image-i-nations trésor

Journée des Nations Unies -24 octobre

Journée des Nations UniesUne journée mondiale consacrée à l’organisme qui est à l’origine d’un grand nombre de journées mondiales… il fallait y penser.

Le 24 octobre 1945…

« La Journée des Nations Unies nous offre l’occasion de réaffirmer les idéaux énoncés dans la Charte des Nations Unies, qui jour pour jour est entrée en vigueur il y a de cela 74 ans. En cette époque de tumulte généralisé, la Charte reste notre point de repère. » — António Guterres, Secrétaire général de l’ONU

Le choix de cette date a été arrêté pour marquer l’anniversaire de la création de cette organisation mondiale, en 1945.

Pour la petite histoire, notons que la Journée des Nations Unies a été proclamée en 1947, ce qui en fait une des plus anciennes recensées dans ce site !

ONU75 : Façonnons notre avenir ensemble

À l’occasion de la Journée des Nations Unies, le Secrétaire général, António Guterres, a annoncé que le 75e anniversaire de l’Organisation des Nations Unies, en 2020, serait célébré par un vaste débat inclusif à l’échelle planétaire sur le rôle de la coopération mondiale dans la construction de l’avenir que nous souhaitons.

Un site à visiter : www.un.org   Source: texte & Image: Journée Mondiale

Journée Internationale de la femme rurale – 15 octobre

Journée Internationale de la femme ruraleCette journée, connue au départ (2008) sous le nom de Journée Internationale des Paysannes, est depuis 2012 repertoriée comme étant la journée internationale de la femme rurale.

C’est l’ONU qui en est à l’origine et c’est son secrétaire général de l’époque, Ban Ki-moon, qui avait délivré un message à l’occasion de son lancement:

« L’autonomisation des femmes revêt une importance cruciale pour éradiquer la faim et la pauvreté. En privant les femmes de leurs droits et de possibilités, ce sont leurs enfants et leurs sociétés que nous privons d’un avenir meilleur. C’est la raison pour laquelle l’Organisation des Nations Unies a récemment lancé un programme d’autonomisation des femmes rurales et de renforcement de la sécurité alimentaire.« 

Un rôle incontournable

Les femmes rurales jouent un rôle essentiel et inconturnable dans les économies rurales des pays en voie de développement. Dans la plupart d’entre eux, elles participent à la production agricole, fournissent la nourriture, l’eau et le combustible pour leur foyer. Elles mènent de front d’autres travaux en dehors de la ferme pour améliorer le niveau de vie de leur famille.

De plus, elles sont en première ligne pour assurer des fonctions vitales comme l’éducation des enfants, la prise en charge des malades et des personnes âgées.

Les reconnaître et les soutenir en tant que telles peut constituer un levier de développement extrêmement puissant.

Sur la même thématique, vous pouvez aussi visiter la page consacrée à la Journée Mondiale des luttes paysannes, célébrée le 17 avril.

Un site à visiter : www.un.org   Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée Internationale de la prévention des catastrophes naturelles – 13 octobre

Journée Internationale de la prévention des catastrophes naturelles

La « journée internationale pour la prévention des catastrophes naturelles » a été décrétée par l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU) et existe depuis 1990. Ce jour est consacré chaque année à la sensibilisation du public sur les différentes thématiques liées aux risques naturels, tremblements de terre, ouragans, …

Quelques thèmes traités

  • mieux connaître les risques naturels
  • les prendre en compte dans l’urbanisme et la construction
  • informer, prévenir, éduquer
  • atténuer les risques par des aménagements et travaux préventifs.

Cette journée permet également de rappeler les enjeux de la décennie internationale pour la prévention des catastrophes naturelles 1990-2000, lancée à l’initiative de l’ONU.

138 pays prennent part à cette action concertée, dont l’objectif est de prévenir les pertes en vies humaines, des dégâts matériels et des perturbations sociales et économiques provoqués par les séismes, les éruptions volcaniques, les tempêtes et cyclones, les feux de forêts, les inondations et les glissements de terrain…

Catastrophes naturelles et déréglement climatique

Cela ne fait plus guère de doute aujourd’hui, le réchauffement climatique, quand il ne provoque pas directement les catastrophesn, contribue grandement à en augmenter les effets. N’oublions pas ques les ouragans qui dévastent régulièrement les amériques prennent leur source dans une région d’Afrique dont l’aridité grandissante amplifie le phénomène.

Un site à visiter : www.prim.net   Source: Texte (abrégé) & Image: Journée mondiale

Journée internationale des langues des signes – 23 septembre

Journée internationale des langues des signesLa Journée internationale des langues des signes, proclamée comme telle par les nations Unies en 2017, est une occasion unique de soutenir l’identité linguistique et la diversité culturelle de toutes les personnes sourdes et malentendantes.

Global Leaders Challenge

En 2020, la Fédération mondiale des sourds a lancé un défi mondial, le Global Leaders Challenge. Il visait à encourager l’utilisation des langues des signes par les instances locales, nationales et mondiales en partenariat avec les associations nationales de personnes sourdes de chaque pays.

D’après la Fédération mondiale des sourds, il existe environ 72 millions de personnes sourdes dans le monde et 80 % d’entre elles vivent dans des pays en développement.

Pluriel de rigueur

Vous vous demandez peut-être pour quelle raison on parle de la journée des langues des signes. Pour la simple raison qu’elles sont nombreuses : les malentendants utilisent collectivement plus de 300 langues des signes différentes.

Il s’agit de langues naturelles à part entière, distinctes des langues parlées. Une langue des signes internationale (LSI) – considérée comme une langue véhiculaire de langue des signes – est également utilisée lors de réunions internationales entre groupes.

Un site à visiter : www.un.org   Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée Internationale de la paix – 21 septembre 2021

Journée Internationale de la paix

L’Assemblée générale des Nations Unies, dans sa résolution 55/282 , en date du 7 septembre 2001, a décidé que la Journée internationale de la paix serait observée chaque année le 21 septembre.

L’Assemblée générale a déclaré que la Journée internationale de la paix serait une journée mondiale de cessez-le-feu et de non-violence, pendant la durée de laquelle toutes les nations et tous les peuples seraient invités à cesser les hostilités. Elle a engagé les États Membres, les organismes des Nations Unies, les organisations régionales et non gouvernementales et les particuliers à célébrer comme il convient la Journée internationale de la paix, y compris au moyen d’activités d’éducation et de sensibilisation, et à oeuvrer, de concert avec l’Organisation des Nations Unies, à l’établissement d’un cessez-le-feu mondial.

Chaque année, l’ONU propose un thème et pour 2021, l’instance mondiale nous invite à réfléchir sur le projet d’un monde durable et équitable…

Se relever, pour un monde plus équitable et durable

En 2021, alors que nous essayons de guérir de la pandémie de COVID-19, nous sommes invités à réfléchir de manière créative sur la meilleure façon d’aider tout le monde à mieux se rétablir, à devenir plus résilient et sur comment transformer notre monde en un monde plus égalitaire, plus juste, équitable, inclusif, durable et plus sain.

La pandémie est connue pour avoir frappé le plus durement les groupes défavorisés et marginalisés. Jusqu’à présent (avril 2021), plus de 687 millions de doses de vaccin de COVID-19 ont été administrées dans le monde, mais plus de 100 pays n’ont pas encore reçu une seule dose. Les personnes en zones de conflit sont particulièrement vulnérables en termes de manque d’accès aux soins de santé.

[…] Nous vous invitons à vous joindre aux efforts des Nations Unies alors que nous nous efforçons de mieux nous redresser pour un monde plus équitable et plus pacifique. Célébrez la paix en luttant contre les actes de haine, y compris ceux en ligne, et en répandant la compassion, la gentillesse et l’espoir, afin de combattre cette pandémie et de guérir, ensemble.

Un site à visiter : www.un.org   Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée internationale de la démocracie – 15 septembre 2021

La démocratie et les Nations UniesVoting begins on the first day of polling in Sudan's first multi-party elections for 24 years. Voting was scheduled to last for three days from 11-13 April but has been extended by two days by the National Elections Commission because of technical and logistical delays. Voters will choose their national and regional presidents, governors and legislative representatives in the complex poll.
La Journée internationale de la démocratie est l’occasion de réexaminer l’état de la démocratie dans le monde. La démocratie est un processus autant qu’un objectif, et seule la pleine participation etl’appui de la communauté internationale, des organes de gouvernance nationaux, de la société civile et des individus, permettront de faire de l’idéal démocratique une réalité universelle.

La liberté, le respect des droits de l’homme et le principe de la tenue d’élections honnêtes et périodiques au suffrage universel sont des valeurs qui constituent des éléments essentiels de la démocratie. A son tour, la démocratie devient un environnement naturel pour la protection et la réalisation effective des droits de l’homme. Ces valeurs sont incarnées par la Déclaration universelle des droits de l’homme et développées plus avant dans le Pacte international relatif aux droits civils et politiques qui consacre toute une série de droits politiques et de libertés civiles qui sont les piliers d’une véritable démocratie.

Le lien entre la démocratie et les droits de l’homme est clairement défini dans l’article 21(3) de la Déclaration universelle des droits de l’homme :

« La volonté du peuple est le fondement de l’autorité des pouvoirs publics; cette volonté doit s’exprimer par des élections honnêtes qui doivent avoir lieu périodiquement, au suffrage universel égal et au vote secret ou suivant une procédure équivalente assurant la liberté du vote. »

Les droits inscrits dans le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels et les instruments subséquents relatifs aux droits de l’homme portant sur les droits des groupes (par exemple les peuples autochtones, les minorités, les personnes handicapées) sont tout aussi essentiels à la démocratie car ils garantissent une répartition équitable de la richesse et un accès égal et juste aux droits civils et politiques.

Source: Texte: ONU Image: Le personnel électoral colle une affiche à l’entrée d’un bureau de vote de Khartoum, au Soudan, lors du 1er jour des élections nationales (2010). Photo ONU/Mohamed Siddig
Journée internationale de la démocratie

Le courage est mis à l’épreuve quand on est dans la minorité,
la tolérance est mise à l’épreuve quant on est dans la majorité

Le choix de la date du 15 septembre pour célébrer cette journée a été effectué par l’Organisation des Nations Unies et correspond à l’adoption, en septembre 1997, de la Déclaration universelle sur la démocratie. Cette Déclaration pose les principes constitutifs d’une démocratie et définit les caractéristiques et les fonctions d’un gouvernement démocratique.

Un site à visiter : www.ipu.org   Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée Internationale des Nations-Unies pour la coopération Sud-Sud – 12 septembre

Journée Internationale des Nations-Unies pour la coopération Sud-Sud

Par la résolution du 23 décembre 2003, l’assemblée générale des Nations Unies avait décidé de proclamer le 19 décembre Journée pour la coopération Sud-Sud.

Le plan d’action de Buenos Aires

Le choix de la date du 19 décembre pour commémorer cette journée revêtait une signification toute particulière, car elle venait en complément au « Plan d’action de Buenos Aires » adopté le 19 décembre 1978 pour promouvoir la coopération technique entre les pays en voie de développement. Cette date du 19 décembre, consacrée à la coopération Sud-Sud, devait donc s’inscrire en dur dans les annales de notre institution internationale.

L’assemblée générale a demandé à tous les organismes compétents des Nations Unies et aux institutions multilatérales de redoubler d’efforts en vue d’intégrer effectivement la coopération Sud-Sud dans la conception, l’élaboration et l’exécution de leurs programmes ordinaires et d’envisager d’accroître les ressources humaines, techniques et financières allouées aux initiatives relatives à la coopération Sud-Sud.

Depuis 2012, une nouvelle date

Selon la décision 66/550 de l’ONU, la date de cette Journée des Nations Unies a été modifiée et est célébrée non plus le 19 décembre mais le 12 septembre de chaque année à compter de 2012. Vous suivez ?

Un site à visiter : www.un.org   Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée mondiale des compétences des jeunes – 15 juillet 2021

Journée mondiale des compétences des jeunes

En 2014, l’Assemblée générale des Nations Unies proclamait que le 15 juillet serait désormais célébrée la Journée mondiale des compétences des jeunes. L’idée était de mettre en lumière l’importance de la transmission aux jeunes générations des compétences nécessaires à l’emploi, à l’obtention d’un travail décent et à l’entrepreneuriat.

Réimaginer les compétences des jeunes après la pandémie

La Journée mondiale des compétences des jeunes 2021 va se dérouler dans un contexte plus que difficile, du à la persistance de la pandémie de COVID-19 et les bouleversements qu’elle implique dans le monde de l’enseeignement technique et professionnel.

Une journée essentielle pour les jeunes du monde entier

La hausse du chômage chez les jeunes est une donnée incontournable de nos économies, que ce soit dans les pays dits développés ou dans les pays en développement.

Le nombre de jeunes actuellement non scolarisés, sans emploi ni formation* augmente, et les jeunes femmes sont deux fois plus susceptibles d’être concernées que leurs homologues masculins, souligne le dernier rapport publié en 2020 par l’Organisation internationale du Travail.

* on les appelle parfois les NEET, acronyme directement issu du terme anglais utilisé : Not in Employment, Education or Training.

Un site à visiter : www.un.org    Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée mondiale des veuves – 23 juin

Journée mondiale des veuves

« Lorsqu’elle perd son mari, la femme ne devrait pas perdre ses droits. Pourtant, 115 millions de veuves vivent dans la pauvreté et 81 millions ont été victimes de violences physiques. Les filles mariées à des hommes beaucoup plus âgés sont particulièrement vulnérables.« 

M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU

Protéger les personnes fragilisées

On doit cette journée, célébrée depuis 2011, à la Première Dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba. Ell s’est en effet engagée dans la promotion et la protection des droits des personnes fragilisées.

Sous son impulsion, le Gabon a porté aux Nations Unies un projet de résolution qui a été adopté par l’Assemblée Générale des Nations-Unies le 21 décembre 2010.

De nombreux pays, notamment sur le continent africain, ont apporté leur parrainage à cette initiative tant elle rejoint les préoccupations actuelles. Par cet journée, la Communauté internationale s’engage à accorder une attention particulière à la situation des veuves dans le monde.

Journée Mondiale des réfugiés – 20 juin 2021

Journée Mondiale des réfugiés

Pendant des années, plusieurs pays et régions ont célébré leur propre Journée des réfugiés, voire parfois leur semaine. L’une parmi les plus connues est la Journée africaine des réfugiés, qui est célébrée le 20 juin dans plusieurs pays.

Solidarité africaine

En témoignage de solidarité avec l’Afrique, qui abrite le plus grand nombre de réfugiés, et envers qui elle a toujours montré une grande générosité, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la résolution 55/76 le 4 décembre 2000.

Dans cette résolution l’assemblée générale a noté que l’année 2001 marquait le cinquantième anniversaire de la Convention de 1951 relative au statut des réfugiés et que l’Organisation de l’unité africaine (OUA) avait accepté que la Journée internationale des réfugiés coïncide avec la Journée du réfugié africain du 20 juin. L’Assemblée générale des Nations Unies a décidé par conséquent qu’à compter de 2001, le 20 juin marquerait la Journée mondiale des réfugiés.

Une seconde journée est consacrée aux réfugiés : la journée mondiale du migrant et du réfugié, instituée par l’église catholique et célébrée le 17 janvier.

Un record dont on se passerait volontiers…

Le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) a publié le 19 juin 2019 son rapport annuel. Il nous révèle que le monde comptait fin 2018 un nombre record de 70,8 millions de déracinés ayant fui des guerres ou des persécutions. Il s’agit d’un niveau jamais atteint depuis la création du HCR, il y a 70 ans.

  • 2 fois plus de personnes déracinées qu’il y a 20 ans
  • 2,3 millions de personnes supplémentaires par rapport à l’année 2017

Le mode de calcul de l’ONU permet de catégoriser le nombre total de « déracinés » dans le monde de la façon suivante :

  • les réfugiés (25,9 millions)
  • les déplacés internes (41,3 millions)
  • les demandeurs d’asile (3,5 millions).
Un site à visiter : www.un.org    Source: Texte & Image: Journée Mondiale