image-i-nations trésor

World Blood Donor Day – 14 June 2024

Every year countries around the world celebrate World Blood Donor Day (WBDD). The event serves to raise awareness of the need for safe blood and blood products and to thank voluntary, unpaid blood donors for their life-saving gifts of blood.

A blood service that gives patients access to safe blood and blood products in sufficient quantity is a key component of an effective health system. The global theme of World Blood Donor Day changes each year in recognition of the selfless individuals who donate their blood for people unknown to them.

On World Blood Donor Day, celebrated on 14 June 2024, WHO, its partners and communities across the world will unite behind the theme: 20 years of celebrating giving: thank you blood donors!

The 20th anniversary of World Blood Donor Day is an excellent and timely opportunity to thank blood donors across the world for their life-saving donations over the years and honour the profound impact on both patients and donors. It is also a timely moment to address continued challenges, and accelerate progress towards a future where safe blood transfusion is universally accessible.

The objectives of the campaign:

  • thank and recognize the millions of voluntary blood donors who have contributed to the health and well-being of millions of people around the world.
  • showcase the achievements and challenges of national blood programmes and share best practices and lessons learned.
  • highlight the continuous need for regular, unpaid blood donation to achieve universal access to safe blood transfusion.
  • promote a culture of regular blood donation among young people and the general public and increase the diversity and sustainability of the blood donor pool.
Source: Text & Image: https://www.who.int/campaigns/world-blood-donor-day/2024

International Day of Families – 15 May 2024

2024 Theme: Families and Climate Change

Climate change negatively impacts the health and well-being of families through increased pollution, while extreme weather events exacerbated by climate change, such as hurricanes, droughts and floods, often lead to forced displacement and loss of livelihoods for families and individuals. Such events impact agricultural productivity and access to water, intensifying hunger and vulnerability. They cause economic disruption in industries sensitive to climate impacts such as agriculture and fisheries.

Without drastic action, adaptation to and mitigation of the impacts of climate change will become increasingly difficult and costly.

Empowering families through education, changing consumption habits, and advocacy is critical for meaningful and effective climate action. Families pass values across generations, so instilling sustainable habits and climate awareness in families from an early age is important. Integrating circular economy principles into early childhood education can help build a sustainable economic model based on minimizing waste and regenerating natural resources. Families as consumers and advocates can drive the transition to a circular economy.

The 2024 International Day of Families aims to raise awareness of how climate change impacts families and the role families can play in climate action. Through family and community initiatives, we can foster climate action with education, access to information, training and community participation.

 

Source: Text & Image (Fan Xiao): https://www.un.org/en/observances/international-day-of-families

World Neglected Tropical Diseases Day – 30 January

On 31 May 2021, the World Health Assembly (WHA) recognized 30 January as World Neglected Tropical Disease (NTD) Day through decision WHA74(18).

This decision formalized 30 January as a day to create better awareness on the devastating impact of NTDs on the poorest populations around the world. The day is also an opportunity to call on everyone to support the growing momentum for the control, elimination and eradication of these diseases.

Global NTD partners had marked the celebration in January 2021 by organizing various virtual events and also by lighting up landmark monuments and buildings.

Following the adoption of decision WHA74(18), WHO has joined the NTD community in adding its voice to the global call.

Source: Text & Image: WHO

Journée des Nations Unies – 24 octobre 2023

Un symbole d’espoir pour l’unité mondiale

La Journée des Nations Unies est célébrée chaque année à la date du 24 octobre, jour anniversaire de l’entrée en vigueur de la Charte des Nations Unies en 1945.  Avec la ratification de ce document fondateur par la majorité de ses signataires, dont les cinq membres permanents du Conseil de sécurité, l’Organisation des Nations Unies était officiellement née. 

Aucune autre organisation mondiale n’a la légitimité, le pouvoir de mobilisation et l’impact normatif de l’ONU. Aucune autre organisation mondiale ne donne l’espoir à autant de personnes et ne peut offrir l’avenir que nous souhaitons. Aujourd’hui, il est crucial et urgent pour tous les pays de se rassembler afin de tenir la promesse faite à la naissance des Nations Unies de faire de notre planète un monde meilleur.

La Journée des Nations Unies représente l’occasion d’amplifier « Notre programme commun » et de réaffirmer les buts et principes de la Charte des Nations Unies qui nous ont guidés au cours des 78 dernières années.

Affiche pour le concert des Nations Unies 2023

Concert des Nations Unies 2023

Date : Mardi 24 octobre, 18 h 30 – 20 h 00 (heure de New York)
Retransmission : Regardez en direct sur la Web TV ou sur la chaîne YouTube des Nations Unies.
Programme du concert(prochainement disponible)

En commémoration de la Journée des Nations Unies, un concert avec l’Environmental Symphony : The Movement et le violoncelliste de renommée mondiale Michael Fitzpatrick aura lieu dans la salle de l’Assemblée générale le mardi 24 octobre.

Cette année, le concert de la Journée des Nations Unies, qui a pour thème En première ligne de l’action climatique, est parrainé par la Mission permanente du Royaume des Tonga auprès des Nations Unies, avec le soutien des Bureaux familiaux pour le développement durable (FOSD) de la Fondation PVBLIC.

Le thème du concert de la Journée des Nations Unies vient appuyer l’appel du Secrétaire général António Guterres en faveur d’une « action climatique plus rapide et plus audacieuse », et entend mobiliser les dirigeants mondiaux avant la conférence sur le climat COP28 qui se tiendra à Dubaï plus tard cette année, et la Conférence internationale sur les petits États insulaires en développement qui aura lieu l’année prochaine à Antigua-et-Barbuda.

 

Source: Texte & Image: https://www.un.org/fr/observances/un-day

International Asteroid Day – 30 June

Why Asteroid Day?

In December 2016 the United Nations General Assembly adopted resolution A/RES/71/90, declaring 30 June International Asteroid Day  in order to « observe each year at the international level the anniversary of the Tunguska impact over Siberia, Russian Federation, on 30 June 1908, and to raise public awareness about the asteroid impact hazard. »

International Asteroid Day aims to raise public awareness about the asteroid impact hazard and to inform the public about the crisis communication actions to be taken at the global level in case of a credible near-Earth object threat.

The General Assembly’s decision was made based on a proposal by the Association of Space Explorers, which was endorsed by Committee on the Peaceful Uses of Outer Space (COPUOS).

Background

Near-Earth objects (NEOs) represent potentially catastrophic threats to our planet. NEO is an asteroid or comet, which passes close to the Earth’s orbit. According to NASA’s Center for NEO Studies, there are over 16 000 Near Earth Asteroids discovered. The Tunguska asteroid event in Siberia, Russian Federation, on 30 June 1908, was the Earth’s largest asteroid impact in recorded history.

On 15 February 2013, a large fireball (technically, called a « superbolide »), traveling at a velocity of 18.6 kilometers per second, entered the atmosphere and disintegrated in the skies over Chelyabinsk. According to NASA, the approximate effective diameter of the asteroid was estimated at 18 meters and its mass at 11,000 tons. The Chelyabinsk event was an extraordinarily large fireball, the most energetic impact event recognized since the 1908 Tunguska blast in Russian Siberia.

The United Nations Office for Outer Space Affairs (UNOOSA)  has worked on NEOs for many years, recognising a NEO impact hazard as a global issue demanding an international response.

 

Source: Text & 2nd Image: https://www.un.org/en/observances/asteroid-day     1st Image: Wikipedia

World Fish Migration Day – 21 May

What is a Migratory Fish?

Migratory fish swim short or long distances daily, monthly or annually, to complete their life cycle, mate and feed! Some migratory fish migrate up and down rivers, others between rivers and oceans, and others across the oceans. Are there some migratory fish species you may know? Salmon migrate up rivers as adults to spawn in the same river they were born. On the flipside, freshwater eels are born in the ocean but migrate epic distances to carry out their lives in rivers. Bull sharks migrate up rivers and back through the oceans to breed and feed. And there are many more examples! Check out our downloads page for some cool fish fact sheets. Learn about their migratory routes and about some species you may have never even heard of!

Goals of World Fish Migration Day

We need to ensure the survival of these species for generations to come. But many times, fish do not receive the proper attention they deserve. For this reason, it is important we raise awareness about the plight of migratory fish and the importance of their survival not only for the environment but also for us.

Creating awareness is an essential first step to make real change. The primary purpose of World Fish Migration Day is to improve the public’s understanding of the importance of migratory fish, and how to prevent negatively impacting them. The next step is to enable citizens on the world to take action on these topics. Ultimately, we aim to create sustainable commitments from NGOs, governments and industry on safeguarding rivers and restoring swimways or migratory fish.

Source: Text: https://worldfishmigrationfoundation.com/portfolio-item/world-fish-migration-day/     Image: https://nationaltoday.com/world-fish-migration-day/

Journée internationale des femmes – 8 mars

Commençons par l’intitulé de cette journée. L’ONU parle de la journée internationale des femmes (c’est d’ailleurs l’intitulé officiel) alors que la France a plutôt tendance à privilégier la journée internationale des droits de la femme. Bien entendu la différence n’est pas anodine et nous laissons chacun (et chacune) se positionner selon ses préférences. Nous avons choisi de garder l’intitulé des Nations Unies mais nous n’en faisons ni une prise de position politique ni un casus belli avec les militantes les plus virulentes…

Une date unique dans le monde entier

La Journée internationale de la femme est célébrée le 8 mars de chaque année par des groupes de femmes dans le monde entier. Elle est également célébrée à l’ONU et, dans de nombreux pays, c’est un jour de fête nationale. Lorsque les femmes de tous les continents, souvent divisées par les frontières nationales et par des différences ethniques, linguistiques, culturelles, économiques et politiques, se réunissent pour célébrer leur Journée, elles peuvent voir, si elles jettent un regard en arrière, qu’il s’agit d’une tradition représentant au moins 90 ans de lutte pour l’égalité, la justice, la paix et le développement.

Des femmes qui ont fait l’histoire

La Journée internationale de la femme est l’histoire de femmes ordinaires qui ont fait l’histoire. Elle puise ses racines dans la lutte menée par les femmes depuis  des siècles pour participer à la société sur un pied d’égalité avec les hommes. Dans l’antiquité grecque, Lysistrata avait lancé une « grève sexuelle » contre les hommes pour mettre fin à la guerre. Pendant la révolution française, des Parisiennes demandant « liberté, égalité, fraternité » ont marché sur Versailles pour exiger le droit de vote des femmes.

L’idée d’une Journée internationale de la femme s’est fait jour au tournant des XIXe et XXe siècles, période caractérisée dans le monde  industrialisé par l’expansion et l’effervescence, une croissance démographique explosive et l’émergence des idéologies radicales.

Repères chronologiques

1909 – Conformément à une déclaration du Parti Socialiste américain, la première Journée nationale de la femme a été célébrée sur l’ensemble du territoire des États-Unis, le 28 février. Les femmes ont continué à célébrer cette journée le dernier dimanche de février jusqu’en 1913.

1910 – L’Internationale socialiste réunie à Copenhague a instauré une Journée de la femme, de caractère international, pour rendre hommage au mouvement en faveur des droits des femmes et pour aider à obtenir le suffrage universel des femmes. La proposition a été approuvée à l’unanimité par la conférence qui comprenait plus de 100 femmes venant de 17 pays, dont les trois premières femmes élues au Parlement finlandais. Aucune date précise n’a été fixée pour cette célébration.

1911 – À la suite de la décision prise à Copenhague l’année précédente, la Journée internationale de la femme a été célébrée pour la première fois, le 19 mars, en Allemagne, en Autriche, au Danemark et en Suisse, où plus d’un million de femmes et d’hommes ont assisté à des rassemblements. Outre le droit de voter et d’exercer une fonction publique, elles exigeaient le droit au travail, à la formation professionnelle, et la cessation de la discrimination sur le lieu de travail.

Moins d’une semaine après, le 25 mars, le tragique incendie de l’atelier Triangle à New York a coûté la vie à plus de 140 ouvrières, pour la plupart des immigrantes italiennes et juives. Cet événement a eu une forte influence sur la législation du travail aux États-Unis, et l’on a évoqué les conditions de travail qui avaient amené cette catastrophe au cours des célébrations subséquentes de la Journée internationale de la femme.

1913-1914 – Dans le cadre du mouvement pacifiste qui fermentait à la veille de la Première Guerre mondiale, les femmes russes ont célébré leur première Journée internationale de la femme le dernier dimanche de février 1913. Dans les autres pays d’Europe, le 8 mars ou à un ou deux jours de cette date, les femmes ont tenu des rassemblements soit pour protester contre la guerre, soit pour exprimer leur solidarité avec leurs soeurs.

1917 – Deux millions de soldats russes ayant été tués pendant la guerre, les femmes russes ont de nouveau choisi le dernier dimanche de février pour faire la grève pour obtenir  » du pain et la paix « . Les dirigeants politiques se sont élevés contre la date choisie pour cette grève, mais les femmes ont passé outre. Le reste se trouve dans les livres d’histoire : quatre jours plus tard, le tsar a été obligé d’abdiquer et le gouvernement provisoire a accordé le droit de vote aux femmes. Ce dimanche historique tombait le 23 février dans le calendrier julien qui était alors en usage en Russie, mais le 8 mars dans le calendrier géorgien utilisé ailleurs.

Depuis ces années, la Journée internationale de la femme a pris une nouvelle dimension mondiale dans les pays développés comme dans les pays en développement. Le mouvement féministe en plein essor, qui avait été renforcé par quatre conférences mondiales sur les femmes organisées sous l’égide de l’ONU, a aidé à faire de la célébration de cette Journée le point de ralliement des efforts coordonnés déployés pour exiger la réalisation des droits des femmes et leur participation au processus politique et économique. De plus en plus, la Journée internationale de la femme est le moment idéal pour réfléchir sur les progrès réalisés, demander des changements et célébrer les actes de courage et de détermination de femmes ordinaires qui ont joué un rôle extraordinaire dans l’histoire des droits des femmes.

Le rôle des Nations Unies

Rares sont les causes dont l’ONU assure la promotion qui aient suscité un appui plus intense et plus vaste que la campagne menée pour promouvoir et protéger l’égalité des droits des femmes. La Charte des Nations Unies, signée à San Francisco en 1945, était le premier instrument international à proclamer l’égalité des sexes en tant que droit fondamental de la personne humaine. Depuis, l’Organisation a aidé à créer un patrimoine historique de stratégies, normes, programmes et objectifs convenus au plan international pour améliorer la condition de la femme dans le monde entier.

Au fil des ans, l’action menée par l’ONU en faveur de la promotion de la femme a pris quatre orientations précises : promotion de mesures juridiques; mobilisation de l’opinion publique et de l’action internationale; formation et recherche, y compris compilation de statistiques ventilées par sexe; et assistance directe aux groupes désavantagés. Aujourd’hui, l’un des principes d’organisation centraux des travaux de l’ONU est qu’aucune solution durable aux problèmes sociaux, économiques et politiques les plus pressants de la société ne peut être trouvée sans la pleine participation, et la pleine autonomisation, des femmes du monde entier.

La journée de la femme digitale

Prolongement logique de cette journée, un événement a été créé en 2013 en France et se renouvèle chaque année, la journée de la femme digitaleA découvrir !

Un site à visiter : www.un.org     Source: Texte:  Journée Mondiale    Images: www2.gnb.ca   Bonnes Images   

World Television Day – 21 November

In recognition of the increasing impact television has on decision-making by bringing world attention to conflicts and threats to peace and security and its potential role in sharpening the focus on other major issues, including economic and social issues, the United Nations General Assembly proclaimed 21 November as World Television Day (through resolution 51/205 of 17 December 1996).

World Television Day is not so much a celebration of the tool, but rather the philosophy which it represents. Television represents a symbol for communication and globalization in the contemporary world.

On 21 and 22 November 1996 the United Nations held the first World Television Forum, where leading media figures met under the auspices of the United Nations to discuss the growing significance of television in today’s changing world and to consider how they might enhance their mutual cooperation. That is why the General Assembly decided to proclaim 21 November as World Television Day.

This was done in recognition of the increasing impact television has on the process of decision-making. Television was thus acknowledged as a major tool in informing, channelling and affecting public opinion. Its impact and presence and its influence on world politics could not be denied.

 

Source: Text: UN    Image: Freepik

 

Journée internationale des GIS (systèmes d’information géographiques) – 16 novembre

Très méconnue en Europe, cette journée internationale est d’origine américaine et date de l’année 1999. Elle a même été soutenue à sa création par le célèbre avocat Ralph Nader.Son but est de promouvoir l’utilisation des SIG et démontrer que les données géographiques ont un impact certain sur le monde qui nous entoure. Une explication s’impose…

Les systèmes d’informations géographiques

Pour le néophite, la géographie n’évoque au mieux que quelques cartes entraperçues pendant les cours d’histoire-géo. Pourtant, les données recueillies par les géographes entrent en ligne de compte dans de très nombreuses analyses et cela dans de nombreux domaines: climatologie, géo-politique, économie, sciences humaines, météo bien entendu et – à l’heure où la notion de réchauffement climatique évoque des faits concrets pour tout un chacun – on se remémorera avec intérêt les géographes lanceurs d’alertes qui annonçaient ledit bouleversement il y plusieurs décennies…

GIS Day, une journée pour sensibiliser

Cette journée vise à sensibiliser le grand public et de nombreuses manifestations sont organisées. Assez peu en France pour le moment, mais qui sait, cela viendra. En attendons, souvenons-nous que le troisième mercredi de novembre leur est consacrée.

 

Un site à visiter : www.gisday.com    Source: Texte & Image: Journée mondiale

Journée internationale des femmes – 8 mars 2022

Commençons par l’intitulé de cette journée. L’ONU parle de la journée internationale des femmes (c’est d’ailleurs l’intitulé officiel) alors que la France a plutôt tendance à privilégier la journée internationale des droits de la femme. Bien entendu la différence n’est pas anodine et nous laissons chacun (et chacune) se positionner selon ses préférences. Nous avons choisi de garder l’intitulé des Nations Unies mais nous n’en faisons ni une prise de position politique ni un casus belli avec les militantes les plus virulentes…

Une date unique dans le monde entier

La Journée internationale de la femme est célébrée le 8 mars de chaque année par des groupes de femmes dans le monde entier. Elle est également célébrée à l’ONU et, dans de nombreux pays, c’est un jour de fête nationale. Lorsque les femmes de tous les continents, souvent divisées par les frontières nationales et par des différences ethniques, linguistiques, culturelles, économiques et politiques, se réunissent pour célébrer leur Journée, elles peuvent voir, si elles jettent un regard en arrière, qu’il s’agit d’une tradition représentant au moins 90 ans de lutte pour l’égalité, la justice, la paix et le développement.

Des femmes qui ont fait l’histoire

La Journée internationale de la femme est l’histoire de femmes ordinaires qui ont fait l’histoire. Elle puise ses racines dans la lutte menée par les femmes depuis  des siècles pour participer à la société sur un pied d’égalité avec les hommes. Dans l’antiquité grecque, Lysistrata avait lancé une « grève sexuelle » contre les hommes pour mettre fin à la guerre. Pendant la révolution française, des Parisiennes demandant « liberté, égalité, fraternité » ont marché sur Versailles pour exiger le droit de vote des femmes.

L’idée d’une Journée internationale de la femme s’est fait jour au tournant des XIXe et XXe siècles, période caractérisée dans le monde industrialisé par l’expansion et l’effervescence, une croissance démographique explosive et l’émergence des idéologies radicales.

Repères chronologiques

1909 – Conformément à une déclaration du Parti Socialiste américain, la première Journée nationale de la femme a été célébrée sur l’ensemble du territoire des États-Unis, le 28 février. Les femmes ont continué à célébrer cette journée le dernier dimanche de février jusqu’en 1913.

1910 – L’Internationale socialiste réunie à Copenhague a instauré une Journée de la femme, de caractère international, pour rendre hommage au mouvement en faveur des droits des femmes et pour aider à obtenir le suffrage universel des femmes. La proposition a été approuvée à l’unanimité par la conférence qui comprenait plus de 100 femmes venant de 17 pays, dont les trois premières femmes élues au Parlement finlandais. Aucune date précise n’a été fixée pour cette célébration.

1911 – À la suite de la décision prise à Copenhague l’année précédente, la Journée internationale de la femme a été célébrée pour la première fois, le 19 mars, en Allemagne, en Autriche, au Danemark et en Suisse, où plus d’un million de femmes et d’hommes ont assisté à des rassemblements. Outre le droit de voter et d’exercer une fonction publique, elles exigeaient le droit au travail, à la formation professionnelle, et la cessation de la discrimination sur le lieu de travail.

Moins d’une semaine après, le 25 mars, le tragique incendie de l’atelier Triangle à New York a coûté la vie à plus de 140 ouvrières, pour la plupart des immigrantes italiennes et juives. Cet événement a eu une forte influence sur la législation du travail aux États-Unis, et l’on a évoqué les conditions de travail qui avaient amené cette catastrophe au cours des célébrations subséquentes de la Journée internationale de la femme.

1913-1914 – Dans le cadre du mouvement pacifiste qui fermentait à la veille de la Première Guerre mondiale, les femmes russes ont célébré leur première Journée internationale de la femme le dernier dimanche de février 1913. Dans les autres pays d’Europe, le 8 mars ou à un ou deux jours de cette date, les femmes ont tenu des rassemblements soit pour protester contre la guerre, soit pour exprimer leur solidarité avec leurs soeurs.

1917 – Deux millions de soldats russes ayant été tués pendant la guerre, les femmes russes ont de nouveau choisi le dernier dimanche de février pour faire la grève pour obtenir  » du pain et la paix « . Les dirigeants politiques se sont élevés contre la date choisie pour cette grève, mais les femmes ont passé outre. Le reste se trouve dans les livres d’histoire : quatre jours plus tard, le tsar a été obligé d’abdiquer et le gouvernement provisoire a accordé le droit de vote aux femmes. Ce dimanche historique tombait le 23 février dans le calendrier julien qui était alors en usage en Russie, mais le 8 mars dans le calendrier géorgien utilisé ailleurs.

Depuis ces années, la Journée internationale de la femme a pris une nouvelle dimension mondiale dans les pays développés comme dans les pays en développement. Le mouvement féministe en plein essor, qui avait été renforcé par quatre conférences mondiales sur les femmes organisées sous l’égide de l’ONU, a aidé à faire de la célébration de cette Journée le point de ralliement des efforts coordonnés déployés pour exiger la réalisation des droits des femmes et leur participation au processus politique et économique. De plus en plus, la Journée internationale de la femme est le moment idéal pour réfléchir sur les progrès réalisés, demander des changements et célébrer les actes de courage et de détermination de femmes ordinaires qui ont joué un rôle extraordinaire dans l’histoire des droits des femmes.

Le rôle des Nations Unies

Rares sont les causes dont l’ONU assure la promotion qui aient suscité un appui plus intense et plus vaste que la campagne menée pour promouvoir et protéger l’égalité des droits des femmes. La Charte des Nations Unies, signée à San Francisco en 1945, était le premier instrument international à proclamer l’égalité des sexes en tant que droit fondamental de la personne humaine. Depuis, l’Organisation a aidé à créer un patrimoine historique de stratégies, normes, programmes et objectifs convenus au plan international pour améliorer la condition de la femme dans le monde entier.

Au fil des ans, l’action menée par l’ONU en faveur de la promotion de la femme a pris quatre orientations précises : promotion de mesures juridiques; mobilisation de l’opinion publique et de l’action internationale; formation et recherche, y compris compilation de statistiques ventilées par sexe; et assistance directe aux groupes désavantagés. Aujourd’hui, l’un des principes d’organisation centraux des travaux de l’ONU est qu’aucune solution durable aux problèmes sociaux, économiques et politiques les plus pressants de la société ne peut être trouvée sans la pleine participation, et la pleine autonomisation, des femmes du monde entier.

La journée de la femme digitale

Prolongement logique de cette journée, un événement a été créé en 2013 en France et se renouvèle chaque année, la journée de la femme digitaleA découvrir !

Un site à visiter : www.un.org     Source: Texte:  Journée Mondiale   Images: www2.gnb.ca   abidjan.net