?

De ceci... de cela...

Sous cette rubrique vous trouverez des mots, des idées, des propos, des pensées

se voulant une avenue pour aider à réfléchir, à découvrir, à franchir - peut-être -

une nouvelle étape vers... ce que vous désirez, espérez, anticipez!

Journée mondiale de la liberté de la presse – 3 mai 2022

Le 3 mai sert à rappeler aux gouvernements la nécessité de respecter leur engagement en faveur de la liberté de la presse et constitue également une journée de réflexion pour les professionnels des médias sur les questions relatives à la liberté de la presse et à l’éthique professionnelle.

Tout aussi importante, la Journée mondiale de la liberté de la presse est une journée de soutien aux médias qui sont des cibles pour la restriction ou l’abolition de la liberté de la presse. C’est aussi une journée de commémoration pour les journalistes qui ont perdu la vie dans la poursuite d’une histoire.

Du 2 au 5 mai 2022, l’UNESCO et la République d’Uruguay accueilleront la conférence mondiale annuelle de la Journée mondiale de la liberté de la presse dans un format hybride à Punta Del Este, en Uruguay. Sous le thème « Le journalisme sous l’emprise du numérique », il sera question de l’impact de l’ère numérique sur la liberté d’expression, la sécurité des journalistes, l’accès à l’information et la vie privée.

MESSAGE DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE

« Il  nous  incombe  à  tous  d’en  faire  plus  pour gérer  les  risques  et  saisir  les  possibilités  qu’offre  l’ère  du  numérique.  En  cette  Journée  mondiale  de  la  liberté  de  la  presse, j’invite les États membres, les entreprises technologiques et la communauté des médias, ainsi que le reste de la société civile, à unir leurs forces pour établir une nouvelle configuration numérique qui protégerait à la fois le journalisme et les journalistes. »
— Audrey Azoulay, Directrice générale, Journée mondiale de la liberté de la presse

Source: Texte & Image: https://fr.unesco.org/

Journée Mondiale des Mobilités et de l’Accessibilité – 30 avril 2022

Journée Mondiale des Mobilités et de l'Accessibilité

Il faut aller chercher dans les annales du parlement européen (en date du 14 février 2001) pour retrouver les textes fondateurs de cette journée mondiale et, tout particulièrement, la définition de la situation de handicap nécessitant un aménagement de l’accessibilité.

« […] les personnes ayant des difficultés pour se déplacer, comme les personnes handicapées […], personnes handicapées des membres, personnes de petite taille, personnes transportant des bagages lourds, personnes âgées, femmes enceintes, personnes ayant un caddie et parents avec enfants (y compris enfants en poussette). »

La journée mondiale proprement dite a été lancée en 2011 et est programmée chaque année le 30 avril.

Ad’AP

Comprenez Agenda dAccessibilité Programmée. Il s’agit d’une obligation qui est faite à tous les établissements recevant du public de s’adpter pour recevoir tous les publics. En principe tout devait être terminé en 2015. Nous sommes en 2022, et encore assez loins d’avoir obtenu un résultat satisfaisant.

De nombreux sites traitent de cette problématique, y compris des sites officiels émanant du gouvernement. Nous en avons sélectionné un autre qui nous a paru également intéressant.

Journee-mondiale.com également !

On est rarement prophète en son pays, proftons-en donc pour signaler au lecteur distrait que le site des journées mondiales a été adapté au public déficient visuel

Un site à visiter : www.escapadelibertemobilite.org     Source: Texte & Image: Journée Mondiale

La Journée internationale des chiens-guides – 27 avril 2022

La Journée internationale des chiens-guides

Le dernier mercredi du mois d’avril, on rend hommage aux chiens-guides, et cela dans le monde entier.

Cela fait déjà plusieurs siècles qu’on trouve des références aux chiens-guides, plus précisément au XVIe siècle… depuis cette époque, les chiens-guides offrent aux personnes non-voyantes des possibilités d’interaction sociale et une plus grande indépendance pour leurs activités quotidiennes.

Indispensables et méconnus

Parfois appelés « chiens de travail » ou encore « chiens voyants », les chiens guides sont des compagnons fidèles et la Journée internationale des chiens-guides permet de leur rendre hommage.

Pour les centaines d’années de service que ces fidèles compagnons ont fourni à l’humanité, nous disons merci le 27 avril 2022.
 

Un site à visiter : nationaltoday.com    Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée Mondiale de la propriété intellectuelle – 26 avril

On parle généralement de propriété intellectuelle pour désigner l’ensemble des œuvres de l’esprit, qu’il s’agisse d’inventions, d’œuvres littéraires ou artistiques, de dessins, symboles, noms de marques (ou noms de domaines dans le monde internet !), logos, etc…

La propriété intellectuelle, c’est quoi ?

La propriété intellectuelle se présente sous deux formes. La propriété industrielle d’une part, avec les inventions (brevets), les marques, les dessins et modèles industriels.

Le droit d’auteur d’autre part, qui comprend les œuvres littéraires et artistiques (romans, théâtre, films, musiques, dessins, peintures, photos, sculptures, …).

Se documenter en ligne

En France les organismes chargés de protéger les droits d’auteur et la propriété intellectuelle sont, au moins de nom, connus du grand public : L’INPI (institut national de la propriété

 intellectuelle) s’occupe des marques et brevets alors que la SACEM (société des auteurs compositeurs et éditeurs de musique) s’occupe de gérer les droits d’auteurs… des auteurs !

Les sites internet de ces organismes sont une source d’information non négligeable : www.inpi.fr et www.sacem.fr. Les consulter avant de se lancer dans une création d’entreprise ou l’écriture de textes permettra d’éviter de nombreuses (mauvaises) surprises.

Une association, l’APP (Agence pour la protection des programmes) s’est pour sa part donnée comme mission de protéger les programmes informatiques. Elle propose à ses adhérents de déposer leurs logiciels pour créer un précédent et éviter les risques de copiage (www.app.asso.fr).

Un site à visiter : www.wipo.int     Source: Texte: Journée Mondiale     Images: ABS TV Radio Antiuga & Barbuda    123greetings.com

Journée mondiale de la lutte contre les méningites – 24 avril

Journée mondiale de la lutte contre les méningites

Les journées mondiales à thématique médicale sont nombreuses tout au long de l’année, mais ce n’est pas une raison pour négliger la lutte contre la méningite. Cette maladie est une grave infection des fines membranes qui enveloppent le cerveau et la moelle épinière. Elle peut être foudroyante et est souvent mortelle.

Notons que la journée mondiale contre la méningite, traditionnellemùent célébrée le 24 avril coïncide avec la semaine européenne de la vaccination.

Se faire vacciner contre la méningite

La recherche médicale est en constant progrés et la vaccination contre la méningite est une réalité pour lutter contre les formes bactériennes de la maladie. Se vacciner, un acte citoyen…

Il est important de se souvenir que la méningite est une maladie grave. Elle affecte d’abord les méninges de l’encéphale, mais elle peut ensuite évoluer en septicémie (empoisonnement du sang) et, par conséquent, provoquer la mort du patient. Le taux de létalité de cette maladie est environ de 10 %, ce qui signifie que sur 100 personnes infectées, 10 d’entres elles meurent.

Pour ceux qui en réchappent, le tableau n’est pas plus gai : les séquelles sont importantes. 30 % des enfants ayant souffert d’une méningite présentent ensuite des retards de développement et des convulsions. Dans les cas les plus graves, la perte de certains sens comme la vue ou l’ouïe peuvent être observés.

Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée Mondiale du cirque – 19 avril 2022

Journée Mondiale du cirque

Elle est célébrée chaque 3ème samedi d’avril depuis 2009 et est déjà relayée dans au moins 36 pays. En 2022, nous célébrons la 13ème journée mondiale du cirque ou, selon son nom américain, « World Circus day ». C’est la très sérieuse et très officielle « fédération mondiale du cirque » qui en est à l’origine.

Soutenons les métiers des cirques traditionnels

En France, le monde du cirque traditionnel a souhaité se saisir de l’occasion de cette journée pour promouvoir son métier et plus particulièrement les numéros faisant intervenir des animaux. Ils luttent en cela contre une tendance récente qui voudrait éradiquer les animaux des cirques. Imaginez un peu un cirque sans chevaux, sans otaries et sans lions… autant rester à la maison !

Un site à visiter : www.circusfederation.org    Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée internationale des monuments et des sites – 18 avril 2022

Journée internationale des monuments et des sites

En 1982, l’UNESCO a désigné le 18 avril comme étant la Journée internationale des monuments et des sites.

Chaque année, un thème est choisi pour soutenir cette célébration et orienter les diverses manifestations et la promotion du patrimoine culturel à travers le monde.

En 2012, le thème retenu était Le patrimoine mondial. La convention du patrimoine mondial a été lancée en 1972 et nous célébrions alors le 40° anniversaire !

En 2022, c’est la 41ème édition de cette journée et le thème retenue est « passés complexes, futurs divers ».

Le but de cette journée internationale est d’explorer le patrimoine culturel de l’humanité sous ses différentes formes et encourager les communautés locales à prendre conscience de l’importance de leur patrimoine culturel.

Il est difficile de choisir une illustration pour cette journée des monuments et des sites et,
en choisissant la basilique de Saint Denis (France), nous assumons la subjectivité de notre choix !

Un site à visiter : www.icomos.org    Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée internationale des enfants des rues – 12 avril

Pour célébrer le 20ème anniversaire de la Convention relative aux droits de l’enfant (signée en 1989 !), l’UNESCO a organisé en 2009, la journée des enfants des rues. La date est restée dans le calendrier.

International day for street children

De nombreuses associations luttent en faveur des enfants des rues, que ce soit en Europe, en A frique, en Amérique Latine ou en Asie, qu’elles soient ou non confessionnelles. Leur action de terrain permet de réaliser un véritable travail de fourmi en faveur des enfants, de leur éducation, de leur sécurité, allant parfois jusqu’à une véritable renaissance des liens sociaux et familiaux.

Des espaces sûrs pour les enfants des rues

En 2018, le SCC (consortium pour les enfants des rues) avait lancé une campagne intitulée « 4 étapes vers l’égalité », un appel aux gouvernements du monde entier à prendre quatre mesures pour réaliser l’égalité pour les enfants des rues.

Elles sont basées sur l’Observation générale des Nations Unies :

  • S’engager pour l’égalité
  • Protégez chaque enfant
  • Fournir l’accès aux services
  • Créer des solutions spécialisées
Un site à visiter : www.streetchildren.org      Source: Texte: Journée Mondiale    Image: Dianova International

Journée internationale de réflexion sur le génocide de 1994 au Rwanda

Journée Internationale de réflexion sur le génocide de 1994 au Rwanda

En 2004, 10 ans après le génocide au Rwanda… Le secrétaire général des Nations Unies lançait un plan d’action de prévention du génocide et attirait l’attention sur les situations en Ituri et au Darfour.

La Commission des droits de l’homme a observé le 7 avril 2004, lors d’une séance d’une heure qui s’est tenue dans la Salle des Assemblées du Palais des Nations, à Genève, la Journée internationale de réflexion sur le génocide de 1994 au Rwanda, dont l’Assemblée générale avait décidé, en décembre 2003, qu’elle serait commémorée le 7 avril de chaque année.

Se souvenir pour être capable d’agir

Lors de son discours, le secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, a souligné que la communauté internationale ne doit jamais oublier que nous avons échoué collectivement à protéger les plus de 800 000 hommes, femmes et enfants sans défense qui ont péri au Rwanda il y a 10 ans. « Nous devons tous assumer nos responsabilités et reconnaître que nous aurions dû faire plus pour empêcher le génocide ou y mettre fin », a-t-il affirmé, ajoutant que nul ne saurait plaider l’ignorance.

Relevant que le spectre du génocide demeure hélas bien réel, le secrétaire général des Nations unies a indiqué qu’il lançait un plan d’action de prévention du génocide axé sur la prévention des conflits armés, la protection des civils dans les conflits armés, la fin de l’impunité, la mise en place d’un système d’alerte précoce et claire, ainsi que sur l’action rapide et décisive lorsque, en dépit de tous ces efforts, le génocide se produit ou est sur le point de se produire. Il a indiqué qu’il avait décidé de créer un nouveau poste de conseiller spécial sur la prévention du génocide.

Kofi Annan a, par ailleurs, attiré l’attention sur la situation actuelle dans la province d’Ituri en République démocratique du Congo, « où les conflits ethniques pourraient de toute évidence aller jusqu’au génocide ». Il a également dit partager la vive inquiétude qu’ont exprimée, la semaine dernière, les huit experts indépendants que la Commission a nommés pour s’informer sur les violations massives des droits de l’homme et la crise humanitaire qui serait en train de se produire dans la région du Darfour au Soudan. Il a proposé d’envoyer au Soudan une équipe pour mieux prendre la mesure et mieux comprendre la nature de la crise.

15 ans plus tard, avons-nous réellement avancé ?

La situation en Afrique centrale, qu’il s’agisse du Congo ou de la Centrafrique notamment, ne s’est pas réellement améliorée et les manifestations organisées au Rwanda pour célébrer le vingtième anniversaire du génocide montrent à quel point les blessures sont toujours présentes.

Les déclarations de président de la République du Rwanda, Paul Kagamé, portées à l’encontre du rôle de la France dans le déroulement du génocide de 1994, ont suffit à raviver les tensions et portent un coup rude à une démarche d’apaisement pourtant souhaitée par de nombreuses parties…

Le rapport Duclert

En 2021, un rapport (lien ci-dessous) remis au président de la République [ndlr: française] fait état dans ses conclusions « d’un ensemble de responsabilités, lourdes et accablantes pour la France ». L’article paru dans « Le monde » explique en détail les tenants et aboutissants de toute l’affaire.

Un site à visiter : www.vie-publique.fr    Source: Texte & Image: Journée mondiale

Journée mondiale du travail invisible – 5 avril 2022

Journée mondiale du travail invisibleDonner de la visibilité à de l’invisible, tel est le challenge relevé par cette journée mondiale d’origine canadienne, célébrée depuis quelques années déjà*.

Mais qu’est-ce que le travail invisible ?

Si vous cherchez quelquechose de louche, de glauque, de honteux… vous n’y êtes pas du tout !

On parle habituellement du travail invisible dans le cadre familial avec le travail des mères de familles, essentiel et pourtant toujours aussi méconnu. Son qualificatif d’invisible lui vient du fait que sa valeur n’est pas reconnue ni comptabilisée dans les comptes nationaux comme par exemple le PIB (produit intérieur brut).

D’après l’association canadienne Afeas à l’origine de cette réflexion, on estimait déjà, en 1995, à 11 000 milliards de dollars américains la valeur annuelle du travail invisible et non rémunéré des femmes à travers le monde (source ONU).

Une journée pour donner de la visibilité

Difficile de changer le cours des choses en la matière… espérons tout de même qu’une telle journée permettra à tous de mieux comprendre et apprécier la valeur de ce travail « invisible ».

* la date retenue par l’Afeas est en principe le premier mardi de chaque mois d’avril. Ce qui fait que pour 2022 la journée est célébrée le 5 avril

Source: Texte & Image: Journée Mondiale