image-i-nations trésor

C’est le temps de… changer d’heure

Les moments passent, les heures s’écoulent,
les jours s’envolent, les années disparaissent,
le temps n’est plus… ou, peut-être est-il encore là?…

La période de pandémie que nous vivons de puis un an,
oui, depuis une l o n g u e année,
semble nous avoir donné beaucoup de temps
Qu’en avons-nous fait?

Alors que nous nous apprêtons à changer d’heure,
peut-être est-il bon de réfléchir sur le sens du temps…

 

 

Journée mondiale de la qualité – 10 novembre

On a l’habitude de déplorer les impacts économiques, sociaux, humains et environnementaux de la non qualité. Nos voisins tunisiens ont depuis quelques années décidé de prendre le taureau par les cornes en instituant le 2ème jeudi du mois de novembre comme Journée Mondiale de la Qualité. Une occasion de réfléchir sur la mise en place de procédures qualité qui permettront à terme des améliorations économiques et sociales tangibles.

Qualité des produits, qualité des services ?
Les enteprises connaissent déjà les normes ISO 9000, 9001 et désormais la norme ISO 14001 qui intégre un volet environnemental. Le respect de ces normes permet de garantir au consommateur final une conformité des produits et services concernés par rapport à un certain nombre d’exigences. Il permet aussi aux différents professionnels de « parler la même langue » et mieux travailler ensemble. L’industrie a été la première à se lancer dans cette démarche, mais elle a aujourd’hui été rejointe par de très nombreux secteurs d’activités, comme par exemple les services (assurances par exemple) ou même la distribution et la restauration.

Qualité des relations ?
Révons un peu… à bien y réfléchir, l’amélioration de la qualité dans les productions des société humaines peut aussi passer par une amélioration de la qualité dans les relations humaines, les relations inter-entreprises, les relations entre états. A ce titre, il nous paraît intéressant de relever que les pays à l’origine de cette journée sont tous des pays communément nommés « en voie de développement » : Algérie, Lybie, Maroc, Mauritanie et Tunisie (par ordre alphabétique). Rendons-leur hommage dans ce combat pour la Qualité !

Un site à visiter : www.forumqualite.com

 

Je suis atteinte…

D’ordinaire, quand une personne prononce ces paroles, elle baisse le ton, un ton de confidence.
Souvent son visage reflète une profonde tristesse et une inquiétude troublante…
« Je suis atteinte.. »
On pense immédiatement à une condition grave et à une affliction sérieuse…
L’avenir sans doute incertain pour celui ou celle qui parle ainsi.

Présentement, la porte d’entrée d’un Centre d’achats de mon quartier affiche un panneau visuel de grandeur moyenne qui montre une dame prononçant ces mots : « Je suis atteinte… »

Mais son visage ne manifeste aucun signe de regret ou de peine.
Il semblerait même qu’elle considère sa condition comme… enviable!

Et, elle l’est ! Car cette dame affirme « Je suis atteinte d’altruisme. »
Je me demande combien de gens visitant les magasins de ce Centre auront aperçu l’image ET le message…
Personnellement, il m’a fait réfléchir et… je me surprends à désirer contracter la même infection!

L’altruisme : on le définit comme « un sentiment désintéressé d’amour pour autrui » (Larousse).
Il est à l’opposé de l’égoïsme. On dit qu’il peut être instinctif ou réfléchi selon les personnes.
Le vocabulaire chrétien utilise le terme : ‘charité’ mais ce mot est employé si souvent et pout tant de situations qu’il a parfois perdu son sens profond et dynamique.

Penser à l’autre…
Être touché par ce qui lui arrive, se sentir concerné par sa condition quelle qu’elle soit.
Partager sa joie, soulager sa peine, apprécier ses qualités.
Lui redonner courage et l’aider à retrouver l’espérance.
Minimiser ses erreurs, pardonner ses fautes, oublier ses négligences.
Faire valoir ses dons, stimuler ses efforts, récompenser ses succès.
Ne pas l’abandonner quand tous les autres le font.

L’altruisme : à la fois empathie, compassion, indulgence…
Un sérieux virus !

Source: Image: Dissolve

La publicité…

LA PUBLICITÉ…

On ne peut pas y échapper!
Elle attire… elle fascine… elle convainc…
Et elle nous a même emprunté…
Emprunté? Oui, emprunté le vocabulaire et les thèmes familiers… autrefois réservés aux sujets d’un… ‘univers parallèle’ vous diront les gurus de ce siècle!

Vous êtes étonné! Perplexe? Mais voyez par vous-même…

Il y a quelques jours, je me promenais parmi les magasins d’un Centre d‘achats.
Et voilà que je me retrouve devant ce magasin aux fragrances aphrodisiaques – il y en a même une nommée: fragrance PERFECTION!
Oui, je fais face à: la PHARMACIE ÉTERNELLE – rien d’autre!

Assise dans l’abribus pour le retour chez moi, un autobus passe devant moi avec un panneau visuel où la Société de transport m’invite : PARTAGEZ LA BONNE NOUVELLE – et il ne s’agit évidemment pas de l’évangile!

Peu après mon retour, je reçois un appel d’un courtier d’ASSURANCE-VIE qui, à grand renfort arguments, m’assure la SÉCURITÉ si je fais affaire avec leur firme.
Alors que la semaine dernière un autre courtier m’avait venté la FIABILITÉ de leur entreprise.

La télé nous présente les multiples annonces des concessionnaires d’automobiles qui eux nous promettent… vous l’avez deviné : le POUVOIR DE CONTRÔLE!
Durant la pause publicitaire suivante, on m’assure que telle auto – unique, il faut le dire – me conduira à l’infini : INFINITÉ est justement son nom !

Ceux qui offrent de planifier vos vacances en vous libérant de tout souci recommandent un hôtel : ‘Pour faire le vide, ou faire le plein!…’ selon vos désirs.

Plusieurs d’entre vous connaissez les moines bénédictins dont la devise séculaire est : ‘Ora et labora’ – ‘Prie et travaille’.
Eh bien oui, il y a maintenant une résidence moderne, répondant à toutes vos attentes et des plus accueillantes. Son nom? ORA! Une invitation à la prière? Permettez-moi d’en douter!…

J’arrête ici ce répertoire recueilli récemment.
Il m’a fait réfléchir… et m’a fait me poser des questions sérieuses…

  • Quelle est mon… assurance pour la vie?
  • La fiabilité et la sécurité, je les trouve avec qui?
  • L’infini et l’éternité font-ils partie de mon paysage quotidien, ou sont-ils bien loin à l’horizon?
  • Qu’est-ce qui est vraiment ‘bonne nouvelle’ pour moi?
  • Où en suis-je… À faire le plein, ou à faire le vide…? De quoi?
  • La prière… Saint-Benoît s’y connaissait… et moi?
  • Quant à la perfection… j’ose croire que l’Esprit m’y achemine, jour après jour…

Des questions bien sérieuses pour cette saison estivale mais… qui sait?
Les réponses pourraient devenir ‘rafraîchissantes’…

Source: Images: Colourbox.com   123RF.com   Dreamstime.com   valiryo.com