image-i-nations trésor

Journée mondiale du jeu vidéo – 18 novembre 2022

Journée mondiale du jeu vidéo

Cette journée a été lancée en 2010 à l’initiative de l’association Loisirs Numériques. Elle existe aussi outre-atlantique sous son nom anglais

Video game days!

Depuis quelques temps, les journées mondiales du jeu vidéo n’étaient plus une mais trois jour comme l’indiquait le site de l’AFJV (Agence française pour le jeu vidéo), étalées tout au long d’un week-end. Pour 2019, elles duraient ainsi du 22 au 24 novembre. En 2022, la célébration durera 3 jours, du  18 au 20 novembre.

Tour d’horizon du gaming…

Chacun est libre de célébrer le jeu vidéo comme bon lui semble : jouez chez vous, entre ami(e)s, en famille, parlez des jeux vidéo autour de vous, participez à des concours, à des événements… Durant ce week-end de novembre, le jeu vidéo est à la fête pour le bonheur de tous :

  • tournois et soirées entre amis
  • conférences
  • portes ouvertes (écoles, studios, médiathèques…)
  • ateliers de découverte
  • reportages, émissions,
  • réductions en magasin
  • événements en ligne sur internet
  • sur les réseaux sociaux (en utilisant le hashtag #jmjv)
  • etc…

Les buts affichés

  • le soutien du secteur du jeu vidéo : l’emploi, les ventes
  • la découverte du domaine pour ceux qui ne le connaissent pas.
  • la création d’événements dans les grandes villes de France
    (et dans de nombreuses villes dans le monde entier).
  • la promotion de l’image du jeu vidéo par la sensibilistion des parents
  • la reconnaissance du jeu vidéo en tant qu’industrie et culture à part entière.

Comme on n’est jamais mieux servi que par soi même, l’association effectue un lobbying actif pour la promotion de sa « grande cause » aux yeux du grand public et ses communiqués de presse sont régulièrement relayés sur la toile.

Du pour et du contre

De très nombreux sites et forums traitent déjà du jeu vidéo, aussi nous garderons-nous d’en citer un seul.

D’autres sites militent de leur coté pour alerter les parents et les éducateurs sur les dangers des jeux vidéos. Il nous a paru équitable d’en parler aussi (voir « un site à visiter »).

Un site à visiter : www.pourquoidocteur.fr

Journée mondiale des communications sociales – 16 mai 2021

Journée mondiale des communications sociales

Nous célébrons la Journée mondiale des communications sociales chaque année le dimanche suivant la fête de l’Ascension. Chaque année également, le 24 janvier-en la fête de Saint François de Sales (patron des journalistes) – le Pape publie un message annonçant le thème de l’année.

Depuis Vatican II

Instituée à l’initiative de l’église catholique, à l’issue du concile Vatican II, la journée des communications sociales manifestait à l’époque la prise de conscience des enjeux de société (moraux et spirituels) que représentaient les moyens de communication de masse. En France, cette journée est connue sous le nom de Journée Chrétienne de la communication et est une occasion de réfléchir aux enjeux d’une communication fidèle à l’enseignement de l’église et respectueuse de la dignité humaine.

Dire que la situation a changé depuis 40 ans relève de l’évidence et le fait que vous lisiez cette notice directement sur votre ordinateur fait rapidement prendre conscience du chemin parcouru. Le thème choisi pour la journée mondiale des communications sociales en 2011 avait d’ailleurs été « Vérité, annonce et authenticité de vie à l’ère du numérique ». En 2013, elle s’intéresse aux réseaux sociaux. En 2014, elle est axée sur « La communication au service d’une authentique culture de la rencontre ».

Chaque année, le Saint-Siège publie un message à l’occasion de cette journée, à retrouver directement sur le site officiel du Vatican. On peut aussi directement suivre les messages du Saint-Père sur Twitter.

Viens et vois » (Jn 1,46)   Communiquer en rencontrant les personnes où et comme elles sont

C’est le thème retenu par le Pape François pour la journée mondiale des communications sociales du 16 mai 2021. De quoi, pour cette 55ème édition, attirer l’attention sur la personne à rencontrer. Le Pape François lui-même nous l’indique dans son texte publié en janvier 2020 (lien en bas de page).

Nous avons reproduit ci-dessous un paragraphe de ce texte, consacré aux bienfaits / méfaits  de l’internet. A méditer.

Opportunités et dangers d’internet

« Le réseau, avec ses innombrables expressions sociales, peut multiplier la capacité de récit et de partage : de nombreux regards supplémentaires ouverts sur le monde, un flux constant d’images et de témoignages. La technologie numérique nous donne la possibilité d’une information directe et rapide, parfois très utile : pensons à certaines situations d’urgence à l’occasion desquelles les premières nouvelles, et également les premières communications de service aux populations, circulent précisément sur internet. C’est un instrument formidable qui nous rend tous responsables en tant qu’usagers et bénéficiaires. Nous pouvons tous potentiellement devenir témoins d’événements, qui autrement seraient négligés par les media traditionnels, apporter notre contribution citoyenne, fait émerger davantage d’histoires, notamment positives. Grâce à internet, nous avons la possibilité de raconter ce que nous voyons, ce qui a lieu sous nos yeux, de partager des témoignages.

Mais tous sont désormais conscients également des risques d’une communication sociale privée de vérifications. Nous avons appris depuis longtemps déjà que les nouvelles, et même les images, sont facilement manipulables pour mille raisons, parfois même uniquement par banal narcissisme. Cette conscience critique pousse à ne pas diaboliser l’instrument, mais à une plus grande capacité de discernement et à un sens plus mûr de responsabilité, tant lorsque ces contenus se diffusent que lorsqu’ils se reçoivent. Nous sommes tous responsables de la communication que nous faisons, des informations que nous donnons, du contrôle que nous pouvons exercer ensemble sur les fausses nouvelles, en les démasquant. Nous sommes tous appelés à être témoins de la vérité : à aller, voir et partager. »

Un site à visiter : www.vatican.va   Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée mondiale des pauvres – 17-18 novembre

Le pape a lancé son appel pour la Journée mondiale des pauvres qui se tiendra, pour la deuxième fois, les 17 et 18 novembre. Dans ce texte, il nous interpelle sur notre rapport aux plus fragiles et sur la place que nous leur accordons dans notre foi et notre engagement de chrétien.

« Les pauvres nous évangélisent, en nous aidant à découvrir chaque jour la beauté de l’Évangile. Ne passons pas à côté de cette occasion de grâce », demande le pape François dans son message pour la deuxième Journée mondiale des pauvres.

Dans ce message le pape appelle les chrétiens à la lutte contre la pauvreté sous toutes ses formes et à une véritable attention face aux plus vulnérables, en en faisant le centre de cette journée tout en n’en délaissant pas l’identité chrétienne.

Rappelant les dangers d’une « culture du déchet », il invite à prendre conscience de la multitude des laissés pour compte de nos sociétés : « manque des moyens de base de subsistance, la marginalisation due au manque de travail, les différentes formes d’esclavage social, malgré les avancées accomplies par l’humanité… »

Source : Texte (abrégé): Corentin Cnudde , le 14/06/2018 La Croix   Image : fr.news.yahoo.com

International Day against Nuclear Tests -29 August

The United Nations’ (UN) International Day against Nuclear Tests brings public awareness and education about the effects of global nuclear weapon tests. The day aims to end nuclear testing and to promote peace and security.

Background
The history of nuclear testing began on July 16, 1945, when an atomic bomb was used at a desert test site in Alamogordo, New Mexico, in the United States. More than 2000 nuclear tests were carried out worldwide between 1945 and 1996. Nuclear weapons tests are generally broken into different categories reflecting the test’s medium or location:

  • Atmospheric tests.
  • Underwater tests.
  • Underground tests.

Over the years, there have been calls to ban nuclear test to ensure the protection of people’s lives and the environment around them. The UN approved a draft resolution in late 2009 for an international day against nuclear tests to raise public awareness about the threats and dangers of nuclear weapons.  It was also hoped that UN’s member states would move towards the idea of nuclear disarmament.

The International Day against Nuclear Tests was declared to be annually held on August 29, which marks the closing of one of the world’s largest nuclear test sites (in Kazakhstan) in 1991. The day is devoted to enhancing public awareness and education about the effects of nuclear weapon test explosions or any other nuclear explosions. It also promotes the need for a nuclear weapon-free world. The day’s first official observance was marked for August 29, 2010.

Source: Text: timeanddate.com Image: Abolition 2000

Journée Mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse – 17 juin

Le 17 juin 1992, l’ONU a adopté la convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD). Cette journée a pour but de nous rappeler les dangers de la désertification et de la sécheresse dans le monde.

Tout d’abord, il est important de souligner que les déserts ne sont pas uniquement des lieux où l’on trouve des dunes de sables et des nomades les parcourant (et Tintin aussi ! Mais là c’est une autre histoire). Ainsi l’Antarctique, ou le grand Nord, sont des espaces désertiques, parce que l’eau y est prise en glace. Deuxièmement, l’homme n’est pas responsable, à l’origine, des déserts mais aujourd’hui il y contribue.

Selon les critères de l’UNCCD, la désertification est la dégradation des sols dans les zones arides et semi-arides. Quand les sols sont fragilisés, le couvert végétal s’amenuise et le climat impitoyable fait le reste.

Cela représente 4 milliards d’hectares de terres émergées (soit 1/3 de la surface du globe) ou encore 1/5ème de la population mondiale. Chaque année, ce sont des milliers d’hectares de sols fertiles qui disparaissent. 30% du territoire des États-Unis est affecté par la désertification. Le nombre de personnes touchées directement par le problème est en forte croissance et on estime que 280 000 personnes sont mortes des suites de la sécheresse entre 1990 et 2000.

Quels impacts ?
Les impacts les plus visibles se situent au niveau de l’environnement, car la désertification rend les terrains inondables, ce qui entraîne une salinisation des sols, et donc une détérioration de la qualité de l’eau.

En second lieu, l’impact est aussi économique. En effet, au niveau planétaire le manque à gagner s’élève, selon la banque mondiale, à 42 milliards de dollars pour les régions touchées par la désertification (paradoxalement, le coût annuel de la lutte contre la désertification est seulement de 2.4 milliards)

Enfin, la dégradation des sols entraîne la pauvreté et la migration de masse à cause des famines qu’elle génère. (environ 60 millions de personnes partiront des zones désertifiées de l’Afrique sub-saharienne pour le Maghreb et l’Europe entre 1997 et 2020).

Des pistes de solutions ?
En la matière, la panacée n’existe pas mais des solutions locales peuvent -et doivent- être mises en oeuvre rapidement pour faire bouger les choses. Parmi elles, et pas forcément très coûteuses, nous pouvons relever la régénération des sols et sa fertilisation grâce au compost et sa matière organique. Le reboisement est aussi une solution car les arbres permettent de fixer les sols, renforcer la fertilité et absorber l’eau lors des fortes précipitations. La technique ancestrale de la jachère constitue aussi une alternative intéressante…

Un site à visiter : www.notre-planete.info      Source : Texte & Image : Journée Mondiale

World First Aid Day – 9 September

Let’s celebrate First Day Initiatives all around the World !

This Year, the Theme is about Domestic Accidents, and we are all concerned about that.

Domestic accidents affect all populations, regardless of age, sex, income, or geographic region. Falls are the most common home accidents, and cause serious injury at any time of life, but the risk increases with age. First aid training teaches people about the dangers and causes of home accidents and what to do in case of an injury. First aid training is an effective way to raise awareness in the home and within the broader community about safety issues and prevention in a domestic setting.

Source: Text & Image: Global First Aid Reference Center

 

International Day against Nuclear Tests – 29 August

Since nuclear weapons testing began on 16 July 1945, nearly 2,000 have taken place. Early on, having nuclear weapons was seen as a measure of scientific sophistication or military might, with little consideration given to the devastating effects of testing on human life, let alone the dangers of nuclear fallout from atmospheric tests. Hindsight and history have shown us the terrifying and tragic effects of nuclear weapons testing, especially when controlled conditions go awry, and in light of the far more powerful and destructive nuclear weapons that exist today.

The human and environmental tragedies that are the result of nuclear testing are compelling reasons for the need to observe the International Day against Nuclear Tests – a day in which educational events, activities and messages aim to capture the world’s attention and underscore the need for unified efforts to prevent further nuclear weapons testing.

The international instrument to put an end to all forms of nuclear testing is the 1996 Comprehensive Nuclear-Test-Ban Treaty (CTBT), unfortunately, this has yet to enter into force.

On 2 December 2009, the 64th session of the United Nations General Assembly declared 29 August the International Day against Nuclear Tests by unanimously adopting resolution 64/35. The resolution calls for increasing awareness and education “about the effects of nuclear weapon test explosions or any other nuclear explosions and the need for their cessation as one of the means of achieving the goal of a nuclear-weapon-free world.” The resolution was initiated by the Republic of Kazakhstan, together with a large number of sponsors and cosponsors with a view to commemorate the closure of the Semipalatinsk Nuclear Test site on 29 August 1991. The Day is meant to galvanize the United Nations, Member States, intergovernmental and non-governmental organizations, academic institutions, youth networks and the media to inform, educate and advocate the necessity of banning nuclear weapon tests as a valuable step towards achieving a safer world.

2010 marked the inaugural commemoration of the International Day against Nuclear Tests. Each year, since then, the day has been observed.

Source: Text & Image: UN