2 speaking, drawingOn m'a parlé de...

Vous rencontrerez ici des gens comme vous et moi qui parlent de choses et d'autres.

Pourquoi ont-ils parlé?

Pourquoi ont-elles partagé?

Ce que leurs propos nous offrent révèle parfois un intérêt, voire même une passion.

Leurs découvertes et leurs aventures peuvent devenir les nôtres!...

S’arrêter… ne rien faire…par choix

Ne rien faire, vraiment? C’est parfois bien difficile!
Les plans, les projets, les activités, il faut bien s’y adonner, s’y affairer.
Et, tout à coup, nous voilà… arrêté/es, on n’a pas le choix!

Un intrus – le Coronavirus – a tout chamboulé,
notre quotidien est perturbé, et nous les sommes aussi.
Ne rien faire mais… ÊTRE LÀ…

Dans cette vidéo réalisée peu de temps avant la pandémie,
Murielle Dubois nous partage sa réflexion.

 

Rencontre inattendue…

Le tournage de la vidéo qui suit à été réalisé tout juste deux semaines avant…
ce qui est notre situation présente – 
situation de confinement qui dure depuis la mi-mars
et qui ne commence qu’aujourd’hui à gagner un peu de souplesse.

Au moment où la scène a été filmée, nul n’aurait pu prévoir ce qui allait suivre:
l’arrivée chez nous d’un intrus venu d’un autre continent:
le Coronavirus, connu sous le nom de Covid-19, qui a transformé notre quotidien
et a chamboulé tous les plans et les projets élaborés pour 2020!

C’est la perspective qui donne à cette vidéo un sens tout particulier
et son message se révèle, oserait-on dire: ‘prophétique’ et bien ponctuel…

BON VISIONNEMENT ET… BONNE RÉFLEXION !

En temps de crise…

Des temps de crise –
il y en a eu de toutes sortes
à travers l’histoire.
Chacune apporte son lot de misère
qui touche chacun et chacune
causant des souffrances multiples.
Nous faisons présentement l’expérience 
d’une crise qui a visage de pandémie.
Pour cette période unique,
un message particulier est requis.
La vidéo qui suit offre un tel message de réconfort et d’espoir…

 

 

 

Pandémie… il nous faut…

Pour une maladie inconnue,
on recherche le remède qui convient,
c’est évident.
Pour une pandémie causée par un virus,
on s’affaire à trouver le vaccin approprié,
c’est tout aussi évident!

Et, en attendant…

 

La tempête… la peur… le calme…

La Covid-19 – simplement prononcer ce mot éveille de l’anxiété.
La mention du Coronavirus, comme on le nomme aussi,
évoque restrictions, perturbations, distanciation,
pire encore: il présente l’image de souffrance et de mort.

Le 27 mars dernier, le Pape François a donné
une bénédiction spéciale ‘à la Ville et au Monde’ – urbi et orbi.
Il a alors fait une homélie riche de signification pour notre temps.
Ses paroles portaient sur un texte de l’évangile (Marc 4:35-41)
qui nous rejoint en cette période où nous connaissons
notre ‘tempête’ et la peur bien particulière qui est la nôtre.

Dans la vidéo qui suit, Teresa Penafiel, revoit cette scène de l’évangile…

Un questionnement qui est peut-être… le nôtre

La période que nous vivons est sans précédent –
période d’isolement,
période de confinement,
période de questionnement,
période où l’on attend…
Quoi, au juste?
Le soulagement… et aussi peut-être…
un événement…
La réponse, la guérison, le salut…
Et peut-être Quelqu’Un…

On m’a dit… 29è jour

Voir à travers…c’est voir, évidemment,
mais ce n’est pas comme voir directement. 
Et voilà que Ginette Boivin s’est surprise
à rêver… un BEAU rêve!
Elle nous le partage.

On m’a dit… 28è jour

De la beauté!
Un beau moment, une belle création!
Des chefs-d’oeuvre, il y en a et…
Nous en sommes!

On m’a dit… 27è jour

Robert Gagnon doit compter… sur quelque chose…
et, comme nous tous et toutes, de temps à autre, il dit compter sur les autres.
Mais un jour, il a fait la rencontre, d’une certaine manière,
du Roi David – l’un des grands rois du peuple d’Israël.
C’est alors qu’il a fait une découverte inattendue…
 

On m’a dit… 26è jour

Un mariage, c’est toujours quelque chose de spécial, n’est-ce pas?
On se réjouit, parfois… on sent aussi l’émotion nous gagner.
Les responsables de la fête veulent s’assurer que
tout se passe parfaitement, sans complication…
Mais il arrive parfois que justement… un problème surgit.
Nadia Labrecque évoque une telle situation…