?

De ceci... de cela...

Sous cette rubrique vous trouverez des mots, des idées, des propos, des pensées

se voulant une avenue pour aider à réfléchir, à découvrir, à franchir - peut-être -

une nouvelle étape vers... ce que vous désirez, espérez, anticipez!

Journée mondiale de la photographie – 19 août

Saviez-vous que le 19 août était la journée mondiale de la photographie ? Cette date coïncide en effet avec l’invention « officielle » de la photographie le 19 août 1839.premiere-photo-homme-1838-940x675

Un peu d’histoire de la photographie
Si les principes nécessaires à la création d’images photographiques étaient bien connus depuis la Grèce Antique et le monde arabe du Xème siècle, la date officielle de l’invention de la photographie est souvent le jour du 19 août 1839 où François Arago, un député et savant français, présente l’invention de Louis Daguerre (surnommée le daguerréotype) à l’Académie des Sciences. Ce jour-là, l’Etat français achète l’invention du daguerréotype et Arago indique « cette découverte, la France l’a adoptée ; dès le premier moment elle s’est montrée fière de pouvoir en doter libéralement le monde entier ».

Journée mondiale de la photographieDans son fonctionnement, le procédé photographique dit daguerréotype permet de capturer une photo sans utiliser de négatif grâce à une couche d’argent, polie comme un miroir, exposée directement à la lumière.

Bien entendu, Nicéphore Niepce a également une grande part à jouer dans l’invention de la photographie mais ce dernier meurt en 1833 avant que Louis Daguerre n’améliore le procédé.

Rendons hommage à la photographie à 18h39
Sur une idée originale du site Pose Partage, voici un défi à relever en ce jour de célébration de « l’invention » de la photographie : à 18h39 pile, arrêtez ce que vous faites et dégainez votre appareil pour prendre une belle photo ! Grâce au numérique, vous n’aurez d’ailleurs pas à attendre que votre photo soit développée, appréciez donc le chemin parcouru depuis les débuts de la photographie.

Source: Texte & Image: Phototrend, De Damien Roué, 19 août 2015;   photo : Louis Daguerre, 1838 – la première photo d’un être humain

 

 

Journée Internationale de la jeunesse – 12 août

jeunesse(1)L’objectif de la Journée internationale de la jeunesse est de promouvoir, tout particulièrement auprès des jeunes, le Programme d’action mondial pour la jeunesse à l’horizon 2000 et au-delà.

« La jeunesse est l’avenir de l’homme »
Ce programme encourage l’action en faveur des jeunes dans dix domaines prioritaires : éducation, emploi, malnutrition et pauvreté, santé, environnement, toxicomanie, délinquance juvénile, loisirs, petites filles et jeunes femmes et pleine et entière participation des jeunes à la vie de la société et à la prise de décisions. Une action de mise en oeuvre du Programme aux niveaux national, régional et mondial y est également recommandée.

Les jeunes, qui selon les critères des Nations Unies correspondent à la tranche d’âge 15 à 24 ans, représentent un sixième de la population mondiale. La majorité de ces jeunes hommes et femmes vit dans des pays en développement et leur nombre devrait augmenter substantiellement au XXIè siècle.

C’est en 1991 que les jeunes réunis à Vienne (Autriche) pour le premier Forum mondial de la jeunesse organisé par le système des Nations Unies ont proposé d’instaurer une Journée internationale de la jeunesse. Le Forum recommandait qu’une telle Journée soit célébrée en partenariat avec des associations de jeunes dans l’objectif plus particulier d’organiser des activités promotionnelles et d’appels de fonds pour soutenir le Fonds des Nations Unies pour la jeunesse. En 1998, par une résolution adoptée lors de la première Conférence mondiale des ministres de la jeunesse – tenue par le Gouvernement portugais en collaboration avec les Nations Unies à Lisbonne du 8 au 12 août 1998 – le 12 août a été déclaré Journée internationale de la jeunesse. Cette recommandation a ensuite été entérinée lors de la cinquante-quatrième session de l’Assemblée générale par l’adoption de la résolution A/RES/54/120, en date du 17 décembre 1999 et intitulée « Politiques et programmes mobilisant les jeunes.

Voir aussi les Journées Mondiales de la Jeunesse

Un site à visiter : www.un.org  Source: Texte & Image: Journée Mondiale Photo UNICEF/Pirozzi – www.un.org

Journée Internationale des Populations autochtones – 9 août

En 1994, l’Assemblée générale des Nations Unies a décidé de faire du 9 août la Journée internationale des populations autochtones (résolution 49/214), chaque année pendant la Décennie internationale des populations population-autochtoneautochtones. Cette date marque le jour de la première réunion du Groupe de travail sur les populations autochtones de la Sous-Commission de la promotion et de la protection des droits de l’homme en 1982.

Le but de cette Décennie est de renforcer la coopération internationale pour résoudre les problèmes rencontrés par les populations autochtones dans des domaines tels que les droits de l’homme, l’environnement, le développement, l’éducation et la santé. Le coordonnateur de la Décennie est le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme.

En avril 2000, la Commission des droits de l’homme a adopté une résolution sur l’établissement de l’Instance permanente sur les questions autochtones qui a été approuvée par le Conseil économique et social le 28 juillet 2000. (E/RES/2000/22). L’Instance permanente devra fournir des conseils sur les questions touchant au développement social et économique, aux droits de l’homme, à l’éducation, à la santé et à l’environnement.

Un site à visiter : www.un.org  Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée Mondiale pour l’Education – 7 août

China_education_enfants-334x222Et si l’éducation pouvait mettre fin à l’extrême pauvreté ?
Qu’éducation et économie soient liéées, on s’en doutait. Après tout, plus les hommes et les femmes sont éduqués, plus ils ont de chances d’avoir un emploi et de contribuer à la bonne croissance économique du pays. Logique.

Mais de là à affirmer que l’éducation permet d’éradiquer l’extrême pauvreté, il n’y a qu’un pas que les experts de l’Education pour Tous (EPT) n’ont pas hésité à franchir. En effet, l’accès à  une éducation de qualité permet avant tout de développer des compétences  répondant aux attentes des marchés. De là, la possibilité pour les hommes et les femmes qui en auront bénéficié de trouver un emploi, mais surtout d’obtenir un salaire décent, de bonnes conditions de travail et de conserver leur emploi sur le long terme.

Ainsi les analyses de l’EPT montrent que si tous les étudiants dans les pays à faibles revenus quittaient l’école en sachant lire, 12% de la pauvreté mondiale serait automatiquement éradiquée. Plus précisément, pour chaque dollar dépensé en matière d’éducation, cela génère 10 à 15 dollars de croissance économique supplémentaire.

Un argument de poids et qui aurait de quoi convaincre bon nombre de familles d’assumer les coûts de scolarité de leurs enfants en vue d’un avenir meilleur.  Pour autant celui-ci est encore défaillant, dans la mesure où l’éducation de qualité n’est pas toujours au rendez-vous. Ainsi pour les familles les plus modestes, éducation rime davantage avec frais de scolarité et perte d’un revenu potentiel qu’avec  emploi ou conditions économiques meilleures. Pour lutter contre la pauvreté, une seule solution : que pouvoirs publiques, gouvernements, organisation internationales rendent enfin l’éducation de qualité accessible à tous.

Source: Texte & Image: www.france.aide-et-action.org Actualités, Éducation

Journée mondiale de la dignité des victimes de la traite d’êtres humains – 30 juillet

traite-etre-humain« Cette première Journée mondiale de la dignité des victimes de la traite d’êtres humains est un appel à l’action pour faire cesser ce crime et donner de l’espoir aux victimes, qui vivent souvent autour de nous alors que nous ignorons tout de leur sort. Pour arrêter les trafiquants, il nous faut couper leurs voies de financement et saisir leurs avoirs. J’exhorte tous les pays à ratifier et à appliquer intégralement la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée et son Protocole additionnel relatif à la traite d’êtres humains » M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU

Une urgence planétaire
L’ONU nous invite à nous interroger sur la question de l’esclavage moderne et il est vrai que cette question concerne au moins 2,5 millions de personnes réparties sur la planète. Il s’agit aussi bien d’hommes, de femmes que d’enfants qui tombent aux mains de trafiquants dans leur pays et à l’étranger. L’esclavage dit « moderne » n’a rien à envier à ce que l’humanité a pu connaître par le passé et il est non seulement honteux dans son principe que par les maltraitances qu’il engendre.

L’escalavage, quelle que soit sa forme, n’a pas sa place dans ce monde !

Un site à visiter : www.un.org   Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée mondiale contre l’hépatite – 28 juillet

Cette journée mondiale, voulue par l’OMS, est destinée à faire connaître les différentes formes d’hépatite au grand public et fournir des axes d’action:1703636866_500x503

– comment reconnaitre les hépatites ?
– comment l’hépatite se transmet-elle ?
– qui est exposé à l’hépatite ?
– quelles sont les différentes méthodes de prévention et de traitement ?

Malgré les ravages provoqués, les différentes hépatites sont en grande partie méconnues, elle ne sont souvent pas diagnostiquées ni traitées. Plus d’un milliard de personnes sont infectées par une hépatite B ou C.

L’OMS tire le signal d’alarme
La journée contre l’hépatite vient à point nommé nous rappeler l’ampleur du fléau : les risques hépatiques représentent un risque majeur pour la santé dans le monde avec près de 1,4 million de décès enregistrés chaque année et des centaines de millions de personnes touchées par cette affection chronique.

Hépatite A : 1,4 million de cas d’hépatite A sont enregistrés chaque année.

Hépatite B : 2 milliards de personnes infectées par l’hépatite B

Hépatite C : 150 millions de personnes sont porteuses de l’infection chronique par l’hépatite C.

Des actions de dépistage
Des manifestations dans le but de sensibiliser la population existent dans de nombreux pays et enregistrent des résultats. La France possède a également eu sa propre journée de dépistage de l’hépatite C, le 16 octobre, supprimée depuis 2013 et le Ministère de la santé canadien a mis un place un mois complet de sensibilisation.

Un site à visiter : www.hepatites-info-service.org   Source: Texte: Journée Mondiale    Image: Société Canadienne de l’hémophilie

Journée internationale du fonio – 27 juillet

fonioVoulue par un certain nombre d’états africains, la journée internationale du fonio existe depuis 2010 et est célébrée tous les ans en juillet.

Une céréale méconnue, le fonio…
Considéré dans les pays riches comme une « céréale mineure », le fonio blanc est une graminée de la famille des poaceae cultivée pour ses graines dans certaines régions d’Afrique.

Les quantités produits restent modestes, mais cette plante présente malgré tout de nombreuses qualités. Elle est utilisé dans l’alimentation humaine et entre dans la préparation de nombreuses recettes traditionnelles africaines comme le couscous, la bouillie, les boulettes, les beignets et même le pain.

Sa valeur nutritionnelle est à comparer à celle du riz. Elle présente le gros avantage de se contenter de sols pauvres pour pousser.

Gagner la bataille de l’eau ?

Le fonio présente une particularité remarquable et cela d’autant plus à une époque où la ressource en eau se réréfie : la culture de cette céréale n’exige que très peu d’eau. Pour le moment le fonio est cultivé essentiellement en Afrique, mais demain, verra-t-on du fonio européen ?

 

Un site à visiter : www.ladepeche.fr          Source: Texte & Image: Journée Mondiale
       

Journée internationale pour la conservation de l’écosystème des mangroves – 26 juillet

mangroveC’est aujourd’hui la journée internationale pour la conservation de l’écosystème des mangroves… peut-être vous demandez-vous ce qu’est une mangrove ?

Un écosystème remarquable
Si on se réfère à Wikipédia, on apprend que la mangrove est un écosystème de marais maritime incluant un groupement de végétaux spécifiques principalement ligneux. Elles se développent dans certaines zones à côtes basses des régions tropicales ou à l’embouchure de certains fleuves. D’après le WWF, elles constituent des zones écologiquement remarquables par leur richesse et leur capacité d’absorbsion du carbone.

Conserver les mangroves
C’est cette dernière particularité qui pousse aujourd’hui la communauté internationale à se mobiliser pour la conservation de ces zones essentielles dans de nombreuses régions.

L’UNESCO a inscrit cette proposition à l’ordre du jour de la 197ème réunion de son comité éxecutif, et c’est la date du 26 juillet qui a été retenue par l’assemblée.

Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journées mondiales de la jeunesse – 23 juillet

Les Journées Mondiales de la Jeunesse existent depuis 1984 et sont organisées par l’église Catholique. L’initiative en revient au Pape Jean-Paul II qui en a célébré de nombreuses.
Elles sont l’occasion de rassemblements de jeunes catholiques venus du monde entier pour prier, se rencontrer, célébrer ensemble, se former, témoigner de leur foi. Ses successeurs ont depuis repris le flambeau :

Jean-Paul II
– 1984 : Vatican
– 1985 : Vatican
– 1987 : Buenos Aires (Argentine)
– 1989 : Saint-Jacques de Compostelle (Espagne)
– 1991 : Czestochowa (Pologne)
– 1993 : Denver (Etats-Unis)
– 1995 : Manille (Philippines)
– 1997 : Paris (France)
– 2000 : Rome (Italie)
– 2002 : Toronto (Canada)

Benoit XVI
– 2005 : Cologne (Allemagne)
– 2008 : Sydney (Australie)
– 2011 : Madrid (Espagne)

François

En 2013, les JMJ se sont déroulées au Brésil du 23 au 28 juillet et c’est le Pape nouvellement élu, François, qui les a présidées.logo-jmj-2016

En 2016, elles auront lieu à Cracovie en Pologne

Un site à visiter : www.krakow2016.com

Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée internationale Nelson Mandela – 18 juillet

mandela-dayElle est plus connue sous son nom anglais, Mandela day, et existe depuis 2010. En novembre 2009, l’Assemblée générale des Nations Unies a déclaré que le 18 juillet serait une « Journée internationale Nelson Mandela » en l’honneur du travail effectué par l’ancien président sud-africain en faveur de la paix et de la liberté.

67 minutes…
Le 18 juillet de chaque année, jour de la naissance de Nelson Mandela, l’ONU se joint à la Fondation Nelson Mandela pour exhorter le monde à consacrer 67 minutes de son temps à aider les autres, afin de commémorer la Journée internationale qui lui est consacrée. 67 minutes de son temps à passer pour servir les autres et le bien public, en souvenir des 67 années de militantisme du vieux leader Sud Africain, aujourd’hui décédé.

Célebration post-mortem ?
De nombreux internautes se sont étonnés de trouver encore cette journée dans le site… bien que le vieux sage se soit aujourd’hui éteint, les Nations Unies la maintiennent effectivement toujours dans leur calendrier. Le monde aime les anniversaires et les célébrations, laissons aujourd’hui le monde célébrer l’Afrique !

Source: Texte & Image: Journée Mondiale