image-i-nations trésor

Journée mondiale du réfugié – 20 juin 2024

Qu’est-ce que la Journée mondiale du réfugié ? 

La Journée mondiale du réfugié est une journée internationale qui a été établie par les Nations Unies afin de rendre hommage aux réfugiés à travers le monde entier. Célébrée chaque année le 20 juin, elle met en lumière la persévérance et le courage des personnes qui ont été contraintes de fuir leur pays d’origine pour échapper au conflit ou à la persécution. La Journée mondiale du réfugié est l’occasion de favoriser une meilleure compréhension et une plus grande empathie sur le sort des réfugiés et de faire connaître leur résilience alors qu’ils démarrent une nouvelle vie. 

Pourquoi la Journée mondiale du réfugié est-elle importante ? 

Ensemble, nous pouvons défendre leur droit de rechercher la sécurité, renforcer notre soutien en faveur de leur inclusion économique et sociale, et plaider pour trouver des solutions à leur sort.
La Journée mondiale du réfugié met en lumière les droits, les besoins et les rêves des réfugiés, et contribue à sensibiliser la classe politique et à mobiliser des ressources pour que les réfugiés puissent non seulement survivre, mais aussi s’épanouir. S’il est important de protéger et de chercher à améliorer la vie des réfugiés chaque jour, des journées internationales comme la Journée mondiale du réfugié contribuent à attirer l’attention du monde entier sur le sort des personnes qui fuient les conflits ou les persécutions. Les nombreuses activités organisées pour la Journée mondiale du réfugié sont autant d’occasions de soutenir les réfugiés.  

‘En cette Journée mondiale des réfugiés, nous devons tous réfléchir à ce que nous pouvons faire pour aider ces personnes. Pour commencer, nous devons faire preuve d’unité et de solidarité. Je suis profondément préoccupé de voir que de plus en plus souvent, les réfugiés ne bénéficient pas de la protection dont ils ont besoin et à laquelle ils ont droit. Nous devons rétablir le régime international de protection des réfugiés. Aujourd’hui, aucune communauté ni aucun pays offrant refuge aux personnes qui la guerre ou la persécution ne devraient se trouver seuls et sans soutien. »  Antonio Guterres, Secrétaire Général de l’ONU

 

Source: Texte: https://www.unhcr.org/fr/comment-nous-aider/agir-aux-cotes-du-hcr/journee-mondiale-du-refugie  Image: Journée mondiale

1st Sunday of Lent, Year B – 2024

Among us, human beings, relationships are of many kinds – family, friends, colleagues, neighbors, etc.
Somehow, we find it normal that there be special ties between ourselves and other people who are part of our lives.

The amazing thing is that… God feels the same!
From all times, God has wanted to establish a special relationship with human beings.
This is what the 1st reading of today’s celebration is about (Genesis 9:8-15).

This text reveals to us that God wants us to be united to him in a special way.
He has called human being to enter a covenant with him.

Throughout history, people have made covenants:
kings, emperors, monarchs, have concluded specific agreements with one another.
These alliances were promises of mutual help, exchange of goods, respect of borders, support against common enemies, etc.

God has done something similar with us, and for us.
He has made a promise of giving us his special help and ongoing protection.

“Then God said to Noah and to his sons with him:
“I now establish my covenant with you. 
and with your descendants after you, 
and with every living creature on earth…
I establish my covenant with you”.

And, as if God was aware that we need signs, he gave us a clear sign of his commitment: the rainbow.
He, himself, said:

“This is the sign of the covenant I am making between me and you,
and every living creature with you,
 a covenant for all generations to come:
I have set my rainbow in the clouds,
and it will be the sign of the covenant between me and the earth”. 

We know with certainty that God cannot fail to fulfil his promise.
We can rest assured that we SHALL receive – at all times and in all situations – his protection and assistance,
whatever our needs may be.

Can HE rest assured that we will also be faithful to the covenant we have accepted to have with him?
Next time we see a rainbow in the sky, we could ask ourselves again?…
And, of course, thank him for his faithfulness!

 

Note: Another text is available on a different theme, in French, at: https://image-i-nations.com/1er-dimanche-du-careme-annee-b-2024/

 

Source: Image: pexels.com (James Wheeler)

 

Journée mondiale des orangs-outans – 19 août

Journée mondiale des orangs-outans

Difficile de trouver une trace précise de l’origine de la journée mondiale des orangs-outans. Une recherche sur ce thème vous amènera invariablement sur les sites de grands zoos qui sensibilisent le public sur le risque d’extinction de ce grand mammifère.

10 ans pour réagir

Le risque est avéré, dans les 10 prochaines années, les orangs-outans pourraient bien disparaître de notre planète…
Menacés par la réduction de leur habitat – liée à l’extension des cultures – et l’exploitation du bois des forêts, leur population ne cesse de baisser.

Le développement des plantations de palmiers à huile (pour la production d’huile de palme) et le trafic illégal de jeunes animaux sont les deux autres grands fléaux auxquels ils doivent faire face et, si rien de concret n’est entrepris, les orangs-outans pourraient disparaître dans les 10 prochaines années. 

Des initiatives encourageantes…

L’ONG Hutan soutenue par l’association Beauval Nature travaillent à la préservation de cette espèce dans la jungle de Bornéo. A découvrir dans le site du zoo de Beauval.

Un site à visiter : actus.zoobeauval.com    Source: Texte & Image: Journée mondiale

Fête de Marie, Mère de Dieu, année A – 2023

                                                              ‘Temps des Fêtes’… on pense souvent: ‘Temps des cadeaux’!

 

Les gens se précipitent dans les centres d’achat, magasins grande surface, boutiques.
D’autres sont désormais enclins à faire leurs emplettes en ‘mode connecté’.
Certaines personnes se sont mises à la tâche très tôt pour confectionner des cadeaux personnalisés.

Achats ou créations, on les échange à Noël et au Jour de l’An.
Mais… y aurait-il des cadeaux qui n’ont pas à être achetés ou confectionnés?
Existe-t-il des super-aubaines disponibles tout à fait gratuitement?
De vrais cadeaux, quoi!
 

Il en est une – c’est celle qui nous est offerte dans la 1ère lecture de cette fête (Nombres 6:22-27):

« Que l’Éternel te bénisse, et qu’il te garde!
Que l’Éternel fasse luire sa face sur toi, et qu’il t’accorde sa grâce!
Que l’Éternel tourne sa face vers toi, et qu’il te donne la paix! » 

Une bénédiction – elle nous est offerte, non, donnée et par Dieu lui-même.
Une bénédiction… c’est quoi au juste?

Une bénédiction peut prendre la forme…

 

  • d’une guérison…
  • de la libération d’une dépendance…
  • d’une vision nouvelle de la vie, des gens…
  • d’une sensation de bien-être, de sérénité retrouvée…
  • de l’acceptation d’une situation pénible mais porteuse de sens…
  • de la protection constante et infaillible de Celui sur qui on peut toujours compter…

Et cela est pur don, un cadeau qui n’a pas à être cherché ni mérité!

En cette fête de Marie, Mère de Dieu, nous nous rappelons la salutation que sa cousine, Élisabeth, lui a adressée :  
    « Tu es bénie entre les femmes »  (Luc 1:42).
Marie était bénie d’une bénédiction toute particulière parce qu’elle avait accueilli en elle Dieu lui-même.

En accueillant Dieu chez nous, en nous, sa bénédiction est nôtre au fil des jours.
Un cadeau bien spécial au début de cette nouvelle année!

 

Note: Une autre réflexion, sur un thème différent, est disponible en anglais à: https://image-i-nations.com/feast-of-mary-mother-of-god-year-a-2023/

 

Source: Images: Unsplash    Zervant    FreeImages   DailyVerses.net 

Journée Mondiale de l’Orque – 14 juillet

Journée Mondiale de l'Orque

Les journées mondiales consacrées à la défense des animaux en général ou à une espèce en particulier sont déjà nombreuses et le site des Journées Mondiales  fait volontiers le relais.La journée consacrée à l’orque se distingue des autres de deux façons : elle est une initiative privée et elle soigne sa communication.C’est Ingrid Visser, biologiste marine, spécialiste des cétacés et plus particulièrement des orques qui l’a lancée en 2013. 

Accroître la protection de l’espèce

Cette journée mondiale a pour objectif de sensibiliser le grand public aux orques qui vivent dans les océans, mais aussi aux menaces auxquelles ces populations sont confrontées.

Campagne pour la journée mondiale de l'orqueLa Journée Mondiale de l’Orque permet aussi de soutenir les associations et organismes rassemblant les personnes qui s’intéressent à cet animal et qui se battent pour sa sauvegarde.

C’est assez !

Nous avions parlé de l’effort de communication. Le slogan choisi en est l’illustration. Malheureusement, le jeu de mot est purement fancophone. * Mais, comme disait ma grand mère, « c’est assez dit la baleine, je me cache à l’eau »…

Un site à visiter : www.cestassez.fr    Source: Texte & Image: Journée Mondiale

* Note de l’éditrice: Les orques sont des cétacés (phonétiquement: ‘c’est assez’) et et on parle du mammifère marin du nom de cachalot (phonétiquement: ‘cache à l’eau’).

Journée internationale des pompiers – 4 mai

Le 4 janvier 1999, 4 pompiers périssent dans un feu de forêt en Australie… c’est le début d’une prise de conscience du rôle de ces « soldats du feu » en Australie et ailleurs. La journée du 4 mai, le jour de la Saint Florian, est choisie pour rendre hommage aux pompiers.

Saint Florian ou Sainte Barbe ?

Pour les anglo-saxons, le Saint patron des pompiers est Florian. Pour les européens, c’es plus souvent à Sainte Barbe que ce titre échoit. Faîtes votre choix !

  • Florian de Lorch ou Saint Florian est un Autrichien, mort en 304 en martyr. Il est simultanément un des saints patron de la Pologne, de la ville de Linz (au nord de l’Autriche) mais aussi des ramoneurs, des pompiers et des brasseurs. Il est fêté le 4 mai.
  • La vie de Sainte Barbe nous éclaire sur sa vocation de protectrice des Sapeurs Pompiers. Elle est morte en martyre au 3ème siècle à Nicomédie, en Asie mineure, et fut entre autres enfermée par son père dans une tour à laquelle il mit le feu. Elle est aussi la Sainte Patronne des articifiers, des mineurs et des démineurs.

Soldats du feu

« Dans le service du feu, nous combattons ensemble contre un ennemi commun, l’incendie, peu importe le pays d’où nous sommes, quel uniforme nous portons et quelle langue nous parlons. »

Lt JJ Edmondson, 1999

Dans certains pays, les sirènes des casernes de pompiers sonnent à midi en ce 4 mai, invitant à une minute de silence à la mémoire de tous les pompiers décédés en mission.

Le rôle du combattant du feu dans la société contemporaine implique engagement et sacrifice au service de la société. Sans distinction du pays d’origine et du travail exercé, les pompiers dédient leurs vies à la protection des personnes et des biens contre les incendies. Dans tout les cas, le risque ultime est le sacrifice de la vie du pompier.

La journée internationale des Pompiers est l’instant où la communauté mondiale reconnaît et rend hommage au dévouement dont font preuve les pompiers pour assurer un environnement aussi sécurisé que possible à l’ensemble de la société.

Source: Texte: Journée Mondiale     Image: histoiredespompiers.fr

International Day for Street Children – 12 April

New York, 12 April 2012 – “It is easy to get beaten if you are a street boy. People can rape you. There is nothing you can do but run away if you are lucky”

Boy, 12 living in the street. Eastern and Southern Africa. 2005 (UN Study on Violence against Children)

“In joining the commemoration on April 12 of the International Day for Street Children, I reiterate my strong support to the promotion of the rights of children living and or working on the streets, including their protection from all forms of violence.

In many countries around the world, children living and/or working on the streets face hostile perceptions; they suffer neglect, marginalization, violence and abuse, are often labelled as delinquents, perceived as a social threat, and stigmatized by the media and society as a whole.

As noted by the UN Study on Violence against Children, many of these are demonized for activities which – even when they involve petty offences – in no way warrant the kind of cruel and gratuitous violence these children endure.

Challenging perceptions around these children is a question of urgency and a crucial dimension of the protection of their rights! This is why I strongly welcome the attention given to this topic by this year’s commemoration of the International for Street children!”

International Consortium for Street Children

 

Source: Text: UN    Image: International Police Association

1st Sunday of Lent, Year C – 2022

Usually, our reflection is on a theme taken from one of the readings.
However, today we will focus our attention on the Psalm of today’s celebration, Psalm 91.

This Sunday opens the period of Lent and we start today our Lenten pilgrimage.
A pilgrimage, a journey to a destination, to a goal that we plan to attain.
We are not setting on a leisurely walk, we are moving intending to reach a goal.

To do so, many of us are considering what we will do to come to our destination.
What if we changed the perspective?
What if we no longer kept our attention on what WE will do
but rather saw – at long last, perhaps – what GOD is ready to do for us?

In Psalm 91, the author lists what he is convinced God will do for the person who acknowledges him as God.
If we trust him and rely on him, God will guard us from harm, he will protect us from danger of all kinds.

Suddenly, the Psalmist is… interrupted, as if God cuts him short!
It seems that God wants to speak for himself!
We then hear these amazing words:

“Because he/she loves me,” says the Lord, “I will rescue him/her;
I will protect him/
her, for he/she acknowledges my name.
He/
she will call on me, and I will answer him/her;
I will be with him/
her in trouble,

I will deliver him/her and honor him/her.”   (Ps.91:14-15)
 
We often think that we should make promises to God,
but here it is God himself who makes these wonderful promises to us.
God commits himself, he speaks words that are really astonishing.
Not only will he rescue and protect us, he will be with us in our troubles and deliver us.

Have you ever thought that God would… honor you?
This is how he concludes his promise – he will honor us!
 
If we allow ourselves to be inspired by these words,
a quiet serenity will be ours as we progress on the Lenten journey.
 
 

Note: Another reflection on a different theme is available in French at: https://image-i-nations.com/1er-dimanche-du-careme-annee-c-2022/

 

Source: Image: flickr

Journée mondiale de la protection civile – 1er mars

Chaque 1er mars, on célèbre la Journée Mondiale de la Protection Civile.

Cette date a été retenue dans le calendrier des Journées Mondiales car elle est celle de l’anniversaire de l’entrée en vigueur de la Constitution de l’OIPC en tant qu’organisation intergouvernementale, le 1er mars 1972.

L’OIPC

L’Organisation Internationale de Protection Civile (pour les anglophones, il s’agit de l’ICDO, International Civil Defence Organisation) est une organisation intergouvernementale qui s’est fixé pour objectif principal de contribuer à la mise en place  par les états de mesures et d’organisations propres à assurer la protection et l’assistance aux populations face aux catastrophes naturelles et celles dues à l’homme.

Les objectifs 

Les objectifs affirmés de cette journée sont les suivants:

  • attirer l’attention du public le plus large sur son rôle majeur dans la vie quotidienne des populations 
  • sensibiliser les populations sur les mesures à adopter en cas de catastrophes naturelles.

Il est d’ailleurs tout à fait symptomatique que des pays comme Haïti ou certains pays africains soient particulièrement sensibilisés à la célébration de cette journée. Elle permet d’organiser toute une série de manifestations, conférences, débats, expositions et même des exercices de préparation aux catastrophes et à l’organisation des secours.

Source: Texte & Image: Journée Mondiale   2è image: fr.depositphotos.com

Journée mondiale de la protection des données – 28 janvier

C’est une journée d’origine anglo-saxonne (data privacy day) et, suivant les traductions, on la retrouve tantôt sous le vocable « Journée mondiale des données à caractère personnel » ou encore « journée mondiale de la vie privée »… ce qui ne recouvre pas exactement la même chose !

La difficulté vient du fait que la notion de la protection de la vie privée n’a pas du tout le même sens dans le monde anglo-saxon que dans le monde latin, ce qui n’est d’ailleurs pas sans poser des problèmes juridiques ardus quand on songe aux habitudes de sociétés américaines comme Google pour qui la transparence est la règle et la notion d’oubli inexistante !

L’Europe avant les USA

C’est le Conseil de l’Europe qui a, le premier, proclamé une journée européenne de la protection des données à caractère personnel. Elle existe depuis 2007. Les américains ont suivi de peu et c’est en 2009 que s’est célébrée la première journée nord américaine.

La convention de Strasbourg

L’initiative de cette journée est à rechercher dans la ligne de la « Convention pour la protection des personnes à l’égard du traitement automatisé des données à caractère personnel », élaborée par le Conseil de l’Europe. Ouverte à la signature des états depuis le 28 janvier 1981 elle est devenue une référence dans le monde entier. Malheureusement, seulement 44 états l’ont ratifiée…

Un site à visiter : www.nextinpact.com   Source: Texte:: Journée Mondialre     Image: unsplash.com  (Desola Lanre-Ologun)