image-i-nations trésor

32è dimanche de l’année C, 2022

Au fil des jours, au gré des événements et des situations, on se pose parfois des questions…
Des questions vraiment fondamentales parce qu’elles touchent la vie –
la vie d’ici maintenant et… la vie d’après la mort.

Qu’est-ce qui donne un sens à ma vie et… qu’est-ce qui peut donner un sens à ma mort?
Tout est là.

Pourquoi se lever le matin, vaquer à ses occupations, faire face au quotidien avec ses engagements multiples, s’abandonner finalement au sommeil en fin de journée et… recommencer la même chose le lendemain?
POURQUOI?
Et… JUSQUES À QUAND?

Chacun/e tente de trouver sa réponse… LA réponse…

La 1ère lecture de ce dimanche (2 Maccabées 7 :1-2,9-14) nous présente une scène – cruelle, il faut l’avouer –
mais qui n’en est pas moins inspirante.
On y rencontre les quatre premiers d’un groupe de jeunes gens qui, malgré la torture, demeurent fidèles à la loi de leurs ancêtres qu’ils reconnaissent comme la loi de Dieu.

L’un après l’autre témoigne de sa foi avec une conviction inébranlable.

« Le Roi du monde nous ressuscitera pour une vie éternelle. »
« Mieux vaut mourir par la main des hommes,
quand on attend la résurrection promise par Dieu. »

Le texte dit :
« Le roi et sa suite furent frappés de la grandeur d’âme… qui comptait pour rien les souffrances. »

Ces jeunes gens avaient trouvé leur réponse… LA réponse!
La réponse suscitée par une FOI profonde et imprégnée de l’ESPÉRANCE qui ne déçoit pas.
FOI et ESPÉRANCE qui font naître la FIDÉLITÉ… jusqu’au bout!

Peut-être certain/es d’entre nous sont-ils/elles encore en recherche…

 

Note: Une autre réflexion est offerte sur un thème différent en anglais à: https://image-i-nations.com/32nd-sunday-of-year-c-2022/

Source: Image: Fine Art America              

Journée mondiale de la Vie – 30 octobre 2022

Journée mondiale de la Vie

Si il y a bien une journée mondiale qui se fait tout doucement une place dans le calendrier, c’est celle de la Vie. En 2022, nous célébrons la quinzième édition. Elle remonte donc à 2008 et son origine est à rechercher en Côte d’Ivoire.

Célebrer la Vie

A cette occasion sont organisées différentes manifestations ayant toutes un rapport avec la défense et le promotion des valeurs de Vie :

  • conférences sur les droits de l’homme, la santé mentale, la nutrition, la sécurité routière.
  • organisation d’un don du sang géant.
  • consultations médicales et soins gratuits dans plus de 10 disciplines médicales.
  • défilé des vivants, sur le thème de la préservation de la vie,  notre bien le plus précieux.
  • concerto de la Vie avec de nombreux artistes locaux de tous horizons.

C’est l’ONG locale « Les amis de la Vie » qui l’a mise en place et elle est désormais célébrée dans plusieurs pays dont la Côte d’Ivoire, le Bénin, la France, la Norvège, Haïti et Hawaï aux Etats-Unis.

Leçon africaine

Avec cette journée, le sens de l’histoire s’inverse et ce sont les pays africains qui nous montrent l’exemple. Formons le voeu que leur « culture de vie » nous permettra de chasser la « culture de mort » trop souvent mise en avant dans les pays dits « avancés »…

La minute d’acclamation

Une chaine planétaire a été lancée depuis quelques années, elle consiste à organiser partout dans le monde une minute mondiale d’acclamation.

De quoi s’agit-il ? Chaque 30 octobre, à 13 h 00 GMT précises, l’humanité tout entière est appelée à observer 1 minute d’acclamation en l’honneur de la Vie. Et ce vaste mouvement laisse libre cours à de nombreuses formes d’expression selon les cultures locales. Cette minute a fait son chemin et a déjà été observée jusquà Hawaï aux U.S.A. Elle permet à chacun de se rendre compte qu’être en vie est un privilège et que cela se fête.

 

Un site à visiter : news.abidjan.net     Source: Texte & Image: Journée mondiale       2è Image: Dreamstime.com
   

Journée mondiale du bien-être – 11 juin

Dans le monde anglo-saxon, elle est connue sous le nom Global Wellness Day, bien que son origine soit à aller chercher en Turquie en 2012. Son initiatrice serait en effet une entreprise (Richmond Nua) oeuvrant dans le domaine du bien être.

Une journée peut changer votre vie!

Source: Texte: Journée Mondiale    Image: Le Mag Kanata

The Global Wellness Day a été créé en 2012 par Belgin Aksoy, Directrice de création du groupe Richmond International, afin de célébrer chaque 2e samedi du mois de Juin, les activités qui participent à notre Santé, notre Vitalité et notre Sérénité.

L’initiative est simple : sensibiliser le grand public et fédérer les établissement autour d’une journée anti-morosité, « bien-vivre, bon-vivre & joie de vivre », pour donner envie à chacun de bouger, courir, danser & rire…

Avec l ’aide d’ambassadeurs nationaux, cette idée s’est développée dans 3 000 établissements dans 83 pays en juin 2016, du lever de soleil à Fiji jusqu’au coucher du soleil à Hawaï !

Source : Texte: emotionSpa  Image: Activeskin

Journée mondiale de sensibilisation aux passages à niveau – 10 juin

journée mondiale de sensibilisation aux passages à niveau
La sécurité routière vue coté rail… Cette journée existe depuis 2009 à l’initiative de l’UIC, l’union international des chemins de fer. Le but de la journée est la sensibilisation du public et des différents acteurs des transports aux questions de sécurité posées par les passages à niveau.

Aux passages à niveau, priorité à la vie

L’UIC travaille aux côtés d’un grand nombre d’organisations du secteur routier dans le monde entier (et avec la Commission Européenne en Europe) afin de sensibiliser les usagers de la route et les piétons aux risques encourus aux passages à niveau et les inciter à modifier leurs comportements. Chaque année, la journée internationale de sensibilisation aux passages à niveau est suivie par plus de 40 pays.

Des statistiques inquiétantes

Trop de personnes trouvent la mort ou sont blessées chaque année lors d’accidents sur des passages à niveau. L’observation objective des faits montre qu’il ne s’agit que très rarement d’un problème ferroviaire, mais bien plus souvent d’un problème de comportement des autres usagers, piétons, motards, automobilistes, etc…

Il serait totalement illusoire de croire qu’on peut supprimer la totalité des passages à niveau, pour d’évidentes questions de coûts à répercuter sur les populations concernées. Par contre, le respect des règles de signalisation (et du Code de la route !) et la simple prudence permettraient de réduire de façon considérable le nombre d’accidents.

Fort heureusement, la stupidité ne tue pas…

Dans un article qui se veut drôle, ou décalé, le Figaro Etudiant – sous la plume de Lucile Quillet – publie un article intitulé « Les 10 journées mondiales les plus grotesques« . Bien évidemment, cette journaliste n’hésite pas à y ranger la journée de sensibilisation aux passages à niveau avec le texte suivant :

« Journée mondiale de sensibilisation aux passages à niveau
Très très important, les passages à niveau. Espérons que les dos d’âne, démarrages en côte et créneaux trouveront également grâce auprès du calendrier suprême des journées mondiales. »

Combien de morts vous faudra-t-il encore, madame, pour cesser de proférer de telles âneries ?

3è dimanche de l’Avent, année B – 2020

Certains textes de la Bible provoquent chez des gens une réaction spontanée.
C’est sans doute le cas pour la 1ère ligne de la 2è lecture de ce dimanche.
L’apôtre Paul écrit aux Thessaloniciens et leur dit (1 Th.5:16-24):

« Soyez toujours dans la joie. »
 
On objectera possiblement: ‘Plus facile à dire qu’à faire’ – et c’est bien vrai.
Il y a tant de situations qui semblent nous priver de joie,
tant d’expériences qui n’ont vraiment rien de joyeux.
Le quotidien apporte son lot de difficultés et de problèmes
et plusieurs diront qu’ils et elles ne peuvent plus croire à la joie!

Mais il y a un autre verset qui a retenu mon attention dans cette 2è lecture et c’est celui-ci:
« N’éteignez pas l’Esprit. »

Une expression plutôt étrange et qui n’est pas utilisée fréquemment.
De quoi s’agit-il au juste?
Serait-il possible que l’apôtre Paul recommande aux Thessaloniciens de ne pas aller à l’encontre de ce que Dieu leur dicte pas son Esprit – l’Esprit Saint?
Ce conseil nous serait bien salutaire à nous aussi.
Car l’Esprit de Dieu est justement celui qui peut nous révéler la vraie source de la joie.

Le texte continue avec une autre phrase riche de sens :
« Discernez la valeur de toute chose. 
 
Une recommandation des plus appropriées en cette période de pandémie!
Une période qui peut nous donner l’occasion de réaliser ce qui a de la valeur et ce qui n’en a pas.
Un moment de grâce qui nous permet de prendre conscience de ce qui compte vraiment dans la vie et… l’après-vie…

Période de pandémie, période de l’Avent, période de… patient apprentissage de la signification de la vie…
J’ose croire que cela peut mener aux sources de la joie, la vraie!…

Note: Une vidéo sur les thèmes de ce dimanche est disponible à: https://youtu.be/FkbFjFQHFvQ

Une autre réflexion est disponible en anglais sur un thème différent à: https://image-i-nations.com/3rd-sunday-of-advent-year-b-2020/

 

 

Source: Image: Facebook

34è dimanche de l’année A, Fête du Christ, Roi – 2020

Ce dernier dimanche de l’année liturgique célèbre la Fête du Christ, Roi de l’univers.
Cette fête date de 1925 et a été mise au calendrier des célébrations par le Pape Pie Xl.

Presqu’un siècle s’est écoulé depuis et, de nos jours, bien des gens n’ont pas une admiration particulière pour la royauté comme telle.
Le pouvoir des monarques est souvent purement symbolique car la politique est désormais le domaine attitré des présidents et des premiers ministres.

Pour plusieurs, une célébration du Christ comme Roi aura une signification si on l’explique, si on en ‘purifie’ la notion, si on lui donne un sens bien spirituel, etc.
Le titre de ROI que l’on attribue à Jésus glorifié est précisément cela : un titre que les humains lui ont conféré.
Sa réponse à Pilate sur le sujet était… une déclaration plutôt énigmatique référant à une royauté en vue d’un témoignage à la vérité (Jn.18:37).

Comment Jésus s’est-il présenté à nous? Il a dit clairement et définitivement :

 « Je suis le chemin, la vérité et la vie. » (Jn.14:6)
« Je suis le pain de vie. » (Jn.6:35)
« Je suis la lumière du monde. » (Jn.8:12)
« Je suis la porte des brebis. » (Jn.10:9)
« Je suis le bon berger. » (Jn.10:14)
« Je suis la résurrection et la vie. » (Jn.11:25) 
 
Et, étonnamment, un jour bien solennel entre tous, il a affirmé en disant à ses amis, les apôtres :

            « Je suis parmi vous comme celui qui sert… » (Lc.22:27)
 
Chacun/e a son image préférée de Jésus – les illustrations abondent qui le présentent de bien des manières.
Nul ne saurait, nul ne devrait imposer son choix.

Mais il est essentiel de demeurer conscient que notre perception de LUI reste toujours partielle et… en devenir.

Et, c’est à LUI d’en parfaire l’image dans nos esprits et nos cœurs, tout au long de notre existence.

 

Note: Une autre réflexion est disponible en anglais sur un thème différent à: https://image-i-nations.com/34th-sunday-of-year-a-feast-of-christ-the-universal-king-2020/

 

Source: Images: The Spiritual Forum    Deposit Photos

5è dimanche du Carême, Année A – 2020

 En cette période où le Coronavirus (Covid-19) fait rage, on nous répète avec raison qu’il faut se protéger:
“C’est une question de vie ou de mort”, nous assure-t-on.

En lisant l’évangile de ce 5è dimanche du Carême (Jn.11:1-45),
je pense que le thème pourrait être exprimé ainsi:
‘Question de mort ET de vie.’

C’est bien ce qui se déroule dans la scène qui nous est proposée.
Marthe et Marie pleurent la mort de leur frère mais, après avoir retardé délibérément son arrivée,
Jésus ramène Lazare à la vie.
Un retour à la vie, certains la nomment: résurrection.

Pourtant, ce n’est pas la conclusion du récit dans la pensée de Jésus – si on peut ainsi parler.
Lazare est revenu à la vie, oui, mais sa ‘résurrection’ est temporaire,
il mourra de nouveau, comme tous les humains.
Sa résurrection, la VRAIE – sera différente.

Bien des livres ont été publiés ayant pour sujet: La vie après la vie.
Mais ils ne traitent pas de cette vie après la vie dont Jésus parle.
Il affirme:

“Celui qui croit en moi, même s’il meurt, vivra ;
quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais.”

Il demande alors à Martha à qui il a adressé ces paroles: 
“Crois-tu cela ?

 
C’est la question qui nous est adressée – individuellement, directement…
Et, il nous faut… inévitablement… y répondre: une réponse personnelle, définitive –
c’est vraiment une ‘Question de mort ET de vie.’
 

Note: Une autre réflexion est disponible sur un thème différent en anglais à: https://image-i-nations.com/5th-sunday-of-lent-year-a-2020/

 

Source: Images: Following Jesus Daily   Prayer of Salvation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La femme… une femme…

Oui clos

Elle a voulu juste aller à l’école
On lui a dit que ce n’était pas son rôle
Elle a voulu chercher la connaissance
On lui a dit qu’elle a déjà sa naissance
Elle a voulu apprendre à lire
On lui a dit qu’elle est en plein délire
Elle a voulu ignorer l’ignorance
On lui a dit qu’elle mérite l’ambulance
Elle a voulu remplir le vide
On lui a dit : « péché que d’être avide ! »
Elle a voulu sourire au sourire
On lui a dit que cet acte est à proscrire
Elle a voulu faire un pas de danse
On lui a dit : «Quoi ? Quelle impudence ! »
Elle a voulu apprendre à chanter
On lui a dit… et elle a aussitôt déchanté
Elle a voulu juste un peu respirer
On lui a dit qu’elle peut seulement expirer
Elle a voulu donner à la mort sa vie
Et là, après tant d’échecs, elle a réussi.
Elle est partie l’âme dans la mort…
La mort dans l’âme, « on » vit avec son tort.

Source: Texte: Journée Mndiale  Image: Maliactu.net

Neige, tempête, poudrerie… c’est l’hiver

Neige et vents, redoux, tempête, poudrerie –
C’est la saison de l’hiver, la froidure coutumière!

D’une plume délicate et poétique,
Magda Farès rend ‘Hommage aux Saisons’. 

 

Hommage aux quatre saisons

© Magda Farès, Candiac le 14 janvier 2018

 

Ô froid et sérénité de l’hiver  

Ô paix, quiétude et lumière 

Faites tinter à jamais les flocons du silence !

 

 Ô douceur et renaissance du printemps

             Ô beauté de la vie et du temps

      Faites chanter les oiseaux d’espérance !

 

Ô chaleur et joie de l’été

Ô soleil, étoiles et forêts

Faites valser les fleurs sur la piste de danse !

 

  Ô couleurs et vent de l’automne

Ô tambour et musique qui chantonne

Faites battre nos cœurs au son de l’Amour immense !

Source: Images: 123RF Stock Photos   dreamstime.com   maxpixel.freegreatpicture.com   viewbug.com   playcast.ru