image-i-nations trésor

Le Pape au Bahreïn – 3-6 novembre 2022

Le Pape au Bahreïn, un signe d’unité et de dialogue en temps d’épreuve

Le Pape sera au Bahreïn du 3 au 6 novembre. Il se rendra dans les villes de Manama et d’Awali, où il participera au « Forum de Bahreïn pour le dialogue: Orient et Occident pour la coexistence humaine ». 

Parmi les principaux événements, la Sainte Messe au stade national de Bahreïn et la rencontre avec les jeunes à l’école du Sacré-Cœur.

Le cardinal secrétaire d’État Pietro Parolin, dans une interview à L’Osservatore Romano et à Radio-Vatican News, réaffirme que «dans un monde caractérisé par des tensions, des oppositions, des conflits», la visite du Pape et les événements à Bahreïn auxquels il participera sont «un message d’unité, de cohésion et de paix».

 

Source : Texte : Massimiliano Menichetti – Cité du Vatican, 31 octobre    Images : Agenza Fides   Cath.ch

 

Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires – 26 septembre

L’avénement d’un monde débarrassé des armes nucléaires est un des objectifs les plus anciens de l’Organisation des Nations Unies. Cette volonté était d’ailleurs déjà présente dans la première résolution de l’Assemblée générale en 1946.C’est en 2013 que l’assemblée générale de l’ONU a proclamé le 26 septembre Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires. Cette décision a été prise suite de sa réunion sur le désarmement nucléaire qui s’était tenue à l’époque à New York.

Message du secrétaire général Antonio Guterres

« Notre grande famille mondiale ne peut plus laisser le spectre du conflit nucléaire planer sur notre action visant à promouvoir le développement, à atteindre les objectifs de développement durable et à mettre fin à la pandémie de COVID-19. Il est grand temps de chasser ce spectre pour de bon, de débarrasser le monde des armes nucléaires et d’entrer dans une nouvelle ère de dialogue, de confiance et de paix pour toutes et tous. »

Antonio Guterres est secrétaire général des Nations unies depuis le 1ᵉʳ janvier 2017

La force du symbole

L’illustration de cet article montre la sculpture « Le Bien défait le Mal », qui se trouve près du Siège de l’ONU à New York. Elle représente Saint George terrassant le dragon. Ce qui ne soit voit pas, c’est que le dragon a été créé à partir de fragments de missiles nucléaires soviétiques SS-20 et américains Pershing.

 

Un site à visiter : www.un.org    Source: Texte: Journée Mondiale    Image: lapresse.ca

Journée internationale de l’amitié – 30 juillet

Journée internationale de l'amitié

Elle a été proclamée en 2011 par l’ONU pour promouvoir l’amitié entre les peuples, les pays, les cultures et les individus et inspirer autant que faire se peut les efforts de paix entre communautés… un discours qui fait du bien même si il faut se reférer au Docteur Coué !

Amitié, culture de paix

La résolution 65/275 votée par l’ONU insiste sur la participation des jeunes et sur celle des futurs dirigeants de pays, à des activités qui impliquent les différentes cultures et proment la compréhension entre les pays et les communautés et le respect de la diversité.

La Journée Internationale de l’amitié soutient aussi les buts et les objectifs de la « Déclaration et du Programme d’action sur une culture de la paix » (ONU).

L’ONU encourage les gouvernements, les ong et les individus à organiser toutes sortes d’événements, activités et initiatives qui contribuent aux efforts de la communauté internationale de promotion d’un dialogue entre les civilisations, la solidarité, la compréhension mutuelle et la réconciliation.

Un site à visiter : www.un.org    Source: Texte & Image: Journée Mondiale

International Day of Friendship – 30 July

Sharing the human spirit through friendship

Our world faces many challenges, crises and forces of division — such as poverty, violence, and human rights abuses — among many others — that undermine peace, security, development and social harmony among the world’s peoples.

To confront those crises and challenges, their root causes must be addressed by promoting and defending a shared spirit of human solidarity that takes many forms — the simplest of which is friendship.

Through friendship — by accumulating bonds of camaraderie and developing strong ties of trust — we can contribute to the fundamental shifts that are urgently needed to achieve lasting stability, weave a safety net that will protect us all, and generate passion for a better world where all are united for the greater good.

Background

The International Day of Friendship was proclaimed in 2011 by the UN General Assembly with the idea that friendship between peoples, countries, cultures and individuals can inspire peace efforts and build bridges between communities.

The resolution places emphasis on involving young people, as future leaders, in community activities that include different cultures and promote international understanding and respect for diversity.

To mark the International Day of Friendship the UN encourages governments, international organizations and civil society groups to hold events, activities and initiatives that contribute to the efforts of the international community towards promoting a dialogue among civilizations, solidarity, mutual understanding and reconciliation.

The International Day of Friendship is an initiative that follows on the proposal made by UNESCO defining the Culture of Peace as a set of values, attitudes and behaviours that reject violence and endeavour to prevent conflicts by addressing their root causes with a view to solving problems. It was then adopted by the UN General Assembly in 1997.

 

Source: Text & Image: un.org

World Multiple Sclerosis Day – 30 May 2022

World Multiple Sclerosis Day, falling on May 30, invites dialogue on the disease. Multiple Sclerosis (MS) is a chronic progressive disease where the insulating covers of the nervous system are damaged. MS is also known as encephalomyelitis disseminata, and its symptoms include muscle weakness, double vision, and mental/physical problems. Due to the lack of research studies on the disease, the exact causes behind it are generally unknown. Many scientists believe that there might be a connection between the onset of the disease and genes and/or nerve-cell dysfunction. Furthermore, there is no permanent cure as of yet. The symptoms can be relieved using the right set of treatments and medication.

HISTORY OF WORLD MULTIPLE SCLEROSIS DAY

The first World Multiple Sclerosis Day was celebrated in 2009 by the Multiple Sclerosis International Federation (MSIF). MSIF was officially established in 1967 as an international body that coordinated with national MS organizations belonging to many countries like Turkey, Slovakia, India, and the U.S.

The federation aims to bring light to MS and the scientific research related to it. The theme for this year’s World Multiple Sclerosis Day is ‘Connect.’ This theme, which continues from 2020 through 2022, focuses on bringing the world together by forming a connection with each other as well as the self for the sake of better care. MSIF spends the whole month of May and early June spreading awareness and hope about MS through their themed campaigns.

Around 2.8 million people suffer from MS each year. This disease relates to damaged myelin sheaths that cover the nervous system in the spinal cord and brain. The damaged myelin sheaths become covered in lesions or plaques, and this is where the disease gets its name — ‘multiple sclerosis’ means ‘multiple scars.’ MS’s exact causes remain unknown, but some scientists attribute genetics, infectious agents, and cell dysfunction to the disease’s causes. Symptoms include muscle spasms, speech and swallowing problems, coordination and balance issues, depression, mood swings, and so forth. While there’s no permanent cure for MS, ongoing research relates to treating the symptoms with drugs and neuroprotection strategies.

Source: Text: nationaltoday.com    Image: freepik.com

World Day for Cultural Diversity for Dialogue and Development – 21 May

Held every year on 21 May, the World Day for Cultural Diversity for Dialogue and Development celebrates not only the richness of the world’s cultures, but also the essential role of intercultural dialogue for achieving peace and sustainable development. The United Nations General Assembly first declared this World Day in 2002, following UNESCO’s adoption of the 2001 Universal Declaration on Cultural Diversity, recognizing the need to “enhance the potential of culture as a means of achieving prosperity, sustainable development and global peaceful coexistence.” 

With the adoption in September 2015 of the 2030 Agenda for Sustainable Development by the United Nations, and the Resolution A/C.2/70/L.59 on Culture and Sustainable Development adopted by the UN General Assembly in December 2015 , the message of the World Day for Cultural Diversity for Dialogue and Development is more important than ever. The 17 Sustainable Development Goals can best be achieved by drawing upon the creative potential of the world’s diverse cultures, and engaging in continuous dialogue to ensure that all members of society benefit from sustainable development. 

Source: Text: Unesco   Image: Depositphotos

Journée mondiale de la culture africaine et afro-descendante – 24 janvier

Journée mondiale de la culture africaine et afro-descendante

C’est à l’occasion de sa 40ème session en 2019 que L’UNESCO a proclamé que le 24 janvier serait désormais une Journée mondiale de la culture africaine et afro-descendante. Cette date coïncide avec l’adoption de la Charte de la renaissance culturelle africaine, adoptée par les chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine en 2006.

La Journée mondiale de la culture africaine et afro-descendante célèbre les nombreuses cultures vivantes du continent africain et des diasporas africaines dans le monde entier, et les promeut comme un levier efficace au service du développement durable, du dialogue et de la paix.

Un site à visiter : fr.unesco.org   Source: Texte & Image: Journée Mondiale

L’appel du Pape François sur Twitter…

La communication, elle peut se faire de bien des manières. De nos jours, les médias sociaux se présentent comme un moyen que plusieurs privilégient pour rejoindre une audience toujours plus large. ‘Twitter’ est à la mode, c’est le moins que l’on puisse dire.

Et, même le Pape François ne dédaigne pas cet outil pour rejoindre tout un chacun/e qui se retrouve sur Twitter.
Le 12 novembre, en préparation de la Journée Mondiale des Pauvres, le Pape François a publié le texte qui suit sur cette plateforme.
 

« Il est temps que se brise le cercle de l’indifférence pour recommencer à découvrir la beauté de la rencontre et du dialogue. »

« Il est temps que cessent les violences sur les femmes et qu’elles soient respectées, et non pas traitées comme des marchandises. »

« Il est temps que l’on recommence à se scandaliser devant la réalité des enfants affamés, réduits en esclavage, ballottés sur les eaux en proie au naufrage, victimes innocentes de toute sorte de violence. »

 « Il est temps de se retrousser les manches pour rendre de la dignité en créant des postes de travail. »

« Il est temps que s’ouvrent les yeux pour voir l’état d’inégalité dans lequel vivent tant de familles. » 

« Il est temps que la parole soit restituée aux pauvres, parce que leurs demandes sont restées inécoutées pendant trop de temps. »
 

Cet appel urgent sera-t-il entendu ?…

 

Source: Texte: ‘Tweets’: Anita Bourdin  Image: Fortune

Nouvelle encyclique du Pape François

Le 3 octobre le Pape François s’est rendu à Assise – lieu de naissance du Saint dont il porte le nom – où il a signé une nouvelle encyclique.

Le thème de ce texte, Fratelli tutti, est que nous sommes tous frères (le terme italien Fratelli inclut la gente féminine!).
Tous frères et soeurs et donc responsables les uns des autres au sein de notre maison commune, Planète Terre.

Dans ce document de 90 pages, on trouve une belle prière que le Pape y a insérée.

Nous pouvons la faire nôtre.

 

Prière au Créateur

Seigneur et Père de l’humanité,
toi qui as créé tous les êtres humains avec la même dignité,
insuffle en nos cœurs un esprit fraternel.
Inspire-nous un rêve de rencontre, de dialogue, de justice et de paix.
Aide-nous à créer des sociétés plus saines et un monde plus digne,
sans faim, sans pauvreté, sans violence, sans guerres.
Que notre cœur s’ouvre
à tous les peuples et nations de la terre,pour reconnaître le bien et la beauté
que tu as semés en chacun pour forger des liens d’unité, des projets communs,

des espérances partagées. Amen !

 

Source: Image: National Catholic Reporter

Journée Mondiale des enseignantes et des enseignants – 5 octobre

Journée Mondiale des enseignantes et des enseignants

Les enseignant(e)s ouvrent les portes vers un monde meilleur

Sans les enseignantes et les enseignants, l’éducation ne remplirait pas le rôle qui lui est assigné, car enseigner ne signifie pas uniquement apprendre à l’ élève une série de faits et nombres. C’est inspirer, libérer le potentiel de l’enfant, lui offrir de nouvelles perspectives. Enseigner c’est aider les enfants à concrétiser leurs rêves d’un monde meilleur.

C’est pourquoi l’Internationale de l’Education insiste tellement sur le droit de chaque enfant dans le monde de bénéficier de l’attention de personnels qualifiés.

Guider les élèves et les encourager

Tout au long des différentes étapes de la scolarité, du jardin d’enfants à l’éducation supérieure, il faut des enseignantes et des enseignants qualifiés pour guider les élèves et les encourager à cultiver des valeurs fondamentales telles que la paix, la tolérance, l’égalité, le respect et la compréhension. Les enseignantes et les enseignants qualifiés aident les enfants, les jeunes et les adultes à devenir des citoyens critiques, responsables, capables d’agir sur le monde qui les entoure. Ils éveillent aussi leur sens du dialogue et leur sentiment de confiance en eux et envers les autres. Les enseignantes et les enseignants constituent les piliers de l’éducation. Enseigner c’est ouvrir les portes d’un monde meilleur.

« De la qualité de l’enseignement dépend la qualité du monde de demain. »

Un site à visiter : fr.unesco.org   Source: Texte & Image: Journée mondiale