Journée mondiale de la lutte contre les méningites

Les journées mondiales à thématique médicale sont nombreuses tout au long de l’année, mais ce n’est pas une raison pour négliger la lutte contre la méningite. Cette maladie est une grave infection des fines membranes qui enveloppent le cerveau et la moelle épinière. Elle peut être foudroyante et est souvent mortelle.

Notons que la journée mondiale contre la méningite, traditionnellemùent célébrée le 24 avril coïncide avec la semaine européenne de la vaccination.

Se faire vacciner contre la méningite

La recherche médicale est en constant progrés et la vaccination contre la méningite est une réalité pour lutter contre les formes bactériennes de la maladie. Se vacciner, un acte citoyen…

Il est important de se souvenir que la méningite est une maladie grave. Elle affecte d’abord les méninges de l’encéphale, mais elle peut ensuite évoluer en septicémie (empoisonnement du sang) et, par conséquent, provoquer la mort du patient. Le taux de létalité de cette maladie est environ de 10 %, ce qui signifie que sur 100 personnes infectées, 10 d’entres elles meurent.

Pour ceux qui en réchappent, le tableau n’est pas plus gai : les séquelles sont importantes. 30 % des enfants ayant souffert d’une méningite présentent ensuite des retards de développement et des convulsions. Dans les cas les plus graves, la perte de certains sens comme la vue ou l’ouïe peuvent être observés.

Source: Texte & Image: Journée Mondiale