image-i-nations trésor

Journée mondiale du chien – 26 août

Journée mondiale du chien

La journée mondiale du chien s’adresse bien entendu à l’homme qui se trouve être (heureusement !) le meilleur ami du chien… je m’égare. La journée mondiale du chien, qui se tient chaque 26 août, insiste surtout sur le lien qui unît depuis des millénaires les hommes et les chiens partout dans le monde.

Son origine, comme c’est le cas pour de nombreuses journées mondiales, est anglo-saxonne et elle est fortement soutenue par le IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux).Cet organisme œuvre au quotidien à l’amélioration des conditions de vie des chiens dans le monde entier en apportant son soutien à toutes sortes de projets qui visent à améliorer la qualité des soins qui sont prodigués à nos chers toutous.

Un site à visiter : www.ifaw.org   Source: Texte & Image: Journée Mondiale

On change d’heure encore une fois…

« On change d’heure », les gens le disent et le répètent!
D’autres ajoutent : « Le temps passe, le temps file, le temps s’envole… »
Eh oui, on n’y peut rien…

Vraiment? Et si on y ajoutait… de la qualité!

Une publicité remarquée récemment offrait ce message :
« Ceci est votre moment! »
« Il est TEMPS que chaque jour devienne extraordinaire… »
 
Message reçu?…

Source: Image: All-free-download.com

Journée Mondiale de la Télévision – 21 novembre

L’UNESCO célèbre le 21 novembre la Journée mondiale de la télévision, proclamée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1996 pour encourager deséchanges mondiaux de programmes télés se concentrant sur la paix, la sécurité, le développement social et économique et l’amélioration de l’échange culturel.

L’UNESCO et la télévision
L’UNESCO reconnaît l’importance de la télévision en tant que premier moyen de communication et passage normal de l’information de masse, ceci est d’autant plus important dans les pays les moins développés. La télévision joue un véritable rôle en ce qui concerne la diffusion de l’information et de la connaissance et constitue un puissant outil reflétant et déterminant les conditions et les aspirations humaines.

Les programmes de l’UNESCO, y compris le Programme international pour le développement de la communication (PIDC), donne la priorité à l’encouragement de la liberté d’expression et au renforcement de la diversité culturelle dans les médias, en particulier en améliorant les capacités endogènes de production et en soutenant la distribution de programmes audiovisuels de qualité.

L’UNESCO s’est engagé à soutenir et à améliorer la radiotélévision indépendante du point de vue de la rédaction mais aussi la conservation de ses contenus, contribuant de ce fait à l’inclusion sociale et au renforcement de la société civile. L’UNESCO favorise la radiotélévision publique comme unique service fournissant un accès universel à l’information et au savoir, par la qualité et les divers contenus reflétant les besoins, les inquiétudes et les espérances des diverses audiences, en particulier les communautés désavantagées.

Pour des programmes de qualité
La création et la diffusion de contenu local reflétant les valeurs et l’expérience des communautés et des cultures locales sont nécessaire à la conservation de la diversité culturelle. La tâche du programme de l’UNESCO pour la création de contenu, de réaliser non seulement une programmation de télévision de qualité mais de manière importante, augmente la production de contenu local reflétant de telles valeurs.

L’UNESCO croit fortement qu’une programmation télévisée, de haute qualité et soutenue, résulte en un public intéressé et bien informé avec la possibilité de participer à des discussions publiques, et de se démener pour des questions d’ordre politiques et d’intérêt commun, et donc soulignant le rôle crucial de la télévision tout en favorisant la démocratie.

Un site à visiter : www.itu.int   Source: Texte (résumé): Journée Mndiale Image: 20 minutes

 

Journée Mondiale des enseignantes et des enseignants – 5 octobre

Les enseignantes et les enseignants ouvrent les portes vers un monde meilleur*

« Sans les enseignantes et les enseignants, l’éducation ne remplirait pas le rôle qui lui est assigné, car enseigner ne signifie pas uniquement apprendre à l’ élève une série de faits et nombres. C’est inspirer, libérer le potentiel de l’enfant, lui offrir de nouvelles perspectives. Enseigner c’est aider les enfants à concrétiser leurs rêves d’un monde meilleur.

C’est pourquoi l’Internationale de l’Education insiste tellement sur le droit de chaque enfant dans le monde de bénéficier de l’attention de personnels qualifiés.

Tout au long des différentes étapes de la scolarité, du jardin d’enfants à l’éducation supérieure, il faut des enseignantes et des enseignants qualifiés pour guider les élèves et les encourager à cultiver des valeurs fondamentales telles que la paix, la tolérance, l’égalité, le respect et la compréhension. Les enseignantes et les enseignants qualifiés aident les enfants, les jeunes et les adultes à devenir des citoyens critiques, responsables, capables d’agir sur le monde qui les entoure. Ils éveillent aussi leur sens du dialogue et leur sentiment de confiance en eux et envers les autres. Les enseignantes et les enseignants constituent les piliers de l’éducation. Enseigner c’est ouvrir les portes d’un monde meilleur.

De la qualité de l’enseignement dépend la qualité du monde de demain. »

* Thème de la journée mondiale de 2003

Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée mondiale de la qualité – 10 novembre

qualiteOn a l’habitude de déplorer les impacts économiques, sociaux, humains et environnementaux de la non qualité. Nos voisins tunisiens ont depuis quelques années décidé de prendre le taureau par les cornes en instituant le 2ème jeudi du mois de novembre comme Journée Mondiale de la Qualité. Une occasion de réfléchir sur la mise en place de procédures qualité qui permettront à terme des améliorations économiques et sociales tangibles.

Les enteprises connaissent déjà les normes ISO 9000, 9001 et désormais la norme ISO 14001 qui intégre un volet environnemental. Le respect de ces normes permet de garantir au consommateur final une conformité des produits et services concernés par rapport à un certain nombre d’exigences. Il permet aussi aux différents professionnels de « parler la même langue » et mieux travailler ensemble. L’industrie a été la première à se lancer dans cette démarche, mais elle a aujourd’hui été rejointe par de très nombreux secteurs d’activités, comme par exemple les services (assurances par exemple) ou même la distribution et la restauration.

Le thème retenu pour la journée 2016 pour la célébration de cette journée est : « De la bonne gouvernance à l’excellence opérationnelle ».

Qualité des relations ?
Révons un peu… à bien y réfléchir, l’amélioration de la qualité dans les productions des société humaines peut aussi passer par une amélioration de la qualité dans les relations humaines, les relations inter-entreprises, les relations entre états. A ce titre, il nous paraît intéressant de relever que les pays à l’origine de cette journée sont tous des pays communément nommés « en voie de développement » : Algérie, Lybie, Maroc, Mauritanie et Tunisie (par ordre alphabétique). Rendons-leur hommage dans ce combat pour la Qualité !

Un site à visiter : www.forumqualite.com  Source: Texte: Journée Mndiale    Image : dessin d’humour par JM Ucciani