image-i-nations trésor

1er dimanche de l’Avent, année B – 2020

Si on vous demandait comment on doit approcher Dieu, vous répondriez sans doute avec respect, en étant conscient de sa majesté.
D’autres affirmeraient qu’il faut se présenter devant lui avec humilité, reconnaissant notre indignité.
D’autres encore mentionneront que louange et gratitude sont l’attitude première de quiconque se met en prière.
Certains diront qu’il est essentiel de venir à Dieu avec foi et confiance.

Personne ne mentionnerait donc qu’on peut l’approcher avec… audace!
C’est pourtant ce que les prophètes ont osé faire.
La 1ère lecture de ce dimanche l’illustre clairement dès le début (Is.63:16-17,19; 64:2-7):

« Pourquoi, Seigneur, nous laisses-tu errer hors de tes chemins ?
Pourquoi laisser nos cœurs s’endurcir et ne plus te craindre ?
Reviens, à cause de tes serviteurs. »

Étonnant vraiment!
Le prophète Isaïe se plaint à Dieu – c’est presque… une accusation – qu’il les abandonne à leur errance.
Il questionne l’attitude de Dieu qui semble permettre leur dureté de cœur !
Il ose demander à Dieu de ‘revenir’ alors qu’on sait bien que la conversion doit être… nôtre!
C’est bien le sens de la conversion, revenir à Dieu!

J’aime cette audace du prophète qui est en si bons termes avec Dieu qu’il peut lui parler ainsi.
Il peut oser PRIER ainsi!

Approcher Dieu avec respect et humilité, certainement.
Venir à lui avec louange et confiance, évidemment.
Mais aussi oser avoir avec lui une relation dans laquelle est présente l’audace confiante d’un enfant
avec son père – un père dont il n’a jamais fini de découvrir la tendresse inouïe.
 
«C’est toi, Seigneur, notre père, » rappelle à Dieu son prophète audacieux.
Tout est là!

 

Note: Une vidéo sur les thèmes de ce dimanche est disponible à : https://youtu.be/lQnK0YDmLTw

Une autre réflexion est disponible en anglais sur un thème différent à: https://image-i-nations.com/1st-sunday-of-advent-year-b-2020/

 

Source: Images : Depositphotos   DNA India   MpumalangaNewshorn   toutinfos.centerblog.net

Amazonie : un Synode pour le monde entier

L’assemblée spéciale du Synode pour l’Amazonie s’ouvre dimanche 6 octobre à Rome pour trois semaines de débats. Sur le thème « Nouveaux chemins pour l’Église et pour une écologie intégrale », les évêques, venus principalement d’Amazonie, discuteront de la meilleure manière de répondre aux défis posés à l’Église dans cette région à l’importance cruciale pour le monde.

Pendant trois semaines, l’Amazonie va donc se retrouver au cœur de l’Église. Ses 7,8 millions de kilomètres carrés, ses milliers de kilomètres de cours d’eau et ses 33,6 millions d’habitants seront en effet au centre des discussions des évêques, prêtres, religieuses et experts rassemblés à Rome pour l’assemblée synodale convoquée par le pape François qui l’ouvrira par une messe, dimanche 6 octobre au matin à Rome…

Le pape de Laudato si’ a donc proposé une double approche au Synode. D’abord se pencher sur la crise écologique dont les graves incendies de cette année ont souligné l’urgence, alors que l’Amazonie concentre 15 % de la biodiversité mondiale et 15 % à 20 % des réserves d’eau douce…

Car, et c’est l’autre demande faite par François au Synode, il s’agit en effet de trouver de « nouveaux chemins » pour que l’Église réponde au mieux aux besoins des peuples qui lui sont confiés en Amazonie. Ici la question principale sera de voir jusqu’où l’Église est capable de s’adapter et de changer pour être crédible.

Source : Texte (abrégé): La Croix, Nicolas Senèze, à Rome, le 03/10/2019 à 16:36 Modifié le 06/10/2019 à 09:17  
Image: Le Pape François (R) salue des membes d’un groupe indigène de la région de l’Amazonie au Colisée Madre de Dios, à Puerto Maldonado, Peru, 19 janvier 2018. (REUTERS/Henry Romero – RC1504E5EC80)

 

Chemins… sentiers…

Les sentiers,

                        les chemins,

                                                les routes de notre terre,

 le Christ les a fréquentés… (Lc.24 :13-35)

                                                Il peut toujours nous y rejoindre…

 

Source: Images: Pixabay, Pexels