?

De ceci... de cela...

Sous cette rubrique vous trouverez des mots, des idées, des propos, des pensées

se voulant une avenue pour aider à réfléchir, à découvrir, à franchir - peut-être -

une nouvelle étape vers... ce que vous désirez, espérez, anticipez!

Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées – 15 juin 2021

Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées

Aujourd’hui, la société occidentale s’inquiète des abus adressés aux personnes âgées. L’intérêt pour cette problématique en Europe croît depuis une quinzaine d’années.

La journée a pour but de sensibiliser l’opinion publique sur un phénomène inacceptable et tabou dans notre société, un fléau qu’il faut ensemble condamner, la maltraitance des personnes âgées.

Les victimes

Selon l’Alma (association d’écoute aux victimes), les personnes les plus fragiles, en majorité des femmes (75%), plutôt âgées (en moyenne 79 ans) vulnérables, incapables de se défendre ou de réagir sont des victimes désignées (elles sont souvent dépendantes).

Les maltraitants

Même s’il est difficile de distinguer clairement les divers aspects de la maltraitance, physiques, psychologiques ou financiers, les petits frères des Pauvres qui accompagnent près de 8000 personnes dans l’Hexagone, se préoccupent particulièrement des maltraitances financières, car bien des actes de malveillance et des violences physiques sont motivés par des intérêts matériels. Ils sont souvent d’origine familiale et proviennent aussi de l’entourage non familial de la personne à domicile ou en institution (le voisinage, les personnels soignants, les démarcheurs…). Ces malveillances financières sont souvent des actes à la limite de la légalité, discrets et invisibles, qui passent parfois inaperçus aux yeux des victimes âgées elles mêmes qui peuvent ne pas être en pleine possession de tous leurs moyens.

Le paradoxe COVID19

Quand cela ne va pas, il faut dénoncer. Mais quand cela va bien il faut le dire également. La situation très particulière liée au Covid19 a mis en lumière des trésors d’ingéniosité et de dévouement dans les Ephad et dans tous les lieux d’accueils des personnes agées. Les personnels ont fait preuve d’une volonté et d’une abnégation sans égales pour maintenir la qualité d’accueil dans les établissement ainsi que les liens avec les familles. Merci à eux !

Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée Mondiale des donneurs de sang – 14 juin 2021

Journée Mondiale des donneurs de sang

Tantôt appelée Journée Mondiale des donneurs de sang, tantôt Journée mondiale du don de sang, elle a pour objectif de sensibiliser les populations aux enjeux des dons de sang. Elle a été lancée en 2004 par l’OMS.

Dans le monde, huit personnes sur dix n’ont pas accès à la sécurité transfusionnelle.

Le monde a besoin de sang neuf

Grâce aux dons de sang anonymes et sécurisés de millions de personnes, des milliers de vies sont sauvées chaque jour. Mais la possibilité de recevoir une transfusion de sang, qu’elle soit sécurisée ou non, varie énormément d’un pays à l’autre. Les besoins de 18 % de la population mondiale monopolisent 60 % de l’offre mondiale, ce qui laisse les 82 % restant sans couverture satisfaisante.

La Journée mondiale du don de sang est à la fois une journée de réflexion et l’occasion de remercier tous les donneurs de sang volontaires et réguliers dans le monde. Tout le monde ou presque peut aider à sauver des vies, soit en devenant un donneur régulier soit, si c’est impossible pour des raisons médicales, en apportant une aide bénévole les jours de collecte du sang.

Comme le reconnaît le Dr LEE Jong-wook, directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) : « La sécurité transfusionnelle est un besoin fondamental dans les systèmes de santé de tous les pays. Les 192 États Membres ont récemment convenu de célébrer officiellement chaque année la Journée mondiale du don de sang. On contribuera ainsi à sensibiliser les populations au besoin permanent d’avoir du sang sécurisé et des donneurs sûrs. »

L’OMS et d’autres organisations ont préconisé des stratégies claires pour développer l’accès universel à la sécurité transfusionnelle. Celles-ci reposent sur la promotion du don de sang régulier, volontaire et non rémunéré et sur la coordination nationale des services de transfusion sanguine.

Des dons volontaires, non rémunérés et sécurisés

Des progrés ont été enregistrés sur la question de la sécurité. Pourtant, il reste encore bien des efforts à accomplir à l’échelle mondiale. Jusqu’à présent, seuls 40 pays ont mis en place un système basé exclusivement sur le don de sang volontaire. Malgré certaines améliorations récentes dans ce domaine important, moins de 30 % des pays ont un service de transfusion coordonné au niveau national. Trop de pays, y compris parmi les pays émergents, continuent de dépendre des dons de compensation (c’est-à-dire des dons faits par la famille du malade) ou des dons rémunérés.

Le sang contaminé par le VIH continue d’être à l’origine d’environ 5 % des infections à VIH en Afrique. Alors que dans de nombreux pays, on pratique de plus en plus de tests pour sécuriser le sang, la plupart des pays en développement ne recherchent ni le VIH, ni l’hépatite B ou C. Chaque année, six millions de recherches d’infections qui auraient dû être pratiquées ne sont pas effectuées.

La Journée mondiale du don de sang rend hommage à tous ceux qui ont permis directement de sauver ou d’améliorer la vie de millions de patients en donnant régulièrement et volontairement leur sang. C’est aussi une demande pressante faite à tous les pays du monde pour qu’ils valorisent les donneurs sûrs et ne ménagent aucun effort pour garantir la sécurité transfusionnelle et ainsi sauvegarder la vie des patients.

Quatre organisations internationales travaillant à promouvoir les dons de sang volontaires et non rémunérés pour assurer la sécurité transfusionnelle, parrainent la Journée mondiale du don de sang : l’Organisation mondiale de la Santé, la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, la Fédération internationale des organisations de donneurs de sang et la Société internationale de transfusion sanguine. Cette année, les principaux événements sont organisés par le service national de transfusion d’Angleterre et du pays de Galles.

Vous souhaitez donner votre sang ?

Contactez directement l’établissement français du sang pour connaître le centre le plus proche de chez vous.

Un site à visiter : dondesang.efs.sante.fr    Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée mondiale contre le travail des enfants – 2021

COVID-19 : Protégeons les enfants contre le travail des enfants, maintenant plus que jamais !
En 2020, la Journée mondiale contre le travail des enfants se concentrera sur les conséquences de la crise actuelle sur le travail des enfants. La pandémie de COVID-19 et ses chocs socio-économiques ont des conséquences énormes sur la vie et les moyens de subsistance des populations. Malheureusement, les enfants sont souvent les premiers à en souffrir.

La crise peut pousser des millions d’enfants vulnérables au travail des enfants. On estime déjà à 152 millions le nombre d’enfants astreints au travail des enfants, dont 72 millions effectuent des travaux dangereux. Ces enfants courent désormais un risque encore plus grand de faire face à des circonstances encore plus difficiles et à avoir des journées de travail encore plus longues.

Cette année, la Journée mondiale se déroulera comme une campagne virtuelle et est organisée conjointement avec la Marche mondiale contre le travail des enfants et le Partenariat international pour la coopération sur le travail des enfants dans l’agriculture (IPCCLA).

Éradiquer le travail des enfants d’ici à 2025
152 millions d’enfants (64 millions de filles et 88 millions de garçons) sont astreints au travail des enfants dans le monde, ce qui représente presque un enfant sur dix à l’échelle mondiale. Il faut redoubler d’efforts pour atteindre la cible 8.7 des objectifs de développement durable (ODD), qui appelle à l’interdiction et à l’élimination immédiates des pires formes de travail des enfants.

Note de l’éditrice: L’an dernier, alors que le Coronavirus faisait rage depuis déjà trois mois chez nous, ce message nous parvenait. Il demeure tout autant d’actualité alors que la Covid commence à lâcher prise…

Source: Texte & Images: OIT (Organisation Internationale du Travail)

 

Journée mondiale du bien-être – 12 juin 2021

Dans le monde anglo-saxon, elle est connue sous le nom Global Wellness Day, bien que son origine soit à aller chercher en Turquie en 2012. Son initiatrice serait en effet une entreprise (Richmond Nua) oeuvrant dans le domaine du bien être.

Une journée peut changer votre vie!

Source: Texte: Journée Mondiale Image: Youtube

The Global Wellness Day a été créé en 2012 par Belgin Aksoy, Directrice de création du groupe Richmond International, afin de célébrer chaque 2e samedi du mois de Juin, les activités qui participent à notre Santé, notre Vitalité et notre Sérénité.

L’initiative est simple : sensibiliser le grand public et fédérer les établissement autour d’une journée anti-morosité, « bien-vivre, bon-vivre & joie de vivre », pour donner envie à chacun de bouger, courir, danser & rire…

Avec l ’aide d’ambassadeurs nationaux, cette idée s’est développée dans 3 000 établissements dans 83 pays en juin 2016, du lever de soleil à Fiji jusqu’au coucher du soleil à Hawaï !

Source : Texte: emotionSpa  Image: Activeskin

Journée mondiale du tricot – 11 juin 2021

Journée mondiale du tricot

On a attendu un peu, on les a vus arriver d’un peu partout, avec de la laine et les aiguilles à la main, les tricoteuses et les tricoteurs ont envahi parcs et les jardins, les terrasses de bistrot et autres lieux festifs… Oyez, oyez, amoureux de la laine et des aiguilles, autres tricoteurs et tricoteuses passionnément piqués !

La Journée mondiale du tricot se tisse entre les tricoteuses et tricoteurs de toute la planète et est devenue en quelques année une belle réalité !Après le joli démarrage des « Tricot Café » aux Etats-Unis et maintenant en Europe, après le succès du championnat de France de vitesse de tricot au salon « L’aiguille en Fête », la vague laineuse est en train d’envahir la France entière…

Tricot et convivialité

Le succés est au rendez-vous et de nombreux rendez-vous « dans la vraie vie » sont organisés à l’occasion de cette journée, mais aussi tout au long de l’année.

La date retenue pour cette journée semble être le second week-end du mois de juin. En 2021, elle a donc lieu 11 au 13 juin.

Un site à visiter : www.journee-mondiale-du-tricot.com    Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée mondiale de sensibilisation aux passages à niveau – 10 juin

journée mondiale de sensibilisation aux passages à niveau
La sécurité routière vue coté rail… Cette journée existe depuis 2009 à l’initiative de l’UIC, l’union international des chemins de fer. Le but de la journée est la sensibilisation du public et des différents acteurs des transports aux questions de sécurité posées par les passages à niveau.

Aux passages à niveau, priorité à la vie

L’UIC travaille aux côtés d’un grand nombre d’organisations du secteur routier dans le monde entier (et avec la Commission Européenne en Europe) afin de sensibiliser les usagers de la route et les piétons aux risques encourus aux passages à niveau et les inciter à modifier leurs comportements. Chaque année, la journée internationale de sensibilisation aux passages à niveau est suivie par plus de 40 pays.

Des statistiques inquiétantes

Trop de personnes trouvent la mort ou sont blessées chaque année lors d’accidents sur des passages à niveau. L’observation objective des faits montre qu’il ne s’agit que très rarement d’un problème ferroviaire, mais bien plus souvent d’un problème de comportement des autres usagers, piétons, motards, automobilistes, etc…

Il serait totalement illusoire de croire qu’on peut supprimer la totalité des passages à niveau, pour d’évidentes questions de coûts à répercuter sur les populations concernées. Par contre, le respect des règles de signalisation (et du Code de la route !) et la simple prudence permettraient de réduire de façon considérable le nombre d’accidents.

Fort heureusement, la stupidité ne tue pas…

Dans un article qui se veut drôle, ou décalé, le Figaro Etudiant – sous la plume de Lucile Quillet – publie un article intitulé « Les 10 journées mondiales les plus grotesques« . Bien évidemment, cette journaliste n’hésite pas à y ranger la journée de sensibilisation aux passages à niveau avec le texte suivant :

« Journée mondiale de sensibilisation aux passages à niveau
Très très important, les passages à niveau. Espérons que les dos d’âne, démarrages en côte et créneaux trouveront également grâce auprès du calendrier suprême des journées mondiales. »

Combien de morts vous faudra-t-il encore, madame, pour cesser de proférer de telles âneries ?

Journée internationale de la NASH – 10 juin 2021

Journée internationale de la NASH
On peut aussi l’appeler par son nom anglais : International Nash Day… cela vous parle un peu plus ? Pas évident. Une explication s’impose…

Nos foies souffrent en silence

La stéatohépatite non-alcoolique, ou NASH, est une maladie dégénérative du foie qui affecte des millions de patients à travers le monde.

Résultat d’un trouble métabolique, la NASH est la conséquence directe des modes de vie modernes : régimes alimentaires mal équilibrés (en général trop riches en sucres et en graisses) associés au manque d’exercice physique.

Cette maladie est d’autant plus inquiétante qu’elle est « silencieuse », comprenez que les patients ne présentent généralement aucun symptôme avant d’atteindre les stades avancés de la maladie, qui sont souvent des complications potentiellement mortelles, telles que la cirrhose ou le cancer du foie.

La NASH est bien plus qu’une simple maladie du foie

Les personnes atteintes par la NASH présentent également un risque plus important d’événements cardiovasculaires, qui sont même la première cause de mortalité chez les patients NASH.

Il est intéressant que l’alerte soit donnée par une association qui lutte pour l’éducation de la population. Alors, pour la 4ème Journée Internationale de la NASH, organisée rappelons-le le 10 juin 2021, mobilisons-nous, réfléchissons sur nos habitudes et faisons les évoluer !

Un site à visiter : www.international-nash-day.com   Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée mondiale anti contrefaçon – 9 juin

Journée mondiale anti contrefaçonLa journée mondiale anti-contrefaçon existe déjà depuis 1998.
C’est une journée internationale d’origine anglo-saxonne, aussi connue sous le nom « Global Anti Counterfeiting Group ».
Elle est traditionnellement célébrée à la toute fin du mois de mai ou au début du mois de juin.

Global Anti Counterfeiting Group

En France, c’est l’Unifab (Union des Fabricants) qui est le moteur de cette journée. Son objectif est de sensibiliser le grand public aux conséquences de la contrefaçon, tant du point de vue économique que de celui de l’environnement ou encore de la santé. Le musée de la contrefaçon vous ouvre ses portes tous les après-midi (infos pratiques dans le site de l’UNIFAB).

Un fléau qui touche de nombreux secteurs

  • industries du luxe
  • médicament
  • pièces automobile
  • appareils électroniques
  • habillement
  • logiciels
  • films, …

Les coûts pour les entreprises sont colossaux et on estime aujourd’hui qu’une baisse de 10 points du taux de produits contrefaits vendus dans l’hexagone permettrait une création nette d’emploi de plusieurs dizaine de milliers…

Un site à visiter : www.unifab.com         Source: Texte & Image: Journée Mondiale  photo: destruction d’objets contrefaits

Journée mondiale des martinets – 7 juin

Journée mondiale des martinets
Commençons par fixer les idées. Si vous vous imaginez que cette journée vise à honorer les châtiments corporels, vous n’y êtes pas du tout. Nous parlons bien des martinets, oiseaux à la fois fascinants et méconnus…

MSF

C’est l’association Martinets Sans Frontières qui est à l’origine de la création de cette journée. Son but est de braquer les projecteurs de l’actualité sur les martinets et ainsi attirer l’attention du grand public, des associations de protection de la biodiversité, des autorités et des professionnels du bâtiment.

96 espèces de martinets

Martinets Sans Frontières invite les amis des 96 espèces de martinets de tous les continents à organiser des événements, (conférences, promenades guidées, …) pour faire connaître ces oiseaux et favoriser leur protection.

La première édition, qui a eu lieu en 2019, a été célébrée dans 39 pays et on a pu recenser 110 événements « physiques » et des centaines de publications, générant de nombreuses réactions.

Un site à visiter : worldswiftday.org    Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée mondiale de l’orthoptique – 7 juin 2021

Journée mondiale de l'orthoptique

On désigne habituellement par orthoptie la discipline médicale dont la vocation est le dépistage et, surtout, la rééducation des troubles de la vision. Comme vous pouvez le voir, rien de louche la-dedans…

International Orthoptic Association

C’est cette association qui est à l’origine de la journée mondiale. Elle est fixée chaque année au premier lundi du mois de juin. Son but, en créant cette journée, est de faire connaître le rôle et les activités de ces professionnels, qui travaillent en collaboration directe avec les ophtalmologistes et les opticiens.

Un site à visiter : www.internationalorthoptics.org    Source: Texte & Image: Journée Mondiale