image-i-nations trésor

Journée mondiale de l’amylose – 26 octobre

L’amylose est une maladie rare et au diagnostic complexe à établir. Elle est totalement méconnue du grand public mais, et c’est un peu plus inquiétant, elle l’est également de la majorité des professionnels de santé.

World Amyloidosis Day

Pour sa première édition, en 2021, la Journée Mondiale de l’Amylose organisée par Amyloidosis Alliance et les organisations de patients dans plus de 18 pays, souhaite alerter sur l’errance diagnostique des patients qui dure en moyenne 4 ans.

Il est essentiel de mieux faire connaître la maladie pour bénéficier d’une meilleure prise en charge et d’un accès plus rapide aux soins.

Un site à visiter : www.worldamyloidosisday.org    Source: Texte: Journée mondiale   Image: podcastics.com

Journée mondiale pour la vue – 13 octobre 2022

Journée mondiale pour la vue

Quatre-vingt pour cent de tous les cas de cécité sont évitables ou guérissables ; le droit à la vue peut et doit être mis en œuvre.On estime à 180 millions le nombre des personnes qui souffrent d’une incapacité visuelle dans le monde. De 40 à 45 millions d’entre elles sont aveugles. Ces chiffres sont en forte augmentation, conséquence directe de l’accroissement démographique et du vieillissement des populations. Tragédie humaine, retard de développement, de nombreuses personnes se voient toujours dénier un de leurs droits fondamentaux.

Tout le monde compte

C’était le thème retenu en 2021, et il reste toujours d’actualité en 2022. La journée mondiale de la vue est consacrée chaque année au problème de la cécité dans le monde ; elle vise à sensibiliser davantage l’opinion à la prévention et au traitement de la perte de l’acuité visuelle. Les manifestations, qui ont lieu appellent l’attention sur le droit à la vue. La journée est axée sur l’engagement des gouvernements à faciliter l’accès aux services de santé pour la prévention et le traitement des affections oculaires.

Prévention de la cécité et de la surdité

Jusqu’à 80% des cas de cécité sont évitables, soit parce qu’ils résultent d’affections évitables (20 %), soit parce qu’ils sont guérissables (60 %). Les interventions destinées à prévenir et traiter la perte de l’acuité visuelle figurent parmi les interventions de santé les plus efficaces par rapport à leur coût et parmi celles qui réussissent le mieux: opération de la cataracte, prévention du trachome, distribution d’ivermectine pour le traitement de la cécité des rivières, vaccination antirougeoleuse, distribution de vitamine A pour prévenir la cécité infantile, fourniture de lunettes.

* La Journée Mondiale de la Vue est célébrée chaque 2° jeudi d’octobre

Un site à visiter : www.iapb.org   Source: Texte & Image: Journée mondiale

Journée Internationale des Populations autochtones – 9 août

En 1994, l’Assemblée générale des Nations Unies a décidé de faire du 9 août la Journée internationale des populations autochtones (résolution 49/214), chaque année pendant la Décennie internationale des populations autochtones. Cette date marque le jour de la première réunion du Groupe de travail sur les populations autochtones de la Sous-Commission de la promotion et de la protection des droits de l’homme en 1982. Aujourd’hui, la célébration est devenue une date permanente dans le calendrier des Nations Unies.

Vous avez dit autochtone ?

Un essai de définition est nécessaire. Plus de 476 millions d’autochtones vivent dans 90 pays du monde, soit 6,2 % de la population mondiale. Les peuples autochtones, c’est à dire les peuples originaires de la région concernée, représentent une immense diversité de cultures, de traditions, de langues et de systèmes de connaissances uniques. Ils entretiennent une relation particulière avec leurs terres et ont des conceptions différentes du développement, fondées sur leurs propres visions du monde et priorités.

Ne laisser personne de côté 

Le but de cette journée est de renforcer la coopération internationale pour résoudre les problèmes rencontrés par les populations autochtones dans des domaines tels que les droits de l’homme, l’environnement, le développement, l’éducation et la santé. Le coordonnateur de la Décennie est le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme.

En avril 2000, la Commission des droits de l’homme a adopté une résolution sur l’établissement de l’Instance permanente sur les questions autochtones qui a été approuvée par le Conseil économique et social le 28 juillet 2000. (E/RES/2000/22). L’Instance permanente devra fournir des conseils sur les questions touchant au développement social et économique, aux droits de l’homme, à l’éducation, à la santé et à l’environnement.

Un site à visiter : www.un.org      Source: Texte: Journée Mondiale       Image: Global Citizen

Journée Mondiale des océans – 8 juin

La Journée des océans, célébrée le 8 juin, vise à nous rappeler le rôle des océans comme source de vie partout dans le monde. Il s’agit  d’une célébration internationale proclamée il y a dix ans à l’occasion du Sommet de la Terre et des Nations Unies tenu à Rio de Janeiro.

Après des débuts timides, cet événement a aujourd’hui une grande ampleur dans le domaine de la sensibilisation à la santé des océans et celui d’une meilleure gestion de l’Océan et de ses ressources.

Un évènement international

Simultanément sur les 5 continents, les Aquariums, Centres de Sciences, Musées, Associations et Institutions d’éducation à l’environnement marin du RESEAU OCEAN MONDIAL proposent à leur public des festivités pleines d’animations ludiques et d’actions concrètes, les petits et grands. Ateliers artistiques et pédagogiques, conférences, nettoyage de plages/de ports, films, contes et concours sont organisés simultanément sur l’ensemble de la semaine ou du week-end autour du 8 juin. Des opérations sont prévues sur les cinq continents, aussi bien en France qu’en Mauritanie, Italie, Etats-Unis Australie ou Danemark.

Ce que nous faisons au sein de notre communauté peut avoir des effets positifs ou négatifs sur nos océans. L’eau passe de nos océans à l’atmosphère puis aux terres avant de retourner dans les océans. Les ressources en eau sont limitées et nous ne disposons que des quantités existantes sur Terre. La protection de nos océans commence par celle de nos bassins hydrographiques, et nous comptons sur vous pour l’assurer !

Quatre objectifs principaux

  • L’adoption d’une nouvelle perspective en encourageant les individus à réfléchir à ce que l’eau signifie pour eux et aux raisons de lui attacher une grande valeur;
  • La sensibilisation un grand nombre de gens ne réalisent pas la profusion de créatures vivantes et d’habitats dont la beauté n’a d’égale que la diversité, que renferment nos rivières et nos océans, ni l’impact de nos actions sur ces ressources;
  • Le changement de nos habitudes les citoyens doivent être encouragés à devenir les gardiens de nos eaux afin de les préserver pour les générations futures;
  • La célébration que vous habitiez à l’intérieur des terres ou sur la côte, vous pouvez organiser des événements sur le thème de l’eau ou y participer.

Les océans en quelques chiffres

Plus de 90% des 10 espèces de poissons les plus pêchés sont en voie de disparition et près de 50% des autres espèces commerciales sont menacées par l’industrie de la pêche, par ailleurs 80% de la pollution des océans provient des terres.

Par ailleurs, une pétition a été mise en place conjointement avec THE OCEAN PROJECT pour faire du 8 juin la Journée Mondiale de l’Océan officiellement reconnue par l’ONU. Proposée au Sommet de la Terre de Rio en 1992 par le Canada, la Journée Mondiale de l’Océan a, jusqu’à présent, était peu suivie. Or l’Océan recouvre plus des deux tiers de la Terre. Il joue un rôle essentiel dans la régulation des climats, la qualité de l’air et de l’eau.

Un site à visiter : www.worldoceannetwork.org    Source: Texte: Journée Mondiale    Image: Bretagne-nautisme    

Journée mondiale anti contrefaçon – 8 juin 2022

La journée mondiale anti-contrefaçon existe déjà depuis 1998.

C’est une journée internationale d’origine anglo-saxonne, aussi connue sous le nom « Global Anti Counterfeiting Group ».

Elle est traditionnellement célébrée à la toute fin du mois de mai ou au début du mois de juin.

Global Anti Counterfeiting Group

En France, c’est l’Unifab (Union des Fabricants) qui est le moteur de cette journée. Son objectif est de sensibiliser le grand public aux conséquences de la contrefaçon, tant du point de vue économique que de celui de l’environnement ou encore de la santé. Le musée de la contrefaçon vous ouvre ses portes tous les après-midi (infos pratiques dans le site de l’UNIFAB).

Un fléau qui touche de nombreux secteurs

  • industries du luxe
  • médicament
  • pièces automobile
  • appareils électroniques
  • habillement
  • logiciels
  • films, …

Les coûts pour les entreprises sont colossaux et on estime aujourd’hui qu’une baisse de 10 points du taux de produits contrefaits vendus dans l’hexagone permettrait une création nette d’emploi de plusieurs dizaine de milliers…

Un site à visiter : www.unifab.com    Source: Texte: Journée Mondiale   Image: twitter.com

Journée mondiale de la course à pieds – 1er juin


Journée mondiale de la course à pieds

Il fallait bien que cela arrive, à force de courir tout le temps, on a failli rater la journée mondiale de la course à pieds. 

Une date encore largement méconnue

Suivant les sources, la date de cette journée semble très variable. Elle a été célébrée le 7 juin en 2017, le 6 en 2018. Les anglo-saxons ont fixé la date de leur « Global Running Day » au 1er mercredi de juin. En 2022, cela tombe donc le 1 juin et certains événements ont ratissé large en s’étalant du 1 au 8 juin… C’est à s’y perdre et cela confirme la morale de la fable de La Fontaine : « Rien ne sert de courir, il faut partir à point »…

Les bienfaits de la course à pieds

Inutile églement de revenir sur les bienfaits de ce sport qui permet de se maintenir en forme, se détendre, évacuer son stress, se faire plaisir (mais si !), etc…

De sport marginal dans les années 60, la course à pieds est devenue un sport de masse et on estime, rien qu’en France le nombre de pratiquants à environ 15 millions dont 1/3 qui participent à des compétitions.

A tel point qu’il est devenu quasiment banal d’avoir parcouru la distance mythique du Marathon (42.195 km). C’est peut-être aussi pour cela que les formats et les distances extrêmes se multiplient.

Un site à visiter : www.jogging-international.net    Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée Mondiale sans tabac – 31 mai 2022

Journée Mondiale sans tabac

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime qu’en 2020, le tabac était la principale cause de décès et d’incapacité, avec plus de 10 millions de victimes par an. Le tabagisme entraine plus de décès à travers le monde que le Sida, la turberculose, la mortalité maternelle, les accidents de voiture, les suicides et les homicides combinés…

C’est décidé : j’arrête !

La Journée mondiale sans tabac vise à mettre l’accent sur le rôle décisif joué par les professionnels de la santé dans la lutte antitabac. Ces derniers sont en effet en contact avec un pourcentage élevé de la population cible et ils ont l’occasion d’aider les fumeurs à modifier leur comportement. Ils peuvent aussi donner des conseils et des réponses aux questions relatives aux conséquences du tabagisme et donner l’exemple en s’abstenant de fumer.

Des alternatives ?

S’arrêter de fumer est parfois un véritable parcours du combattant et des alternatives au sevrage total de tabac font régulièrement leur apparition. Acupuncture, homéopathie, sophrologie, médecines douces voire cigarette électronique, les méthodes sont nombreuses et proposent une aide à ceux qui souhaitent arrêter de fumer. Leur efficacité est dans la plupart des cas encore à valider et au final et c’est votre médecin qui vous apportera le conseil adapté. Le dossier réalisé par Doctissimo permettra de se faire une idée générale.

Un thème écologique pour 2022

Le thème pour la Journée mondiale sans tabac de cette année est court et percutant : « Le tabac : une menace pour notre environnement ». Peu de mots, des actes. Espérons que les moyens suivront.

Un site à visiter : www.who.int    Source: Texte & Image:  Journée Mondiale   2è image: 123RF

Journée Mondiale de l’asthme – 3 mai 2022


Journée Mondiale de l'asthme

La journée mondiale de l’asthme est organisée une fois par an à l’initiative de l’association Asthme et Allergies pour la France. Au niveau mondial, c’est la « Global Initiative for Asthma » qui oeuvre. Elle est fixée au 1er mardi de chaque mois de mai. Il s’agit d’une journée d’échanges et d’information réunissant professionnels de santé et asthmatiques.

2022 marque les 23 ans de l’édition française de la Journée Mondiale de l’Asthme.

Que vous soyez asthmatique, parent d’enfant asthmatique, que vous soyez médecin ou professionnel de santé, elle vous apporte informations et soutien: brochures gratuites, bande dessinée, journal, aide aux associations de patients.

L’asthme en France

Il y a plus de 4 millions d’asthmatiques en France dont 1/4 d’enfants et d’adolescents. L’asthme provoque encore 1000 décès par an chez les personnes de moins de 65 ans, alors qu’on dispose de traitements extrêmement efficaces. Les spécialistes savent que presque tous ces décès seraient évités si l’asthme était dépisté et les traitements suivis.

Un site à visiter : www.lesouffle.org

L’asthme, une maladie qui peut être mortelle
Malgré les progrès médicaux et la disponibilité d’inhalateurs d’urgence, trop de personnes meurent encore des conséquences d’un asthme mal contrôlé. En effet, chaque année au Canada, plus de 500 personnes décèdent de complications liées à l’asthme. Également, l’asthme est une maladie qui touche en moyenne un enfant sur cinq et constitue la première raison pour laquelle les enfants canadiens sont admis à l’urgence.

Connaître les déclencheurs
Certains facteurs, irritants ou inflammatoires, peuvent venir déclencher les symptômes d’asthme. Par exemple, les changements brusques de température, la fumée de tabac, la poussière et la pollution de l’air peuvent causer une crise d’asthme. Il est cependant possible d’exercer un certain contrôle sur ces éléments en étant attentif à son environnement. Il en est de même pour les déclencheurs de l’asthme allergique, comme par exemple les acariens, le pollen ou les spores de moisissure.

Source: Texte: https://pq.poumon.ca    Image : healththenmore.com

Journée mondiale des doulas – 22 mars

Journée mondiale des doulas

D’après le dictionnaire, la doula est la femme qui accompagne et soutient une femme enceinte et son entourage avant, pendant et après l’accouchement.  Il s’agit d’un terme qui a d’abord été utilisé au Maghreb et qui tend à se répandre en France. A la différence de la sage-femme, la doula n’est pas diplômée.

Une journée devenue semaine…

C’est en Israël en 2010 qu’il faut recherche l’origine de cette journée et plus précisément auprès de Ruti Karni Horowitz. L’événement a rapidement connu un succès important et Ruti a suggéré alors qu’il devienne un événement international afin de célébrer les doulas tout autour du monde. La journée mondiale des doulas été née. Il a rapidement été décidé de l’élargir à la semaine entière, du 22 au 28 mars.

Le choix du 22 mars

Cette date a été retenue car le 22 mars correspond au lendemain de l’équinoxe, et symbolise le retour de la fertilité dans de nombreuses cultures.

World doula week

L’objectif visé par la Semaine Mondiale Des Doulas est de faire connaître ce « métier » et donner aux doulas du monde entier les moyens d’améliorer la santé physiologique, sociale, émotionnelle et psychologique des femmes, des nouveau-nés et des familles au moment de la grossesse, de la naissance et du post-partum.

Elles travaillent dans de nombreuses directions, telles que :

    • la réduction du nombre de césariennes
    • la diminution du temps de travail
    • la réduction du recours à la péridurale et aux analgésiques
    • la promotion de l’allaitement maternel et de la durée de l’allaitement
    • l’amélioration de la satisfaction du vécu de la naissance par les mères
    • la réduction des troubles du post-partum
    • l’augmentation de la confiance des nouveaux parents dans les soins de leur nouveau-né.
Un site à visiter : doulas.info    Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée mondiale de l’obésité – 4 mars 2022

Journée mondiale de l'obésité

Depuis 2010, date de la création de la journée européenne de lutte contre l’obésité, plusieurs journées (nationales, européennes, …) traitant de l’obésité coexistaient. A partir de 2020, bonne nouvelle, les forces se sont unies et il y a désormais UNE journée mondiale de l’obésité.

En 2022, la Journée mondiale unifiée contre l’obésité (World Obesity Day) se déroule le vendredi 4 mars.

Cette mobilisation apporte une réponse mondiale à une maladie qui gagne du terrain partout sur la planète. Mobilisée, la Ligue contre l’obésité (LCO), association qui fédère 70 associations et réunit 9 000 membres, multiplie les événements en France.

Une définition de l’obésité

L’obésité est définie habituellement comme un excès important de poids par augmentation de la masse graisseuse d’un individu.

Selon l’OMS, on peut définir l’obésité d’une personne en fonction de son IMC (indice de masse corporelle) en divisant son poids (exprimé en kg) par sa taille au carré (exprimée en m²).

A titre d’exemple, une personne mesurant 1,80 m et pesant 78 kg aura un IMC de 24.07

Même si l’IMC nécessite d’être ensuite apprécié suivant le sexe et l’âge de l’individu, on pourra tout de même utiliser la grille d’auto-évaluation suivante:

maigre IMC < 18.5
normal IMC entre 18.5 et 25
en surpoids IMC entre 25 et 30
obèse IMC > 30

L’obésité concernerait actuellement 2 milliards de personnes de plus de 20 ans dans le monde entier et 4 millions de personnes atteintes d’obésité en meurent, chaque année.

Il s’agit d’un véritable fléau pour l’OMS, qui n’hésite pas à parler d’épidémie mondiale.

Des moyens de lutte

Les 192 états membres de l’organisation ont adopté, en 2013, une résolution visant à lutter plus efficacement contre les maladies non transmissibles et faire reculer le nombre de décès causés par l’obésité.

Parmi les mesures concrètes proposées, on retrouve l’amélioration de l’étiquetage dit « nutritionnel » sur les aliments issus de l’industrie alimentaire, la diminution de la teneur en sucres dans les boissons non alcoolisées, la réduction drastique des teneurs en sel dans les plats préparés et l’abandon des acides gras utilisés dans l’industrie agroalimentaire.

On évoque aussi la création d’une taxe spéciale sur les produits jugés néfastes pour la santé… et c’est là que le bât blesse car l’alliance internationale des produits alimentaires et des boissons, qui regroupe les multinationales de l’agro-alimentaire (Coca, Pepsi, Mac-Do, Nestlé, …) ne veut pas en entendre parler. Le bras de fer risque d’être plutôt âpre…

L’OMS demande aux états membres d’avancer rapidement. Souhaitons que nous dépasserons bientôt le stade du « voeu pieux »…

Un site à visiter : journeemondialecontrelobesite.com    Source: Texte & Image: Journée Mondiale