image-i-nations trésor

Journée mondiale du jeu vidéo – 18 novembre 2022

Journée mondiale du jeu vidéo

Cette journée a été lancée en 2010 à l’initiative de l’association Loisirs Numériques. Elle existe aussi outre-atlantique sous son nom anglais

Video game days!

Depuis quelques temps, les journées mondiales du jeu vidéo n’étaient plus une mais trois jour comme l’indiquait le site de l’AFJV (Agence française pour le jeu vidéo), étalées tout au long d’un week-end. Pour 2019, elles duraient ainsi du 22 au 24 novembre. En 2022, la célébration durera 3 jours, du  18 au 20 novembre.

Tour d’horizon du gaming…

Chacun est libre de célébrer le jeu vidéo comme bon lui semble : jouez chez vous, entre ami(e)s, en famille, parlez des jeux vidéo autour de vous, participez à des concours, à des événements… Durant ce week-end de novembre, le jeu vidéo est à la fête pour le bonheur de tous :

  • tournois et soirées entre amis
  • conférences
  • portes ouvertes (écoles, studios, médiathèques…)
  • ateliers de découverte
  • reportages, émissions,
  • réductions en magasin
  • événements en ligne sur internet
  • sur les réseaux sociaux (en utilisant le hashtag #jmjv)
  • etc…

Les buts affichés

  • le soutien du secteur du jeu vidéo : l’emploi, les ventes
  • la découverte du domaine pour ceux qui ne le connaissent pas.
  • la création d’événements dans les grandes villes de France
    (et dans de nombreuses villes dans le monde entier).
  • la promotion de l’image du jeu vidéo par la sensibilistion des parents
  • la reconnaissance du jeu vidéo en tant qu’industrie et culture à part entière.

Comme on n’est jamais mieux servi que par soi même, l’association effectue un lobbying actif pour la promotion de sa « grande cause » aux yeux du grand public et ses communiqués de presse sont régulièrement relayés sur la toile.

Du pour et du contre

De très nombreux sites et forums traitent déjà du jeu vidéo, aussi nous garderons-nous d’en citer un seul.

D’autres sites militent de leur coté pour alerter les parents et les éducateurs sur les dangers des jeux vidéos. Il nous a paru équitable d’en parler aussi (voir « un site à visiter »).

Un site à visiter : www.pourquoidocteur.fr

Global Day of Parents – 1st June 2022

Appreciate All Parents Throughout the World

Since the 1980s, the important role of the family has increasingly come to the attention of the international community. The General Assembly adopted a number of resolutions and proclaimed the International Year of the Family and the International Day of Families.

Emphasizing the critical role of parents in the rearing of children, the Global Day of Parents recognizes that the family has the primary responsibility for the nurturing and protection of children. For the full and harmonious development of their personality, children should grow up in a family environment and in an atmosphere of happiness, love and understanding.

Designated by the General Assembly in 2012, Global Day of Parents provides an opportunity to appreciate all parents for their « selfless commitment to children and their lifelong sacrifice towards nurturing this relationship. »

Greater support needed for working parents as COVID-19 takes hold

Families bear the brunt of the COVID-19 pandemic. As the anchors of the family and the foundation of our communities and societies, parents have the responsibility of sheltering their families from harm, caring for out-of-school children and, at the same time, continuing their work responsibilities. Without support from parents, children’s health, education and emotional well-being is at risk. By introducing family-friendly workplace policies and practices, companies and organizations will be in a better position to promote children’s safety and wellbeing and provide systematic support to employees.

As the COVID-19 pandemic continues its exponential growth, a technical note from UNICEF, ILO and UN Women on family-friendly policies and other good workplace practices in the context of COVID-19 shows that it is essential to support working families to minimize negative consequences for children.

 

Source: Text: un.org   Image: The Nonstop News

Journée mondiale des doulas – 22 mars

Journée mondiale des doulas

D’après le dictionnaire, la doula est la femme qui accompagne et soutient une femme enceinte et son entourage avant, pendant et après l’accouchement.  Il s’agit d’un terme qui a d’abord été utilisé au Maghreb et qui tend à se répandre en France. A la différence de la sage-femme, la doula n’est pas diplômée.

Une journée devenue semaine…

C’est en Israël en 2010 qu’il faut recherche l’origine de cette journée et plus précisément auprès de Ruti Karni Horowitz. L’événement a rapidement connu un succès important et Ruti a suggéré alors qu’il devienne un événement international afin de célébrer les doulas tout autour du monde. La journée mondiale des doulas été née. Il a rapidement été décidé de l’élargir à la semaine entière, du 22 au 28 mars.

Le choix du 22 mars

Cette date a été retenue car le 22 mars correspond au lendemain de l’équinoxe, et symbolise le retour de la fertilité dans de nombreuses cultures.

World doula week

L’objectif visé par la Semaine Mondiale Des Doulas est de faire connaître ce « métier » et donner aux doulas du monde entier les moyens d’améliorer la santé physiologique, sociale, émotionnelle et psychologique des femmes, des nouveau-nés et des familles au moment de la grossesse, de la naissance et du post-partum.

Elles travaillent dans de nombreuses directions, telles que :

    • la réduction du nombre de césariennes
    • la diminution du temps de travail
    • la réduction du recours à la péridurale et aux analgésiques
    • la promotion de l’allaitement maternel et de la durée de l’allaitement
    • l’amélioration de la satisfaction du vécu de la naissance par les mères
    • la réduction des troubles du post-partum
    • l’augmentation de la confiance des nouveaux parents dans les soins de leur nouveau-né.
Un site à visiter : doulas.info    Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée mondiale des parents – 1er juin

Journée mondiale des parentsC’est l’ONU qui est à l’origine de cette journée mondiale.
Dans sa résolution A/RES/66/292 du 17 septembre 2012, l’assemblée générale a proclamé le 1er juin, Journée mondiale des parents, pour mettre à l’honneur les parents du monde entier.

Un père, une mère, des parents…

La responsabilité première des parents a, de tous temps, été de prendre soin des enfants, les protéger et leur assurer un développement harmonieux.

La famille doit garantir aux enfants un climat de bonheur, d’amour et de compréhension, leur permettre de grandir et les rendre aptes à affronter l’avenir.

International Missing Children’s Day – 25 May

International Missing Children’s

The Network has 23 member countries: Albania, Argentina, Australia, Belarus, Belgium, Brazil, Canada, Germany, Greece, Hungary, Ireland, Italy, Mexico, the Netherlands, New Zealand, Poland, Romania, Russia, Serbia, South Africa, South Korea, Spain, the United Kingdom, and the US.

Every year on May 25, GMCN (Global Missing Children Network) members pay respects to International Missing Children’s Day, honoring missing and abducted children while celebrating those who have been recovered. Following the 1979 disappearance of 6-year-old Etan Patz in New York City, May 25 was established as Missing Children’s Day in the US by President Ronald Reagan in 1983.

In 2001, the tribute spread worldwide. ICMEC (International Centre for Missing and Exploited Children) coordinates the Help Bring Them Home campaign in 22 countries, in conjunction with International Missing Children’s Day, to spotlight the issue of child abduction around the world, and to suggest to parents some steps they can take to protect their children.

Source: Text: Wikipedia Image: Our Community

Ça, ça m’interpelle – 4è épisode

Les choses interpellantes, et les situations qui le sont également,
peuvent beaucoup nous apprendre et nous aider à découvrir
le BEAU et le BIEN dans notre quotidien et notre environnement.
C’est important pour tous – les jeunes et les moins jeunes.
Dans la vidéo qui suit, Lucie Chicoine nous invite à une découverte intéressante.

 

Vendredi-Saint, année B

Par hasard, on rencontre une personne…
Par hasard, on retrouve un objet disparu depuis longtemps…
Par hasard, on entend à la radio une mélodie oubliée…

Par hasard, j’ai reçu un texte qui m’a immédiatement amenée à aujourd’hui, ce jour du Vendredi-Saint.
Je vous le partage, sans réflexion ou commentaire personnel.
Seule une question surgira naturellement…
Puisse ce texte vous être une inspiration, comme il l’a été pour moi.

SAUVÉE

Une petite orpheline vivait avec sa grand-mère et dormait à l’étage. Une nuit, la maison prit feu et la grand-mère mourut en essayant de sauver sa petite-fille. L’incendie se propagea rapidement et le rez-de-chaussée fut vite envahi par les flammes.

Des voisin appelèrent les pompiers, puis attendirent sans pouvoir aider, incapables d’entrer dans la maison à cause des flammes qui bloquaient toutes les entrées. Juste au moment où la rumeur circulait que les pompiers arriveraient avec quelques minutes de retard, parce qu’ils étaient tous occupés à éteindre un autre incendie, la petite fille apparut à une des fenêtres de l’étage, pleurant et criant à l’aide.

Soudain un homme apparut avec une échelle et disparut à l’intérieur. Lorsqu’il réapparut, il tenait dans ses bras la petite fille. Il la remit aux gens qui attendaient en bas de l’échelle et disparut dans la nuit. L’enquête qui fut menée révéla que l’enfant n’avait aucun parent vivant. Quelques semaines plus tard, les autorités municipales tinrent séance pour déterminer qui prendrait charge de l’enfant pour l’élever.

Une enseignante proposa de prendre la petite fille chez elle en disant qu’elle pourrait lui donner une bonne éducation. Puis un fermier offrit d’élever l’enfant sur sa ferme. Il affirma que la vie de ferme était saine et bonne. D’autres encore se proposèrent en expliquant ce qu’ils avaient à offrir à la petite fille.

Finalement, l’homme le plus riche de la ville se leva et dit : « Je peux donner à cette enfant tout ce que vous venez de mentionner, plus de l’argent et tout ce que cet argent peut acheter. »

Durant toute cette discussion la petite fille était demeuré silencieuse, les yeux baissés.

« Y-a-t-il quelqu’un d’autre qui veut prendre la parole », demanda le président de la séance. Du fond de la salle un homme s’approcha. Il marchait lentement et paraissait souffrir. Lorsqu’il arriva en avant, il s’arrêta devant la petite fille et tendit les bras. La foule fut stupéfaite. Ses bras et se mains portaient de terribles cicatrices.

L’enfant s’écria alors : « C’est l’homme qui m’a sauvée! » Spontanément elle sauta dans ses bras, le tenant comme elle l’avait tenu la nuit de l’incendie, comme pour s’accrocher à la vie. Elle enfouit son visage dans le cou de l’homme et sanglota un moment. Puis elle le regarda et lui sourit.

« La séance est levée », annonça le président.  

 

La petit fille reconnut celui qui l’avait sauvée et… elle s’en est remise à lui.
Et nous?…

 

Note: Une autre réflexion est disponible en anglais sur un thème différent à: https://image-i-nations.com/good-friday-year-b/

Source : Texte : tiré de Leadership… with a human touch, dans Concentré de Bouillon de Poulet pour l’Âme, Jack Canfield, Mark Victor Hansen, Patty Hensen, p.95-97      Images: freeimages.com   pierrelacroix.com

 

Journée mondiale des accidents vasculaires cérébraux – 29 octobre

L’accident vasculaire cérébral tue ou peut laisser des séquelles irréversibles…

Agir Vite pour le Cerveau
Tel pourrait être le mot d’ordre de la journée de l’AVC, célébrée chaque 29 octobre.

L’objectif principal de cette journée est essentiellement de sensibiliser le maximum de personnes à cette grande cause de santé publique.

 Connaissons-nous les signes avant-coureurs des AVC ?
Faute d’une prise en charge très rapide, les lésions peuvent devenir irréversibles. Chaque minute compte.
L’ancienne ministre de la santé français, Madame Roselyne Bachelot, avait en son temps rappelé la nécessité de se mobiliser pour réduire la fréquence et la gravité des séquelles fonctionnelles des AVC.

La ministre dressait alors un état des lieux chiffré de la situation française, pour le moins alarmant : Les attaques cérébrales touchent chaque année 150.000 nouvelles personnes, se positionnant ainsi à la troisième place dans les cause de mortalité en France (la deuxième chez les femmes).

Les enfants aussi…
Dans notre inconscient collectif, les AVC touchent essentiellement les adultes et le risque s’accroit avec l’âge. Et pourtant, les enfants aussi sont concernés et on recense de nombreux cas d’AVC chez des nourrissons ou des enfants. L’association AVC de l’enfant s’est créée pour informer les parents sur la maladie, les causes connues, les séquelles et les conduites quand survient un accident vasculaire cérébral chez un enfant.

Un site à visiter : sante-medecine.commentcamarche.net.  Source: Texte & Image: Journée Mondiale