image-i-nations trésor

Journée internationale pour les droits des animaux – 10 décembre

Journée internationale pour les droits des animaux

La journée internationale des droits des animaux est célébrée le 10 décembre de chaque année.Elle consiste à manifester en silence sur des lieux où des animaux ont été maltraités, torturés, tués, comme par exemple dans certains laboratoires de recherche.

Une date intentionnelle…

Le 10 décembre est également la date de célébration des Droits de l’Homme. Elle n’a bien entendu pas été choisie au hasard. Elle entend dénoncer « l’hypocrisie » qui consiste à ne pas reconnaître les droits fondamentaux des animaux : droit à la vie, à la liberté et à l’épanouissement naturel.

Cette journée vise également à instaurer un débat public à propos de la manière dont les animaux sont traités, et parvenir à une reconnaissance internationale de leurs droits fondamentaux à ne pas être exploités.

Et si l’animal pouvait sauver des vies humaines ?

Il serait trop simple de n’exposer que le point de vue d’une seule partie. Lorsque l’animal de laboratoire permet par exemple de tester l’efficacité d’un médicament, faut-il toujours se scandaliser ? La recherche médicale utilise, certes, des animaux dans ses laboratoires mais ses expériences sur des animaux vivants permettent de sauver de nombreuses vies humaines. Il y a au minimum une réflexion à mener !

Le débat reste ouvert…

Un site à visiter : www.international-campaigns.org    Source: Texte & Image:  Journée mondiale

Journée internationale du Syndrome d’Angelman – 15 février

La première édition de cette journée internationale a eu lieu en 2012. Mais qui connaît le syndrôme d’Angelman ?

Une maladie méconnue
Le Syndrome d’Angelman est une maladie d’origine génétique se caractérisant par un trouble sévère du développement neurologique. On doit au pédiatre Britannique Harry Angelman, la première caractérisation des symptômes du syndrome qui porte aujourd’hui son nom, en 1965.

La maladie d’Angelman est caractérisée par une déficience mentale sévère, ainsi que par une apparence et un comportement caractéristiques. Depuis 1965, les connaissances cliniques ont nettement progressé et permis de repérer de mieux mettre en évidence les constantes de ce syndrome.

Une journée de sensibilisation voulue par les associations
Chaque  association  mène  des  actions  individuelles  en vue d’objectifs communs.

-le soutien des familles et des personnes atteintes par la maladie, grâce à l’échange d’informations, la solidarité et les conseils en matière de prise en charge.
la sensibilisation du grand public et des professionnels de santé.
le financement de la recherche médicale et scientifique.
Enfin, dernier objectif et non des moindres, cette journée doit aussi permettre la reconnaissance des personnes porteuses du  syndrome d’Angelman comme des citoyens à part entière.

Un champion parmi les anges
Sébastien Loeb, le nonuple champion du monde des rallyes est parrain de l’AFSA, l’Association Française du Syndrôme d’Angelman.

« Les sportifs de haut niveau sont solidaires des personnes handicapées parce qu’ils savent reconnaître la différence et qu’ils comprennent le sens du mot combat. Pour l’AFSA et pour toutes les familles qui souffrent au quotidien pour leur enfant, le soutien de Sébastien Loeb est plus qu’un honneur, c’est une reconnaissance. » Denise Laporte, Présidente de l’AFSA

Un site à visiter : www.angelman-afsa.org      Source: Texte & Image: Journée Mondiale