image-i-nations trésor

World Science Day for Peace and Development – 10 November 2022

Celebrated every 10 November, World Science Day for Peace and Development highlights the significant role of science in society and the need to engage the wider public in debates on emerging scientific issues. It also underlines the importance and relevance of science in our daily lives.

By linking science more closely with society, World Science Day for Peace and Development aims to ensure that citizens are kept informed of developments in science. It also underscores the role scientists play in broadening our understanding of the remarkable, fragile planet we call home and in making our societies more sustainable.

‘The applications of basic sciences are vital for advances in medicine, industry, agriculture, water resources, energy planning, environment, communications and culture’, affirmed the United Nations General Assembly on 2 December 2021, when it endorsed the proposal for an International Year of Basic Sciences for Sustainable Development. World Science Day is contributing to the Year in 2022 by celebrating this theme.

‘We need more basic science to achieve The 2030 Agenda and its 17 Sustainable Development Goals’, the United Nations General Assembly noted in December 2021. It is true that the share of domestic research expenditure devoted to basic sciences varies widely from one country to another. According to data from the UNESCO Science Report 2021 for 86 countries, some devote less than 10% of their research expenditure to basic sciences and others more than 30%.

Having a capacity in basic sciences is in the interests of both developed and developing countries, given the potential for applications to foster sustainable development and raise standards of living. For example, a growing number of people around the world suffer from diabetes. Thanks to laboratory studies of the ways in which genes can be manipulated to make specific protein molecules, scientists are able to engineer genetically a common bacterium, Escherichia coli, to produce synthetic human insulin.

 

Source: Text: https://www.un.org/en/observances/world-science-day    Image: news 18.com

 

Journée mondiale contre la douleur – 17 octobre 2022

Journée mondiale contre la douleur

L’OMS s’associe à la Journée mondiale contre la douleur célébrée tous les ans le 3° lundi du mois d’octobre.

Le traitement de la douleur et les soins palliatifs font partie intégrante du droit à jouir d’une bonne santé, estime l’Organisation mondiale de la Santé.

Proposer des traitements

« C’est en majorité dans les pays à revenu faible ou moyen, où les maladies chroniques comme le cancer et le Sida gagnent du terrain, que les malades sont privés de traitement anti-douleur », explique le Dr Catherine Le Galès-Camus, chargée à l’OMS du groupe Maladies non transmissibles et santé mentale. « Ce n’est pas parce que les ressources sanitaires sont comptées que les malades et leur famille doivent se voir refuser ce traitement ».

L’Association internationale pour l’étude de la douleur (IASP) et la Fédération européenne des sections locales de l’IASP (EFIC) coordonnent les actions mises en place pour cette Journée mondiale.

Selon l’IASP et l’EFIC, une personne sur cinq souffre de douleurs chroniques modérées à fortes, et la douleur rend une personne sur trois incapable ou difficilement capable de mener une vie indépendante. En outre, une personne sur quatre rapporte que la douleur perturbe ou détruit ses relations avec sa famille et ses amis.

La morphine par voie orale s’est avérée d’un bon rapport coût-efficacité pour le traitement de la douleur modérée à forte chez les cancéreux et les personnes vivant avec le VIH/SIDA, note l’OMS dans un communiqué. Toutefois, ces analgésiques ne sont pas partout disponibles, en particulier dans les pays en développement à cause d’une méconnaissance de leur usage médical, de restrictions réglementaires et de leur prix.

« Le soulagement de la douleur devrait être un droit de tout être humain, qu’il soit atteint d’un cancer, d’une infection à VIH/SIDA ou de n’importe quelle autre maladie douloureuse », affirme Sir Michael Bond, président de l’IASP.

Un problème sous-estimé

Pour le Pr. Harald Breivik, président de l’EFIC, « la douleur chronique est l’un des problèmes les plus sous-estimés par les services de santé dans le monde aujourd’hui » alors qu’elle devrait être considérée comme « une maladie en tant que telle ».

Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée mondiale du don d’organes et de la greffe – 17 octobre

Depuis 2005, l’OMS a promulgué la journée mondiale du don d’organes et de la greffe. Elle se tient chaque année le 17 octobre.

Cette journée est partie d’un constat alarmiste : en France, en 2005, il n’y a eu que 4238 transplantations d’organes pratiquées alors que près de 12 000 malades avaient besoin d’une greffe.

Des milliers de patients subissent toujours l’angoisse de l’attente, alors qu’on sait que chaque jour passé sur la liste dans l’espoir d’une greffe est une perte de chance.

Chaque jour, des hommes, des femmes et des enfants meurent faute d’avoir pu être transplantés à temps, alors que la médecine aurait été en mesure de les sauver. Cette situation est essentiellement due à un déficit d’information du grand public…

Un site à visiter : www.greffedevie.fr   Source : Texte : Journée mondiale Image : GMPA

Le 17 octobre dernier, dans le cadre de la Journée mondiale du don d’organes et de la greffe, vous avez été nombreux à releverle DÉFI CHAINE DE VIE! 

Le DÉFI CHAÎNE DE VIE appuie un projet unique et intergénérationnel qui vise à éduquer les jeunes de 15-16 ans au don d’organes et de tissus afin d’en faire des ambassadeurs de la discussion en famille. Ce projet d’une valeur sociale inestimable réunit les secteurs de la santé et de l’éducation pour ultimement sauver des vies.

Le DÉFI CHAÎNE DE VIE contribue à appuyer financièrement la mission éducative et le déploiement du projet CHAÎNE DE VIE dans toutes les écoles secondaires du Québec.

Source : Texte : www.transpplantquebec.ca Image : Conseil de l’Europe

Journée mondiale pour le vélo – 3 juin

Il y a tant de journées mondiales contre quelque chose que nous sommes très heureux de relayer la création en 2018 de la journée mondiale POUR le vélo. Ce n’est pas une blague, cette journée a été décrétée par L’ONU le 23 avril 2018. C’est la date du 3 juin qui a été retenue pour fêter dignement cet événement.

Par cet acte, l’organisation reconnaît la contribution du vélo aux 17 objectifs fixés par l’ONU en matière de développement durable, « un développement apte à promouvoir la prospérité et les opportunités économiques, un plus grand bien-être social et la protection de l’environnement« .
 
Circulez, y’a le monde à voir…
La déclaration de l’ONU constitue en quelques mots un excellent plaidoyer pour l’utilisation du vélo : « un moyen de transport simple, accessible, fiable, propre, durable et respectueux de l’environnement qui favorise la bonne gestion de l’environnement et entretient la santé« . L’organisation salue également dans le vélo un mode de transport qui « encourage la créativité et la participation sociale et donne à l’utilisateur une conscience immédiate de son environnement« , ainsi qu’un « moyen d’accès à l’éducation, à la médecine et au sport« 

Enfourchez votre petite reine*
Assez de discours sur les mérites de la bicyclette, allez-y, enfourchez votre vélo et partez sur les routes…

*au fait, savez-vous d’où vient l’expression « petite reine » si souvent employée pour désigner le vélo ? C’est à grâce à Wilhelmine, Reine des Pays-Bas en 1890, qui avait pris l’habitude de circuler à vélo dans son royaume… Lors de sa visite en France en 1898, la presse française saluait alors la « Petite Reine à bicyclette ».

Un site à visiter : www.weelz.fr Source : Texte & Image : Journée Mondiale

 

Journée mondiale de la sclérose en plaques – 30 mai

Lancée en 2009, cette journée est consacrée à une maladie très invalidante encore méconnue du grand public. Elle est traditionnellement célébrée le dernier mercredi du mois de mai.

Plus de deux millions de personnes de par le monde sont atteintes par la sclérose en plaques. Elle touche plus de femmes que d’hommes avec une proportion de 1.7 femmes pour 1 homme et se déclenche généralement sur des sujets assez jeunes.

La SEP se caractérise par une réaction inflammatoire d’origine nerveuse et peut évoluer assez rapidement avec des manifestations neurologiques variées. Elle est considérée comme la première cause de handicap non traumatique chez l’adulte jeune.

La recherche scientifique n’est pas encore en mesure de préciser les véritables causes de la maladie et la médecine ne dispose encore à ce jour d’aucun traitement curatif.

Un site à visiter : lamaisondelasep.fr   Source : Texte : Journée Mondiale Images : VectorStock   Jeux de société, Qc

 

Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme – 2 avril

Le 2 avril a lieu la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme. Elle vise à mieux informer le grand public sur les réalités de ce trouble du développement. L’autisme est une réalité très présente dans la mesure où ce type de handicap touche 1 personne sur 150 dans le monde.

La France compte environ 430 000 personnes atteintes d’autisme à des degrés divers, dont 25% d’enfants. Le gouvernement français a mise en place un « plan Autisme » sur 2008-2011, qui vise tout d’abord l’augmentation de la capacité d’accueil en établissements spécialisés et sur la diversification des méthodes de prise en charge et de dépistage précoce.

Mobiliser les acteurs
Une des difficultés rencontrée par les parents d’enfants présentant des troubles de ce type réside dans l’établissement du diagnostic et la mise en place d’une prise en charge efficace. Le monde médical est encore aujourd’hui trop divisé et les différents intervenants ont du mal à s’accorder.

A ce titre, les psychomotriciens adressent aux enfants et aux familles un message de soutien, en espérant que la mobilisation voulue pour la journée mondiale puisse continuer à sensibiliser un maximum d’acteurs autour de cette cause.

« En attendant une reconnaissance plus juste et de moyens à la hauteur, nous continuons nos démarches éducatives, rééducatives et thérapeutiques pour soutenir au mieux nos patients ». 

Journée mondiale de sensibilisation à l'autismeUn site à visiter : www.fondation-autisme.org         Source : Texte & Images : Journée Mondiale

Le trouble du spectre autistique (TSA) a d’importantes répercussions sur bon nombre de Canadiens et leurs familles…

Selon le rapport, le TSA est présent chez 1 jeune canadien de 5-17 ans sur 66 et touche cinq fois plus de garçons que de filles; ces constatations sont conformes à celles observées dans d’autres pays.

Source : Texte : Gouvernement du Canada

 

Journée Mondiale des troubles bipolaires – 30 mars

Certaines journées mondiales semblent avoir bien du mal à se faire une place dans notre environnement médiatique surchargé. La journée consacrée aux troubles bipolaires, lancée en France en 2014, en fait partie.

Vous, je sais pas, mais moi, cela me déprime…

Une [tentative de] définition
Ils ont longtemps été connus sous le nom de troubles maniaco-dépressifs. Cette pathologie reste cependant très méconnue et souvent tabou. Tabou parce que beaucoup de personnes atteintes n’osent pas avouer à leurs proches que leurs émotions sont « démesurées », qu’elles passent alternativement d’un état d’excitation anormale (proche de l’euphorie) à un état léthargique (complètement dépressif!).

1 à 2 % de la population souffrirait de la forme majeure de la maladie.
Dans la moitié des cas, ces troubles seraient associés à des pratiques addictives et ils seraient à l’origine du quart des tentatives de suicide.

Une cause avérée de suicide
Le corps médical semble tomber d’accord pour affirmer que ces troubles ne surviennent que si trois facteurs de risque sont réunis:

  • une terrain génétique propice,
  • une hypersensibilité générale,
  • l’existence d’événements graves comme facteur déclenchant.

La recherche progresse
Les chercheurs ont pu établir que l’apparition de la maladie était favorisée par la présence d’un certain nombre de gènes (une quinzaine ont déjà été identifiés).

La mise au point de traitements progresse de son coté, et même si les médicaments ne peuvent pas tout, ils permettent de stabiliser de nombreux malades. Par contre, les antidépresseurs sont à manier avec précaution, car ils risquent d’aggraver le mal.

La journée mondiale des troubles bi-polaires fournit une occasion réver de parler un peu plus de cette maladie et sensibiliser les instances concernées par son traitement. En 2015, l’association France Dépression y a largement apporté son concours. Les choses bougent.

Un site à visiter : www.clubhousefrance.org.
Source: Texte: http://www.journee-mondiale.com/430/journee-mondiale-des-troubles-bipolaires. Image:fr.fotolia.com

 

X-Ray Day – 8 November

If the hand be held between the discharge-tube and the screen, the darker shadow of the bones is seen within the slightly dark shadow-image of the hand itself… For brevity’s sake I shall use the expression ‘rays’; and to distinguish them from others of this name I shall call them ‘X-rays’.
– Wilhelm Röntgen

In 1895 there was an incredible discovery made, one that would utterly change the way we looked at the human body, both literally and figuratively. On the back of this discovery, a million new technologies would be developed in the areas of medicine, security, and much more. The man who discovered all this? Wilhelm Röntgen, and as a result, he may just be one of the most important men in medical history. X-Ray Day celebrates his discovery and everything that’s come from it.

History of X-Ray Day
The X-Ray was discovered by accident, as part of an experiment where Wilhelm was attempting to ascertain whether or cathode rays could pass through glass. Nearby there was a chemically coated screen, and from it was emanating an odd glow, and dubbed the rays causing that glow X-Rays. Why you ask? Because he didn’t know what they were, so the ubiquitous ‘X for unknown’ was utilized. They’ve been called X-Rays ever since.

So what are x-rays really? They’re energy waves of electromagnetism that act in much the same way light rays do, but with an incredibly short wavelength. 1,000 times shorter than those of light to be precise. Once he discovered them, he began experimenting extensively with them, determining what they could and couldn’t pass through, and how they could be photographed. It was through this that he discovered that lead absorbed it almost completely, and human bone would stop it, creating a new and innovative way to see what was going on inside the human body.

X-Rays were used extensively during the Balkan War to locate shrapnel, bullets, and broken bones in soldiers in the field. X-Rays were used extensively in things like shoe-fittings until it became apparent that it wasn’t all fun and games. Now they’re used for things like security at airports, material analysis, and more, but with much more attention to safety.

Source: Text: DAYSoftheYEAR  Image: Dreamsime.com

Journée internationale de la radiologie – 8 novembre

Depuis 2012, les radiologues célèbrent la journée internationale de la radiologie… ce qui, en soi, procède d’une certaine logique.
L’idée de départ de la profession était de mieux mettre en évidence le rôle de l’imagerie médicale dans la médecine moderne.

L’inventeur en connaissait un rayon…
Le choix de la date du 8 novembre ne doit rien au hasard puisque c’est le 8 novembre 1895 que Wilhelm Conrad Röntgen découvrit l’existence des rayons X. Cette découverte, essentielle, lui valût la reconnaissance de la communauté scientifique et le Prix Nobel de physique en 1901.

Les premiers clichés radiographiques ont été réalisés sur des proches du physicien qui ont permis – à leur corps défendant – le développement de la science. L’illustration de cet article est un « Röntgenogram » de la main d’Albert von Kolliker réalisé le 23 janvier 1896.
 
Internationalisation
Cette journée mérite bien son qualificatif dans la mesure où elle est portée par la société européenne de radiologie, la société nord-américaine de radiologie et le collège américain de radiologie ainsi que la fédération européenne des sociétés de manipulateurs radio.

Source: Texte & Image : Journée Mondiale

Journée Internationale de l’infirmière – 12 mai

infirmiereLa Journée internationale de l’infirmière est célébrée dans le monde entier le 12 mai, jour anniversaire de la naissance de Florence Nightingale. C’est une occasion pour réaffirmer son attachement à vouloir améliorer les conditions de travail des professionnels de l’art infirmier. En effet, la pénibilité de ce métier, notamment dans les hôpitaux, est intenable au point que nombre d’infirmiers et d’infirmières quittent la profession au bout de quelques années, créant par là même, une réelle pénurie auprès du patient, ce qui aggrave encore les conditions de travail.

Qui est Florence Nightingale ?
Florence Nightingale a posé les bases de la profession infirmière contemporaine. Ses contributions sont nombreuses : elle a été la première personne à définir que chaque patient a des besoins individuels, que le rôle de l’infirmière vise à satisfaire ces besoins et elle a pris en compte les dimensions santé-maladie des soins infirmiers. Elle a fait des soins infirmiers une occupation respectée en établissant une formation, en soulignant l’importance d’une éducation continue, et en distinguant les soins infirmiers de la médecine. Elle croyait qu’ « une bonne pratique infirmière ne grandit pas seule; elle est le résultat d’études, d’enseignement, d’entraînement, de pratique, qui se finalise dans une base solide qui peut se transférer dans tous les milieux, auprès de tous les patients. »

Objectif
Durant la Journée internationale de l’infirmière, la FSSS-CSN (Fédération de la santé et des services sociaux de la Confédération des syndicats nationaux), qui représente près de 100 000 syndiqué(es) du réseau de la santé et des services sociaux, souhaite qu’une meilleure organisation du travail dans les soins infirmiers diminue les surcharges de travail et les burn-out dont sont victimes, entre autres, les infirmières. Ces femmes représentent plus du tiers de la main-d’œuvre du réseau de la santé et travaillent dans des conditions difficiles en raison de la pénurie de main-d’œuvre.

Un site à visiter : www.infirmiers.com  Source: Texte & image: Journée mondiale