image-i-nations trésor

Journée mondiale de la liberté de la presse – 3 mai 2022

Le 3 mai sert à rappeler aux gouvernements la nécessité de respecter leur engagement en faveur de la liberté de la presse et constitue également une journée de réflexion pour les professionnels des médias sur les questions relatives à la liberté de la presse et à l’éthique professionnelle.

Tout aussi importante, la Journée mondiale de la liberté de la presse est une journée de soutien aux médias qui sont des cibles pour la restriction ou l’abolition de la liberté de la presse. C’est aussi une journée de commémoration pour les journalistes qui ont perdu la vie dans la poursuite d’une histoire.

Du 2 au 5 mai 2022, l’UNESCO et la République d’Uruguay accueilleront la conférence mondiale annuelle de la Journée mondiale de la liberté de la presse dans un format hybride à Punta Del Este, en Uruguay. Sous le thème « Le journalisme sous l’emprise du numérique », il sera question de l’impact de l’ère numérique sur la liberté d’expression, la sécurité des journalistes, l’accès à l’information et la vie privée.

MESSAGE DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE

« Il  nous  incombe  à  tous  d’en  faire  plus  pour gérer  les  risques  et  saisir  les  possibilités  qu’offre  l’ère  du  numérique.  En  cette  Journée  mondiale  de  la  liberté  de  la  presse, j’invite les États membres, les entreprises technologiques et la communauté des médias, ainsi que le reste de la société civile, à unir leurs forces pour établir une nouvelle configuration numérique qui protégerait à la fois le journalisme et les journalistes. »
— Audrey Azoulay, Directrice générale, Journée mondiale de la liberté de la presse

Source: Texte & Image: https://fr.unesco.org/

World Press Freedom Day – 3 May 2022

World Press Freedom Day is also known as World Press Day. May 3 was announced as International Press Day in 1993 by the UN General Assembly upon recommendation of UNESCO’s General Conference to spread awareness about the importance of Freedom of the Press in functioning, information providing, its significance and to awaken the government of its duty to uphold and respect the right to freedom of expression. This day also pays homage to journalists who have lost their lives. This year, it is hosted in Uruguay.

World Press Freedom Day 2022: Theme

The theme of World Press Freedom Day 2022 is “Journalism under digital siege“.

The theme of this year focuses on how today’s journalism is in danger by multiple digital surveillance strategies and attacks on journalists. It aims to emphasize the consequences of digitalization overshadowing true journalism on the public trust in digital communications.

This day highlights three key areas

  • Ways to ensure the economic sustainability of news media.
  •  Mechanisms for making sure about the transparency of internet companies.
  • To strengthen Media and Information Literacy (MIL) capacities that will help people to recognize and value journalism as an important part of information as a public good.

 

Source: Text: https://www.sscadda.com/   Image: RitiRiwaz

Journée Mondiale du don d’organe et de la greffe – 17 octobre

Depuis 2005, l’OMS a promulgué la journée mondiale du don d’organes et de la greffe. Elle se tient chaque année le 17 octobre.

Cette journée est partie d’un constat alarmiste : en France, en 2005, il n’y a eu que 4238 transplantations d’organes pratiquées alors que près de 12 000 malades avaient besoin d’une greffe.

Des milliers de patients subissent toujours l’angoisse de l’attente, alors qu’on sait que chaque jour passé sur la liste dans l’espoir d’une greffe est une perte de chance.

Chaque jour, des hommes, des femmes et des enfants meurent faute d’avoir pu être transplantés à temps, alors que la médecine aurait été en mesure de les sauver. Cette situation est essentiellement due à un déficit d’information du grand public…

Un site à visiter : www.greffedevie.fr   Source : Texte : Journée mondiale Image : GMPA

Don d’organes et de tissus

Au Québec, une personne peut décider de donner ses organes et ses tissus au moment de son décès. Le don d’organes et de tissus peut sauver jusqu’à huit vies et redonner la santé à 20 autres personnes.

Le don d’organes et de tissus est un geste anonyme, volontaire, libre et gratuit.

Don d’organes

Le don d’organes est possible uniquement lorsque la personne décède à l’hôpital, et ce, dans des circonstances précises. Seul 1,4 % des personnes qui décèdent à l’hôpital peut devenir un donneur d’organes, soit l’équivalent de 450 à 500 personnes par année pour tout le Québec si toutes les conditions sont réunies chaque fois.

Les organes pouvant être prélevés chez un donneur en vue d’une transplantation sont tout particulièrement :

  • les deux reins;
  • le cœur;
  • les deux poumons;
  • le foie (peut être divisé en deux);
  • le pancréas;
  • l’intestin;
  • le visage.

Chaque donneur décédé offre ainsi la chance à huit personnes en attente d’une transplantation de recevoir un nouvel organe.

L’attribution des organes s’effectue selon des protocoles rigoureux tenant compte de différents facteurs :

  • le groupe sanguin du donneur et du receveur potentiel;
  • la compatibilité des antigènes entre le donneur et le receveur potentiel;
  • le poids et la taille du donneur et du receveur potentiel;
  • le statut d’urgence médicale de la personne en attente d’un organe;
  • la date d’inscription du receveur sur la liste d’attente d’une transplantation.

Au cours des dernières années, 180 donneurs ont permis plus de 500 transplantations en moyenne chaque année. Le taux de survie des personnes greffées varie selon les types d’organes, mais se situe généralement entre 70 % et 90 %, et ce, 10 ans après la chirurgie.

 

Source: Texte: quebec.ca/sante    Image: France Adot

Journée Internationale des droits des consommateurs – 15 mars

Journée Internationale des droits des consommateurs

Depuis 1983, l’association internationale des consommateurs « Consumer International » célèbre la journée mondiale des droits des consommateurs le 15 mars.

Dans un discours devant le Congrès américain, le 15 mars 1962, le président américain J.F. Kennedy avait énoncé les quatre droits fondamentaux du consommateur : droit à la sécurité, droit à l’information, droit de choisir et droit d’être entendu.En France, la « défense du consommateur » est relayée par de nombreuses associations et une revue telle que « 60 millions de consommateurs », réalisée par des journalistes professionnels travaillant en étroite collaboration avec les experts de l’INC, assure une mission de service public en totale indépendance vis-à-vis des fabricants et des distributeurs.
Un site à visiter : www.60millions-mag.com    Source: Texte & Image: Journée mondiale

Radio Day – 13 February

The world used to be a much bigger place, at least when you consider the difficulty involved with transmitting information from place to place.
In the beginning, we simply had to walk and talk to one another, and then we were able to write and exchange letters. Ideas and music traveled the world at a snail’s pace as compared to today.

But then the radio was invented, and suddenly transmitting ideas hundreds of miles became a relatively trivial matter! The world became connected, and it would never be the same. Let’s celebrate the history of the radio and the interconnectedness it brings us!

 

Source: Text & Image: daysoftheyear.com

Journée mondiale de l’hygiène des mains – 5 mai 2021-2022

Difficile, en ces temps de pandémie, de ne pas entendre parler de cette journée mondiale…

 

Pourtant, elle n’a pas été créée à cette occasion, elle est présente dans le clendrier de l’OMS depuis 2009.

 

Une urgence sanitaire

 

Pour être tout à fait précis, elle n’est pas à proprement parler une « journée mondiale », mais une campagne d’information de l’OMS.

 

Quoi qu’il en soit, lavez-vous les mains !

Source: Texte: Journée mondiale   Image: Facebook

 

4th Sunday of Advent, Year A – 2019

Do you have in your life some… ‘wingless angels’?
You smile, but they can be very REAL!

We are used to the representation of old showing us cherubim and seraphim angelic messengers.
It was the imagery of ancient times and it has made its way up to our days.
The illustration of today’s gospel – the dream of Saint Joseph – is one such picture (Mt.1:18-24).

Some may find it helpful, others not.
But the identity and the mission of such messengers remain valid and meaningful.

If you pause for a moment and look at your daily life, you will most probably recognize some people who are there –
there precisely when you need them!

  • There with some information you are looking for.
  • There with some help in a given situation.
  • There with some useful suggestion.
  • There with some discrete friendly advice.
  • And always there with compassion and comfort!

They are the ‘wingless angels’ you can count on – the very manifestation of a presence –
that of the One who made himself: “God-with-us”.

Note: Another reflection is available on a different theme in French at: https://image-i-nations.com/4e-dimanche-de-lavent-annee-a-2019/
 

Source: Images: russ-ramsey.com   topofart.com (painting, Georges de la Tour)

 

 

 

 

 

 

 

Journée mondiale contre le cancer – 4 février

Journée mondiale contre le cancer: 40% des cancers pourraient être évités en adoptant un mode de vie plus sain!

À l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, célébrée le 4 février, le ministère de la Santé, en collaboration avec la Fondation Cancer, lance une nouvelle campagne d’information et de sensibilisation afin de susciter l’intérêt et la mobilisation de chacun autour de meilleurs comportements au quotidien.

La campagne 2019, parrainée par l’ancien joueur de tennis professionnel Gilles Muller, met un accent fort sur la prévention. À côté du dépistage précoce, la prévention joue un rôle primordial dans la lutte contre le cancer. En adoptant des modes de vie sains – avec en premier lieu, le refus du tabac et la consommation modérée de l’alcool et en favorisant une alimentation saine et activité physique régulière – 40% des cancers pourraient être évités.

De son côté, la Fondation Cancer offre plusieurs services gratuits en termes de prévention comme le Food Lab, Comment devenir non-fumeur ou encore le FiTeam.

La Fondation Cancer mettra également en avant, dans les prochaines semaines, la thématique « Comment réagir face à un collègue atteint du cancer? ».

Face à toutes les émotions provoquées par la maladie et à la complexité de l’approche, la Fondation délivrera des suggestions et des réponses ciblées lors de conférences au sein des entreprises. En effet, le diagnostic de cancer ne concerne pas seulement la personne malade mais l’ensemble de son entourage social. Les effets se ressentent jusqu’au niveau professionnel. Pour répondre à cette problématique, la Fondation Cancer a élaboré un dossier spécial pour mieux appréhender ces relations intra-professionnelles http://bit.ly/collegue_cancer.

Source : Texte (extraits) : https://gouvernemnt.lu/fr   Communiqué 01.02.2019  Image : allevents.in   « Le cancer : espoir et défis – Déjeuner-causerie : projet Leucégène at Institut de recherche en immunologie et en cancérologie, Montréal »

 

Des paraboles…

Des paraboles – il y en a de différentes sortes:
celles de Jésus nous sont bien connues,
mais il y en a d’autres qui le sont moins.
Cette nouvelle série de programmes sous le titre: UN MESSAGE POUR TOI
vous présente celles que l’on qualifie de Paraboles modernes.
Dans cette courte vidéo, Lise Massé nous en dit davantage à ce sujet.

 

Journée mondiale de la liberté de la presse – 3 mai

Le 3 mai a été proclamé Journée mondiale de la liberté de la presse par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1993, suivant la recommandation adoptée lors de la vingt-sixième session de la Conférence générale de l’UNESCO en 1991. Ce fut également une réponse à l’appel de journalistes africains qui, en 1991, ont proclamé la Déclaration de Windhoek sur le pluralisme et l’indépendance des médias.

Tous les ans, la Journée mondiale de la liberté de la presse permet de :

  • célébrer les principes fondamentaux de la liberté de la presse;
  • d’évaluer la liberté de la presse à travers le monde;
  • de défendre l’indépendance des médias; et
  • de rendre hommage aux journalistes qui ont perdu leur vie dans l’exercice de leur profession.

Cette année l’UNESCO célèbrera la 25e édition de la Journée mondiale de la liberté de la presse sur le thème Médias, justice et état de droit : les contrepoids du pouvoir, et les célébrations porteront sur les questions des médias et de la transparence du processus politique, de l’indépendance du système judiciaire et de ses connaissances en matière de médias, et de la responsabilité des institutions de l’État vis-à-vis du public. La journée sera aussi l’occasion d’examiner les défis actuels de la liberté de la presse en ligne.

La contribution des médias à la bonne gouvernance et au développement a été reconnue dans le Programme de développement à l’horizon 2030, adopté par les États Membres des Nations Unies en septembre 2015. Alors que les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) qui ont guidé les actions menées par la communauté internationale pour le développement entre 2000 et 2015 ne faisaient aucune référence explicite au rôle des médias, les objectifs de développement durable (ODD) reconnaissent l’importance de l’accès du public à l’information et aux libertés fondamentales, y compris la liberté d’expression.

Source : Texte & Image : ONU Image : en.unesco.org