image-i-nations trésor

Journée mondiale du coloriage – 6 mai

Le coloriage, souvent relégué au rang d’activité ludique pour les enfants, bénéficie d’une reconnaissance internationale à travers la Journée Mondiale du Coloriage. Chaque année, le 6 mai, cette journée spéciale célèbre la magie des crayons, des feutres et des pastels. Les adultes et les enfants du monde entier se rejoignent pour explorer cet art intemporel. Plongeons dans l’histoire et les bienfaits de cette journée, tout en découvrant les raisons de sa popularité croissante.

Origine de la journée mondiale du coloriage

Lancée pour la première fois en 2008 par la marque Staedtler, un fabricant allemand de matériel d’écriture et de coloriage, la Journée Mondiale du Coloriage visait initialement à sensibiliser le public aux besoins des enfants défavorisés. Staedtler encourageait les enfants et les adultes à dessiner pour soutenir une cause sociale, en reversant une partie de ses bénéfices à des œuvres caritatives.

Depuis lors, cet événement a évolué et s’est transformé en une célébration mondiale du coloriage, suscitant un intérêt croissant dans les écoles, les foyers, et même les lieux de travail. Aujourd’hui, des millions de participants issus de plus de 100 pays participent chaque année à cette journée, renforçant la conviction que le coloriage est bien plus qu’un simple passe-temps.

Les bienfaits du coloriage pour les enfants

Le coloriage offre de nombreux avantages sur le plan cognitif, émotionnel et physique chez les enfants.

  • Développement de la Motricité Fine : Les enfants doivent tenir fermement les crayons et utiliser une pression contrôlée pour colorier, renforçant ainsi leur dextérité et leur coordination œil-main.
  • Amélioration de la Concentration : Les enfants apprennent à se concentrer sur une tâche pendant de longues périodes, ce qui peut être particulièrement bénéfique dans leur parcours scolaire.
  • Stimulation de la Créativité : Choisir les couleurs, imaginer des motifs et décider des nuances permet aux enfants d’explorer librement leur créativité.
  • Expression Émotionnelle : Le coloriage est également un moyen d’exprimer des émotions souvent difficiles à verbaliser. Les enfants utilisent les couleurs pour traduire leurs sentiments, qu’ils soient joyeux, tristes ou anxieux.

Le coloriage chez les adultes: Un phénomène en pleine croissance

L’intérêt des adultes pour le coloriage connaît un regain depuis quelques années. Plusieurs facteurs expliquent ce phénomène :

  • Réduction du Stress : Des études psychologiques ont montré que le coloriage active un état de relaxation proche de la méditation, réduisant ainsi le stress et l’anxiété.
  • Retour en Enfance : Beaucoup d’adultes trouvent du plaisir à retrouver une activité autrefois appréciée pendant leur jeunesse, ce qui procure un sentiment de nostalgie et d’évasion.
  • Favoriser l’Attention Pleine : Le coloriage demande une attention particulière aux détails, ce qui favorise la pratique du « mindfulness » ou pleine conscience, aidant les individus à se concentrer sur le présent.
  • Création d’un Sens de Réalisation : Compléter un dessin et admirer le produit fini offre un sentiment d’accomplissement, renforçant la confiance en soi.

Chiffres clés du coloriage adulte

Le marché du coloriage adulte a connu une croissance exponentielle ces dernières années. Quelques chiffres illustrent cette tendance :

  • Nombre de Livres Vendus : En 2015, le marché mondial du coloriage adulte a enregistré plus de 12 millions de livres vendus, témoignant d’une demande croissante pour ces ouvrages.
  • Popularité sur les Réseaux Sociaux : Les hashtags #adultcoloring et #coloringbook rassemblent plus de 10 millions de posts sur Instagram, montrant l’engouement des adultes pour cette pratique.

La Journée Mondiale du Coloriage du 6 mai 2024 nous rappelle l’importance de s’accorder du temps pour s’exprimer créativement, en s’éloignant des écrans pour renouer avec une activité tactile. En offrant des bienfaits cognitifs, émotionnels et physiques tant aux enfants qu’aux adultes, le coloriage représente une forme d’expression artistique universelle qui transcende les générations et les cultures. Alors, que vous soyez un amateur ou un professionnel, sortez vos crayons le 6 mai prochain et laissez les couleurs s’épanouir sur la toile de votre imagination.

 

Source: Texte (abrégé): https://media24.fr/2024/05/05/journee-mondiale-du-coloriage-le-6-mai-2024    Image: Jounée mondiale

16è dimanche de l’année C – 2022

Un échange… On en parle au singulier, au pluriel…

Des échanges, il y en a de toutes sortes et entre toutes sortes de gens –
échange de paroles, ou de produits,
échange de connaissances, ou de services,
échange de talents, ou d’expériences…

Échanges entre générations et populations,
Échanges entre bien nantis et démunis,
Échanges entre voisins et inconnus…

Mais peut-il y avoir un échange entre Dieu et les humains?…
Pourrions-nous offrir à Dieu quoi que ce soit qu’il ne possède déjà?
Étonnamment, OUI, Dieu désire échanger avec nous!

C’est ce que je retiens de la scène de Jésus chez Martha et Marie (Luc 10:38-42).
Plusieurs s’attardent à la parole de Jésus regrettant ce qui est considéré comme un reproche à Martha – comme si Jésus prenait la part de Marie…

Et si on changeait la perspective et ajustait notre regard…
Si on découvrait que les paroles de Jésus expriment, non un reproche, mais… un regret!…

Martha désire tellement offrir à Jésus l’hospitalité d’un repas exceptionnel qu’elle n’est pas attentive à ce que Jésus lui offre à elle…
Martha veut donner sans recevoir ce qui lui est offert… l’échange que Jésus attend ne peut se réaliser…

Ne serait-ce pas cela « la meilleure part »: l’échange – toujours possible – entre Dieu et nous?…

 

Note: Une vidéo présente la scène de ce texte de l’évangile à: https://youtu.be/YCgHIneOfNc

Une autre réflexion est offerte sur un thème différent en anglais à: https://image-i-nations.com/16th-sunday-of-year-c-2022/

 

Source: Image: Church of Jesus Christ   

 

Journée Mondiale des Zones Humides – 2 février

Chaque année le 2 février, nous célébrons la Journée mondiale des zones humides pour commémorer la signature de la Convention sur les zones humides, le 2 février 1971, dans la ville iranienne de Ramsar, au bord de la mer Caspienne.

Chaque année depuis 1997, des organismes gouvernementaux, des organisations non gouvernementales et des groupes de citoyens à tous les niveaux de la société profitent de l’occasion pour lancer des actions de sensibilisation du public aux valeurs et aux avantages des zones humides en général, et de la Convention de Ramsar en particulier. Ce traité intergouvernemental sert de cadre à l’action nationale et à la coopération internationale pour la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources.

Disparition de 50% des zones humides en 50 ans

Définies comme des étendues de marais, de fagnes, de tourbières ou d’eaux naturelles ou artificielles, permanentes ou temporaires […], les zones humides couvrent dans le monde entre 748 et 778 millions d’hectares. Au cours des cinquante dernières années, le drainage, la pollution, l’irrigation, les guerres et le changement climatique ont entraîné la disparition de 50% de ces zones humides.

Chaque année, le secrétariat de la convention de Ramsar, propose un thème fédérateur en lien avec l’actualité internationale. 2013 est l’année internationale de la coopération dans le domaine de l’eau : une occasion idéale d’examiner le lien entre l’eau et les zones humides. Le slogan choisi « les zones humides protègent notre eau » reflète l’interdépendance entre l’eau et les zones humides et le rôle crucial que jouent celles-ci.

La diversité culturelle et biologique des zones humides constitue une richesse naturelle dont dépend notre bien-être physique et psychologique. Le patrimoine culturel de nos zones humides est le résultat d’une symbiose qui remonte à la nuit des temps entre les populations et les zones humides, une association qui a enrichi les générations passées et qui, avec votre aide, en fera autant pour les générations futures. Cette association s’est développée en raison de l’utilité des zones humides – en bref, la diversité de la vie végétale et animale des zones humides a assuré la subsistance des populations et leur a procuré de nombreux autres avantages.

Un site à visiter : www.mediaterre.org     Source: Texte: Journée Mondiale   Image: iStock

Journée internationale des femmes et des filles de science – 11 février

 C’est seulement en 2015 que l’assemblée générale de l’ONU a adopté la résolution A/RES/70/212 qui proclame que, désormais, le 11 février de chaque année, c’est la Journée internationale des femmes et des filles de science. C’est fait.

Une avancée inéluctable

Quels sont les points communes entre Henrietta Leavitt, Rosalind Franklin et Marie Curie ?
Vous vous en doutez, ce soit trois immenses femmes scientifiques, précurseurs en leur temps, et qui ont dû -en plus- affronter de nombreux préjugés pour pouvoir être reconnues comme scientifiques par la société de l’époque.

L’égalité des genres est une des priorités de l’UNESCO, et l’accompagnement des jeunes filles, leur formation et leur pleine aptitude à faire entendre leurs idées sont considérés comme des leviers de développement et de paix.

Les grands défis du développement durable nous imposent également de fomer un maximum de talents parmi les nouvelles générations. C’est pourquoi il est impératif d’augmenter le nombre de femmes actives dans les domaines scientifiques. La diversité dans la recherche élargit le bassin de chercheurs talentueux, apportant ainsi de nouvelles perspectives, du talent et de la créativité.

Une journée à relayer

La Journée internationale des femmes et des filles de science, sera donc célébrée chaque année le 11 février. Son but est de promouvoir l’accès et la participation des femmes et des filles à la science. Cette journée permet de rappeler que les femmes et les filles jouent un rôle essentiel dans la communauté scientifique et technologique et que leur participation doit être renforcée.

Un site à visiter : fr.unesco.org   Source: Texte & Image: Journée mondiale

World Polio Day – 24 October

 World Polio Day is an opportunity for the global polio eradication community to renew its promise of a polio-free world to future generations.

In honor of World Polio Day, CDC will celebrate and highlight polio eradication work around the globe using Twitter and Facebook. Tweets will feature the efforts and photos of CDC staff deployed in the field who are working to end polio. CDC will also create a photo gallery on the Center for Global Health Facebook page to feature images of polio eradication work done by CDC and partners worldwide.

World Polio Day, established by Rotary International over a decade ago, is held on October 24th in celebration of the birth of Dr. Jonas Salk, the man who led the first team to develop a vaccine against polio. The development of the polio vaccine reduced polio worldwide by 99% with only Afghanistan, Nigeria, and Pakistan as the remaining polio endemic countries in 2012.

Source: Text: CDC, Centers for Disease Control and Prevention   Image: Journée Mondiale