image-i-nations trésor

Les jours sombres de janvier…

Aimez-vous lire les annonces dans le métro? C’est une occupation intéressante et… révélatrice!
On annonce bien des choses et on nous en promet encore davantage!…

Dernièrement, à la sortie de l’une des stations, mon regard s’est arrêté alors qu’on projetait une annonce pour de la ‘Lumino-thérapie par les contes’. Impossible de lire toute la publicité avant qu’elle ne disparaisse pour céder sa place à une autre offre intéressante. Mais j’étais déjà captivée par la LUMINO-THÉRAPIE.

Nous sommes bientôt à la mi-janvier, les jours se succèdent souvent sombres et grisâtres. Il semble que l’astre solaire a disparu pour de bon favorisant désormais de lointaines destinations plus agréables que la nôtre. La luminosité est à la baisse et, souvent, notre courage et notre joie de vivre également. On nous affirme que les journées allongent, mais… il nous semble qu’elles le font… au compte-goutte, ajoutant quelques secondes quotidiennement – ça ne change pas grand-chose à nos paysages mornes et sans attrait.

On égrène les heures dans l’ombre comme on égrène les perles usées d’un vieux chapelet. Il nous manque… de la lumière! C’est la conclusion qui m’est apparue si… clairement (!) pendant le reste du trajet, en autobus cette fois.

Poursuivant ma réflexion, j’ai réalisé que j’avais à ma disposition une source de luminosité toujours disponible, une thérapie offerte gratuitement et en permanence! Les textes sont venus, spontanément, un à un, chacun apportant son éclairage particulier et offrant une vision tellement plus… oui, lumineuse, du quotidien!

Jésus a dit : « Moi, lumière, je suis venu dans le monde
pour que quiconque croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. » (Jn.12:46)

« Je suis la lumière du monde, qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres. »
« Celui qui marche dans les ténèbres ne sait pas où il va.
Tant que vous avez la lumière, croyez en la lumière,
afin de devenir des êtres de lumière. » (Jn.12:35-36)

« Une lampe sur mes pas, ta parole,
une lumière sur ma route. » (Ps.119:105)

« Le Seigneur est ma lumière et mon salut; de qui aurais-je crainte? » (Ps.27:1)

Il suffirait donc de m’exposer à la lumière,
de lui ouvrir mon être
et de la laisser pénétrer jusqu’au plus profond de moi-même
pour que devienne agissante cette thérapie bénéfique?!…

Source: Images: webmobilize.net;  Dan Rupple;  spuzio.libero.it

 

                                                                                                                           

Fête de Noël, année B – 2020

Enfin, une bonne nouvelle : le vaccin contre la Covid-19 est arrivé chez nous;
on a commencé à vacciner les personnes les plus à risque.
On affirme qu’il y a maintenant de la lumière au bout du tunnel mais…
on ajoute que le tunnel est long.

C’est cette information qui me restait présente à l’esprit en lisant les textes de la Fête de Noël.
Je m’étonne – et je m’émerveille aussi – de voir comment ce thème illumine, littéralement, le sens de cette célébration.

« Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière;
et sur les habitants du pays de l’ombre, une lumière a resplendi. » (1ère lecture, messe de la nuit)

 
« La gloire du Seigneur enveloppa les bergers de sa lumière. » (Évangile, messe de la nuit)
 
« La lumière aujourd’hui a resplendi sur nous:
un Sauveur nous est né ! » (répons du Psaume, messe de l’aurore

« Aujourd’hui la lumière a brillé sur la terre.
Peuples de l’univers, entrez dans la clarté de Dieu. » (verset de l’Alleluia,
messe du jour)

 
« En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes;
la lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont pas arrêtée. »

 
« Le Verbe était la vraie Lumière, qui éclaire tout homme en venant dans le monde. » (Évangile, messe du jour)
 
Pour moi, la vraie lumière au bout du tunnel, c’est celle-là –
Celle de Dieu qui ne veut pas nous aider… à distance!
Il vient parmi nous, mais plus encore il se fait l’un de nous.

C’est cette réalité lumineuse qui donne une signification à ce que nous vivons en cette période de pandémie qui nous paraît parfois bien ténébreuse!

Cette lumière, elle n’est pas réservée à un petit groupe de gens –
les privilégiés, les choisis, les élus, ceux qui la méritent.
Non, « tout homme, toute personne, venant en ce monde » peut en être illuminée.

Il nous suffit « d’entrer dans la clarté de Dieu » en l’accueillant chez nous.
C’est aussi simple que cela!
 
 Note: Une vidéo sur le thème de Noël… en pandémie est disponible à: https://youtu.be/p-cbP5MQtWU

Une autre réflexion est disponible en anglais sur un thème différent à: https://image-i-nations.com/feast-of-christmas-year-b-2020/

 

Source: Images: Insurance Age   Passionistes de polynésie

Les longues journées sombres de février…

La station météo affirme que nous avons gagné quelques minutes de luminosité!
Il faut bien y croire… après tout, le calendrier indique: février !
Il faut y croire pour se consoler – s’encourager – s’égayer un peu
malgré les journées sombres qui entretiennent l’humeur morose.

 

 

Ce dont nous avons besoin c’est peut-être un peu de… LUMINO-THÉRAPIE !

VOIR:  https://image-i-nations.com/lumino-therapie/

Source: Image: pxhere.com

Hanukkah 2018

Nos frères juifs commencent ce soir, 2 décembre,
la célébration annuelle de Hanukkah.
Fête de la Lumière elle se poursuivra jusqu’au 10
alors qu’on se rappelle avec gratitude
les merveilles que Yahvé a accomplies pour leur peuple.
La vidéo qui suit en explique le sens.

 

Pâques, année A

« Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ;
c’était encore les ténèbres… » (Jn.20:1)

Bien sûr, à l’aube, c’est encore la noirceur qui définit le paysage.
La lueur du jour prépare son apparition… mais l’obscurité domine encore.
Marie-Madeleine est déjà en route.

En l’imaginant sur le chemin, je me dis qu’il y avait sans doute d’autres ‘ténèbres’ en elle…
La douleur alors qu’elle se remémore les événements de l’avant-veille.
La crainte des gardes postés au tombeau.
L’inquiétude à la pensée de son impuissance à pousser la pierre pour y pénétrer.
Peut-être aussi l’incertitude en imaginant l’avenir… sans Lui.
L’obscurité domine, oui…

Je m’émerveille devant le courage, l’audace, la détermination de cette femme.
La littérature, l’art, la scène et le cinéma – sans parler des enseignements et des prédications – nous en donnent des descriptions de toutes sortes.

La mienne est bien simple : Elle était là… là, au pied de la croix, là, au tombeau… Là, dans le jardin… pour Lui.

Elle est une inspiration pour nos moments de ténèbres…
Doute… Anxiété… Situations éprouvantes…
Courage – Audace – Détermination… Le chemin est devant nous… lieu privilégié de la Rencontre!

Source: Images: muc1.framepool.com; Ray Dawning

3è dimanche de l’année, A

Un renversement de situation… Il y en a de toutes sortes.

La personne qui a du mal à boucler les fins de mois et qui se retrouve soudainement très riche.
La guérison d’une maladie qu’on avait crue en phase terminale.
L’emploi idéal qui semblait hors d’atteinte et qui, tout à coup, nous est offert.
L’enfant de la rue qui devient une étoile de cinéma.
La rencontre inattendue de la personne dont on rêvait pour partager notre existence alourdie par la solitude.

Dans de telles situations, souvent la personne dira : « Je ne peux pas le croire! Je n’osais plus espérer une telle chose… Et dire que ça m’arrive à moi! »

C’est un peu ce genre de retournement que le prophète Isaïe nous présente dans la 1ère lecture de ce dimanche (3è de l’année A : Is.8 :23 – 9 :3) :

« Dans un premier temps, le Seigneur a couvert de honte le pays de Zabulon et le pays de Nephtali ;
mais ensuite, il a couvert de gloire le pays au-delà du Jourdain… 
Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière…    
Tu as prodigué la joie,tu as fait grandir l’allégresse…
Car le joug qui pesait sur lui,
la barre qui meurtrissait son épaule,
le bâton du tyran, tu les as brisés
 »

La honte est changée en gloire, les ténèbres font place à une grande lumière, la joie fait disparaître la douleur et le poids de l’épreuve a disparu.
On se croirait encore dans l’atmosphère de Noël et, de fait, c’est un texte qui fait partie la liturgie de cette célébration – la célébration de… « Dieu-avec-nous ».

Dieu-avec-nous – c’est lui qui peut opérer de tels renversements de situation.
Et cela, pas seulement dans un passé lointain, pas uniquement pour la petite nation qu’était le peuple d’Israël, mais aujourd’hui, ici, chez nous.

Mais… il faut le dire : Dieu-avec-nous c’est Dieu qui agit en notre faveur, qui collabore avec nous mais qui attend aussi… NOTRE collaboration!
Alors, oui, ce qui en résultera nous fera dire avec émerveillement :
« Je ne peux pas le croire! Je n’osais plus espérer une telle chose… Et dire que ça m’arrive à moi! »

Source: Images: projectavalon.net; Dreamstime.com

 

 

 

 

Lumino-thérapie

Aimez-vous lire les annonces dans le métro? C’est une occupation intéressante et… révélatrice!
On annonce bien des choses et on nous en promet encore davantage!…

Dernièrement, à la sortie de l’une des stations, mon regard s’est arrêté alors qu’on projetait une annonce pour de la ‘Lumino-thérapie par les contes’. Impossible de lire toute la publicité avant qu’elle ne disparaisse pour céder sa place à une autre offre intéressante. Mais j’étais déjà captivée par la LUMINO-THÉRAPIE.

Nous sommes à la mi-janvier, les jours se succèdent souvent sombres et grisâtres. Il semble que l’astre solaire a disparu pour de bon favorisant désormais de lointaines destinations plus agréables que la nôtre. La luminosité est à la baisse et, souvent, notre courage et notre joie de vivre également. On nous affirme que les journées allongent, mais… il nous semble qu’elles le font… au compte-goutte, ajoutant quelques secondes quotidiennement – ça ne change pas grand-chose à nos paysages mornes et sans attrait.

On égrène les heures dans l’ombre comme on égrène les perles usées d’un vieux chapelet. Il nous manque… de la lumière! C’est la conclusion qui m’est apparue si… clairement (!) pendant le reste du trajet, en autobus cette fois.

Poursuivant ma réflexion, j’ai réalisé que j’avais à ma disposition une source de luminosité toujours disponible, une thérapie offerte gratuitement et en permanence! Les textes sont venus, spontanément, un à un, chacun apportant son éclairage particulier et offrant une vision tellement plus… oui, lumineuse, du quotidien!

Jésus a dit : « Moi, lumière, je suis venu dans le monde
pour que quiconque croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. » (Jn.12 :46)

« Je suis la lumière du monde, qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres. »
« Celui qui marche dans les ténèbres ne sait pas où il va.
Tant que vous avez la lumière, croyez en la lumière,
afin de devenir des êtres de lumière. » (Jn.12 :35-36)

« Une lampe sur mes pas, ta parole,
une lumière sur ma route. » (Ps.119:105)

« Le Seigneur est ma lumière et mon salut; de qui aurais-je crainte? » (Ps.27 :1)

Il suffirait donc de m’exposer à la lumière,
de lui ouvrir mon être
et de la laisser pénétrer jusqu’au plus profond de moi-même
pour que devienne agissante cette thérapie bénéfique?!…

Source: Images: webmobilize.net;  Dan Rupple;  spuzio.libero.it