image-i-nations trésor

L’appel du Pape François sur Twitter…

La communication, elle peut se faire de bien des manières. De nos jours, les médias sociaux se présentent comme un moyen que plusieurs privilégient pour rejoindre une audience toujours plus large. ‘Twitter’ est à la mode, c’est le moins que l’on puisse dire.

Et, même le Pape François ne dédaigne pas cet outil pour rejoindre tout un chacun/e qui se retrouve sur Twitter.
Le 12 novembre, en préparation de la Journée Mondiale des Pauvres, le Pape François a publié le texte qui suit sur cette plateforme.
 

« Il est temps que se brise le cercle de l’indifférence pour recommencer à découvrir la beauté de la rencontre et du dialogue. »

« Il est temps que cessent les violences sur les femmes et qu’elles soient respectées, et non pas traitées comme des marchandises. »

« Il est temps que l’on recommence à se scandaliser devant la réalité des enfants affamés, réduits en esclavage, ballottés sur les eaux en proie au naufrage, victimes innocentes de toute sorte de violence. »

 « Il est temps de se retrousser les manches pour rendre de la dignité en créant des postes de travail. »

« Il est temps que s’ouvrent les yeux pour voir l’état d’inégalité dans lequel vivent tant de familles. » 

« Il est temps que la parole soit restituée aux pauvres, parce que leurs demandes sont restées inécoutées pendant trop de temps. »
 

Cet appel urgent sera-t-il entendu ?…

 

Source: Texte: ‘Tweets’: Anita Bourdin  Image: Fortune

Nouvelle encyclique du Pape François

Le 3 octobre le Pape François s’est rendu à Assise – lieu de naissance du Saint dont il porte le nom – où il a signé une nouvelle encyclique.

Le thème de ce texte, Fratelli tutti, est que nous sommes tous frères (le terme italien Fratelli inclut la gente féminine!).
Tous frères et soeurs et donc responsables les uns des autres au sein de notre maison commune, Planète Terre.

Dans ce document de 90 pages, on trouve une belle prière que le Pape y a insérée.

Nous pouvons la faire nôtre.

 

Prière au Créateur

Seigneur et Père de l’humanité,
toi qui as créé tous les êtres humains avec la même dignité,
insuffle en nos cœurs un esprit fraternel.
Inspire-nous un rêve de rencontre, de dialogue, de justice et de paix.
Aide-nous à créer des sociétés plus saines et un monde plus digne,
sans faim, sans pauvreté, sans violence, sans guerres.
Que notre cœur s’ouvre
à tous les peuples et nations de la terre,pour reconnaître le bien et la beauté
que tu as semés en chacun pour forger des liens d’unité, des projets communs,

des espérances partagées. Amen !

 

Source: Image: National Catholic Reporter

Journée Mondiale des enseignantes et des enseignants – 5 octobre

Journée Mondiale des enseignantes et des enseignants

Les enseignant(e)s ouvrent les portes vers un monde meilleur

Sans les enseignantes et les enseignants, l’éducation ne remplirait pas le rôle qui lui est assigné, car enseigner ne signifie pas uniquement apprendre à l’ élève une série de faits et nombres. C’est inspirer, libérer le potentiel de l’enfant, lui offrir de nouvelles perspectives. Enseigner c’est aider les enfants à concrétiser leurs rêves d’un monde meilleur.

C’est pourquoi l’Internationale de l’Education insiste tellement sur le droit de chaque enfant dans le monde de bénéficier de l’attention de personnels qualifiés.

Guider les élèves et les encourager

Tout au long des différentes étapes de la scolarité, du jardin d’enfants à l’éducation supérieure, il faut des enseignantes et des enseignants qualifiés pour guider les élèves et les encourager à cultiver des valeurs fondamentales telles que la paix, la tolérance, l’égalité, le respect et la compréhension. Les enseignantes et les enseignants qualifiés aident les enfants, les jeunes et les adultes à devenir des citoyens critiques, responsables, capables d’agir sur le monde qui les entoure. Ils éveillent aussi leur sens du dialogue et leur sentiment de confiance en eux et envers les autres. Les enseignantes et les enseignants constituent les piliers de l’éducation. Enseigner c’est ouvrir les portes d’un monde meilleur.

« De la qualité de l’enseignement dépend la qualité du monde de demain. »

Un site à visiter : fr.unesco.org   Source: Texte & Image: Journée mondiale

Journée mondiale de la Paix – 1er janvier 2020

Journée mondiale de la Paix 2020: le Pape invite à «rompre la spirale de la vengeance»

Le thème qu’a choisi le Pape François pour la journée mondiale de la Paix est : “La paix, chemin d’espérance: dialogue, réconciliation et conversion écologique”. Il donne des pistes pour parvenir à la paix. Il assure que celle-ci est possible à condition, bien sûr, de l’espérer et d’ouvrir son cœur à des relations qui sont à la fois fraternelles et respectueuses.

Il ajoute : «La paix est un bien précieux, objet de notre espérance auquel aspire toute l’humanité».

 

Source: Image: Vatican News

 

Troisième Journée Mondiale des Pauvres – 17 novembre 2019

Message du pape François

Dans un message intitulé « L’espérance des pauvres ne sera jamais déçue » le pape François relit le psaume 9 et en réaffirme la pertinence pour aujourd’hui : rendre l’espérance perdue devant les injustices, les souffrances et la précarité de la vie.

Les pauvres, souvent considérés comme des parasites de la société, on ne pardonne même pas aux pauvres leur pauvreté. Le verset 11 du psaume 9 nous offre toutefois une belle définition du pauvre : il est celui qui fait confiance au Seigneur.

Le pauvre sait que Dieu ne peut l’abandonner et cela ne fait qu’exprimer la grandeur de Dieu lorsqu’il se trouve devant une personne pauvre.

Se référant au regretté Jean Vanier, le Pape le surnomme « le saint de la porte d’à-côté » et nous redit que l’espérance se communique aussi à travers la consolation. Les pauvres acquièrent de l’espérance surtout lorsqu’ils reconnaissent dans notre sacrifice un acte d’amour gratuit qui ne cherche pas à être récompensé.

Ce message est un appel à la conversion : découvrir la bonté qui se cache dans le cœur des pauvres en nous faisant attentifs à leur culture et leurs façons de s’exprimer, pour pouvoir entamer un véritable dialogue fraternel.

Il faut parfois peu de choses pour redonner l’espérance : il suffit de s’arrêter, sourire, écouter.

 

Source : Texte : CRC.   Image : Vatican News : Le Pape François inaugure un centre d’accueil pour personnes sans-abri près du Vatican

Journée mondiale de la radio – 13 février

La force de la radio

La radio est un moyen de communication à faible coût, particulièrement adapté pour toucher les communautés isolées et les personnes vulnérables (les analphabètes, les personnes souffrant d’un handicap, les jeunes, les pauvres), et qui donne à tous, quelque soit le niveau d’instruction, la possibilité de participer au débat public.

Elle joue un rôle majeur notamment en temps de conflits, favorisant le dialogue entre parties prenantes et servant de support pour les initiatives de paix.

La radio reste le moyen le plus dynamique, le plus réactif et le plus attractif qui existe. Là où les réseaux sociaux et la fragmentation du public peuvent nous restreindre à des « cocons médiatiques » où tous partagent les mêmes idées, la radio est particulièrement apte à rassembler les communautés et stimuler un dialogue positif pour le changement.

Cette année la Journée mondiale de la radio sera célébrée sous le thème : « Dialogue, tolérance et paix ».

Souvent utilisée comme plate-forme de dialogue et de débat démocratique sur des questions brûlantes, comme les migrations ou la violence à l’encontre des femmes, la radio contribue à sensibiliser les auditeurs et à diffuser de nouvelles perspectives positives sur ces sujets.

La radio participe également à répandre la tolérance et à surmonter les différences pour rapprocher les communautés sous des objectifs et des causes communs, comme le droit à l’éducation et la santé de tous.

La Journée mondiale de la radio 2019 sera l’occasion de fêter l’importance de la radio dans la poursuite d’un monde plus pacifique et plus tolérant.

Source : Texte & Image : www.un.org

Justice réparatrice

La semaine du 18 au 24 novembre est dédiée à la Justice réparatrice.
Elle nous permet de rencontrer ceux qui en sont les sujets de part et d’autre –
ceux qui ont été victimes et ceux qui ont commis les actes de violence.
Henriette Doré Mainville a oeuvré dans ce secteur pendant plusieurs années.
Dans cette vidéo, elle nous partage son expérience.

 

Journée internationale de la Tolérance – 16 novembre

Tolérance et compréhension mutuelle
L’Organisation des Nations Unies est résolue à renforcer la tolérance en encourageant la compréhension mutuelle entre les cultures et les peuples. Cet impératif est au cœur de la Charte des Nations Unies ainsi que de la Déclaration universelle des droits de l’homme et est plus importante que jamais dans cette ère d’extrémisme violent et de radicalisme caractérisé par un mépris fondamental de la vie humaine.

Chaque année le 16 novembre, la communauté internationale célèbre la Journée internationale de la tolérance avec des activités qui s’adressent à la fois aux établissements d’enseignement et au grand public.

L’Assemblée générale a instauré cette journée par sa résolution 51/95 du 12 décembre 1996, faisant suite à l’Année 1995 pour la tolérance proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies à l’initiative de la Déclaration de principes sur la tolérance de l’UNESCO adoptée en 1995.

Les Nations Unies ont lancé une nouvelle campagne pour promouvoir la tolérance, le respect et la dignité dans le monde. Elle met en lumière les apports en termes économiques, culturels et sociaux des migrants et des réfugiés au sein de leurs pays d’origine, de transit et d’accueil. La campagne intitulée : « Ensemble : Respect, Sécurité et Dignité pour tous » perme également de répondre à la désinformation ainsi qu’aux interprétations erronées sur les réfugiés et les migrants, et encourage le dialogue entre les réfugiés, les migrants et les populations des pays d’accueil.

Créateurs au service du changement
Cette année, en collaboration avec YouTube, les Nations Unies organiseront une projection de courts métrages issus du programme « Créateurs au service du changement 2018 » de YouTube, le vendredi 16 novembre 2018. Quatre des créateurs et des représentants de la Section de sensibilisation à l’éducation et du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme participeront à une discussion avec le public. Des présentations seront aussi faites par des étudiants sélectionnés parmi les 750 participants. L’événement inclura un spectacle organisé par l’un des créateurs, L-FRESH The Lion, à l’occasion du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme.

Source : Texte : Journée mondiale Image : ONU

International Day for Tolerance – 16 November

The United Nations’ (UN) International Day for Tolerance is annually observed on November 16 to educate people about the need for tolerance in society and to help them understand the negative effects of intolerance.

Background
In 1996 the UN General Assembly invited member states to observe the International Day for Tolerance on November 16, with activities directed towards both educational establishments and the wider public (resolution 51/95 of 12 December). This action came in the wake of the United Nations Year for Tolerance, 1995, proclaimed by the assembly in 1993 (resolution 48/126). The year was declared on the General Conference of UNESCO’s initiative. On November 16, 1995, the UNESCO member states adopted the Declaration of Principles on Tolerance and Follow-up Plan of Action for the year.

The 2005 World Summit Outcome document outlines the commitment of Heads of State and Government to advance human welfare, freedom and progress everywhere, as well as to encourage tolerance, respect, dialogue and cooperation among different cultures, civilizations and peoples.

Source: Text: timeanddate.com Image: catholicworkreport.com

Journée Mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement – 21 mai

Le 2 novembre 2001, l’UNESCO a adopté sa déclaration universelle sur la diversité culturelle. Elle reconnaît, pour la première fois, la diversité culturelle comme « héritage commun de l’humanité » et considére sa sauvegarde comme étant un impératif concret et éthique inséparable du respect de la dignité humaine.

Suite à cela, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 21 mai, « Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement » afin d’approfondir nos réflexions sur les valeurs de la diversité culturelle pour apprendre à mieux « vivre ensemble ». C’est pourquoi l’UNESCO fait appel aux états membres et à la société civile pour célébrer cette journée en y associant le plus grand nombre d’acteurs et de partenaires !

Objectifs
Cette journée donne l’occasion de mieux connaître et apprécier ce que nous devons aux autres cultures, et à prendre la mesure de la diversité de leurs apports, de leur unicité, de leur complémentarité et de leur solidarité.

Connaître et reconnaître nos différences, les respecter en ce qu’elles fondent notre propre identité, c’est donner la chance aux siècles qui s’annoncent de s’épanouir enfin hors des conflits identitaires de tous ordres. La diversité culturelle est un droit humain fondamental. Lutter pour sa promotion c’est lutter contre les stéréotypes et le fondamentalisme culturels.

Les autorités publiques sont de plus en plus sensibles à la nécessité de développer le dialogue interculturel, en vue de renforcer la paix, la sécurité, et la stabilité au niveau mondial.

Promouvoir le dialogue mutuel
En instaurant le 21 mai la « Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement « , l’ONU donne une orientation importante en plaçant le dialogue mutuel – au-delà du sexe, de l’âge, de la nationalité, de l’appartenance culturelle et de la religion – au centre de tous les efforts pour parvenir à un monde de paix, capable de faire face à l’avenir. « Seul le dialogue peut servir de base à une société pluraliste et culturelle », déclare Elsbeth Müller, secrétaire générale d’UNICEF suisse à l’intégration, de même que la compréhension mutuelle entre les cultures, jouent là un rôle essentiel.“

Un site à visiter : www.un.org   Source : Texte & Image : Journée Mondiale