bible

Hier et aujourd'hui . . .

parchment

Ce que cette page vous réserve . . .

     

Les lectures bibliques des dimanches et jours de fête de l'année liturgique offrent un trésor dont la richesse est toujours actuelle.

De semaine en semaine, elles nous donnent l'occasion de faire de nouvelles découvertes.

La parole de Dieu devient alors signifiante et active dans nos vies et nous permet de rencontrer celui qui est lui-même Parole de Vie.

12è dimanche de l’année, C

Notre société est centrée sur ‘l’image’ – politiciens, artistes, athlètes et vedettes de cinéma investissent énormément de temps et d’argent à cultiver, précisément, leur image. Ces personnalités veulent se présenter à leur public de la manière qui mettra le mieux en relief leur apparence, leurs talents et leurs succès. Oui, le ‘paraître’ est d’une importance capitale : la popularité en dépend!

Qu’en était-il au temps de Jésus? Les moyens de se mettre en valeur et d’afficher sa personnalité variaient, c’est évident, mais le phénomène était le même. Pensons aux scribes et aux Pharisiens dontJésus affirmait : « En tout ils agissent pour se faire remarquer des hommes… Ils font bien larges leurs phylactères et bien longues leurs franges. Ils aiment à occuper le premier divan dans les festins et les premiers sièges dans les synagogues, à recevoir les salutations sur les places publiques…» (Mt.23 :5-7). Et il les accusait ainsi : « Vous, au-dehors, vous offrez aux yeux des hommes, l’apparence de justes… » (M.23 :28). Encore là, le ‘paraître’ était primordial!

Et ces réflexions nous amènent à l’évangile de ce 12è dimanche de l’année C (Lc.9 :18-24) où l’on voit Jésus avec ses apôtres – ceux qui partageaient sa vie quotidienne et qui devaient le connaîtreScene 07/53 Exterior Galilee Riverside; Jesus (DIOGO MORCALDO) is going to die and tells Peter (DARWIN SHAW) and the other disciples this not the end. plus intimement. Voilà qu’il leur demande : « Qui suis-je au dire des foules? » Cette question de Jésus ne semble-t-elle pas… étrange? Lui qui a toujours paru libre de l’opinion publique et ne craignait personne ni dans ses paroles ni dans ses actions, le voilà qu’il semble s’inquiéter de ce que les gens pensent de lui! Se préoccupe-t-il tout à coup de… son image?

Il avait déjà proclamé : « Je suis doux et humble de cœur » (Mt.11 :29). La question de sa réputation n’est donc certainement pas ce qui l’incite à interroger ainsi ses apôtres. Cette question soudaine – et qui étonnamment surgit alors qu’il priait (v.18) – doit avoir un but particulier. D’autant plus que cet épisode est relaté aussi dans le texte de l’évangile de Matthieu (16 :13-20) et dans celui de Marc (8 :27-30).

Personnellement, je crois que la réponse tient dans la question qui suit : « Mais POUR VOUS, qui suis-je? » Voilà! Ceux qu’il a lui-même choisis, ceux qui le suivent depuis quelques années, ceux-là qui, jour après jour, écoutent son enseignement et sont témoins de ses miracles, qui est-il pour eux? La réponse de Pierre – procalamation de foi admirable – est déjà insérée dans le texte pour inviter notre méditation. Sa signification profonde sera vraiment perçue lors de la venue de l’Esprit après la résurrection de Jésus.

Pour le moment, tout comme nous, les apôtres doivent se questionner, contempler ce Maître qui les déroute si souvent, et apprendre de lui : « Mettez-vous à mon école… » (Mt.11 :29), c’est le message de ce dimanche. Un message approprié pour nous autant qu’il l’était il y a plus de 2,000 ans… Alors que la question posée nous est adressée à nous également : Qui est le Christ POUR NOUS?

Source: Image: Scene 07/53 Exterior Gelilee Riverside; Jesus (DIOGO MORCALDO) is going to die and tells Peter (DARWIN SHAW) and the other disciples.

Comments

Laisser un commentaire