basé sur le symbole bien connu du Yin et du Yang. Un équilibre exact d’insuline, de médication, d’un régime alimentaire et d’activité physique est essentiel pour la gestion du diabète, tout comme la coopération entre les personnes atteintes de diabète, leurs amis et familles, les professionnels des soins de santé, et les autorités publiques.

Un site à visiter : www.diabete.fr  Source: Texte & Image: Journée Mondiale