image-i-nations trésor

12è dimanche de l’année A – 2020

On peut penser que quelqu’un fera quelque chose.
On peut espérer que quelqu’un interviendra.
On peut croire que quelqu’un s’engagera.
On peut être convaincu/e que quelqu’un agira.

Chaque attiude représente une étape de croissance dans la FOI.
Évidemment, tout dépend du… quelqu’un!

Le prophète Jérémie, dans la 1ère lecture de ce dimanche (Jér.20:10-13),
s’en remet à quelqu’Un, le Dieu qui, il en est certain, ne peut l’abandonner:

“C’est à toi que j’ai remis ma cause.”
 
C’est la même FOI à laquelle Jésus invite (Mt.10:26-33)
quand il dit à ses auditeurs avec une expression typique du Moyen-Orient:

“Même les cheveux de votre tête sont tous comptés.
Soyez donc sans crainte.”

CROIRE sans hésitation, sans délai, sans doute, sans retour –
s’en remettre à quelqu’Un au point de pouvoir dire avec l’apôtre Paul:

“Je sais en qui j’ai mis ma foi.” (2 Tim.1:12) 

Tout est dit… ou presque!

Note: Une autre réflexion est disponible en anglais sur un thème différent à: https://image-i-nations.com/12th-sunday-of-year-a-2020/

 

Source: Image: Geo

 

 

On m’a dit… 25 jour

Faire la liste de choses… difficiles, ce serait long
parce que des choses difficiles dans la vie, il y en a beaucoup!
Et dans la vie chrétienne, c’est la même chose,
nous en sommes bien conscient/es.
Dans la vidéo qui suit, Madeleine Olivier nous dit
ce qu’elle trouve particulièrement ardu…

 

Journée mondiale de la Paix – 1er janvier 2020

Journée mondiale de la Paix 2020: le Pape invite à «rompre la spirale de la vengeance»

Le thème qu’a choisi le Pape François pour la journée mondiale de la Paix est : “La paix, chemin d’espérance: dialogue, réconciliation et conversion écologique”. Il donne des pistes pour parvenir à la paix. Il assure que celle-ci est possible à condition, bien sûr, de l’espérer et d’ouvrir son cœur à des relations qui sont à la fois fraternelles et respectueuses.

Il ajoute : «La paix est un bien précieux, objet de notre espérance auquel aspire toute l’humanité».

 

Source: Image: Vatican News

 

Les anonymes de l’évangile, 6è épisode

Les jours, les semaines, les mois – autant de façons de mesurer le temps.
Et il y a les années aussi, bien sûr.
38 ans, c’est long, c’est bien long quand on attend quelque chose.
Dans la vidéo qui suit, Diane Dargis nous aide à en prendre conscience
en nous présentant un autre Anonyme de l’évangile.