image-i-nations trésor

Journée mondiale de la maladie d’Alzheimer – 21 septembre 2021

Senior woman smilingQu’est-ce que la maladie d’Alzheimer?

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative chronique qui détruit les cellules cérébrales, ce qui provoque, avec le temps, une détérioration de la mémoire et des capacités de réflexion. La maladie d’Alzheimer ne fait pas partie du processus normal de vieillissement et elle est irréversible.

La maladie d’Alzheimer en tant que maladie grave et prévalente n’a été identifiée que depuis peu

La maladie d’Alzheimer existe depuis le début de l’histoire humaine. Cependant, notre compréhension de la maladie n’est que relativement récente :

  • Au cours des 100 dernières années : la maladie d’Alzheimer a été formellement identifiée et nommée.
  • Au cours des 50 dernières années : nous avons effectué des avancées importantes pour reconnaître l’impact de la maladie d’Alzheimer et nous nous sommes engagés àdécouvrir des traitements et un remède.
  • Au cours des 20 dernières années : nous avons adopté plus de mesures pour combattre la stigmatisation entourant la maladie et soutenir les personnes atteintes, les familles et les proches aidants.

Beaucoup de progrès ont été réalisés, mais il reste encore beaucoup à faire.

La maladie d’Alzheimer est le trouble neurocognitif le plus répandu

La maladie d’Alzheimer est le trouble neurocognitif le plus répandu. Il représente entre 60 et 80 % de tous les diagnostics.

Il est toutefois inexact de dire que si une personne est atteinte d’un trouble neurocognitif, elle est alors atteinte de la maladie d’Alzheimer; inversement, il est inexact de dire que tous les troubles neurocognitifs sont une forme de la maladie d’Alzheimer.

 

Source: Texte & Image: Société d’Alzhiemer

Journée Mondiale de la maladie d’Alzheimer – 21 septembre

Palzheimerrès de 800 000 personnes sont actuellement touchées par la maladie d’Alzheimer en France. Malgré les progrès accomplis, plus de la moitié des malades ne sont toujours pas diagnostiqués et 2/3 ne sont pas traités. Compte tenu de l’accroissement de la durée de vie, le nombre de patients atteints par cette affection aura doublé en 2020 et chaque famille sera touchée.

Ces données statistiques sont suffisamment alarmantes pour mobiliser toutes les énergies et faire de la prise en charge des malades une priorité de santé publique.

Un plan d’action plus que nécessaire
Le plan présenté par Philippe Douste-Blazy (à l’époque, Ministre de la santé), a été accueilli avec satisfaction par l’association France Alzheimer même si son président Jean Doudrich a précisé que « Les engagements prévus doivent être assortis de délais. Et c’est sur les aboutissements concrets que nous jugerons. Ce n’est ni sur l’annonce de crédits publics, ni sur le déblocage des fonds, mais sur la dépense effective et efficace que nous nous fonderons. Les multiples épisodes de crédits non fléchés et détournés des affectations prévues, que nous avons en mémoire, nous ont échaudés. Je forme l’espoir que les réalisations s’accumulent rapidement pour justifier ma confiance renaissante ».

Un site à visiter : www.doctissimo.fr   Source: Texte & Image: Journée Mondiale