calendar

Rohingya sad woman

L'actualité qui interpelle

La télévision, la radio, les journaux, l'internet nous rejoignent où que nous soyons.
Ils nous assaillent presque avec des informations de tous genres - information parfois stimulante, parfois choquante, toujours un peu envahissante.

On peut se demander: "Comment réagit-on à une telle invasion de notre espace personnel?"

Les brèves remarques de cette section nous aident à y réfléchir.

   

29 juillet 2016: Le pape François à Auschwitz

1236048-pape-traverse-pied-seul-silence-2Le pape a traversé à pied, seul et en silence, le célèbre portail orné des mots « Arbeit macht frei » (Le travail rend libre), arrivant au camp nazi allemand d’Auschwitz, près de Cracovie.

«Seigneur, aie pitié de ton peuple, Seigneur pardon pour tant de cruauté»: comme il l’a promis, le pape François a gardé le silence vendredi à Auschwitz, mais a exprimé ses émotions dans le livre d’or du camp de la mort. Solitaire et recueilli, le visage grave, le souverain pontife a traversé à pied le célèbre portail orné des mots «Arbeit macht frei» («Le travail rend libre»), arrivant à l’ancien camp nazi, près de Cracovie.

Ayant à peine franchi l’entrée, il s’est assis sur un banc et s’est plongé dans une prière silencieuse, la tête penchée, les yeux parfois fermés, pendant plus de dix minutes. Une voiture électrique l’a transporté à proximité du Mur de la mort, où les Allemands nazis avaient exécuté des milliers de prisonniers d’une balle dans la tête. Un groupe de douze rescapés du camp de la mort, Polonais, Juifs et Roms, dont la violoniste de l’orchestre du camp, Helena Dunicz-Niwinska, 101 ans, l’y attendait.

Le pape a échangé quelques mots avec chacun d’entre eux, puis a allumé un cierge devant le Mur de la mort, qu’il a touché de la main. Une des rescapées, Janina Iwanska, 86 ans, a déclaré à l’AFP qu’elle était «très émue». «Je voulais m’agenouiller devant lui, mais il m’a pris dans les bras et embrassé sur les deux joues», a-t-elle confié à l’AFP par téléphone quelques minutes après la rencontre.

Le pape lui a paru «non seulement très triste, mais également très fatigué». La veille, elle avait déclaré à l’AFP avoir le sentiment que le pape venait avant tout pour voir les rescapés. «Les autres papes venaient visiter le site du camp, et par la même occasion rencontrer les survivants, et celui-ci vient pour rencontrer les rescapés», a-t-elle dit. «Je lui ai dit que cette rencontre avec lui, c’est un cadeau pour tout ce qui m’est arrivé dans la vie. On le lui a traduit et il m’a souri».

Un autre rescapé, Alojzy Fros, qui aura cent ans en décembre prochain, aurait souhaité que le pape lui dise ce qu’il pense de la situation en Europe et de la question des réfugiés. «Des choses horribles se passent aujourd’hui dans le monde. Parfois ce sont des horreurs pires qu’à Auschwitz, comme la mort du prêtre égorgé dans son église» en France, a-t-il estimé. Mais il se souvient aussi très nettement des horreurs vues au camp nazi. «Peu après mon arrivée, je suis allé à l’infirmerie. J’ai vu derrière une porte entrouverte des corps nus empilés l’un sur l’autre comme des bûches de bois, un tas d’un mètre de haut environ. C’étaient des gens que la SS considérait comme inaptes au travail et qui ont été tués avec une piqûre dans le coeur. Quand je ferme les yeux, j’ai toujours cette image devant les yeux».

François est allé prier dans la cellule de la mort du saint polonais Maximilian Kolbe, un prêtre qui a offert sa vie pour sauver celle d’un père de famille.

Source: Texte: ELLA IDE, BERNARD OSSER, Agence France-Presse OSWIECIM, Pologne    PHOTO KACPER PEMPEL, REUTERS

Semaine du 22-28 juillet 2016

AlzhiemerCette semaine, une conférence internationale prend place à Toronto, Ontario, avec plus de 5,000 participants.

Leurs délibérations portent sur la maladie d’Alzheimer.

44 millions de personnes en sont atteintes à travers le monde dont 600,000 au Canada.

Source: Image: Alzheimer Association

Nice, 14 juillet 2016

06PDw8U5rffRDKAn

Célébration… changée en désolation…

84 morts, 202 blessés

Catastrophe,

Chaos,

Carnage… en attente de… COMPASSION…

Source: Image: USA Today

 

 

Sommet Humanitaire Mondial – 23-24 mai

1198306-sommet-deux-jours-veut-engendrer, IstambulDes dirigeants et ONG du monde entier sont réunis lundi à Istanbul pour un sommet inédit, parrainé par l’ONU, visant à améliorer la manière globale de répondre aux crises humanitaires provoquées par les conflits et le réchauffement climatique. Avec environ 60 millions de déplacés et 125 millions de personnes ayant besoin d’assistance dans le monde, de nombreux acteurs du secteur, Etats, organisations non gouvernementales et entreprises, estiment que le système humanitaire actuel est à bout de souffle et a besoin d’être repensé d’urgence.

« Jamais depuis la Seconde Guerre mondiale autant de personnes n’avaient été forcées de quitter leur foyer », a déploré le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon à l’ouverture du sommet. « Nous sommes ici pour façonner un avenir différent », a-t-il ajouté. « Ce n’est pas une tâche aisée », a-t-il poursuivi, et atteindre les objectifs exige « une volonté politique à une échelle que nous n’avons pas vue au cours des dernières années ».

Le sommet de deux jours veut engendrer une série « d’actions et d’engagements concrets » pour, entre autres, prévenir les conflits, faire respecter le droit international humanitaire et garantir des sources de financement stables pour les projets humanitaires.

Hôte du sommet, le président turc Recep Tayyip Erdogan a exhorté la communauté internationale à « prendre ses responsabilités ». « Le système actuel a des insuffisances (…), le fardeau n’est porté que par certains pays », a-t-il lancé, rappelant que la Turquie accueillait environ trois millions de réfugiés, dont 2,7 millions de Syriens.

« Très souvent, des promesses de dons sont faites, mais l’argent ne suit pas pour être mis dans les projets », a pour sa part déploré la chancelière allemande Angela Merkel. « Cela doit cesser ». Les engagements pris lors de ce sommet ne seront toutefois pas contraignants, ce qui a suscité le scepticisme.

Le sommet, qui accueille près de 6000 participants, dont plus de 60 chefs d’État et de gouvernement, a débuté avec la traditionnelle photo de famille, suivie d’une cérémonie d’ouverture rythmée à laquelle a pris part l’acteur Daniel Craig, qui a incarné James Bond dans plusieurs films. Ce sommet a le potentiel de « lancer le plus grand mouvement humanitaire de notre histoire », a-t-il déclaré, mettant en garde contre des « phrases creuses » qui ne seraient pas suivies d’actions.

Source: La Presse.ca Texte: Gokan GUNES
, Agence France-Presse, 
Istanbul  Photo: Kayhan Ozer, Presidential Palace via Reuters

Un astronaute de chez nous…

Radio Canada, Coralie Mensa

David Saint-Jacques, qui possède une expertise en médecine, génie et astrophysique partira en novembre 2018 à bord d’une fusée Soyouz pour rejoindre l’équipage international du laboratoire orbital. Expedition 58/59 sera la première mission de David Saint-Jacques et le 17e vol spatial d’un membre du corps des astronautes canadiens.

Au cours de sa mission, l’astronaute devra effectuer une série d’expériences scientifiques et des tâches en robotique, notamment.
En prévision de cette affectation, David Saint-Jacques amorcera dès cet été un entraînement spécialisé de deux ans en Russie, au Japon, aux États Unis et au Canada.

16-5-2016: Source: Texte: Radio-Canada; Image: Coralie Mensa

 

22 avril 2016 – Accord de Paris : les chefs d’Etat signent à New York

image_asset_11369cop-paris-perspective-croppedComme annoncé et promis par le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, la cérémonie officielle de signature de l’Accord de Paris sur les changements climatiques adopté le 12 décembre 2015 à l’issue de la 21ème Conférence des parties sur le climat (Cop21),  tenue du 30  novembre au 12 décembre 2015 en France à Paris, a lieu aujourd’hui au siège des NU à New-York.

Il s’agit d’environ une centaine de chefs d’Etats et de gouvernements qui vont prendre part à ce grand rendez-vous et vont, à travers leurs signatures, engager leurs pays respectifs, Etats parties à la Convention cadre des Nations Unies sur le Changement climatique, dans le processus visant à lutter contre le réchauffement climatique.

Source: Texte & Image: Le Phare, quotidien de Kinshasa;   Photo: Jean Chemnick, E&E reporter

Le pape à Lesbos

pope-francis, www.ibtimes.co.uk

« Nous sommes tous des migrants » a lancé le pape François depuis l’île Grecque de Lesbos où il a recueilli 12 réfugiés syriens pour les ramener avec lui au Vatican.

Source: Texte & Image: HYPERLINK « http://tempsreel.nouvelobs.com/journaliste/4793/l-obs-avec-afp.html » \o « L’Obs avec AFP » L’Obs avec AFP

 

 

Cris d’angoisse chez les Cris…

ATTAWAPISKAT: Au secours d’un village en crise
Cris

Une nouvelle tentative de suicide a secoué lundi la communauté crie d’Attawapiskat, ce village isolé du nord de l’Ontario, où l’état d’urgence a été décrété la veille. Le gouvernement fédéral a dépêché des travailleurs de la santé en renfort. Le chef Bruce Shisheesh a fait état lundi de cette nouvelle tentative de suicide. Il se trouvait à l’hôpital, auprès de membres de sa communauté éprouvée.
 
Attawapiskat, situé sur la rive ouest de la baie James, aurait connu 11 tentatives de suicide samedi, ce qui a conduit à cet état d’urgence. En mars, il y aurait eu 28 tentatives de suicide. Depuis septembre, il y aurait eu 86 tentatives recensées. Attawapiskat compte moins de 2000 habitants.
 
Le ministre de la Santé de l’Ontario, Eric Hoskins, a annoncé qu’il se rendrait sur place tandis que la première ministre ontarienne, Kathleen Wynne, s’est dite « très préoccupée par ce qui se passe à Attawapiskat ». Une équipe multidisciplinaire, composée notamment d’infirmières spécialisées en santé mentale et de travailleurs sociaux, a été dépêchée sur place. En Ontario, le taux de suicide moyen est de 8,4 pour 100 000 habitants. Chez les Cris d’Attawapiskat, il est beaucoup plus élevé.

Source: Texte: 12 avril 2016 | HYPERLINK « http://www.ledevoir.com/auteur/jean-francois-nadeau »     Photo: National Film Board of Canada La Presse canadienne

Voir un autre article à la page: DE CECI, DE CELA…
 

Mur des Lamentations

Western_Wall_before_sunset, en.wikipedia.orgDésormais, au pied du Mur des Lamentations – site sacré du Judaïsme à Jérusalem – une section sera aménagée où les hommes et les femmes pourront prier ensemble.

Jusqu’à maintenant, les deux groupes devaient prier dans des sections séparées que géraient des juifs ultra-orthodoxes. Cette décision historique du gouvernement israélien marque une victoire importante pour les juifs libéraux ainsi que pour l’association Les femmes du mur.

 

Le Mur, côté ouest, avant le coucher du soleil.      Source: Image: en.wikipedia.org

La joie de l’amour… Pape François

www.direct matin.frL’exhortation apostolique du pape François, La joie de l’amour (Amoris Laetitia) publiée à Rome le 8 avril 2016 
Le pape François publie aujourd’hui l’exhortation pastorale post-synodale La joie de l’amour (Amoris Laetitia), par laquelle le Saint-Père veut à nouveau réitérer sa solidarité et son soutien à la famille. Cette nouvelle publication du Pape tient compte des délibérations des deux Synodes romains qui se sont tenus à Rome en octobre 2014 et octobre 2015.
En choisissant ce titre, le pape veut mettre l’accent sur l’amour et la joie avant d’évoquer les échecs et les drames des familles. Bien sûr, le document parle de différentes situations de la famille, et il le fait avec une grande affection.

Source: Texte: Assemblée des Évêques Catholiques du Québec; Image: www.directmatin.fr