image-i-nations trésor

Journée Mondiale des lépreux – 29 janvier 2021

Journée Mondiale des lépreux

L’origine de la lèpre se perd dans la nuit des temps. Elle apparaît en Europe dès les premiers siècles de l’ère chrétienne. Tout le bassin méditerranéen est contaminé. Elle disparaît progressivement de France et d’Europe, au cours du XVIIIe siècle. Quelques foyers persistent en Europe et en Amérique du Nord (Louisiane).

Un fléau d’hier… et d’aujourd’hui

Mais en Amérique du Sud, en Afrique, en Asie, ses victimes se comptent encore par centaines de milliers : une quinzaine de pays comptent encore plus d’un malade de la lèpre pour dix mille habitants, au premier rang desquels, l’Inde, le Brésil, Madagascar, le Myanmar, le Nigéria…

Selon les données récentes de l’Organisation Mondiale de la Santé, il y aurait toujours – en 2015 – 175 000 malades enregistrés dans le monde… mais plus de 200 000 nouveaux cas dépistés chaque année, soit un toutes les 5 minutes…

Arrêter la lutte contre la lèpre aujourd’hui sous prétexte des succès remportés aurait tout naturellement comme conséquence le retour progressif à la situation que Raoul Follereau dénonçait encore en 1961 :  » Cela va-t-il durer ? Laisserons-nous mourir, pourrir, quinze millions d’êtres humains, alors que nous savons maintenant qu’on peut les soigner, les sauver, les guérir ? « 

Une Journée Mondiale à date variable

La journée mondiale des lépreux est traditionnellement organisée le dernier week-end de janvier, soit pour 2021 les 29, 30 et 31 janvier. Il s’agira de la 68ème édition.

Les sites à visiter : deux associations oeuvrent conjointement pour assurer l’organisation matérielle de la journée mondiale des lépreux, l’association Raoul Follereau et l’Ordre de Malte.

 

Source: Texte & Image: Journée mondiale

World Leprosy Day – 28 January

World Leprosy Day is annually observed around the world on the last Sunday of January. The day was initiated in 1954 by French philanthropist and writer, Raoul Follereau, as a way to raise global awareness of this deadly ancient disease and call attention to the fact that it can be prevented, treated and cured.

About World Leprosy Day
Leprosy is one of the oldest diseases known to humankind. It is also known as Hansen’s disease, named after Norwegian physician, Gerhard Henrik Armauer Hansen, who debunked the prevailing notion of the time that leprosy was a hereditary disease. He showed that the disease had a bacterial cause instead. For thousands of years, people with leprosy have been stigmatized and considered to be at the extreme margins of the society. The aim of World Leprosy Day is to change this attitude and increase public awareness of the fact that leprosy can now be easily prevented and cured.

The date for World Leprosy Day was chosen to coincide with the anniversary of Indian freedom fighter, Mahatma Gandhi’s assassination on January 30, 1948. During his lifetime, Mahatma Gandhi worked tirelessly towards the betterment of people afflicted with leprosy.

Source: Text: timeanddate.com  Image: The Nation 60th World Leprosy Day

 

Journée Mondiale des lépreux – 28 janvier

L’origine de la lèpre se perd dans la nuit des temps. Elle apparaît en Europe dès les premiers siècles de l’ère chrétienne. Tout le bassin méditerranéen est contaminé. Elle disparaît progressivement de France et d’Europe, au cours du XVIIIe siècle. Quelques foyers persistent en Europe et en Amérique du Nord (Louisiane).

Un fléau d’hier… et d’aujourd’hui
Mais en Amérique du Sud, en Afrique, en Asie, ses victimes se comptent encore par centaines de milliers : une quinzaine de pays comptent encore plus d’un malade de la lèpre pour dix mille habitants, au premier rang desquels, l’Inde, le Brésil, Madagascar, le Myanmar, le Nigéria…

Selon les données récentes de l’Organisation Mondiale de la Santé, il y aurait toujours – en 2015 – 175 000 malades enregistrés dans le monde… mais plus de 200 000 nouveaux cas dépistés chaque année, soit un toutes les 5 minutes…

Arrêter la lutte contre la lèpre aujourd’hui sous prétexte des succès remportés aurait tout naturellement comme conséquence le retour progressif à la situation que Raoul Follereau dénonçait encore en 1961 :  » Cela va-t-il durer ? Laisserons-nous mourir, pourrir, quinze millions d’êtres humains, alors que nous savons maintenant qu’on peut les soigner, les sauver, les guérir ? « 

Les sites à visiter : deux associations oeuvrent conjointement pour assurer l’organisation matérielle de la journée mondiale des lépreux, l’association Raoul Follereau et l’Ordre de Malte

Source: Texte & Image: Journée Mondiale

World Leprosy Day – 29th January

World Leprosy Day is observed internationally on January 30 or its nearest Sunday to increase the public awareness of the Leprosy or Hansen’s Disease. Leprosy is one of the oldest recorded diseases in the world. It is an infectious chronic disease that targets the nervous system, especially the nerves in the cooler parts of the body – the hands, feet, and face.

Source: Text: Wikipedia

The day was initiated in 1954 by French philanthropist and writer, Raoul Follereau, as a way to raise global awareness of this deadly ancient disease and call attention to the fact that it can be prevented, treated and cured.

About World Leprosy Day
Leprosy is one of the oldest diseases known to humankind. It is also known as Hansen’s disease, named after Norwegian physician, Gerhard Henrik Armauer Hansen, who debunked the prevailing notion of the time that leprosy was a hereditary disease. He showed that the disease had a bacterial cause instead. For thousands of years, people with leprosy have been stigmatized and considered to be at the extreme margins of the society. The aim of World Leprosy Day is to change this attitude and increase public awareness of the fact that leprosy can now be easily prevented and cured.

The date for World Leprosy Day was chosen to coincide with the anniversary of Indian freedom fighter, Mahatma Gandhi’s assassination on January 30, 1948. During his lifetime, Mahatma Gandhi worked tirelessly towards the betterment of people afflicted with leprosy.

Source: Text: timeanddate; Image: medindia

Journée Mondiale des lépreux – 28 janvier

L’origine de la lèpre se perd dans la nuit des temps. Elle apparaît en Europe dès les premiers siècles de l’ère chrétienne. Tout le bassin méditerranéen est contaminé. Elle disparaît progressivement de France et d’Europe, au cours du XVIIIe siècle. Quelques foyers persistent en Europe et en Amérique du Nord (Louisiane).

Un fléau d’hier… et d’aujourd’hui
Mais en Amérique du Sud, en Afrique, en Asie, ses victimes se comptent encore par centaines de milliers : une quinzaine de pays comptent encore plus d’un malade de la lèpre pour dix mille habitants, au premier rang desquels, l’Inde, le Brésil, Madagascar, le Myanmar, le Nigéria…

Selon les données récentes de l’Organisation Mondiale de la Santé, il y aurait toujours – en 2015 – 175 000 malades enregistrés dans le monde… mais plus de 200 000 nouveaux cas dépistés chaque année, soit un toutes les 5 minutes…

Arrêter la lutte contre la lèpre aujourd’hui sous prétexte des succès remportés aurait tout naturellement comme conséquence le retour progressif à la situation que Raoul Follereau dénonçait encore en 1961 :  » Cela va-t-il durer ? Laisserons-nous mourir, pourrir, quinze millions d’êtres humains, alors que nous savons maintenant qu’on peut les soigner, les sauver, les guérir ? « 

Les sites à visiter : deux associations oeuvrent conjointement pour assurer l’organisation matérielle de la journée mondiale des lépreux, l’association Raoul Follereau et l’Ordre de Malte.
Source: Texte & Image: Journées mondiales

World Leprosy Day – 31 January

St_Damien_leper_girls_500pxOn a picturesque peninsula of one of Hawaii’s smallest islands are the remnants of one of history’s most horrific medical sequesters. Kalaupapa, on the island of Molokai, is Hawaii’s leprosy colony, where 8,000 people were sent into exile over the course of a century. Six of these patients still live sequestered, out of the 16 total patients who are still alive. They range in age from 73 to 92.
Source: Text & image: www.thedailybeast.com

World Leprosy Day is the day for international leprosy awareness. For over 60 years, on the last Sunday of January, people around the world have observed World Leprosy Day by remembering and praying for those living with the terrible effects of leprosy.lerposy, asaal,fr

World Leprosy Day was the idea of the great French humanitarian, Raoul Follereau, who dedicated many years to fundraising and helping those affected by leprosy. Initially, this day of prayer was to achieve two things. First, Follereau believed that those affected by leprosy should receive the same respect, dignity and quality of care as any other patient. Second, he wanted greater awareness of the disease in order to change attitudes and to reduce stigma.

The particular day, the final Sunday in January, was chosen to commemorate the death of famous Indian nationalist leader, peace activist and celebrated global icon, Mahatma Gandhi, who once said, “Eliminating leprosy is the only work I have not been able to complete in my lifetime.” Through World Leprosy Day, we hope that we can move closer to finish the work that Gandhi could not.

Source: Text: effect:world leprosy day   Image: asaal,fr

Journée mondiale des lépreux – 31 janvier

leprosyL’origine de la lèpre se perd dans la nuit des temps. Elle apparaît en Europe dès les premiers siècles de l’ère chrétienne. Tout le bassin méditerranéen est contaminé. Elle disparaît progressivement de France et d’Europe, au cours du XVIIIe siècle. Quelques foyers persistent en Europe et en Amérique du Nord (Louisiane).

Un fléau d’hier… et d’aujourd’hui
Mais en Amérique du Sud, en Afrique, en Asie, ses victimes se comptent encore par centaines de milliers : une quinzaine de pays comptent encore plus d’un malade de la lèpre pour dix mille habitants, au premier rang desquels, l’Inde, le Brésil, Madagascar, le Myanmar, le Nigéria…

Selon les données récentes de l’Organisation Mondiale de la Santé, il n’y aurait, fin 2001, « plus que » quelque 600 000 malades enregistrés dans le leprosy. periscope.tv,intersectmed.commonde… mais plus de 750 000 nouveaux cas dépistés la même année, soit un nouveau cas, chaque minute, dans le monde.

Arrêter la lutte contre la lèpre aujourd’hui sous prétexte des succès remportés aurait tout naturellement comme conséquence le retour progressif à la situation que Raoul Follereau dénonçait encore en 1961 :  » Cela va-t-il durer ? Laisserons-nous mourir, pourrir, quinze millions d’êtres humains, alors que nous savons maintenant qu’on peut les soigner, les sauver, les guérir ? « 

La journée mondiale des lépreux est traditionnellement organisée le dernier week-end de janvier, soit pour 2016 le 31 janvier.

Les sites à visiter : deux associations oeuvrent conjointement pour assurer l’organisation matérielle de la journée mondiale des lépreux, l’association Raoul Follereau et l’Ordre de Malte.
Source: Texte: Journée Mondiale    Images: catholicmission.oeg.au   intersectmed.com;