calendar

Rohingya sad woman

L'actualité qui interpelle

La télévision, la radio, les journaux, l'internet nous rejoignent où que nous soyons.
Ils nous assaillent presque avec des informations de tous genres - information parfois stimulante, parfois choquante, toujours un peu envahissante.

On peut se demander: "Comment réagit-on à une telle invasion de notre espace personnel?"

Les brèves remarques de cette section nous aident à y réfléchir.

   

Coupe du monde 2018

Coupe du monde : de la « religion laïque » à « la pastorale du sport »

Pour la Coupe du monde de football en Russie, le Vatican a décidé de ne pas rester sur le banc de touche et publie une réflexion sur le sport afin d′en promouvoir une vision chrétienne. Le Vatican a publié Donner le meilleur de soi, un document qui livre des pistes de réflexion sur le sport.

Un moyen de « mission et de sanctification ».
Le sport est un phénomène universel. Pour le Saint-Siège, il est avant tout un moyen de « mission et de sanctification ». Puisque l′Église est « appelée à être un signe de Jésus » dans le monde, le sport devient une bonne occasion « d′apporter le message du Christ ». D′autant qu′il est possible de le pratiquer dans les paroisses, les écoles ou les associations. Et là, d′en communiquer la joie, la beauté — celle de la Création et de l’être humain, image de Dieu.

Un « signe des temps »
Tous les papes du XXe siècle — de saint Pie X au pape François en passant par saint Jean Paul II — ont considéré le sport comme un « signe des temps ». Par son phénomène de masse et sa portée universelle, il a été développé dans toutes les cultures. Le sport est devenu un « langage universel » compris par tous. Il faut savoir s′en saisir.

Une « Cour des gentils » modernes
Le sport représente une sorte de « Cour des gentils » moderne. La « Cour des gentils », pour les Juifs, était l’espace du Temple de Jérusalem réservé aux gentils, c′est-à-dire les non-Juifs, qui souhaitaient s’approcher du lieu le plus sacré du judaïsme, sans pouvoir accéder à l’enceinte intérieure du Temple. Ainsi, le Vatican reconnaît cette vertu au sport : la possibilité d′approcher Dieu sans le connaître nécessairement.

Source: Texte: Paul de Dinechin, 18 juin 2018, fr.aleteia.org   Image: icelandnews.is

 

Décision de l’OMS avec des répercussions sérieuses…

L’Organisation mondiale de la santé vient de mettre à jour sa Classification internationale des maladies. Pour la première fois, l’addiction aux jeux vidéo y est considérée comme une maladie à part entière.

Le phénomène d’addiction ne serait pas rare mais nécessiterait  « une fragilité initiale ». Frederic J. Brown/AFP 

Que dit l’OMS ?
Comme la cocaïne ou les jeux d’agents, les jeux vidéo sont potentiellement addictifs, écrit pour la première fois l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à l’occasion de la 11e mise à jour de sa Classification internationale des maladies. L’organisation y reconnaît en effet officiellement l’existence d’un « trouble du jeu vidéo ».

L’addiction aux jeux vidéo, une vraie maladie
L’OMS ne bannit pas l’usage en tant que tel du jeu vidéo, qui séduit pas moins de 2,5 milliards d’adeptes dans le monde, mais l’abus de cet usage. Celui-ci se manifeste par une pratique extrême avec des conséquences négatives sur les « activités personnelles, familiales, sociales, éducatives, professionnelles, a détaillé Shekhar Saxena, directeur du département de la santé mentale et de la toxicomanie de l’OMS. La personne joue tellement que d’autres centres d’intérêt et activités sont délaissés, y compris le sommeil et les repas. »

Note: Une courte présentation vidéo offre une perspective positive sur le sujet des Jeux vidéos. On peut la visionner à: https://image-i-nations.com/ca-ca-minterpelle-4e-episode/

Source : Texte & Image : La Croix, Emmanuelle Lucas , le 19/06/2018

Actualité porteuse d’espérance

Un adolescent met au point un traitement prometteur contre le cancer

 Un Ontarien de 16 ans suscite l’intérêt des scientifiques du monde entier parce qu’il a mis au point une technologie efficace et moins coûteuse pour combattre le cancer. Voici Sajeev Kohli. Le quotidien de Sajeev Kohli ne ressemble en rien à celui d’un adolescent typique. Il passe autant de temps à l’école secondaire que dans les laboratoires de l’Université de Waterloo, où il tente de trouver une cure au cancer.

Le jeune Ontarien s’intéresse à la science depuis plusieurs années. Mais c’est lorsqu’un de ses oncles a été diagnostiqué d’un cancer du rein qu’il a choisi d’y consacrer ses recherches. « Je l’ai vu souffrir à l’hôpital, se rappelle Sajeev Kohli. J’ai vu la douleur associée à la maladie. C’est ce qui m’a poussé à vouloir mettre au point un traitement moins invasif. » Les traitements réguliers contre le cancer affectent aussi les cellules saines, provoquant souvent une série d’effets secondaires.

Sajeev Kohli a élaboré, grâce à la nanotechnologie, une méthode pour transporter avec plus de précision les médicaments dans le corps humain. « Mes nanovéhicules parviennent à se rendre jusqu’aux cellules cancéreuses sans toucher aux cellules saines », explique-t-il. 

Déjà efficace contre trois cancers
L’approche de Sajeev Kohli a prouvé son efficacité contre les cancers du côlon, du poumon et du sein lors d’essais effectués sur des cultures cellulaires en laboratoire. Brian Dixon, un professeur qui dirige un laboratoire de recherche à l’Université de Waterloo, est impressionné par l’habileté qu’ont les nanovéhicules conçus par le jeune chercheur à cibler directement les cellules cancéreuses.

Mais, selon lui, l’aspect le plus novateur de sa recherche est l’algorithme qu’il a créé pour déterminer la cible à atteindre. « C’est une approche beaucoup plus directe, explique-t-il. Habituellement, les traitements se développent au terme d’analyses sur les cellules en laboratoire. » Le jeune chercheur soutient que sa méthode est 10 fois plus rapide à mettre sur pied, sept fois moins coûteuse et cinq fois plus efficace que les traitements actuels. « La méthode que j’ai mise au point est universelle. Des véhicules similaires pourraient être adaptés pour combattre d’autres cancers ou même d’autres maladies. »

Les travaux de Sajeev Kohli lui ont d’ailleurs valu les grands honneurs au concours Sanofi Biogenius Canada , (édition 2018), qui s’est tenu en mai. Le jeune prodige revient également de Boston, aux États-Unis, où il a remporté le grand prix du Global Healthcare Challenge dans une compétition internationale de biotechnologie.

Longue route devant lui
La prochaine étape pour Sajeev Kohli est de prouver l’efficacité de sa méthode in vivo. D’ici quelques années, il pourrait injecter ses nanoparticules à des souris et à des poissons-zèbres pour constater leurs effets sur la tumeur. Les essais cliniques sur les humains, quant à eux, ne se feront pas avant 10 ans. Et il faudrait sans doute attendre encore 20 ans avant que son traitement puisse aboutir sur le marché.

Source: Texte (abrégé): Daniel Blanchette Pelletier, 15 juin 2018  Image: © Jackie Sharkey  publication de MSN

 

 

Actualité qui étonne et émerveille

L’observatoire GAIA a publié une deuxième série de data dont le rassemblement fourni la carte du ciel la plus précise à date.

L’Agence Spatiale Européenne a maintenant tracé la position et la luminosité de près de 1,7 milliard d’étoiles.
Elle a également de l’information sur la distance, le mouvement et la couleur de 1,3 milliard de ces objets.

Le ‘Livre des cieux’ de Gaia, comme on l’appelle, ne sera pas complété avant 2020, mais quand il sera achevé il offrira la carte qui orientera l’astronomie pour des décennies.
Gaia promet d’être une plateforme de nouvelles découvertes en ce qui concerne les propriétés de notre galaxie, la Voie Lactée, son histoire et son évolution dans l’avenir.
Gaia a été propulsée dans l’espace en 2013 avec une orbite de 1,5 million km. de la Terre.

Le Professeur Gerry Gilmore, scientifique britannique responsable a dit : « Il s’agit d’un moment unique. C’est la première fois que l’humanité a une carte 3D d’une grandeur significative de la Voie Lactée. Il s’agit vraiment d’une percée exceptionnelle. »

  Source : Texte abrégé, traduit & Image : Jonathan Amos, BBC Science Correspondent, 25 April 2018

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Prier le Psaume 148 prend une nouvelle dimension!

« Louez le Seigneur depuis les cieux,
Louez-le tous les astres de lumières. » (Ps.148:1,3)

Nouveau document publié par le Pape François

Dans une courte information, le 5 avril dernier, le Vatican a annoncé que sera publiée aujourd’hui – 9 avril – une exhortation apostolique du Pape François intitulée : Gaudete et Exultate (Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse) – sous-titrée : ‘L’appel à la sainteté dans le monde contemporain’.

On considère qu’une exhortation apostolique prend le 2è rang d’importance dans la hiérarchie de l’enseignement d’un pape.

Depuis son élection au pontificat il y a cinq ans, le Pape François a déjà publié deux autres exhortations apostoliques : Evangelii Gaudium (La joie de l’Évangile) en 2013 et Amoris Laetitia (La joie de l’amour) en 2016.

Source: Texte (résumé, traduction) National Catholic Reporter by Joshua J. McElwee, Vatican, ROME Apr 5, 2018  Image: radiomadrededios.com.am

 

Un engagement inspirant…

Seulement quinze heures après la démission de Jacob Zuma, le chef de file du Congrès national africain (ANC, parti au pouvoir), Cyril Ramaphosa, a été élu nouveau président de la République d’Afrique du Sud par les députés, jeudi 15 février.

En l’absence d’un autre candidat face à Cyril Ramaphosa, le président de la Cour constitutionnelle, Mogoeng Mogoeng, l’a déclaré président de la République sans même procéder à un vote. A l’annonce du résultat, le nouveau président, assis au premier rang dans l’hémicycle, a fait un salut de la tête, tout sourire, sous les applaudissements des députés réunis en session extraordinaire.

Source: Texte: www.lemonde.fr Image : The New Daily

NDR : Il a assumé sa responsabilité et a promis de remplir ses fonctions « avec humilité, fidélité et dignité ».
Un engagement qui peut nous être une inspiration…

Jeux Olympiques PyeongChang 2018

PyeongChang 2018: la Corée du sud remercie le pape

Un seul drapeau pour la Corée du sud et du nord.
Le gouvernement sud-coréen a remercié le pape François pour ses encouragements à la trêve olympique et à l’unité de la Corée, dans le cadre des XXIIIe Jeux olympiques d’hiver qui se sont ouverts le 9 février 2018 dans la ville de PyeongChang, en Corée du sud.

Le 8 février, le porte-parole de la présidence, Kim Eui-kyeom, a estimé que les paroles du pape sur les délégations des deux Corée qui défileront sous un unique drapeau, « apporteront grande joie à l’équipe qui fait d’elles des guerrières de la paix ». Il a aussi assuré, d’après un communiqué de Cheong Wa Dae, que la Corée « cultivera la paix » à Pyeongchang, qui se situe près de la frontière avec la Corée du nord.

A l’audience générale du mercredi 7 février, dans la salle Paul VI du Vatican, le pape s’est réjoui de la participation conjointe des délégations sportives du Nord et du Sud de la péninsule coréenne: « La traditionnelle trêve olympique, cette année, acquiert une importance particulière : des délégation des deux Corée défileront ensemble sous un même drapeau et participeront aux compétitions dans une unique équipe. »

Le pape a vu dans ce fruit de l’engagement sportif une espérance pour la paix dans le monde: « Cela fait espérer dans un monde où les conflits se résoudront pacifiquement par le dialogue et dans le respect réciproque, comme le sport enseigne à le faire. »

Source: Anne Kurian, PAPE FRANÇOIS,10 FÉVRIER 2018 Images: Euronews;  Dernièeres Nouvelles – ddns.net

 

Prendre conscience que…

Note de l’éditrice…

Oui, prendre conscience que…
À l’approche de cette rencontre des puissances économiques de la planète, on nous a fourni des statistiques… scandaleuses. L’une d’elles nous informe que 1% des richissimes personnalités de ce monde jouissent de 82% des richesses globales de notre univers.

= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

À Davos, l’appel du Pape pour un monde entrepreneurial humain

Alors que s’ouvre dans la petite commune des Alpes suisses de Davos, le plus grand forum économique du monde du 23 au 26 janvier 2018, le Pape François a adressé un message à ses 3 000 participants, dans une lettre lue par le cardinal Peter Turkson, préfet du dicastère pour le service du développement humain intégral.

Citant son allocution devant le Parlement européen de Strasbourg, le 25 novembre 2014, le Pape a renouvelé son désarroi quant à la prédominance des questions techniques et économiques dans le débat politique, «au détriment de l’intérêt véritable pour les êtres humains». Une prévalence technico-économique, non sans risques: «Les hommes et les femmes risquent d’être réduits à de simples rouages ​​dans une machine qui les traite comme des objets de consommation à exploiter, de sorte que, comme c’est tragiquement apparent, chaque fois qu’une vie humaine ne s’avère plus utile pour cette machine, elle est jetée avec quelques hésitations», a alerté le Saint-Père, qui ne cesse d’appeler au refus de «la culture du prêt-à-jeter» et de la mentalité d’indifférence.

Source : Texte : Vatican NEWS Image : NDTV.com

Le saviez-vous?…

L’Europe est touchée par une vague de froid en ce début janvier 2017, et Rome n’est pas épargnée. Pour aider les nombreuses personnes sans domicile fixe des alentours du Vatican, le Pape François a donc pris une série de mesure en coordination avec l’Aumônerie apostolique. L’aumônier du Pape, Mgr Konrad Krajewski, a indiqué à l’agence de presse italienne Ansa que trois dortoirs resteront ouvert 24h/24. Si plus aucun lit n’est disponible, quiconque frappera à la porte se verra offrir une place au chaud et de la nourriture.

L’Aumônerie apostolique distribuera à ceux ne souhaitant pas se déplacer des sacs de couchage qui résistent à des températures inférieurs à 20 degrés. Ils pourront également passer la nuit dans des voitures mises à disposition par l’Aumônerie apostolique.

Source: Texte & Image: Radio Vatican

 

Semaine de prière pour l’unité des chrétiens – 18-25 janvier

Thème de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2018

« Ta main droite, Seigneur, éclatante de puissance » (Ex.15:6)

Ce sont les Églises aux Caraïbes qui ont été désignées pour faire la première rédaction des textes de cette année. Les textes ont été conjointement préparés et publiés par le Conseil Pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens et la Commission Foi et Constitution du Conseil œcuménique des Églises.

La région des Caraïbes que nous connaissons aujourd’hui – et dont l’appellation provient du nom d’un de ses peuples autochtones, le peuple Kalinago autrefois dénommé ‘Caribes’ – est une réalité complexe. Très étendue géographiquement, cette région comprend des territoires insulaires et continentaux où se côtoient un ensemble riche et varié de traditions ethniques, linguistiques et religieuses.

C’est aussi une réalité politique composite formée d’un large éventail de systèmes gouvernementaux et constitutionnels, allant des dépendances coloniales (britanniques, hollandaises, françaises et américaines) aux états-nations républicains. Les Caraïbes contemporaines ont été profondément marquées par le projet déshumanisant de l’exploitation coloniale…

Aujourd’hui, les chrétiens de nombreuses traditions différentes voient dans la fin de l’esclavage l’action de la main de Dieu. Pour eux, il s’agit d’une expérience commune de l’action salvatrice de Dieu qui apporte la liberté. C’est pourquoi le choix du chant de Moïse et de Miryam (Ex 15,1-21) comme thème de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2018 a été considéré comme le plus approprié. C’est un chant de triomphe sur l’oppression.

La libération et le salut du peuple de Dieu adviennent par la puissance divine. On peut voir dans la main droite de Dieu à la fois la victoire assurée de Dieu sur ses adversaires et la protection infaillible qu’il étend sur son propre peuple. Malgré la détermination de Pharaon, Dieu a entendu les lamentations de son peuple, ce peuple qu’il ne laissera pas périr car il est le Dieu de la vie. En contrôlant le vent et la mer, Dieu montre sa volonté de préserver la vie et de détruire la violence (Ex 15,10). En sauvant les fils d’Israël, Dieu en a fait un peuple de louange reconnaissant son amour inébranlable.

Source: Texte: Vatican, Conseil Pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens Image : Diocèse d’Amiens