image-i-nations trésor

Journée mondiale de la lutte contre les méningites – 24 avril

Journée mondiale de la lutte contre les méningites

Les journées mondiales à thématique médicale sont nombreuses tout au long de l’année, mais ce n’est pas une raison pour négliger la lutte contre la méningite. Cette maladie est une grave infection des fines membranes qui enveloppent le cerveau et la moelle épinière. Elle peut être foudroyante et est souvent mortelle.

Notons que la journée mondiale contre la méningite, traditionnellemùent célébrée le 24 avril coïncide avec la semaine européenne de la vaccination.

Se faire vacciner contre la méningite

La recherche médicale est en constant progrés et la vaccination contre la méningite est une réalité pour lutter contre les formes bactériennes de la maladie. Se vacciner, un acte citoyen…

Il est important de se souvenir que la méningite est une maladie grave. Elle affecte d’abord les méninges de l’encéphale, mais elle peut ensuite évoluer en septicémie (empoisonnement du sang) et, par conséquent, provoquer la mort du patient. Le taux de létalité de cette maladie est environ de 10 %, ce qui signifie que sur 100 personnes infectées, 10 d’entres elles meurent.

Pour ceux qui en réchappent, le tableau n’est pas plus gai : les séquelles sont importantes. 30 % des enfants ayant souffert d’une méningite présentent ensuite des retards de développement et des convulsions. Dans les cas les plus graves, la perte de certains sens comme la vue ou l’ouïe peuvent être observés.

Source: Texte & Image: Journée Mondiale

Journée mondiale de lutte contre la polio – 20 octobre

Journée mondiale de lutte contre la polio
L’origine de cette journée mondiale revient au Rotary International et ses nombreux partenaires pour cette cause (de façon non exhaustive et dans le désordre, l’OMS, l’UNICEF, la Fondation Bill & Melinda Gates mais aussi des gouvernements de par le monde, …).Les actions lancées depuis 25 ans dans le cadre de cette campagne ont permis d’obtenir des résultats spectaculaires et permettent d’affirmer avec un optimisme raisonnable:

En finir avec la polio, on y est presque…

Au début des années 1990, la poliomyélite touchait 350.000 personnes par an dans 125 pays. Elle était encore une des maladies les plus redoutées, paralysant des milliers d’enfants tous les ans et provoquant de nombreux décès.

Depuis cette époque, les campagnes de vaccination ont permis de faire reculer le fléau et on observe un déclin rapide. De nombreuses zones de la planète sont débarrassées presque complètement de la maladie.

Il reste encore des points noirs

Trois pays constituent encore des foyers de résistance à la polio, il s’agit du Nigéria, du Pakistan et de l’Afghanistan. Les efforts entrepris doivent y être poursuivis pour arriver à une disparition totale de la maladie.

Un site à visiter : www.endpolio.org    Source: Texte & Image

 

Journée mondiale de lutte contre la polio – 24 octobre

L’origine de cette journée mondiale revient au Rotary International et ses nombreux partenaires pour cette cause (de façon non exhaustive et dans le désordre, l’OMS, l’UNICEF, la Fondation Bill & Melinda Gates mais aussi des gouvernements de par le monde, …).

Les actions lancées depuis 25 ans dans le cadre de cette campagne ont permis d’obtenir des résultats spectaculaires et permettent d’affirmer avec un optimisme raisonnable:

En finir avec la polio, on y est presque…
Au début des années 1990, la poliomyélite touchait 350.000 personnes par an dans 125 pays. Elle était encore une des maladies les plus redoutées, paralysant des milliers d’enfants tous les ans et provoquant de nombreux décès.

Depuis cette époque, les campagnes de vaccination ont permis de faire reculer le fléau et on observe un déclin rapide. De nombreuses zones de la planète sont débarrassées presque complètement de la maladie.

Il reste encore des points noirs
Trois pays constituent encore des foyers de résistance à la polyo, il s’agit du Nigéria, du Pakistan et de l’Afghanistan. Les efforts entrepris doivent y être poursuivis pour arriver à une disparition totale de la maladie.

Un site à visiter : www.endpolio.org         Source: Texte: Journée mondiale  Image: End Polio

 

World Hepatitis Day – 28 July

ELIMINATE HEPATITIS
The elimination of viral hepatitis has now been firmly put on the map. At the 69th World Health Assembly in Geneva, 194 governments adopted WHO’s Global Strategy on Viral Hepatitis, which includes a goal of eliminating hepatitis B and C in the next 13 years. The community responded by launching NOhep, the first ever global movement to eliminate viral hepatitis by 2030.

On WHD 2017, we can build on this momentum and accelerate progress towards achieving the goal of elimination by 2030. 

ELIMINATE HEPATITIS is a simple call to action that everyone can get behind. Regardless of your priorities, the theme can be easily adapted for local use; to achieve elimination, greater awareness, increased diagnosis and key interventions including universal vaccination, blood and injection safety, harm reduction and treatment are all needed. Every activity that addresses viral hepatitis is a step towards eliminating it. 

Source: Texte: www.worldhepatitisday.org/en/2017  Image: whdcanada.org

Journée mondiale de lutte contre la polio – 24 octobre

afp_140207_ry8lu_teteaill_vaccin_inde_sn635La poliomyélite est une infection grave du système nerveux qui présente comme complications possibles : la paralysie, des dommages musculaires et la malformation du squelette. Le poliovirus se transmet de personne à personne, par des aliments et par de l’eau contaminée. La maladie touche principalement les enfants de moins de 5 ans. Toutefois, l’infection et la paralysie peuvent intervenir chez des personnes de tous âges qui ne sont pas immunisées.

Il n’existe aucun traitement pour cette maladie qui est en passe d’être maîtrisée à l’échelle de la planète. Comme l’a recommandé Christophe Boulierac, porte-parole de l’UNICEF ( Fonds des Nations Unies pour l’enfance ) basé à Genève en Suisse, les États doivent continuer à monter la garde en maximisant le taux de couverture vaccinale sur l’ensemble de leur territoire, y compris auprès de communautés souvent réticentes à la vaccination.

En effet au début de l’année 2014, l’Organisation mondiale de la santé avait fait part de la propagation du poliovirus sauvage notamment en Asie centrale, en Afrique centrale et au Moyen-Orient et recommandé la prise de mesures internationales coordonnées pour réduire la propagation de la maladie.

Un site à visiter : www.endpolio.org     Source: Texte & Image: Radio Canada International