image-i-nations trésor

3è dimanche de l’année B – 2024

On entend la réflexion: « Déjà deux semaines écoulées dans cette nouvelle année! »
« Le temps s’envole trop vite… »
« Je passe à la hâte, je n’ai pas le temps… »
« Si j’avais plus de temps j’irais… je ferais… »

Toutes ces exclamations nous sont familières.
Il est évident que le temps fait partie de nos conversations quotidiennes.
Et le temps, oui, le temps est au cœur des lectures de la célébration de ce jour.

Dans la 1ère lecture, Jonas appelle les habitants de Ninive à se convertir leur disant qu’il ne leur reste que quarante jours pour le faire! (Jonas 3:1-5.10).
Dans la mentalité de l’époque, le nombre de quarante jours représentait une période qui atteint son accomplissement.

La 2è lecture nous présente Paul écrivant aux Corinthiens et il leur dit :
« Frères, je dois vous le dire: le temps est limité » (1 Corinthiens 7:29-31).

Dans le texte de l’évangile, Jésus qui commence sa prédication, parle aussi de ce sujet en affirmant:
« Les temps sont accomplis » (Marc 1:14-20).

Le temps est vraiment la trame sur laquelle se déroule les événements de notre vie.
Notre quotidien devient réel au fil du temps qui passe.
Les minutes, les heures, les jours, les années, sont la mesure du temps qui façonne notre vie.

La question se pose: Comment gérons-nous le temps qui nous est donné… jour après jour?…
Que faisons-nous de ce que nous nommons ‘notre temps’?

Il semble que nous soyons toujours à la course, notre tempo dépassant notre réserve d’énergie.
Nous sommes souvent à court de souffle… épuisé/es déjà avant la fin du jour…

Il faudrait porter attention à ce que Jésus ajoute après nous avoir dit:
« Les temps sont accomplis »

Il poursuit avec ces mots:
« Le règne de Dieu est tout proche.
Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. »

Se convertir cela signifie changer son style de vie, ni plus ni moins!
Dieu se fait proche pour que nous puissions faire de ses priorités les nôtres…
Un programme approprié au début d’une nouvelle année.

Pour le mettre en œuvre, notre prière peut devenir celle qu’exprime le Psaume 90:
« Fais-nous savoir comment compter nos jours,
que nous venions de cœur à la sagesse » (Psaume 90:12).

 

Note: Une autre réflexion, sur un thème différent, est disponible en anglais à: https://image-i-nations.com/3rd-sunday-of-year-b-2024/

 

Source: Image: Ekklesia

Une banque… avec une différence!

Ces jours-ci, on nous rappelle de faire ce que les gens nomment leur ‘rapport d’impôt’.

Pour certains, il y a l’espoir d’un rembousement, d’autres lamentent déjà un paiement additionnel à faire.

C’est le système monétaire courant.

Mais Diane Dargis a fait une découverte – la découverte d’une banque avec une différence.

Elle nous en parle dans la vidéo qui suit.

 

C’est le temps de… changer d’heure

Les moments passent, les heures s’écoulent,
les jours s’envolent, les années disparaissent,
le temps n’est plus… ou, peut-être est-il encore là?…

La période de pandémie que nous vivons de puis un an,
oui, depuis une l o n g u e année,
semble nous avoir donné beaucoup de temps
Qu’en avons-nous fait?

Alors que nous nous apprêtons à changer d’heure,
peut-être est-il bon de réfléchir sur le sens du temps…

 

 

On avance l’heure!

On avance l’heure… On recule l’heure – deux fois l’an, on le fait sans y manquer!
Un pas en avant, un pas en arrière – une sorte de ‘dance techno’ un peu exotique!
Une choréographie temporelle à laquelle on doit se plier.

Mais… on avance parfois… à reculons, ou on recule à regret…
Serait-ce un peu l’image de notre quotidien?
Il révèle souvent une ambivalence dont nous sommes parfois les complices!…

Parce qu’il faut bien le dire…
le temps est souvent exigeant à sa manière.
On nous dit qu’il ne faut pas perdre son temps.
Mais on nous conseille aussi de prendre son temps.
 
Perdre son temps
en le donnant à autrui,
en l’offrant au bénéfice d’une autre personne,
en s’efforçant de redécouvrir l’essentiel –
ce n’est plus perdre mais valoriser le temps!

Prendre son temps
pour remarquer la beauté d’un paysage,
pour s’émerveiller devant le sourire d’un enfant,
pour apprécier la sagesse d’une personne agée,
ou, pour simplement… redevenir soi-même –
n’est-ce pas magnifier le temps?!

Il faut l’avouer, toutes les heures n’ont pas la même texture ni la même couleur,
l’horloge ci-contre l’indique clairement. 
Il y a, bien sûr,
les heures dorées du succès,
les heures bleues de la sérénité,
les heures vertes de l’espoir,
les heures rouges de la joie…

Mais elles sont là aussi, les heures plus sombres,
celles de la souffrance, de l’incompréhension, de la peine, du deuil…

Et lorsqu’elle font leur apparition, il faut alors… TEMPORISER.

Ce mot plutôt vieillot indique l’attitude qui nous fait choisir
le moment favorable,
l’heure appropriée,
le temps qu’il faut!

On avance l’heure? Alors…

“Oubliant le chemin parcouru, je vais droit de l’avant,
tendu de tout mon être, et je cours vers le but…” (Philippiens 3:13-14)

 

Source: Image: favpng.com

Remettre les pendules à l’heure…

Remettre les pendules à l’heure…      

L’expression peut sembler désuète…

« On change d’heure, » vous entendrez ces mots sur la rue, à l’épicerie, à la sortie de votre bureau.
« Oui, oui, c’est aujourd’hui », certains insisteront pour s’assurer que vous en êtes bien conscient/es.
Mais ça veut dire quoi, au juste?
« C’est remettre les pendules à l’heure », direz-vous.

C’est vrai, c’est ce que nous ferons ici ce soir dans notre coin de la planète.
Nos instruments plus performants, les appareils ‘intelligents’,
eux se corrigeront d’eux-mêmes sans notre intervention.

Mais changer d’heure, est-ce changer… le temps?
Le temps, la température, elle, se déroule selon les prévisions – ou, à l’encontre des pronostiques –
nous n’y pouvons rien; il faut ‘faire avec’ selon l’expression populaire.
 
Mais le temps qui… s’envole, le temps qui fuit comme les poètes le disent,
Le temps perdu qui ne reviendra plus…
Et le temps… à venir, qu’en est-il?
Lui non plus, on ne peut pas le changer mais… peut-être faut-il s’y ajuster… en s’ajustant au présent!

Ajuster nos façons de voir et de concevoir la réalité..
Réajuster, peut-être, nos manières d’agir et de réagir…
Tempérer’, justement, nos emportements, nos essoufflements…

Dernièrement, une publicité à la télévision a retenu mon attention.
On nous enjoignait :
« Partez à la recherche des moments qui font de vous ce que vous êtes… »
 
Une pensée salutaire en ce jour où… on remet les pendules à l’heure.
Et… soit dit en passant, il se peut que la publicité présente parfois des messages qui vont sans doute au-delà de ses prévisions…

Source: Image: Walmart

Ça, ça m’interpelle – 10è épisode

Des banques, du profit… comment?
C’est évident: en parlant de banque, on pense à l’argent.
Mais… saviez-vous qu’il y a une autre sorte d’institution bancaire?
Oui,une banque… avec une différence!
Diane Dargis nous en parle dans la vidéo qui suit.

 

On change d’heure encore une fois…

« On change d’heure », les gens le disent et le répètent!
D’autres ajoutent : « Le temps passe, le temps file, le temps s’envole… »
Eh oui, on n’y peut rien…

Vraiment? Et si on y ajoutait… de la qualité!

Une publicité remarquée récemment offrait ce message :
« Ceci est votre moment! »
« Il est TEMPS que chaque jour devienne extraordinaire… »
 
Message reçu?…

Source: Image: All-free-download.com

2è dimanche de l’Avent, Ghislaine nous en parle

La 1ère semaine de l’Avent s’achève
et la 2è s’ouvre déjà devant nous.
Quel message nous réservent ces jours d’attente?
Ont-ils un sens pour notre vécu… aujourd’hui?
Ghislaine Deslières nous partage ses réflexions.

On change d’heure…

scoop-itOn change d’heure!… On entend ces mots à gauche et à droite ces jours-ci. Oui, nous ajusterons montres, cadrans et horloges pour nous donner une heure additionnelle. Une heure de plus – qu’en ferons-nous? Une heure de plus pour… dormir? Partager entre ami/es? Faire une visite à une personne seule? Ou simplement… nous retrouver nous-mêmes?…

Une journée de… 25 heures, ça n’arrive qu’une fois l’an! Certains voudraient bénéficier d’une journée entière en surplus, d’un mois ou d’une année, et pourquoi pas… d’une éternité?!

youtubeEt justement, c’est ce qui nous est offert : une éternité commencée dans le temps et s’échelonnant au fil des jours. En cherchant des images sur Google, j’ai fait une découverte étonnante. J’ai trouvé ‘une horloge pour apprendre’!

Apprendre peut-être le sens du temps… se transformant en ÉTERNITÉ! Un apprentissage toujours nécessaire…

Source: Images: Scoop.it   YouTube