image-i-nations trésor

Journée internationale de la bibliodiversité – 21 septembre

Journée internationale de la bibliodiversitéVous avez bien lu, il n’y a pas de coquille, nous parlons bien de la Journée internationale de la bibliodiversité, qui a été lancée en 2010 par un groupe d’éditeurs indépendants implantés en Amérique latine.

Elle est en principe célébrée chaque 21 septembre dans des pays du monde entier… et fait référence à la diversité culturelle appliquée au monde du livre.

Bibliodiversidad

Elle fait écho, bien entendu, à la biodiversité, et le nom de bibliodiversité serait apparu pour la première fois au Chili, dans les années 1990. Prononcer « bibliodiversidad » !

C’est l’alliance internationale des éditeurs indépendants qui a ensuite contribué à sa promotion et sa diffusion dans plusieurs langues (Espagnol, Français, Anglais, Arabe, et Italien). Elle réunit aujourd’hui 85 maisons d’édition indépendantes et de nombreux collectifs d’éditeurs dans 45 pays. Sa mission est d’encourager et de soutenir l’accès et la diffusion des œuvres et des idées dans le monde entier.

Un site à visiter : www.alliance-editeurs.org   Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Le Pape François visite la Slovaquie – 13-15 septembre 2021

On peut dire du Pape François qu’il est un pèlerin sur les chemin de notre monde du 21è siècle. Il se dirige particulièrement vers les périphéries, comme il les nomme, vers les zones d’exclusion.

Il en est à son 34è voyage apostolique qui l’amène, cette fois, en Slovaquie. À chaque groupe, à chacun et chacune, il adresse un message qui les rejoint dans leur situation existentielle.

Un groupe de 20,000 jeunes sont venus le rencontrer à Kosice, dans l’est de la Slovaquie, où ils se sont réunis dans le stade de Lokomotiva.

À son arrivée, le pape a fait plusieurs tours de papamobile dans le stade après quoi il a parlé aux jeunes leur disant de ne pas entrer dans « la logique du jetable ».

Il continue de les interpeler avec ces paroles: « La vraie originalité aujourd’hui, la vraie révolution, c’est de se révolter contre la culture du provisoire. C’est aller au-delà de l’instinct et au-delà de l’instant, c’est aimer pour toute la vie et de tout notre être. »

Et le pape ajoute avec conviction: « N’écoutez pas ceux qui vous parlent de rêves et, au contraire, vendent des illusions: ce sont des manipulateurs de bonheur. »

Des paroles percutantes, un message pertinent, et non seulement pour les jeunes de Slovaquie!…

Source: Image: AP

Journée Mondiale du Capoeiriste – 3 août

Journée Mondiale du Capoeiriste
A priori, on ne voit pas bien de quoi il ‘agit… et si on vous dit que le capoeiriste est l’athlète qui pratique la capoeira, cela vous aide ? Moi, pas vraiment.

Hommage à la culture lusophone

La Capoeira est une « danse-lutte » typique du Nordeste Brésilien et plus particulièrement de Salvador de Bahia. La capoeira est avant tout connue comme etant l’art martial brésilien.

L’origine du 3 août

Cette journée a été choisie car c’est à cette date que le gouvernement de l’état de Sao Paulo a créé la loi 4649 en 1985 et a institué le 3 août comme Journée du Capoeiriste. Au départ, il s’agissait donc d’une initiative purement brésilo-brésilienne.

C’était sans compter sans la puissance de diffusion de la diaspora car aujourd’hui, la capoeira existe dans presque tous les pays du monde et, dans de nombreuses villes, elle est devenue le premier vecteur de la pratique de langue portugaise.

Un site à visiter : gingacapoeira.wordpress.com   Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée Internationale des musées – 18 mai 2021

Journée Internationale des musées
Chaque année depuis 1977 se célèbre une journée internationale des musées, avec un thème particulier chaque année.Cette journée est l’occasion pour les professionnels des musées d’aller à la rencontre du grand public et de le sensibiliser aux défis auxquels les musées doivent faire face pour être des institutions au service de la société et de son développement.Cette journée internationale se déroule tous les ans le 18 mai et porte haut sa devise : « Les musées, moyen important d’échanges culturels, d’enrichissement des cultures, du développement de la compréhension mutuelle, de la coopération et de la paix entre les peuples ».

Nuit européenne des musées

Dans l’esprit du grand public, la nuit des musées a largement détrôné la journée des musées. Rançon du film éponyme ? On ne le sait…

Quoiqu’il en soit, en 2021 on célèbre la 17ème édition de la Nuit des musées. Le principe est simple, le musée que vous fréquentez assidument en journée le reste de l’année se trouve ouvert toute la nuit, pour découvrir les oeuvres mais également pour voir des animations, des concerts, et toutes sortes d’autres événements…

Date retenue, le flou artistique

En 2020, année exceptionnelle, la journée avait décalée au 14 novembre. En 2021, la date annoncée varie suivant les sources. L’ICOM (conseil international des musées) confirme toujours la date du 18 mai alors que plusieurs autres sources indiquent le 16 mai pour la journée et la nuit du 15 au 16 pour la nuit des musées. Profitez-en pour y aller, ce sera l’occasion de célébrer leur réouverture !

Un site à visiter : icom.museum    Source: Texte & Image: Journée Mondiale

 

Journée internationale des monuments et des sites – 18 avril

Journée internationale des monuments et des sites

En 1982, l’UNESCO a désigné le 18 avril comme étant la Journée internationale des monuments et des sites.

Chaque année, un thème est choisi pour soutenir cette célébration et orienter les diverses manifestations et la promotion du patrimoine culturel à travers le monde.
En 2012, le thème retenu était Le patrimoine mondial. La convention du patrimoine mondial a été lancée en 1972 et nous célébrions alors le 40° anniversaire !
En 2021, c’est la 40ème édition de cette journée et le thème retenue est « passés complexes, futurs divers ».
Le but de cette journée internationale est d’explorer le patrimoine culturel de l’humanité sous ses différentes formes et encourager les communautés locales à prendre conscience de l’importance de leur patrimoine culturel.Il est difficile de choisir une illustration pour cette journée des monuments et des sites et,
en choisissant la basilique de Saint Denis (France), nous assumons la subjectivité de notre choix !

Un site à visiter : www.icomos.org     Source: Texte & Image: Journée mondiale

International day of Human Fraternity – 4 February 2021

With unanimous vote in the General Assembly, February 4 becomes the (first) International Day of Human Fraternity. 

  The United Nations General Assembly voted unanimously to designate February 4 — the anniversary of the signing of the “Document for Human Fraternity” by Pope Francis and Grand Imam Ahmad Al-Tayyeb — as the “International Day of Human Fraternity.” 

The General Assembly voted Tuesday and invited Member States and the United Nations system to include this celebration in their calendar beginning in 2021. 

Supported by Egypt, Saudi Arabia, the United Arab Emirates, Equatorial Guinea, Morocco, Burkina Faso and Venezuela, the U.N. resolution takes note of the meeting between Pope Francis and the Grand Imam of Al-Azhar, Ahmed el-Tayeb, on February 4, 2019, in Abu Dhabi. 

The resolution also calls on all member states to “continue to work for a culture of peace in order to contribute to peace and sustainable development.” This includes, according to the document, the mobilization of “the efforts of the international community in favor of peace, tolerance, inclusion, understanding and solidarity.”

While introducing the resolution, representatives of the United Arab Emirates said it was a response to growing religious hatred amid the COVID-19 pandemic, the U.N. website said. The resolution says that the General Assembly reaffirms the purposes and principles enshrined in the Charter of the United Nations and the Universal Declaration of Human Rights, in particular the right to freedom of thought, conscience and religion.

Word of the Editor: The following video, from the Pontifical Council for Interreligious Dialogue, speaks volumes… https://drive.google.com/file/d/1Mnof8dSFIoR-mU74W8SV-l0X2CohMm8B/view?usp=sharing

Source: Text: John Burger, Aleteia Image: vaticannews.va

 

Journée Mondiale de la Paix – 1er janvier 2021

Journée Mondiale de la Paix

L’église catholique propose au monde entier de célèbrer la Journée Mondiale de la Paix le 1er janvier depuis 1968, à l’instigation du Pape de l’époque, Paul VI. Ses successeurs ont poursuivi cette célébration et, aussi bien Jean-Paul II que Benoît XVI, ont tenu à marquer d’une manière solenelle l’entrée dans la nouvelle année. Le Pape François a, avec son style propre, repris le flambeau.

La paix, un chemin d’espérance :
dialogue, réconciliation et conversion écologique

Chaque année un thème différent est proposé et, pour 2021, l’accent est mis sur l’univers des soins… Vaste programme me direz-vous… le texte du Pape (voir lien en bas de page) est riche et dense, nous le reproduirons pas in extenso dans le site, mais nous en avons sélectionné quelques passages choisis.

La culture du soin comme parcours de paix

« L’année 2020 a été marquée par la grande crise sanitaire de la Covid-19 qui est devenue un phénomène multisectoriel et global, aggravant des crises très fortement liées entre elles, comme les crises climatique, alimentaire, économique et migratoire, et provoquant de grands inconvénients et souffrances ».

Dieu créateur, origine de la vocation humaine au soin

Il ne faut pas aller chercher très loin le pourquoi des soins : ce que vous ferez au polus petit d’entre les miens….

Les principes de la doctrine sociale de l’Église comme base de la culture du soin

Au cœur de la doctrine sociale de l’Église qui s’offre à toutes les personnes de bonne volonté comme un précieux patrimoine de principes, critères et indications desquels tirer la “grammaire” du soin, on trouve bien entendu : la promotion de la dignité de toute personne humaine, la solidarité avec les pauvres et les sans défense, la sollicitude pour le bien commun, la sauvegarde de la création.

Il n’y a pas de paix sans la culture du soin

La culture du soin, cet engagement commun, solidaire et participatif pour protéger et promouvoir la dignité et le bien de tous, cette disposition à s’intéresser, à prêter attention, à la compassion, à la réconciliation et à la guérison, au respect mutuel et à l’accueil réciproque, constitue une voie privilégiée pour la construction de la paix. « En bien des endroits dans le monde, des parcours de paix qui conduisent à la cicatrisation des blessures sont nécessaires. Il faut des artisans de paix disposés à élaborer, avec intelligence et audace, des processus pour guérir et pour se retrouver ».

Bonne année 2021, sur le chemin de la paix ! 

Un site à visiter : www.vatican.va

Journée internationale de la solidarité humaine – 20 décembre 2020

Journée internationale de la solidarité humaineUne journée dont la célébration est bien appropriée et dont l’idéal s’est exprimé de bien des manières pendant cette période de pandémie mondiale… (Note de l’éditrice)

Dans notre calendrier, cette journée a remplacé la journée mondiale de l’humanisme. suggérée à l’origine par l’association des professeurs de lettres classiques du Sénégal (en 2012), mais qui trouvait difficilement son écho dans les médias.

La journée internationale de la solidarité humaine a été décrétée par l’ONU en 2006 (résolution A/RES/60/209), ce qui -si cela ne la rend pas populaire- lui donne au moins une existence « officielle ».

L’ONU et la solution de solidarité

Le concept de solidarité a guidé le travail des Nations Unies depuis la naissance de l’organisation. L’ONU a en effet été fondée sur la base du principe de sécurité collective entre nations qui s’appuie sur la solidarité entre ses membres en vue de « maintenir la paix et la sécurité internationales ».

Dans la Déclaration du Millénaire, adoptée par les États Membres en l’an 2000, la solidarité est définie comme étant l’une des valeurs fondamentales des relations internationales au XXIe siècle… on mesure combien est grande la distance entre le souhait et la réalité !

Les textes onusions l’affirment : « ceux qui souffrent ou qui sont particulièrement défavorisés méritent une aide de la part des privilégiés »

La Journée internationale de la solidarité humaine a été voulue pour nous rappeler l’importance de la solidarité dans les objectifs internationaux, les programmes d’action et les accords multilatéraux.

Plaidoyer pour la solidarité humaine

Publié récemment, cet extrait de Fratelli Tutti mérite qu’on s’y arrête un instant : « L’isolement et le repli sur soi ou sur ses propres intérêts ne sont jamais la voie à suivre pour redonner l’espérance et opérer un renouvellement, mais c’est la proximité, c’est la culture de la rencontre. Isolement non, proximité oui. Culture de l’affrontement non, culture de la rencontre, oui ».

Un site à visiter : www.un.org   Source: Texte & Image: Jounée mondiale

Troisième Journée Mondiale des Pauvres – 17 novembre 2019

Message du pape François

Dans un message intitulé « L’espérance des pauvres ne sera jamais déçue » le pape François relit le psaume 9 et en réaffirme la pertinence pour aujourd’hui : rendre l’espérance perdue devant les injustices, les souffrances et la précarité de la vie.

Les pauvres, souvent considérés comme des parasites de la société, on ne pardonne même pas aux pauvres leur pauvreté. Le verset 11 du psaume 9 nous offre toutefois une belle définition du pauvre : il est celui qui fait confiance au Seigneur.

Le pauvre sait que Dieu ne peut l’abandonner et cela ne fait qu’exprimer la grandeur de Dieu lorsqu’il se trouve devant une personne pauvre.

Se référant au regretté Jean Vanier, le Pape le surnomme « le saint de la porte d’à-côté » et nous redit que l’espérance se communique aussi à travers la consolation. Les pauvres acquièrent de l’espérance surtout lorsqu’ils reconnaissent dans notre sacrifice un acte d’amour gratuit qui ne cherche pas à être récompensé.

Ce message est un appel à la conversion : découvrir la bonté qui se cache dans le cœur des pauvres en nous faisant attentifs à leur culture et leurs façons de s’exprimer, pour pouvoir entamer un véritable dialogue fraternel.

Il faut parfois peu de choses pour redonner l’espérance : il suffit de s’arrêter, sourire, écouter.

 

Source : Texte : CRC.   Image : Vatican News : Le Pape François inaugure un centre d’accueil pour personnes sans-abri près du Vatican

Drogues et dépendances

Le Dicastère pour le développement humain intégral organise, du jeudi 29 novembre au samedi 1er décembre au Vatican, un important colloque international sur les drogues et les dépendances.

« Drogues, jeux d’argent, esclavage psychologique vis-à-vis d’Internet, de la pornographie ou du sexe : les addictions sont un réseau dans lequel l’homme tombe très facilement dans un moment de faiblesse ou de dépression », reconnaît Mgr Segundo Tejado Muñoz, sous-secrétaire du Dicastère pour le développement humain intégral.

« Aujourd’hui, nous nous trouvons face à un scénario totalement différent du passé récent », explique en effet le DDHI qui constate que « les drogues sont devenues un produit de consommation présenté comme convenant à un usage quotidien, aux loisirs et même au bien-être ».

Plus largement, alors que 250 millions de personnes ont consommé une drogue en 2015 (5 % de la population mondiale), le Saint-Siège regrette que « les solutions d’urgence prévalent plutôt qu’une culture de prévention capable de définir des objectifs, des moyens et des ressources pour garantir la cohérence et la stabilité dans le traitement de ces problèmes ».

Selon le professeur Pisanu il s’agira donc « d’insister sur les personnes et leur éducation intégrale pour dépasser les dépendances ».

Source: Texte (abrégé): Nicolas Senèze, Rome, 27/11/2018 Texte & Image: LA CROIX, 28 novembre 2018