image-i-nations trésor

Journée internationale de la solidarité humaine – 20 décembre 2021

Journée internationale de la solidarité humaineUne journée dont la célébration est bien appropriée et dont l’idéal s’est exprimé de bien des manières pendant cette période de pandémie mondiale… (Note de l’éditrice)Dans notre calendrier, cette journée a remplacé la journée mondiale de l’humanisme. suggérée à l’origine par l’association des professeurs de lettres classiques du Sénégal (en 2012), mais qui trouvait difficilement son écho dans les médias.
La journée internationale de la solidarité humaine a été décrétée par l’ONU en 2006 (résolution A/RES/60/209), ce qui -si cela ne la rend pas populaire- lui donne au moins une existence « officielle ».

L’ONU et la solution de solidarité

Le concept de solidarité a guidé le travail des Nations Unies depuis la naissance de l’organisation. L’ONU a en effet été fondée sur la base du principe de sécurité collective entre nations qui s’appuie sur la solidarité entre ses membres en vue de « maintenir la paix et la sécurité internationales ».

Dans la Déclaration du Millénaire, adoptée par les États Membres en l’an 2000, la solidarité est définie comme étant l’une des valeurs fondamentales des relations internationales au XXIe siècle… on mesure combien est grande la distance entre le souhait et la réalité !

Les textes onusions l’affirment : « ceux qui souffrent ou qui sont particulièrement défavorisés méritent une aide de la part des privilégiés »

La Journée internationale de la solidarité humaine a été voulue pour nous rappeler l’importance de la solidarité dans les objectifs internationaux, les programmes d’action et les accords multilatéraux.

Plaidoyer pour la solidarité humaine

(Les paroles du Pape François dans) cet extrait de Fratelli Tutti mérite qu’on s’y arrête un instant : « L’isolement et le repli sur soi ou sur ses propres intérêts ne sont jamais la voie à suivre pour redonner l’espérance et opérer un renouvellement, mais c’est la proximité, c’est la culture de la rencontre. Isolement non, proximité oui. Culture de l’affrontement non, culture de la rencontre, oui ».

Un site à visiter : www.un.org   Source: Texte & Image: Journée mondiale

Journée Internationale de solidarité avec le peuple palestinien – 29 novembre

Journée Internationale de solidarité avec le peuple palestinien

En 1977, l’Assemblée générale de l’ONU a demandé que soit célébrée chaque année, le 29 novembre, la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien. Car c’est le 29 novembre 1947 qu’elle avait adopté la résolution sur le partage de la Palestine.

Des droits inaliénables 

L’Assemblée, le 3 décembre 2001, a autorisé le Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien à continuer à promouvoir l’exercice de ces droits, à apporter à son programme de travail les aménagements qu’il jugerait nécessaires compte tenu de l’évolution de la situation et à mettre l’accent sur la nécessité de mobiliser aide et appui en faveur du peuple palestinien.

Terre contre paix

Le 3 décembre 2003, l’Assemblée a souligné la nécessité de s’attacher à la vision de la solution de deux États et au principe de la terre contre la paix, et d’appliquer les résolutions du Conseil de sécurité. Elle a également souligné la nécessité d’assurer le retrait d’Israël du territoire palestinien occupé depuis 1967 et d’assurer la réalisation des droits inaliénables du peuple palestinien dont, au premier rang, le droit à l’autodétermination et le droit de créer un État indépendant.

Un site à visiter : www.france-palestine.org    Source: Texte & Image: Journée Mondiale

World Oceans Day – 8 June 2021

« Love ocean, he will not betray you. »

On June 8, the entire world comes together for the largest water body surrounding us, which is the ocean. It is an important part of our earth as it provides us with water, the most integral element that we need in our daily lives.

However, over the years, the oceans have to bear the brunt of man-made destruction. From industrial waste to throwing unwanted litter, its degradation is destabilizing the earth’s dynamics with its natural resources that will lead to an eventual and unfortunate end.

Therefore, it becomes all the more important to save the oceans around the world.

World Ocean Day History

This was first suggested in 1992 during the Earth Summit in Rio de Janeiro. The aim behind this was to not only celebrate the vast water body and its benefits in our lives but also to raise awareness about what can be done to make it a part of sustainable development. On December 5, 2008, a resolution was passed by the UN General Assembly to designate this day.

World Ocean Day Significance

UNESCO states that this day is observed to remind everyone that oceans are the lungs of our planet. Awareness is raised about how to conserve it and rescue it from the eventual degradation that is caused by our careless activities. Therefore, World Ocean Day is celebrated for this reason all across the world.

World Ocean Day Theme

This year, the theme of World Ocean Day is ‘The Ocean: Life and Livelihoods’. Owing to the pandemic, all the celebrations today will happen virtually.

World Ocean Day Quotes

  1. “Faith is knowing there is an ocean because you have seen a brook.” —William Arthur Ward
  2. « No water, no life. No blue, no green. »- Sylvia Plath
  3. « There is going to be no life. We are going to save our oceans. On the occasion of World Oceans Day, Let us join hands to save them. Happy World Oceans Day. »
  4. « You will love the ocean. It makes you feel small. But not in a bad way. Small because you realize you’re part of something bigger. »- Lauren Myracle
  5. Ocean is more ancient than the mountains, and freighted with the memories and the dreams of Time. – H. P. Lovecraft
  6. .Being out there in the ocean, God’s creation, it’s like a gift he has given us to enjoy. – Bethany Hamilton
  7. To me the sea is a continual miracle; The fishes that swim–the rocks–the motion of the waves–the ships, with men in them. What stranger miracles are there? – Walt Whitman

 

Source: Texte: www.timesnownews.com.    Image: latestly.com

24è dimanche de l’année A – 2020

Si on me demande ce que je trouve le plus difficile pour vivre comme le Christ, je n’ai aucune hésitation à répondre : PARDONNER.
Et pardonner selon son critère à LUI : ‘du fond du cœur!’
C’est ce que le texte de l’évangile de ce dimanche nous rappelle très clairement (Mt.18:21-35).

Cette exigence pour plaire à Dieu ne date pourtant pas du temps de Jésus –
elle remonte loin dans l’histoire du peuple de Dieu.

La 1ère lecture d’aujourd’hui (Si.27:30 – 28:7) le démontre en ces termes :

 

« Pardonne à ton prochain le tort qu’il t’a fait;
alors, à ta prière, tes péchés seront remis.
Si un homme nourrit de la colère contre un autre homme,
comment peut-il demander à Dieu la guérison ?
S’il n’a pas de pitié pour un homme, son semblable,
comment peut-il supplier pour ses péchés à lui ? 

C’est clair, précis et exigeant au-delà de ce qu’on se sent capable de donner.
Par-donner – c’est justement donner par-dessus le don qu’on est prêt à offrir.

L’apôtre Pierre s’estimait sans doute généreux en étant prêt à pardonner sept fois,
c’est beaucoup, beaucoup plus que bien des gens consentiraient à faire…
Et voilà que Jésus répond avec un chiffre fabuleux : 70 fois 7 fois –
et il n’est pas question ici de mathématique!
Ce nombre traduit le mot… toujours!

Qui peut le faire?
Certaines personnes au cœur généreux et de nature héroïque? Sans doute.
Mais pardonner est une exigence qui s’adresse à chacun/e de nous…

Y a t-il une solution? J’en ai trouvé une que j’emploie au besoin…
Demander à Dieu de transmettre à travers nous son pardon à lui !

 

Note: Une autre réflexion est disponible sur un thème différent en anglais  à: https://image-i-nations.com/24th-sunday-of-year-a-2020/

 

Source: Images: hope1032.com.au  C’est quoi le bonheur pour vous

18è dimanche de l’année A – 2020

La pandémie que nous connaissons oblige à faire de nombreux changements et ajustements.
L’un d’eux est celui de la scolarisation à distance.

En réfléchissant aux implications de cette situation, je me suis reportée à la période –
éloignée, il me faut l’avouer – où j’étais étudiante.
M’est apparut soudain le visage de l’une de mes professeures – éducatrice exemplaire mais exigeante!
Son sujet – je devrais dire : sa passion – était la littérature française et gare à qui ne manifestait pas l’enthousiasme requis!

Cette professeure avait une technique qu’elle utilisait bien souvent pour… ‘nous ramener à l’essentiel’, affirmait-elle.
Elle nous proposait un texte duquel il nous fallait déceler LE thème principal – ce qu’elle nommait : ‘le coeur du cœur’ –
et elle n’acceptait pas ce que nous prétendions être des idées originales!

Je n’ai jamais oublié sa méthode et je m’y reporte souvent en réfléchissant aux lectures de la célébration des dimanches et fêtes.
Et je l’ai fait pour l’évangile de ce 18è dimanche de l’année A (Mt.14:13-21).

L’évangile nous montre une foule de gens venus écouter Jésus et à la fin de la journée, évidemment, ils sont affamés.
Jésus en est conscient et dit à ses apôtres de faire le nécessaire.
Le nécessaire ? Pour nourrir un si grand nombre de personnes!
Pas d’autre solution que de renvoyer les gens qui, eux-mêmes, chercheront ce dont ils ont besoin.

C’est la solution humaine – mais certainement pas celle de Jésus, pas celle de Dieu.
Jésus voit des gens dans le besoin; il y répond, immédiatement, abondamment, gratuitement.
Voilà ‘le cœur du cœur’ comme disait ma professeure, oui, l’ESSENTIEL.

C’est aussi simple que cela – aussi simple que Dieu!

Dans la 1ère lecture (Is.55:1-3), le prophète Isaïe décrit cette attitude de Dieu qui nous invite avec insistance à profiter de ses dons, et cela absolument gratuitement.
Pourquoi persistons-nous à dire que nous ne sommes pas dignes, que nous ne le méritons pas?
Pourquoi répétons-nous que nous ne sommes pas suffisamment vertueux ou respectables?

Dieu ne recherche pas nos mérites mais notre désir de ce qu’il veut nous donner!
Il faut le répéter :

C’est aussi simple que cela – aussi simple que Dieu!

 

Note: Une autre réflexion est disponible en anglais sur un thème différent à: https://image-i-nations.com/18th-sunday-of-year-a-2020/

 

Source: Image: Ebenezer Baptist Church

Journée Internationale pour la Résolution des Conflits – 18 octobre

Depuis 2005, le troisième jeudi du mois d’octobre a été choisi pour célébrer la « journée internationale pour la résolution des conflits ». Cette initiative est née de l’Association pour la Résolution des Conflits.

Parce que chaque conflit mérite d’abord une solution
Face à un différend, qu’il soit d’ordre familial, de voisinage, commercial, ou social, la médiation s’impose. Lorsque les oppositions se font au niveau de régions ou de pays, touts les énergies doivent être employées à la résolution amiable du conflit, à la négociation, sans arriver jamais aux confrontations physiques, ou militaires.

La solution durable d’un conflit ne saurait être basée sur l’humiliation de l’autre. Celle-ci génère la rancune et le ressentiment, et finit toujours par relancer un nouveau conflit. L’histoire mondiale récente est pleine de ces coups de forces et négociations biaisées qui ont portées en elles nombre de révoltes et de guerres.

L’armée aussi
De nombreuses organisations relayent cette journée et s’il ne surprendra personne de retrouver parmi elles le réseau médiation, il est intéressant de voir que des forces armées (en l’occurrence canadiennes) s’investissent aussi dans ces questions et prônent la négociation comme préalable à toute intervention. Comme quoi…

Un site à visiter : www.cmp-cpm.forces.gc.ca

World Oceans Day – 8 June

World Oceans Day 2018 – The Scourge of Plastic Pollution

World Oceans Day is held every year on 8th June to raise awareness of the vital importance of our oceans and the role they play in sustaining a healthy planet. A global celebration, it looks to bring people and organisations together across the globe in a series of events highlighting how we can all help protect and conserve the oceans.

Originally an idea put forward by the Canadian Government at the 1992 Earth Summit in Rio, World Oceans Day has been organised by the Ocean Project group since 2002. In 2008 the day gained official recognition from the UN General Assembly, a boost in raising the profile of the day and its goals. The number of countries and organisations who mark World Oceans Day grows each year in recognition of the importance of oceans worldwide.

In 2018 World Oceans Day aims to focus attention on the scourge of plastic pollution in our oceans. Free resources are available to download to help illustrate the many problems surrounding plastic pollution, plus ideas and tips on how to raise awareness of the subject at your events. From film screenings to art, beach cleans to festivals, events across the world will be held to mark the day.

Source : Text : www.awarenessdays.org Image : temanaotemoana.org 

Will you stop using single use plastic bags, bottles and straws to help our ocean?
Plastic trash is a serious problem for our ocean, and especially all the animals that call it home, but together we can be part of the solution.

Source: Text: www.worldoceanday.org